Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Une Famille heureuse
Note moyenne
3,6
15 titres de presse
  • Bande à part
  • Culturopoing.com
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaro
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Humanité
  • Libération
  • Télérama
  • Voici
  • Cahiers du Cinéma
  • La Septième Obsession
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

15 critiques presse

Bande à part

par Isabelle Danel

Un film sur une société patriarcale en pleine mutation. Dévastateur et beau.

Culturopoing.com

par Séverine Danflous

Nana et Simon signent ici un beau portrait de femme, une femme qui rompt avec la famille traditionnelle et refuse de se laisser dicter ses choix par les convenances ou la morale grégaire.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Le poids de la famille, amplifié dans un pays à fortes traditions, face au désir de liberté d’une femme qui veut enfin vivre par et pour elle-même : un film géorgien, qui a valeur largement universelle.

Le Figaro

par Nathalie Simon

Un film réaliste et sobre.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Nouvel Observateur

par Jérôme Garcin

"Une famille heureuse", bel euphémisme, est le portrait sensible d’une mère courage, d’une femme au bord de la crise de nerfs, qui réapprend le bonheur de respirer, de lire, d’écouter de la musique et de contempler, depuis son balcon, le houppier des arbres, au printemps.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Humanité

par Dominique Widemann

Nana Ekvtimishvili et Simon Gross poursuivent leur collaboration pour un premier long métrage qui éclaire le parcours d’une femme en mouvement vers sa liberté dans la Géorgie patriarcale. Lumières subtiles.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Libération

par Jérémy Piette

Un second long métrage en duo, subtil et beau.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Télérama

par Frédéric Strauss

Dans cette histoire de séparation sans rancune, des angles morts s'éclairent, des blessures se réveillent. Et aussi, peut-être, des sentiments. Cet étonnant mouvement que décrit le film est empreint, de bout en bout, d'une très belle sensibilité.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par Lola Sciamma

Un bol d'air frais, drôle et émouvant, à la redécouverte de soi et de ceux qu'on aime.

Cahiers du Cinéma

par Nicolas Azalbert

Pour la réalisatrice comme pour son héroïne, la sensation d’être devenue étrangère à son pays offre la possibilité de le comprendre et de se comprendre.

La Septième Obsession

par Claire Micallef

La force d’"Une famille heureuse" est d’aller au-delà de la radiographie, réaliste mais jamais misérabiliste, de la situation de la femme géorgienne de la classe moyenne, pour témoigner d’une aspiration féminine universelle à « cultiver son jardin », à cesser pour un instant de n’être que mère, qu’épouse, que fille.

Le Journal du Dimanche

par Alexis Campion

Assez de dérangement pour garantir un film vivant, émouvant et un poil ironique.

Le Monde

par Thomas Sotinel

Dans ce film signé par un couple (...) les scènes de la vie conjugale, familiale, amicale ne produisent rien de plus que ce qu’elles produisent dans la vie ordinaire : des malentendus, des colères, des regrets, des fâcheries et des réconciliations. Les portes vers l’excès, et, a fortiori, la tragédie, restent résolument closes. Cette banalité dessine la limite du film, elle en fait aussi la force.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

Nana et Simon déploient ici un portrait de femme puissant et subtil, aussi beau dans ses moments forts que faibles, magnifiquement porté par Ia Shugliashvili. Ode à l’émancipation d’une conception familialo-tribale d’un autre âge mais toujours très vivace, Une famille heureuse tresse superbement le local et l’universel.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Christophe Carrière

La force de ce film est de remettre en cause le principe de la norme "collé" au couple et à la famille.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top