Mon AlloCiné
Le mystère Picasso
note moyenne
3,8
111 notes dont 21 critiques
33% (7 critiques)
29% (6 critiques)
24% (5 critiques)
14% (3 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Le mystère Picasso ?

21 critiques spectateurs

Maitre Kurosawa

Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 1 106 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 14/10/2016

Il y a indéniablement une réelle fascination à voir le cinéma rencontrer la peinture, à voir la caméra de Clouzot filmer un tableau de Picasso en train de se faire. Le parti pris du cinéaste est de ne pas montrer le peintre mais (presque) uniquement le tableau et aussi de ne pas filmer le processus créatif en temps réel (un des tableaux projeté en l'espace de cinq minutes a en réalité été peint en cinq heures). L'intérêt de ces choix de mise en scène est de renforcer l'attraction du spectateur pour le peintre car, en ne le voyant pas directement, c'est comme si le tableau se faisait de lui-même. Ce n'est pas Picasso qui corrige ou modifie son oeuvre, mais l'oeuvre elle-même qui change sous les yeux d'un spectateur se devant d'être attentif à tous les mouvements qui défilent sur la toile : Picasso est bien le maître, mais il est invisible; ce ne serait donc pas en le filmant qu'on percerait son mystère et qu'on comprendrait son génie. Pourtant, on peut se demander s'il n'aurait pas mieux valu filmer Picasso peindre un tableau en temps réel, ce qui aurait permis non seulement de représenter l'évolution complète de l'oeuvre mais aussi de saisir les pauses et les mouvements du peintre, afin de saisir de façon plus ample son travail. Cette idée, purement suggestive, aurait également brisé la monotonie d'un film qui se fait succéder un nombre exagéré de tableaux, un procédé qui n'évite en aucun cas la répétition et un sentiment de lassitude qui en découle. Clouzot réalise un exercice de style aussi impressionnant que frustrant, qui ne manque pas d'intérêt sur le principe mais qui montre ses limites sur la durée d'un long-métrage.

Yves G.

Suivre son activité 193 abonnés Lire ses 1 206 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 12/01/2018

Picasso peint. Clouzot le filme. "On donnerait cher pour savoir ce qui s'est passé dans la tête de Rimbaud quand il écrivit "Le Bateau ivre", dans celle de Mozart quand il composa la "Symphonie Jupiter"". Ces mots, prononcés en voix off par Clouzot, nous introduisent à un documentaire singulier. On y voit Picasso en train de peindre, le processus créatif en train de se réaliser. En 1955, Picasso et Clouzot sont chacun au sommet de leur art. À soixante-dix ans passés, le peintre espagnol n'a jamais été aussi productif, aussi célèbre, aussi polémique. De vingt ans son cadet, Clouzot vient de réaliser "Le Salaire de la peur" et "Les Diaboliques". La passion partagée de la corrida les rapproche. Clouzot s'essaie à la peinture. Il est fasciné par le génie et la créativité de Picasso. Clouzot utilise un procédé cinématographique particulièrement astucieux pour le mettre en scène. Il place la toile entre la caméra et le peintre. Picasso, invisible, utilise des pinceaux et des encres qui la traversent. La caméra filme le verso de la peinture en train de se faire, comme par magie. On voit ainsi Picasso réaliser une vingtaine d’œuvres. La réalisation des premières, à l'encre, est filmée en temps réel. Celle des secondes, à l'huile, plus longue, est filmée en plans fixes assemblés au montage. Entre les deux, un entracte nous révèle le dispositif : Picasso, torse nu, l’œil vif, qui peint et Clouzot qui le filme avec son chef opérateur Claude Renoir (le petit-fils d'Auguste et le neveu de Jean). La virtuosité de Picasso éclate. Quelques traits suffisent à esquisser une femme nue, un cheval, un torero. On essaie d'anticiper. On y réussit parfois ; on échoue souvent. Dans un cas comme dans l'autre, on est impressionnés. Alors d'où vient mon manque d'enthousiasme ? D'une part de la durée de film. Prévu au départ pour être un court-métrage d'une dizaine de minutes, il aurait gagné à conserver ce format. Malgré les tentatives de Clouzot d'en dramatiser l'action, les peintures se succèdent avec monotonie. D'autre part et surtout de mon manque de goût pur la peinture de Picasso. J'en reconnais volontiers la vitalité, l'énergie, la puissance. Mais je n'y ai jamais trouvé la sensualité, la délicatesse, la beauté susceptibles de me toucher.

