Mon AlloCiné
    I Am Not a Witch
    Note moyenne
    3,6
    16 titres de presse
    • Bande à part
    • La Septième Obsession
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Marie Claire
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Figaro
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Première
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 critiques presse

    Bande à part

    par Pierre Charpilloz

    De camps de travaux forcés en manoirs de riches politiciens, I Am Not a Witch dresse un portrait acerbe, drôle, violent, mais surtout inhabituel d’une certaine Afrique contemporaine.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    La Septième Obsession

    par Xavier Leherpeur

    Son film, tout comme ses héroïnes rattachées au sol par d’immenses fils, refuse la gravité – dans tous les sens du terme – et s’émancipe grâce à une mise en scène en apesanteur. Sans jamais égarer sa force dénonciatrice et féministe.

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    Rungano Nyoni est née en Zambie, a grandi au Pays de Galles, étudié à Londres et trouvé refuge au Portugal. Son premier long-métrage – qui aurait bien mérité de décrocher la Caméra d’or à Cannes – elle est allée le tourner sur sa terre natale.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Sur fond de croyances immémoriales, un film plein d’originalité et d’émotion qui passe la superstition et l’emprise des hommes sur les femmes qu’elle recouvre, au crible d’un regard féminin, féministe, coloré et insolite.

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    L’empathie est totale envers l’héroïne en détresse interprétée par la charismatique Maggie Mulubwa.

    Les Fiches du Cinéma

    par Aude Jouanne

    Ce conte aux accents surréalistes dresse le portrait puissant d’une société empêtrée dans ses croyances et superstitions.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Les Inrockuptibles

    par Emily Barnett

    Malgré l’extrême violence de ce qui est représenté, les ressorts cyniques, ridicules mais aussi sincères de cette coutume, Rungano Nyoni fait le pari de filmer autre chose, un horizon qui serait de l’ordre du conte.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Marie Claire

    par Emily Barnett

    Une fable mordante.

    La critique complète est disponible sur le site Marie Claire

    Positif

    par Ariane Allard

    Rungano Nyoni témoigne d'une inventivité remarquable, dans sa matière comme dans sa manière.

    Studio Ciné Live

    par Thierry Chèze

    Rungano Nyoni signe surtout une fable subtile autour de la gent féminine mise à l'écart car vue -et crainte- comme une incongruité dans un monde modelé par et pour les hommes.

    Cahiers du Cinéma

    par Florence Maillard

    Le film intrigue et se révèle prometteur.

    Le Figaro

    par La Rédaction

    Un premier film entre la fable et la satire.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Monde

    par Isabelle Regnier

    Un mélange de solennité et de comique colore tout le film. Le pari était risqué, mais il est réussi.

    Le Nouvel Observateur

    par Xavier Leherpeur

    Au drame sociétal, la cinéaste préfère la fable et un humour narquois. Autant de garde-fous qui renforcent la charge dénonciatrice et féministe, tenant hors champ une inéluctable tragédie, qui finira par reprendre ses droits.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Première

    par La Rédaction

    Une belle leçon d'humour noir.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Télérama

    par Pierre Murat

    Ce film est une farce, avec des moments plaisants : notamment celui où Shula découvre en l’épouse d’un membre du gouvernement une sorcière comme elle, qui lui apprend à la fois la mode et la survie…

    La critique complète est disponible sur le site Télérama
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top