Notez des films
Mon AlloCiné
    Tesnota – Une vie à l’étroit
    Note moyenne
    4,1
    19 titres de presse
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Positif
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Critikat.com
    • La Croix
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • L'Humanité
    • Première
    • Sud Ouest
    • Voici
    • CinemaTeaser
    • Le Figaro

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    19 critiques presse

    Les Inrockuptibles

    par Vincent Ostria

    Enfin un film russe qui sort des rengaines actuelles sur la bourgeoisie poutinienne, la corruption, la décadence culturelle… Cinéaste à suivre de près, absolument.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Didier Péron

    Le film est souvent époustouflant par ce vaste et profond travail de transfiguration qu’il accomplit, prélevant dans la bibliothèque des sensations vives la matière translucide et vibrante qui s’insinue en chaque scène, et dont on peut avoir le sentiment qu’à peine vaporisée tel un élixir de jouvence, on la voit aussitôt s’assécher et retomber en poussière sur des personnages statufiés.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Positif

    par Dominique Martinez

    S'il est vrai que complimenter une oeuvre en ajoutant "...pour un premier film" n'a guère de sens, alors que tant de grands cinéastes ont débuté par un coup d'éclat, force est de constater que peu de premiers longs métrages conjuguent comme celui-ci la fougue de la jeunesse avec l'absolue maîtrise formelle.

    Télérama

    par Guillemette Odicino

    Après Faute d’amour, d’Andreï Zviaguintsev, et Une femme douce, de Sergei Loznitsa, voilà qu’un tout nouveau réalisateur virtuose filme son pays déchiré entre traditions et violences. Et une femme y cherchant, tragiquement, un avenir. Celui de la Russie ?

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Gérard Crespo

    Un coup d’essai qui se révèle un coup de maître. (...) Tesnota s’inscrit dans la mouvance des derniers films qui, du Disciple à Faute d’amour, ont abordé les névroses d’une société russe gangrenée par l’individualisme, la corruption et l’intolérance.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Cahiers du Cinéma

    par Florence Maillard

    Le drame intime et familial prend le dessus sur une vision plus ample, éteignant une puissance d’abstraction cantonnée à cette idée d’enfermement. Mais parce qu’elle se laisse malgré tout pressentir, le film reste prometteur.

    Critikat.com

    par Thomas Choury

    Ce qui frappe ici, c’est le contraste entre le terrain social exacerbé, le récit explosif, la mise en scène très voyante [...] et le ton général qui se dégage de Tesnota, tout en bruissements apeurés ou murmurés.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    La Croix

    par Céline Rouden

    Ce film est assurément une pépite.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Un pays noir et violent, dans un film qui ne l’est pas moins.

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    Brillamment interprétés, ses personnages complexes évoluent dans une atmosphère sombre, où tout est claustration, que l'habileté du réalisateur rend presque palpable.

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    Kantemir Balagov filme ces existences recroquevillées avec un art du cadre et des présences remarquables.

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    Balagov filme les tensions familiales et claniques au format carré avec un sens du cadre, de la couleur et de l'atmosphère claustrophobe digne d'un James Gray underground du Caucase. Un cinéaste est né.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Gaëlle B. Lerays

    Sur fond de Guerre de Tchétchénie et sous tension – familiale, inter et intracommunautaire -, Kantemir Balagov signe un premier film maîtrisé et d’une sidérante beauté.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    La révélation d’un cinéaste avec lequel il faudra compter.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Première

    par Michaël Patin

    La grande force du film tient dans son choix de dévier du fait divers pour suivre un personnage secondaire : la sœur rebelle et intense du kidnappé, dont l’envie de respirer devient la nôtre.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Kantemir Balagov nous balade sans jamais faire le malin, d'une mise en scène sûre, percée d'ellipses et de couleurs franches.

    Voici

    par La Rédaction

    Une tragédie au climat claustrophobe et à l'interprétation d'une rare intensité.

    CinemaTeaser

    par Aurélien Allin

    Pour ses débuts, Kantemir Balagov affirme déjà des intentions et des ambitions solides.

    La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

    Le Figaro

    par Etienne Sorin

    Tragédie familiale, thriller, chronique sociale, portrait de femme… Balagov, élève d'Alexandre Sokourov, signe un film passionnant. Hollywood n'a pas le monopole des héroïnes belles et rebelles.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top