progiamorf

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 56 critiques

4,0Très bien
Publiée le 17/04/2014

Pablo Picasso à l'oeuvre, comme vous ne l'avez jamais vu. Clouzot excelle grâce à ce très bon documentaire aspirant à percer "Le Mystère Picasso", montrant avec brio tout le mécanisme créateur d'un artiste. Le génie du réalisateur a ainsi été de proposer une véritable décomposition des derniers tableaux de l'artiste permettant de suivre la composition de ces quelques œuvres, au gré des mouvements de pinceaux, des coloriages, des collages, des insatisfactions du maître. Tout en sobriété (musiques et esthétiques laissant part au mysticisme) sublimations et passions semblent être les maîtres mots d'un documentaire constituant de fait un véritable hommage au peintre.

ygor parizel

Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 2 499 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 22/07/2012

Filmer Pablo Picasso entrain de créer était une bonne idée (même si on est pas adepte du peintre, comme moi). Mais bon le résultat est moyen, pas assez didactique on le voit peindre mais on ne comprend pas ses oeuvres, les dessins (gribouillis) du début du film sont médiocres mais ensuite la qualité s'améliore nettement. Un peu déçu car je pensais en apprendre plus que cela en regardant ce documentaire.

Arthur de Bussy

Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 585 critiques

3,5Bien
Publiée le 17/05/2012

Impressionnant, vraiment. De l'Art avec un grand A. Peut-on « mesurer » la valeur d'un tel film? La rencontre entre un maître du 7e art et l'un des plus grand génies de la peinture... La richesse du «Mystère Picasso» s'avère tout simplement inestimable. Sous nos yeux les toiles de Pablo Picasso prennent vie, et chaque nouvel ajout de couleur crée une nouvelle oeuvre, chaque couche de peinture supplémentaire vient bousculer l'ordre précédemment établi de la composition pour en constituer une nouvelle. Car le film repose sur une idée de génie de Clouzot : donner une nouvelle dimension à l'art pictural, le temps. On suit donc avec passion le processus créateur de l'artiste et on le voit tracer, hésiter, recouvrir, changer, tout recommencer ou simplement parfaire son travail... Et que dire des toiles qui nous sont présentées! Si toutes n'ont pas la même portée, inutile de préciser la beauté inouïe qui émane de chacune d'entre-elles. Un long métrage profondémment novateur et étonnant, parfait point de rencontre entre deux arts majeurs. Génial. [4/4] http://artetpoiesis.blogspot.fr/

Plume231

Suivre son activité 529 abonnés Lire ses 4 610 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 20/06/2010

Seul un immense réalisateur comme Henri-Georges Clouzot pouvait entreprendre de filmer le processus créatif et seul un artiste de l'envergure de Pablo Picasso pouvait accepter de participer à cette expérience unique. Aidé par le brillant technicien Claude Renoir, alors que le film commence en noir et blanc, Henri-Georges Clouzot capte chaque couleur au fur et à mesure que le peintre les fait apparaître à l'écran. On est fasciné sinon émerveillé au fur et à mesure que le film avance, que les toiles se suivent, pour finalement finir en apothéose où jamais le Troisième Art et le Septième Art n'ont été aussi magistralement concilié. "Le Mystère Picasso" est un vibrant hommage au processus créatif et bien sûr au génie de Picasso, mais aussi une preuve indéniable du talent précurseur d'Henri-Georges Clouzot. C'est un essai pleinement réussi, un véritable miracle cinématographique.

stebbins

Suivre son activité 294 abonnés Lire ses 1 781 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 11/03/2010

