Mon AlloCiné
Le Sixième Sens
note moyenne
3,9
7933 notes dont 205 critiques
20% (40 critiques)
35% (71 critiques)
24% (49 critiques)
12% (25 critiques)
6% (12 critiques)
4% (8 critiques)
Votre avis sur Le Sixième Sens ?

205 critiques spectateurs

Docteur Jivago

Suivre son activité 281 abonnés Lire ses 1 828 critiques

3,5Bien
Publiée le 04/03/2014

Le sixième sens (Manhunter) introduit le psychiatre cannibale Hannibal Lester pour la première fois au cinéma, cinq avant l'interprétation remarqué d’Anthony Hopkins. Mis en scène avec style par Michael Mann, Manhunter se concentre sur l'agent du FBI, Will Graham, convaincu de reprendre du service après une dépression, afin d'utiliser sa brillante méthode pour évaluer la psychologie des criminels pour s'attaquer à un meurtrier particulièrement horrible. Il doit "s'aider" du dernier criminel qu'il a arrêté, Lecter, dont les jeux psychologique s'avèrent brillant. Les interprétations sont impeccable et en premier lieu un Brian Cox glaciale. Le film est bien construit, l'atmosphère parfois effrayante est captivante de bout en bout et la tension et le suspense se font de plus en plus présent. On notera aussi un remake inutile une vingtaine d'année plus tard, qui reprendra certaines scènes à l'identique.

Malevolent-Reviews

Suivre son activité 270 abonnés Lire ses 3 062 critiques

4,0Très bien
Publiée le 25/02/2014

Bien avant l'adaptation fadasse de Brett Ratner, il y avait une première adaptation du roman "Dragon Rouge" de Thomas Harris et par conséquent une première incursion dans son univers. Pour la première fois, les spectateurs pouvaient découvrir celui qui deviendra un des plus cultissimes tueurs en série fictifs : Hannibal Lecter. Rebaptisé ici Lecktor et interprété par Brian Cox, il n'est, contrairement à Anthony Hopkins, pas au centre de l'histoire, le véritable héros restant l'agent du FBI Will Graham campé par l'excellent William Petersen. Intitulé en France Le Sixième Sens et réalisé par Michael Mann, le long-métrage reste encore aujourd'hui un summum du thriller... Nous sommes en 1986 et la mode des serial killers n'était pas encore omniprésente. C'est donc avec un certain écart que l'on revoit aujourd'hui Le Sixième Sens qui se concentrait sur la traque sans relâche de cet agent du FBI capable de se mettre dans la peau des tueurs et ainsi déterminer leurs motivations pour mieux les arrêter. Pourtant, cette première adaptation diffère légèrement du roman de Harris : Lecter n'a donc pas une grande place dans l'intrigue, la fin change considérablement et la mise en scène de Michael Mann apporte une toute autre dimension, une vision personnelle d'un réalisateur passionné par l'esthétisme et un souci du rythme alarmant. La mise en scène clippesque de Mann s'avère pourtant magnifique, jouant sur les couleurs, sur les plans symboliques, les ombres et les lumières, les ralentis, le tout ponctué d'une musique électronique typique des années 80. De plus, outre une atmosphère pesante, glauque et parfois dérangeante, le casting s'avère être également jubilatoire : entre William Petersen, parfait en traqueur obnubilé par sa proie, Dennis Farina en coéquipier désemparé, Joan Allen en future victime aveugle et surtout Tom Noonan, qui incarne le tueur en série. Ce géant de presque deux mètres au regard à la fois triste et effrayant incarne avec brio l'ennemi, glaçant le sang à chacune de ses apparitions. Sa première apparition à l'écran, tardive mais efficace, reste un grand moment du film. Michael Mann signe ainsi un thriller hautement captivant, visuellement hypnotisant et incroyablement soutenu qui, en dépit de ses quelques différences avec le roman original, parvient à se hisser parmi les meilleurs films du genre et devient une adaptation supérieure au film sans âme de Brett Ratner.

Thibault F.

