Mon AlloCiné
Après La Guerre
Note moyenne
3,0
15 titres de presse
  • Ecran Large
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Fiches du Cinéma
  • Positif
  • Télérama
  • aVoir-aLire.com
  • Culturebox - France Télévisions
  • Le Parisien
  • L'Express
  • Le Monde
  • L'Humanité
  • Paris Match
  • Première
  • Critikat.com

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

15 critiques presse

Ecran Large

par Christophe Foltzer

Maitrisé dans le fond comme dans la forme, "Après la guerre" est un film très important, surtout en ce moment. Analyse des troubles identitaires de deux pays au passé chargé, il remet surtout l'humain au centre de son Histoire en désacralisant les figures héroïques ou "démoniaques" (cela dépend de l'identité du vainqueur) en montrant que ce sont avant tout des hommes et des femmes qui cherchent à se créer un destin. Il en résulte un film passionnant et troublant, tout autant que la naissance d'une réalisatrice à suivre de très, très près.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Le Journal du Dimanche

par B.T.

Avec beaucoup de délicatesse dans la mise en scène et de force dans le propos, Annarita Zambrano s’intéresse aux déchirures politiques d’une Italie qui n’a toujours pas réglé ses comptes avec son passé, dont les nouvelles générations continuent à payer le prix.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Annarita Zambrano, dont c'est le premier film, fait preuve d'un enthousiasme et d'une maturité incroyables : son talent est évident, tant dans la réalisation que dans la direction d'acteurs.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Fiches du Cinéma

par Clément Deleschaud

Viola doit suivre son père, ancien terroriste, en exil. Par moments bouleversant, ce premier long métrage préfère, intelligemment, regarder son sujet avec la douceur aigre d’une chronique estivale, et refuse le récit édifiant qu’on aurait pu craindre.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Positif

par Ariane Allard

Une tension ambitieuse qui n'aurait jamais pu être atteinte sans la sobriété exemplaire de sa mise en scène.

Télérama

par Guillemette Odicino

Remarquablement mis en scène, le film passe du ­naturalisme de la cavale à des séquences familiales en huis clos dignes des drames d’Elio Petri.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

aVoir-aLire.com

par Gérard Crespo

Du bon cinéma politique italien, sobre et nuancé, qui revient sur une période trouble des relations entre la France et l’Italie.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Culturebox - France Télévisions

par Pierre-Yves Grenu

Ce film assez spartiate et austère vise juste dans son expression de la déchirure que provoque cet épisode politique au sein d’une famille.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Le Parisien

par La Rédaction

Intelligent et instructif.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Express

par A.L.F.

La partie transalpine fait d'"Après la guerre" une grande oeuvre politique. Les scènes françaises sont moins fortes (...).

Le Monde

par Murielle Joudet

Après la guerre coche les cases du film politique italien à rebondissements. Mais ce scénario sous tension fait l’objet d’un traitement figé et académique.

L'Humanité

par Vincent Ostria

C’est moins un film politique qu’un drame sur la relation du militant avec sa famille. Soit le même sujet qu’un superbe film allemand, Contrôle d’identité (2000), de Christian Petzold, mais en plus plan-plan.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Paris Match

par Fabrice Leclerc

Parfois artificiel quand il parle politique, le film trouve son intérêt dans le portrait intime d’un homme qui doit solder son passé aux yeux de sa fille.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Première

par Thomas Baurez

Si le film un poil didactique d’Annarita Zambrano pèche par prudence historique (le sujet est très sensible en Italie), il a le mérite d’éviter la surenchère et de rester à hauteur de l’intime. Celles et ceux qui voudraient du Romanzo Criminale ne seront pas servis.

La critique complète est disponible sur le site Première

Critikat.com

par Thomas Choury

Désamorcée d’emblée, avalée dans le hors-champ, la question militante est cantonnée à une scène d’ouverture plus surprenante que réussie puis à un doux parfum qui enrobe un banal psychodrame familial.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top