Mon AlloCiné
Revenge
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Revenge" et de son tournage !

Première fois

Revenge est le premier long métrage de Coralie Fargeat. Elle réalise en 2003 un court intitulé Le Télégramme. Après une formation à l'atelier Scénario de la Fémis, elle est en 2014 la lauréate des Audi Talents Awards, ce qui lui permet de financer et réaliser un court de science-fiction Reality+, primé dans de nombreux festivals.

Intention

Coralie Fargeat a écrit seule le scénario de Revenge en 2015. Elle souhaitait mettre en scène "une femme qui cristallise un regard sur elle et qui va s’en libérer, assumer complètement qui elle est. Je voulais un film que les femmes puissent aller voir, s’approprier, avec un vrai plaisir «d’entertainment» et un message de «girl power» assez simple mais libérateur."

Un rape and revenge ?

Revenge semble s'inscrire, par son récit, dans le sous-genre horrifique du rape and revenge, qui, comme son nom l'indique, relate l'histoire d'un viol puis la vengeance de la victime. Dans cette catégorie, on trouve des films comme La dernière maison sur la gaucheI Spit On Your Grave ou encore L'Ange de la vengeance. Toutefois, Coralie Fargeat admet ne pas être particulièrement attirée par le rape and revenge et considère son film plus proche d'un revenge movie, façon Kill Bill : "Le viol y est un élément symbolique, que j’ai voulu garder symbolique, de la transformation du personnage, victime du regard des hommes porté sur elle. Le traitement excessif, cathartique, jamais malsain de la violence, tel que j’ai pu le voir par exemple dans le cinéma de genre sud-coréen, me permet d’échapper à la catégorie proprement dite."

Un film féministe

La réalisatrice assume à 100% l'aspect féministe de Revenge qui met en scène la prise de pouvoir d'une femme sexy et consciente de ses atouts qui décide de ne plus se laisser faire : "Pour moi, la scène de viol est symbolique de toutes les violences – qu’elles soient verbales, psychologiques, physiques, sexuelles, auxquelles les femmes sont confrontées, et avec lesquelles elles ont dû s’habituer à vivre." 
Un propos qui entre en résonance avec l'affaire Weinstein, qui n'avait pas encore éclaté au moment de l'écriture du film mais qui, selon Coralie Fargeat, a depuis révélé au grand jour ce qui existait déjà et a permis à des femmes de se faire enfin entendre.

Pop

Si Revenge est extrêmement violent, la cinéaste ne souhaitait pas pour autant réaliser un torture porn insoutenable. Elle a voulu mettre en scène une oeuvre qui repose beaucoup sur le symbolisme et apporter "à la violence un côté pop et artistique, graphique dans ses excès." Elle a aussi tenu à traiter Revenge comme un trip, en privilégiant les sensations aux péripéties scénaristiques. La colorimétrie du film a été très importante et a permis de déréaliser le désert, d'en faire un personnage de cinéma à part entière. "Je voulais une imagerie et des couleurs fortes qui sortent du quotidien et de la normalité", conclut Coralie Fargeat.

Des Ardennes au désert

Revenge partage deux points communs avec le thriller belge Les Ardennes de Robin Pront : le directeur de la photographie, Robrecht Heyvaert, que Coralie Fargeat qualifie d'"hyperdoué", et l'acteur Kevin Janssens.

Dernière minute

Trouver l'interprète de Jen, l'héroïne de Revenge, n'a pas été chose aisée. Après avoir rencontré une première fois Matilda Lutz aux Etats-Unis, Coralie Fargeat se tourne finalement vers une comédienne européenne. Mais celle-ci, à trois semaines du début du tournage, quitte le navire : "quand c’est devenu concret, on a senti qu’elle prenait peur : elle a pris conscience que le tournage serait très physique, qu’il lui demanderait de gérer son rapport à son corps, à la nudité... " La réalisatrice recontacte alors Matilda Lutz qui, 48h plus tard, était dans un avion pour rejoindre l'équipe.

Budget et tournage

Revenge a coûté environ 2,3 millions d’euros, pour 32 jours de tournage au Maroc et 1 jour de tournage à Paris.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Pupille (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Leto (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Le Grand Partage (2015)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? (2014)
  • A Star Is Born (2018)
  • Mauvaises herbes (2017)
Back to Top