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 684 critiques

2,5Moyen
Publiée le 01/02/2014

Après "Révélations" autre film (chef d'oeuvre) de Michael Mann, je m'attaque ici à la toute première apparition au cinéma du légendaire Hannibal Lecter. J'ai été plutôt déçu de la prestation de Mann qui me surprend pourtant toujours avec sa réalisation inventive, léchée et totalement déroutante. Il signe ici, un thriller classique qui sent bon les années 80 (la bande sonore à défaut d'être quelque peu kitsch nous amène quelque chose d'intriguant à l'affaire) teinté d'une enquête relativement peu passionnante, voir redondante et pas forcément efficace. On constate une palette relativement inégale des jeux d'acteurs où seuls les "méchants" ont un jeux de rôle impressionnant (Brian Cox et Tom Nooman sont excellents). Ajouter à cela, une fin particulièrement bâclée et totalement ridicule (la famille entrain de scruter l'horizon sous un soleil couchant) et quelques longueurs au milieu de l'intrigue, vous obtenez Le Sixième Sens. A retenir tout de même en point positif, la confrontation Graham/Lecter particulièrement jouissif et toutes les scènes avec le tueur de la pleine lune... Moyen !

Ashtaka

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 86 critiques

4,5Excellent
Publiée le 15/01/2014

Bien que plus éloigné du scénario du livre, ce film est vraiment au-dessus du Dragon Rouge de 2002. L'ambiance est prenante et ceci dès le départ. Les musiques très originales collent parfaitement à la mise en scène et les bruitages ne sont pas en reste. C'est un film très auditif je trouve ! Alors que dans "Dragon Rouge" c'est du déjà-vu et ça "manipule" plus le spectateur avec des trucs qu'on sait qui marche. Le personnage de Graham est très bien pensé et interprêté par un Petersen très convaincant. On se sent vraiment mal pour ce profiler aux limites de (re)tomber dans la folie. Le personnage de Lektor, bien que très secondaire ici, est aussi une belle réussite. Assez différent de l'interprêtation de Hopkins, celui-ci n'a rien d'effrayant physiquement ni n'est particulièrement mystérieux mais en revanche démontre très vite qu'il est capable d'user de sa grande intelligence pour être très dangereux. Ce manipulateur froid et visiblement toujours rancunier vous mettra plus mal à l'aise que véritablement effrayé. Une peur au quotidien. Le meurtrier lui fait vraiment peur physiquement et aussi dans son attitude de chaque jours. Et pourtant ce film arrive à nous le rendre très humain, même à la fin. Un exploit et une grande performance de l'acteur là aussi. Il retranscrit très bien à la fois ce tueur silencieux, fou et sadique et de l'autre côté cet homme hyper sensible désirant juste être aimé. Pas de blabla "émotionnel" comme dans Dragon Rouge car ici l'image fait tout et il n'y a rien besoin de combler. Autre différence majeur, le film est ici beaucoup plus centré sur les personnages que l'histoire en elle-même. Celui du tueur, bien sûr, mais aussi celui de Graham et de l'impact de son enquête sur sa famille. A l'exact contraire de Dragon Rouge, ici l'enquête elle-même est à la limite secondaire, presque expédié vite fait je dirais. En résumé je dirais que "Le Sixième Sens" est un film plus intelligent et plus honnête que l'adptation de 2002. Cela est si vrai qu'en réalité j'avais déjà vu ce film quelques années auparavant, chose que j'ai vite remarqué au fil du visionnage. Et pourtant tout en me rémémorant le scénario, c'était comme si je découvrais le film à nouveau. Il n'y a que les grands films pour réaliser cela.

Maitre Kurosawa

Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 1 057 critiques

4,5Excellent
Publiée le 07/01/2014

Avec "Manhunter", M. Mann signe un thriller de très grande qualité. De l'interprétation globale impeccable, jusqu'à un scénario bien ficelé, en passant par une atmosphère angoissante au possible, peu de défauts sont à noter. Mais la grande force du film, c'est de savoir ménager ses effets. Il délaisse donc le spectaculaire au profit du psychologique. Ainsi, le face-à-face Graham-Lektor est passionnant, tout comme l'approche du tueur en série est aussi lente et détaillé que fascinante. Stylisé et efficace, un film qui surpasse l'honorable remake de B. Ratner.