Qu'est-ce que la création ? Opinion personnelle : une manière de construire quelque chose à partir de rien, soit en ajoutant, soit en retirant. Comment ajouter ou retirer quelque chose du néant ? Mystère, mystère... Il faudrait peut-être plus pour étayer mon point de vue : en ce sens, le documentaire de Henri-Georges Clouzot répond parfaitement à mes attentes. Son Mystère Picasso repose sur une idée magnifique : celle d'immortaliser le processus de création de l'un des peintres les plus géniaux du XXeme siècle, et ce via le cinéma. Picasso donne à voir ses méthodes de travail artistique par le biais de plaques transparentes, plaques à travers lesquelles la caméra de Clouzot capte lignes de forces, couleurs et autres touches picturales. Pour ce qui est de promener son regard dans le cadre, c'est une aubaine pour le spectateur : tout se passe à l'image, aussi bien au niveau de la forme qu'au niveau du contenu. Oeuvre riche rendant compte d'un travail colossal ( certaines séquences ont nécessité plus de 3000 plans ), mise en abîme d'une projection et d'une réalisation, Le Mystère Picasso est aussi radical que miraculeux. " La beauté sera convulsive ou ne sera pas ", disaient les dadaïstes : c'est à la fois laconique et plein d'intelligence...

gimliamideselfes

Suivre son activité 833 abonnés Lire ses 3 578 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 25/10/2010

C'est un film beaucoup plus riche qu'on ne peut le penser de prime abord, ok on voit Picasso peindre pendant plus d'une heure, ça pourrait s'arrêter là, et on peut s'arrêter là, mais c'est passer à côté d'une réflexion sur la création (peut-être plus encore que sur la technique), combien de fois on peut changer d'idée en cours de route, sait on avant d'avoir fini ce que ça peut donner ? Et puis les quelques dialogues Clouzot/Picasso sont très intéressant, on voit Picasso changer 3 fois, d'idées, d'abord un poisson, puis un coq avant de finir sur un visage, Picasso toujours confiant et Clouzot fumant sa pipe avec un regard stressé, la fin du tableau donnera raison à Picasso. Ce qui intéressant c'est aussi ce côté métafilm, on voit la caméra, filmer la caméra de Clouzot qui filme le film qu'on est entrain de voir, il y a un effet mise en abime qui fait qu'on a l'impression d'être dans la confidence de la réalisation d'un tel projet, et c'est très gratifiant je trouve. De plus lorsque le spectateur a un doute, Clouzot rajoute une petite phrase qui replace le tout dans son cadre spatio temporel. Le film joue avec le temps aussi, entre le début filmé en quasi temps réel, puis la stop motion de la fin sur les grandes toiles peintes à l'huile… Voir Picasso changer 30 fois d'idées pour le dernier tableau à quelque chose d'enivrant de fou. Mais rien que de filmer Picasso au début du film avec son nom dans le générique a quelque chose de stressant pour le spectateur, Clouzot a filmé la légende entrain de peindre et je suis entrain de la regarder peindre, vais je être à la auteur de l'exploit que je suis entrain de regarder ? Serai-je déçu ? Je suis le témoin de quelque chose de rare, d'unique.

Jeremy L.

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 2 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/05/2010

Un chef d'oeuvre !!

Famila

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 35 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 24/03/2007

Je ne suis pas connaisseur en peinture pour deux sous , même si je sais apprécier une oeuvre quand elle me plaît ; la vision de ce film permet de suivre l' artiste et son oeuvre en pure création , on suit le tableau , on arrive a comprendre le cheminement de la plume . Je le conseille fortement aux amoureux de CULTURE.

halou

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 499 critiques

4,0Très bien
Publiée le 01/09/2008

Film palpitant où comment un peintre et non des moindre nous livre son art orchestré par une musique sublime.Clouzot a de l'idée!

