Mon AlloCiné
Dans un recoin de ce monde
Note moyenne
4,3
20 titres de presse
  • Bande à part
  • Culturopoing.com
  • Libération
  • Positif
  • Télérama
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • La Croix
  • La Septième Obsession
  • La Voix du Nord
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • L'Humanité
  • Première
  • Studio Ciné Live

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

20 critiques presse

Bande à part

par Olivier Bombarda

Une perle merveilleuse dans le cinéma d’animation nippon.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

Culturopoing.com

par Miriem Méghaïzerou et Sophie Yavari

Dans un recoin de ce monde est un film où la merveille se niche dans le petit fait et le détail minuscule, à l’image de sa délicate héroïne, Suzu.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Libération

par Marius Chapuis

La splendeur du film tient à sa façon de trouver des champs de bataille aussi évidents que merveilleux pour cette guerre dans la guerre.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Positif

par Bernard Génin

Un film poignant, complément émouvant au sublime "Tombeau des lucioles".

Télérama

par Cécile Mury

A la fois vaste et modeste, le film embrasse tout, de la limpidité d’une balade à marée basse à l’énergie d’une dispute ou d’une lessive au grand air, de la confusion d’une alerte à la bombe à la culpabilité absolue du deuil.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

20 Minutes

par Caroline Vié

Un magnifique portrait de femme.

aVoir-aLire.com

par Arthur Champilou

En dépit de quelques longueurs, "Dans un recoin de ce monde" est indéniablement un beau film d’animation.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Cahiers du Cinéma

par Stéphane du Mesnildot

Par instants, "Dans un recoin de ce monde" retrouve la puissance onirique des dessins animés de l’enfance et leur faculté à tirer hors de l’inconscient des images ténébreuses et inoubliables.

Critikat.com

par Laetitia Scherier

Derrière ce titre poétique et assez énigmatique se cache une histoire que l’on pourrait croire avoir déjà vue maintes fois au cinéma : le traumatisme de la population japonaise, les conséquences de la Seconde Guerre mondiale et du drame perpétré à Hiroshima en août 1945. (…) Mais Katabuchi propose ici autre chose : se focaliser sur l’avant, sur le passage du paisible à l’inconcevable, sur la vie.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

La Croix

par Stéphane Dreyfus

Ample et captivant, ce dessin animé dit aussi beaucoup de l’époque et du pays. Mais, gardant une certaine distance avec son sujet. Sunao Katabuchi préfère suggérer sa condamnation d’un conflit destructeur. Un point de vue subtil qui a séduit deux millions de spectateurs au Japon et le jury du dernier Festival d’Annecy qui lui a remis son prix.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

La Septième Obsession

par Xavier Leherpeur

Un portrait de femme prise dans la tourmente d’un conflit d’une violence inouïe, bouleversant grâce à la pudeur de ce film qui flirte avec le mélo sans jamais y sombrer et parvient à évoquer en images lyriques et poétiques le jardin secret et protégé de l’héroïne.

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

Miyazaki n’a pas à s’en faire, la relève est assurée. Avec Sunao Katabuchi – son art du décor, du paysage, de l’ellipse poétique – le cinéma aquarelliste s’est dégoté un nouveau maître de la lumière et de la narration.

Le Monde

par Mathieu Macheret

Dans un recoin de ce monde brille ainsi par son refus absolu du spectaculaire, dénichant dans la persévérance du quotidien le secret d’un inébranlable amour du monde.

Le Parisien

par Renaud Baronian

"Dans un recoin de ce monde", primé au dernier festival d'Annecy, enchante grâce à un scénario très original, entre mélancolie et exaltation, et à des personnages très attachants.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Valentine Verhague

Au-delà de la tragédie d’Hiroshima, le récit d’un quotidien modeste et envoûtant, à travers lequel se déploie tout l’éclat de la culture japonaise.

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

Cet anime confirme tout le bien que l’on avait pensé de Sunao Katabuchi. On y retrouve les mêmes qualités : goût pour le passé historique et sens aigu du quotidien. Des penchants exacerbés dans cette œuvre proche, en moins mélodramatique, du Tombeau des lucioles d’Isao Takahata.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par A.L.F.

Un film affichant une délicatesse assez rare au cinéma.

L'Humanité

par Vincent Ostria

La grande force du film, dont la guerre aux conséquences déchirantes est la toile de fond, c’est avant tout sa précision dans la description du quotidien d’une maisonnée, de ses joies et de ses privations.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Première

par Christophe Narbonne

On n’est pas loin du chef d’œuvre, à quinze minutes près de trop. Allez : petit chef d’œuvre.

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Ciné Live

par Thierry Chèze

Un sommet d'animation et de poésie romanesque.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top