Mon AlloCiné
Seule sur la plage la nuit
Note moyenne
3,9
20 titres de presse
  • Cahiers du Cinéma
  • Libération
  • Critikat.com
  • Culturopoing.com
  • La Septième Obsession
  • Le Figaro
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Paris Match
  • Positif
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • Sud Ouest
  • Télérama
  • La Croix
  • Transfuge
  • Le Journal du Dimanche

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

20 critiques presse

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Il y a plusieurs façons de cerner l’émotion que procure le film. On pourrait dire qu’il bouleverse comme une déclaration d’amour envoyée depuis une contrée qui ne croit plus à l’amour.

Libération

par Julien Gester

(...) ce nouveau film se présente comme l’un des plus beaux parmi la vingtaine réalisés par Hong Sang-soo à ce jour, et si le désarroi qui s’y épanche avec fureur demeure tamisé, c’est aussi l’un des plus évidemment bouleversants.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Critikat.com

par Josué Morel

Cette place accordée à l’invisible corrobore la piste d’un tournant fantastique que prend actuellement le cinéma de Hong Sang-soo, reposant sur la mise en scène de frontières et de passages traversés par des fantômes.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Culturopoing.com

par Enrique Seknadje

Est-il incongru de dire que, devant cette œuvre composée de plusieurs parties, où chaque niveau de réalité semble contaminer les autres, la figure de Lynch et l'image de certains de ses films ont traversé notre esprit ?

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

La Septième Obsession

par Morgan Pokée

C’est que chez le cinéaste coréen le deuil de la relation amoureuse est toujours l’apanage d’une certaine folie, d’un charme inextinguible qui conduisent ses personnages à s’agenouiller avant de traverser un pont ou à fredonner une chanson tout en fumant une cigarette à la sortie d’un bar.

Le Figaro

par La Rédaction

Le spleen a le beau et doux visage de Kim Min-hee, amante du réalisateur coréen. Muse sublime et mise en abyme font bon ménage.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Monde

par Mathieu Macheret

C’est ainsi que l’émotion se loge dans les recoins les plus inattendus des films d’Hong Sangsoo. Notamment dans ces quelques scènes gratuites, où Yeonghui s’abandonne tout entière à des « actes de grâce » (...).

Le Nouvel Observateur

par Xavier Leherpeur

Il y a quelque chose d’exquis dans la délicatesse avec laquelle l’auteur du "Jour d’après" revient sur une histoire éminemment personnelle.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Fiches du Cinéma

par Paul Fabreuil

Un beau Hong Sangsoo, qui aurait toutefois gagné à plus de clarté et de lisibilité dans le récit. Nombre de séquences sont très réussies et pleines de finesse, mais elles n’en restent pas moins, parfois, difficiles à relier entre elles.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Les Inrockuptibles

par Jacky Goldberg

"Seule sur la plage la nuit" est ainsi un autre de ces Vertigo movies, ou film brutalement scindé, comme "Mulholland Drive", "Tropical Malady","Une sale histoire", ou plusieurs films précédents d’Hong Sangsoo, et comme ces derniers, il va droit au cœur de ce qui constitue le cinéma : qu’est-ce qui est réel, qu’est-ce qui est rêvé, et qu’est-ce que nous, spectateurs, voyons exactement ?

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Humanité

par Dominique Widemann

Le cinéaste coréen Hong Sang-soo ajoute de nouvelles variations à sa partition des doutes. Vibrent l’amour, l’alcool et le cinéma.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Paris Match

par Yannick Vely

"Seule sur la plage la nuit" contient toute la beauté de son cinéma, fait de petits riens et de motifs qui se répètent, de moments suspendus et de sentiments diffus.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Positif

par Jean-Christophe Ferrari

"Seule sur la plage la nuit" (...) est un film traversé d'une sorte de joie tragique.

Première

par Damien Leblanc

L'infatigable Hong Sang-soo explore les déboires amoureux d'une comédienne et met son cinéma à nu de façon particulièrement inspirée au cinéma.

Studio Ciné Live

par Thierry Chèze

Un cocktail que le Coréen revisite à chaque fois avec une poésie et un humour irrésistibles.

Sud Ouest

par Sophie Avon

Les petites choses conduisent parfois aux grandes réflexions et l’art de Hong Sang-soo se loge là, dans le détail qui peu à peu, creuse et atteint l’essentiel.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Télérama

par Louis Guichard

Tour à tour prostrée, révoltée et réconciliée, l’héroïne accède finalement à une vérité supérieure, "seule sur la plage la nuit". Et c’est dans ce moment filmé comme un songe que Hong Sang-soo glisse les références les plus précises à sa vie et à celle de son actrice. L’art d’exalter la part rêvée des histoires vraies.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

La Croix

par Céline Rouden

Le résultat donne un film contemplatif, un peu brouillon, mais dans lequel on se laisse porter par la très belle et évanescente Kim Minhee qui a remporté pour ce film l’Ours d’argent de la meilleure actrice lors de la dernière Berlinale.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Transfuge

par Sidy Sakho

Cette dimension clairement cathartique en fait un film plus "lourd", moins envoûtant que par exemple le sublime "Yourself and yours", mais peut-être décisif pour la suite.

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Cette fois, le récit bégaie, jouant la carte de la mise en abyme, voire de l’autodérision, jusqu’à l’usure.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top