lhomme-grenouille

Suivre son activité 806 abonnés Lire ses 2 928 critiques

4,0Très bien
Publiée le 03/01/2014

Adapté de la saga de romans qui donna naissance le mythique Hannibal Lecter, ce « Man Hunter » en est peut-être l’épisode au cinéma le moins connu, peut-être parce que justement Anthony Hopkins ne prêtait pas encore ses traits au divin cannibale. Pourtant, ce serait bien triste de passer à côté de cet épisode et cela pour de multiples raisons. La plus importante à mes yeux, c’est ce que « Man Hunter » est réalisé par le divin Michael Mann et que, rien que pour ça, on a déjà la garantie d’un film propre sur toute ses coutures. Mais surtout, ce qui me séduit par-dessus tout dans ce film, c’est qu’il sait se faire tendancieux dans sa façon d’aborder la frontière qu’il existe entre le malade mental et le « gardien du temple », ce policier sensé maintenir l’ordre et la morale… Sur ce point, Michael Mann excelle et produit un film que je remarquable en tout point. Pour moi, encore aujourd’hui, c’est un de mes classiques indémodables…

matt240490

Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 1 067 critiques

2,5Moyen
Publiée le 03/01/2014

Avant Le Silence des Agneaux et ses suites (Hannibal, Dragon Rouge et Les Origines du Mal), il y eut Le Sixième Sens, un policier réalisé par Michael Mann davantage centré sur l'investigation de l'inspecteur Will Graham que le Docteur Hannibal Lecter. Et pour cause, le film y fait abstraction et place le cannibale en prison pour aider Will à capturer un autre psychopathe, Francis Dollarhyde. La réalisation est soignée, le montage sonore très bon et de nombreuses belles scènes, intenses pour certaines, viennent caractériser cette chasse à l'homme. Dommage que le final vienne perturber un spectacle jusque là convaincant, même si l'on peut regretter la longueur d'autres plans.

Cinemax77

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 433 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/11/2013

Un bon thriller de Michael Mann injustement peu connu et obscurci par le "Dragon Rouge", film bien plus commercial. Il s'agit du premier film mettant en scène Hannibal Lecter. Cependant, ce personnage n'est pas le plus mis en avant. Il est même secondaire et n’apparaît que dans quelques scènes. Le personnage central est celui joué par William Petersen, l'agent du FBI traquant un tueur en série. Ce tueur n'est pas Hannibal puisqu'il a été arrêté quelques années plus tôt par ce même agent. Ce dernier veut prendre sa retraite et ne souhaite plus être mêlé à tout ça, notamment depuis une expérience traumatisante avec Lecter. Lecter est un cauchemar à ses yeux. Ce qui est intéressant dans ce film, c'est la démarche du personnage principal se glissant petit à petit dans la peau du tueur afin de s'identifier à lui. Ainsi, nous voyons sa part d'ombre. J'ajouterais qu'il y a une très bonne musique et une très bonne mise en scène.

heathledgerdu62

Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 1 612 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 13/09/2013

Une excellente première adaptation de Dragon Rouge de Thomas Harris réalisé par Micheal Mann, le réalisateur de Heat sans Anthony Hopkins remplacé par Brian Cox avec William Peterson de la série TV Les Experts, la terrifante Joan Allen de la saga " Jason Bourne" !!! Kim Greist précède à Jodie Foster et Julianne Moore !!! Le méchant Stephen Lang d'Avatar et la série TV Terra Nova !!!

WalterX

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 230 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 08/08/2013

Hormis le début et la fin, le film est très similaire à son futur remake "Dragon Rouge" à la différence que je trouvais les acteurs plus convaincant dans "Dragon Rouge", Anthony Hopkins est bien plus effrayant que Brian Cox en Hannibal et Ralph Fiennes est plus impressionnant que Tom Noonan en Francis Dolarhyde. Ceci-dit, Michael Mann nous offre une bonne mise en scène et une ambiance angoissante, de plus la BO est très bien. Ce qui fait de son "Le Sixième Sens" un thriller correct plutôt divertissant.

danna2509

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 231 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 04/08/2013