Bernard D.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 116 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 25/02/2018

« Le mystère Picasso » de HG Clouzot, prix spécial du jury à Cannes en 1956, est qualifié de « documentaire » mais j’avoue être sorti frustré ! Le film nous montre effectivement en gros plan l’exécution par le maître de plusieurs toiles et Pablo Picasso âgé de 75 ans de reprendre les traits, les couleurs … et de reprendre à nouveau et ce jusqu’à une quinzaine de fois pour un tableau où il dit même « ça va très mal … c’est très mauvais … j’arrache tout » et de reprendre une nouvelle toile ! Ce qui m’ennuie dans ce film dit « documentaire » c’est l’absence de didactisme sur la technique du maître ! Il me semble manquer par exemple 1)Le fait de savoir si les toiles présentées sont des créations ou la reprise d’anciens tableaux ? 2)Le temps passé … car pour au moins un toile Picasso dit avoir passé 15 h devant la caméra … alors que dans le film les reprises paraissent très fluides, spontanées. 3)Et surtout le pourquoi de la reprise des contours, des couleurs … pour essayer de comprendre pourquoi Picasso n’aime pas ce qu’il vient juste de faire et éprouve la nécessité de reprendre son travail. Clouzot s’est manifestement fait un grand plaisir intellectuel en essayant de combiner 2 domaines de l’art et il dit d’ailleurs en voix off dès le début du film « On donnerait cher pour savoir ce qui s'est passé dans la tête de Rimbaud quand il écrivit "Le Bateau ivre", ou dans celle de Mozart quand il composa la "Symphonie Jupiter » ! Ici il s’attaque à la peinture ce qui est effectivement le plus facile, mais il le fait sans aucun prouesse cinématographique cad qu’on voit de façon un peu répétitive Picasso peindre une quinzaine de toiles avec heureusement une progression dans la richesse des compositions picturales … mais c’est tout même un peu répétitif avec un grand clin d’œil à la peinture et au cinéma, puisque le chef opérateur est Claude Renoir. La musique absente au début devient rapidement envahissante et parfois « emphatique ». Bref Clouzot n’a pas réussi à me transmettre le pourquoi du génie de Picasso auquel j’avoue ne pas trop accrocher (en dehors de son « Guernica ») et - comme dit plus haut - je suis sorti frustré car j’espérais apprendre voire comprendre le pourquoi du génie de Picasso !

Bertie Quincampoix

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 731 critiques

3,5Bien
Publiée le 30/11/2016

Ce film à part dans la carrière de Henri-Georges Clouzot est une formidable plongée dans le processus de la création artistique, plus particulièrement en peinture. Magnifique rencontre entre le cinéaste et la légende absolue Pablo Picasso, il nous offre à voir la naissance d'une quinzaine de toiles, en "direct", des mains du maître. Impossible de ne pas se laisser emporter devant le premier jet, le développement et parfois la déconstruction de ses compositions, de ne pas être séduit par la poésie du trait, mais aussi par la sincérité et la générosité de la démarche du génial peintre espagnol.

mazou31

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 813 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/03/2015

Rencontre d’un peintre de génie et d’un grand metteur en scène. Une expérience unique que de voir, par un procédé surprenant, une œuvre de Picasso se créer sous nos yeux. Ce n’est pas à proprement parler un film mais assurément une expérience inoubliable. À voir et à revoir de temps à autre pour se laisser emporter par la manifestation du génie.

Angela Ki La

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 587 critiques

2,5Moyen
Publiée le 18/05/2012

Film témoignage complètement hors normes. On pourrait imaginer François Truffaut filmant Miles Davis au travail, ou Jean Renoir filmant Rodin, sauf que je ne sais pas si ça c’est historiquement crédible. Le pape de l’art moderne filmé par un cinéaste emblématique. Et comme souvent quand deux montagnes se rencontrent, le résultat est extrêmement simple et sans chichis. Picasso peint, Clouzot filme. On sent que le maître ne force pas son talent. Et je ne suis pas sûr que l’image en mouvement ça l'intéresse vraiment, (contrairement à son compatriote Dali). Reste son coup de crayon magistral, sa liberté créatrice et sa vision originale, identifiable au premier coup d’œil. Grâce à un trucage, on voit les tableaux se créer touts seuls à l’écran, comme par magie, en musique. Dommage que se soit sur le tard. Ce film aurait été énorme si quelqu’un avait eut l’idée de le réaliser à l’époque ou Picasso révolutionnait constamment sa pratique, quelques 20 ou 30 ans plus tôt. Là il se contente de gérer, on aurait tord de lui donner tort, il n’a plus rien à prouver. Debout torse nu tel un gladiateur qui sait, il se contente d’être là.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top