Mon AlloCiné
    Corps et âme
    Note moyenne
    3,3
    22 titres de presse
    • Femme Actuelle
    • Le Journal du Dimanche
    • Positif
    • Transfuge
    • aVoir-aLire.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • L'Humanité
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Critikat.com
    • Le Dauphiné Libéré
    • Libération
    • Paris Match
    • Sud Ouest
    • Le Figaro

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    22 critiques presse

    Femme Actuelle

    par Amélie Cordonnier

    Un film unique et bouleversant.

    Le Journal du Dimanche

    par Alexis Campion

    Fort de ce pitch saugrenu, "Corps et âme" (Ours d'or à Berlin) tricote une singularité étonnante qui combine à merveille l'émotion pure et l'humour cocasse, mais où il est question de l'essentiel : notre condition d'humains paradoxaux.

    Positif

    par Jean-Dominique Nuttens

    "Corps et âme" aurait pu être balourd et niais, il enchante par sa gravité et son ironie légère, sa suggestion délicate d’une solidarité entre le monde animal et les êtres humains, sa célébration du rêve et de la magie comme moyen d’échapper à un quotidien sans âme.

    Transfuge

    par Frédéric Mercier

    Il y a quelque chose d'héroïque dans ce film, justement honoré d'un Ours d'or au dernier festival de Berlin, à parvenir à allier ce cinéma-là, aux allures d'études médicales, avec le romantisme échevelé et souvent triste des plus grands sentimentaux.

    aVoir-aLire.com

    par Arthur Champilou

    Une belle réussite.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Bornet

    La réalisatrice Ildiko Enyedi privilégie le mystère, une magie du monde. L’on tombe sous le charme de ces deux êtres en mal d’amour, dans un film sensible onirique et touchant aux acteurs vibrants.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    Film à strates, "Corps et Ame" plaira à tous ceux qui vont au cinéma pour cueillir d'ineffaçables souvenirs.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Fiches du Cinéma

    par Gilles Tourman

    Défilant à une vitesse fulgurante malgré son tempo lent, ce sixième long métrage de la réalisatrice hongroise est tout simplement envoûtant.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    On est saisi par ce mélange de froideur et de romantisme, agrémenté par un sens poétique du détail. Ou comment le rêve peut dynamiter un univers trop fonctionnel.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    La Hongroise met l’intelligence de sa maturité dans cette réflexion sur le couple où rêve et psychanalyse font bon ménage. Elle ose le romantisme poétique comme le réalisme brutal. Elle célèbre la beauté d’une union possible sans cacher les blessures qui l’accompagnent. C’est ça, l’amour.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Cahiers du Cinéma

    par Mathis Badin

    Corps et âme laisse dans un premier temps présager du pire. (…) Mais les deux personnages principaux, l’affection silencieuse qu’ils se portent, parviennent à faire oublier la lourdeur de certains choix.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Ce film hongrois, à l’architecture compliquée, séduit par sa sincérité.

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    Surprenant parcours que celui d'Ildiko Enyedi (...) La grâce infinie de sa mise en scène ne méritait-elle pas mieux que ce scénario ténu de moyen-métrage ?

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Inrockuptibles

    par Serge Kaganski

    Tout l’enjeu du film consistera à réchauffer la glaciation relationnelle urbaine et à saisir la cuisson lente du rapprochement entre ces deux âmes enfermées dans leurs névroses.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Première

    par Christophe Narbonne

    Le mélange des genres et des formes provoque des ruptures de ton déroutantes qui achèvent de rendre Corps et Âme assez fascinant.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Ciné Live

    par Thierry Cheze

    Inspirée dans ses moments de silence, cette douloureuse mise à nu des sentiments se révèle moins convaincante dès que ses personnages parlent.

    Critikat.com

    par Benoît Smith

    L'étrangeté du film apparaît comme un principe préétabli, scénarisé et escompté par l'agencement des images, mais qui peine à découler de celles-ci et plus encore de captiver.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Une curieuse histoire d’amour, enneigée et poétique, dont le postulat onirique, original, ne tient pas toutes ses promesses dans un développement névrotico-sexuel qui perd en route beaucoup de ce qui en faisait la grâce.

    Libération

    par Jérémy Piette

    Le récit semble vouloir délacer les rapports sociaux et sentimentaux, ainsi que les fossés entre sexes opposés, mais reste bien loin des corps, sur une surface glacée et malaisante.

    Paris Match

    par Yannick Vely

    (...) le film crie sa singularité à chaque plan, son audace à chaque dialogue surréaliste comme s'il était programmé à plaire à un public cinéphile qui trouvera dans le film matière à «analyser» le scénario.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Une mise en scène très appuyée pour un récit en forme de conte qui n'arrive jamais à faire oublier combien l'intrigue est artificielle.

    Le Figaro

    par La Rédaction

    Passé ce postulat étrange, la romance de la réalisatrice hongroise Ildiko Enyedi s'avère assez conventionnelle. Pas de quoi bicher devant l'Ours d'or de la dernière Berlinale.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top