Très intéressant de voir l'adaptation de Dragon Rouge de Thomas Harris sous le regard de Michael Mann. Cela dit le film a vieilli par certains de ces effets. Difficile de ne pas trouver les monologues de William Petersen excessifs. Certes cette manière de pénétrer dans la psyché du tueur, en exprimant à haute voix ce qu'il a du ressentir en passant à l'acte devait faire son effet il y a 30 ans mais aujourd'hui, gavés que nous sommes de films de profiler, le procédé parait un tantinet grossier et presque ridicule, je dois dire. Reste une excellente histoire et une mise en scène superbe mais le suspens n'est pas vraiment là et comparée à la quadrilogie Lecter cette enquête fait un peu cheap.

rosebud61

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 56 critiques

3,5Bien
Publiée le 27/07/2013

Ce film est le premier à mettre en scène le gourmet cannibale Hannibal Lecter ("Lektor" in the text). On retrouve le goût de Mann pour les ambiances froides, les architectures modernes design, les musiques synthétiques et les images ultra nettes (cette esthétique trouvera son apogée grâce à l'arrivée de la HD) - Au final un bon thriller, avec un William L. Petersen convaincant. Le gros défaut du film est Hannibal (peu inquiétant comparé à Anthony Hopkins qui saura en faire une géniale et historique composition). Le sérial-Killer "Dragon Rouge" est intéressant car ses failles sont montrées. Mais le traitement de son personnage et la scène criminelle finale sous exploitée sont plutôt kitsch. Bref, un film à voir pour qui s'intéresse à Hannibal. Décevant pour tout amateur de films de serial-killer. De plus, il faut dorénavant compter avec la formidable série TV "Hannibal" (diffusée aux États-Unis depuis Avril 2013 sur NBC et sur Citytv, et en France sur Canal+ à la rentrée) qui reprend avec un fil psychanalytique le même canevas du profiler à la quête du fameux docteur (Mads Mikkelsen remarquable de suavité froide manipulatrice avec une proposition différente de celle d'Hopkins, mais tout aussi marquante). Cette série développe avec une intelligence élégante diabolique le côté borderline de Will Graham en flic ultra sensible qui s'implique trop dans son identification aux meurtriers en négligeant sa santé mentale (passionnant Hugh Dancy qui exploite la sensibilité maladive de son personnage avec une profondeur plus forte que celle de William L. Petersen). Cette série- d'une qualité exemplaire - introduit des séances fantasmatiques d'une beauté morbide à couper le souffle (les mises en scènes très théâtrales des meurtres et Spoiler: le cerf qui obsède Will). En comparaison, ce "Manhunter" est de qualité (avec de belles scènes Spoiler: comme le tigre chez le véto), mais bien propret et sage.

Loïc Moon Floyd

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 521 critiques

3,5Bien
Publiée le 10/07/2013

Enormissime. Voilà un film dont on a pas intérêt à être spoilé ! Une expérience à tenter obligatoirement !

Louis Morel

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 850 critiques

3,5Bien
Publiée le 30/06/2013

Un thriller ultra efficace, enchaînant avec brio les scènes fascinantes et au frisson bien dosé.

Raw Moon Show

Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 801 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 22/05/2013

J'aime bien la critique de POSITIF de juin 87 "On oubliera vite ce petit psycho-thriller, ou, pour ne pas abuser des mots étrangers, ce psycho-frileur", z'étaient déjà très portés sur l'exception culturelle française en matière de vocabulaire... Plus sérieusement, ils avaient vu assez juste. De mémoire, Manhunter est un film assez quelconque qui a pris un gros coup de vieux en raison des tics professionnels de Michael Mann venu à l'époque de la série TV époque Miami Vice. Bon Mea Culpa Je viens de le revoir, et je dois bien avouer qu'en dehors de l'acteur principal complètement fadasse et sans le moindre charisme, il y a quand même beaucoup de bonne choses, une ambiance horrifique assez réussie, un coté malsain qui fonctionne plutôt bien sans pour autant racheter les nombreux petits défauts... Mais il restera surtout un moment inoubliable, je le confesse : L'immortel In a gadda da vida couvrant les hurlements de la jeune aveugle. Quand on passe du Iron Butterfly, personne ne vous entend crier. RESPECT !

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top