Mon AlloCiné
Le Monde est à toi
Note moyenne
3,6
33 titres de presse
  • Femme Actuelle
  • Le Figaro
  • Le Parisien
  • Le Point
  • Ouest France
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Bande à part
  • BIBA
  • CinemaTeaser
  • Culturebox - France Télévisions
  • Dernières Nouvelles d'Alsace
  • Ecran Large
  • LCI
  • Le Journal du Dimanche
  • Les Inrockuptibles
  • Positif
  • Télé 7 Jours
  • Télé Loisirs
  • Télérama
  • Voici
  • Culturopoing.com
  • La Croix
  • La Voix du Nord
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Express
  • Première
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • Libération
  • Transfuge

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

33 critiques presse

Femme Actuelle

par Sabrina Nadjar

La comédie de l'été, irrésistible et complètement folle.

Le Figaro

par Eric Neuhoff

"Le Monde est a toi" est un festival. On grimpe dans des montagnes russes. Les dialogues crépitent comme chez Blier (Bertrand). L'image brille de mule feux

Le Parisien

par Catherine Balle

Délirant, hilarant, jouissif, « Le monde est à toi » emprunte à « la Haine », à « Scarface » et aux comédies des frères Coen.

Le Point

par Brigitte Hernandez

Isabelle Adjani, François Damiens, Vincent Cassel et la révélation Karim Leklou illuminent cette brillante comédie de Romain Gavras.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Ouest France

par Pierre Lunn

Un bon coup de fouet à la comédie française.

20 Minutes

par Caroline Vié

Par son humour, son style, son atmosphère et son sujet, l’histoire d’un petit gangster pris dans un engrenage qui le dépasse, le film de Gavras rappelle l’univers de Tarantino.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

Adjani, comique née qui a multiplié les divertissements légers est la raison numéro 1 d’aller voir Le Monde est à toi. Mais que ceux qui ne la calculent pas n’y trouvent pas matière à rebrousser chemin. Il y a bien 99 autres bonnes raisons de voir ce collectif de bonheur flinguer les conventions.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Bande à part

par Olivier Pélisson

Ça fuse et ça balance. Gavras est un esthète de la fluidité visuelle et sonore, du flow cinématographique, qui a trouvé le bon tempo drolatique pour sa maestria technique, en coécriture avec Noé Debré et Karim Boukercha.

La critique complète est disponible sur le site Bande à part

BIBA

par Lili Yubari

Un "Scarface" comique réalisé par le clippeur surdoué Romain Gavras, avec une Adjani hilarante, en mère flambeuse qui en fait des tonnes !

CinemaTeaser

par Renan Cros

Du fun Made in France.

Culturebox - France Télévisions

par Jean-Francois Lixon

Un polar hilarant et décalé dans le monde de la drogue et des banlieues.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Dernières Nouvelles d'Alsace

par La Rédaction

Adjani est impayable en mère castratrice, extravagante, extravertie, foldingue, sarcastique, manipulatrice, menteuse et voleuse.

La critique complète est disponible sur le site Dernières Nouvelles d'Alsace

Ecran Large

par Geoffrey Crété

Bulle pop décomplexée et solaire, qui assume à fond sa mission de divertissement cool tout en restant malin et en soignant ses personnages, Le Monde est à toi est la brise d'air frais de l'été français.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

LCI

par La Rédaction

Bref, un genre de "Scarface" hilarant dans lequel Romain Gavras a donné une place importante à la musique.

La critique complète est disponible sur le site LCI

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Romain Gavras signe une comédie d’action réjouissante, une sorte d’Ocean’s Eleven avec des gangsters du 93, qui brille par son inventivité et son énergie.

Les Inrockuptibles

par Théo Ribeton

Gavras, plus drôle, plus relax, et finalement plus assuré que sur son premier film, pioche dans une esthétique banlieusarde moins cinéma 2000’s que clip contemporain, mais aussi dans la comédie d’action britannique et le Guy Ritchie première époque. Le produit fini est complètement désarticulé, et ce n’est pas la moindre de ses qualités.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Positif

par Philippe Rouyer

Souffle ainsi sur la comédie policière française un vent de modernité qui en dit finalement plus sur nos banlieues que bien des pamphlets : la condition des femmes, le quotidien avec le trafic de drogue pour horizon.

Télé 7 Jours

par Isabelle Regnier

C’est drôle, féroce et bien vu sur la société d'aujourd hui.

Télé Loisirs

par H.S.P.

Enormes performances d'Isabelle Adjani et Vincent Cassel.

Télérama

par Jacques Morice

Les looks, la musique, les trognes, le sens de la caricature et des décors au modernisme tape-à-l’œil : tout contribue au punch de cette farce pop, qui donne du sang neuf à la comédie française.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Voici

par La Rédaction

Un trip pop aux clichés assumés.

Culturopoing.com

par Xanaé Bove

La force – et parfois – la limite de Gavras est de coller à son époque, d’avoir intégré les codes de l’image et les mœurs de son temps et de savoir s’en moquer.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

La Croix

par Céline Rouden

Romain Gavras revisite le film de gangsters dans une comédie originale et déjantée – avec Vincent Cassel et Isabelle Adjani à contre-emploi – qui renouvelle le genre et saisit bien un certain air du temps.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

La Voix du Nord

par Lucie Vidal

Avec cette comédie musclée, Romain Gavras nous fait plonger dans l’univers des truands à la française.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Le premier film, raté, de Romain Gavras, "Notre jour viendra", ressemblait à du Bertrand Blier perdu sur les terres de Bruno Dumont. Dans celui-ci, le fils de Costa-Gavras, clippeur provocateur, lorgne du côté de Guy Ritchie ("Snatch"), de "Spring Breakers" et des frères Coen ; c'est bien plus réussi.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Express

par Eric Libiot

Résultat : ça part dans tous les sens. Restent les scènes avec Vincent Cassel, personnage le plus intéressant du film, dont on eût aimé qu'il fût le héros. Mais non.

Première

par Christophe Narbonne

Le clippeur provoc Romain Gavras signe une comédie bien allumée avec Adjani et Cassel dans des rôles de composition savoureux.

Cahiers du Cinéma

par Cyril Béghin

Pas vraiment hilarant, parfois relevé par des caméos de François Damiens et Philippe Katerine ou quelques mimiques de Vincent Cassel, le film s'avère inoffensif derrière son vernis sardonique d'escroquerie généralisée. Beaucoup d'agitation dans ce panier de crabes, et rien de très mordant.

Critikat.com

par Josué Morel

Gavras a ici le défaut de ne franchir qu’à moitié le Rubicon, d’être un sale gosse seulement en surface.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Monde

par Thomas Sotinel

En dépit de sa riche distribution, la comédie criminelle de Romain Gavras pâtit d’un humour lourdement narquois.

Les Fiches du Cinéma

par Nicolas Marcadé

Quelque part entre un vieux Guy Ritchie et une production Besson des années 2000, cette histoire de fils à maman embarqué dans un coup foireux, ressemble à un objet vintage qui essaierait de reprendre, comme si de rien n’était, sa place dans le présent.

Libération

par Marcos Uzal

Malgré son casting efficace, le film de Romain Gavras s’épuise dans l’accumulation dérisoire de clichés et un cynisme arrogant.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Transfuge

par Damien Aubel

Gavras fait rimer comédie avec ennui.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top