Mon AlloCiné
    Les Chatouilles
    note moyenne
    4,2
    1906 notes dont 262 critiques
    33% (87 critiques)
    44% (114 critiques)
    16% (43 critiques)
    5% (12 critiques)
    2% (5 critiques)
    0% (1 critique)
    Votre avis sur Les Chatouilles ?

    262 critiques spectateurs

    montecristo59
    montecristo59

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 6 critiques

    4,5
    Publiée le 21 novembre 2018
    Si je dis chapeau (et merci !) à A.Bescond et à la brochette d'excellents faire-valoirs (y compris ceux qui jouent les "méchants" !) qui lui permettent d'exercer à l'écran son activité... cath-ART-ique, c'est d'une part d'avoir magistralement sublimé son mal-être, jusqu'à une maîtrise grâce à laquelle ses chorégraphies torturées nous sautent aux yeux, et d'autre part d'avoir cherché (et globalement trouvé) une tonalité qui met en évidence l'immixtion de l'onirique dans le réel, l'impossibilité dans laquelle se trouve l'abusée de marcher tranquille vers demain, parasitée qu'elle est par les résurgences malsaines de son passé de victime. Les flash-backs incessants s'acceptent finalement assez bien, même en séquences dans lesquelles la narratrice se dédouble, spectatrice de maintenant se regardant agir son hier. Tentative d'humour assimilable à de l'auto-dérision ? Manière de dire sa difficulté à prendre du recul, se tenir à distance, analyser ? A peine maladroit quelquefois, poignant en tout cas, le résultat est un uppercut qui pose question et cherche à s'éloigner de la désespérance. Soutenue par Métayer, gageons qu'Andrea Bescond réussira à gagner sa zénitude en tant qu'artiste. Elle me semble en très bonne voie, hip-hip-hop, hourra !
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 39 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 21 novembre 2018
    Quelle claque que ce film adapté de la pièce de théâtre "Les Chatouilles ou la danse de la colère". On assiste tout d'abord aux attouchements subis par Odette à l'âge de 8 ans et qui vont durer sous forme de flashbacks par le maléfique oncle, Pierre Deladonchamps. C'est réellement bouleversant tant Andréa Bescond sait faire vivre son personnage un peu bancal, se réfugiant dans la danse mais ne faisant jamais abstraction de son enfance et des séquelles sur sa vie amoureuse notamment. Karin Viard est totalement irrésistible dans son rôle de mère ignoble. C'est souvent triste mais parfois aussi drôle et tendre comme la relation avec la psy et le tout donne une œuvre d'une force incroyable. A voir absolument!
    Zéphyr C.
    Zéphyr C.

    Suivre son activité 10 abonnés

    3,5
    Publiée le 26 octobre 2018
    Histoire troublante qui aurait pu être touchante mais évite la pitié du spectateur, regard inattendu sur les violences sexuelles subies par une enfant. Cependant, préférez le théâtre pour cette histoire qui a moins sa place au cinéma.
    Cécile La Celle
    Cécile La Celle

    Suivre son activité 17 abonnés

    4,0
    Publiée le 17 novembre 2018
    J'y allais à reculons à cause du sujet mais ce dernier est traité avec une alternance de crudité et de poésie, le tout saupoudré de quelques sourires. Cependant on reste cloué à son fauteuil comme sonné par trop de coups. Une belle réussite.
    Alain B
    Alain B

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 28 critiques

    3,0
    Publiée le 27 novembre 2018
    Sujet délicat, mais le déroulement de plans de scène, présent, passé est désastreux0, le scénario un peu fouillis mais excellente Karin Viart, même chose pour l"acteur lyonnais. Aurait pu être un film sublime
    Amergame
    Amergame

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 262 critiques

    4,0
    Publiée le 8 décembre 2018
    Efficace et clairement bien réalisé. Les chatouilles est bondé d'originalités dans sa façon de raconter son histoire. Il n'y a pas grand chose à reprocher sur l'écriture, il n'y a d'ailleurs pas grand chose a reprocher sur le film en lui-même, si ce n'est le jeu d'acteur de Andréa Bescond quelque peu surjoué. Mais ça fait quand même du bien de voir une œuvre à la française se démarquer comme ça !
    CineRepertoire.free.fr
    CineRepertoire.free.fr

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 989 critiques

    4,0
    Publiée le 10 février 2019
    Film à teneur autobiographique, centré sur l'évocation d'abus sexuels, sur le récit d'une enfance brisée et du chaos qui a suivi. L'ensemble est porté par une énergie douloureuse, cathartique, salvatrice. Le style est très personnel, très inventif en termes de narration notamment, avec des jeux sur différents niveaux de réalité, de temporalité, qui offrent une "navigation" étonnante dans l'histoire et la psyché de l'héroïne. Ce n'est pas toujours canalisé en matière de réalisation, mais c'est original et fort.
    toon m.
    toon m.

    Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 20 novembre 2018
    Bien sûr c’est dur à supporter par moment, on est en apnée mais ce film est fait avec intelligence, justesse et poésie ! On est emporté et on pleure comme on sourit. Malgré le sujet de fond, la réalisation, la mise en scène et les acteurs font que C’est un « très beau film » !
    Happy new life and flowers
    Happy new life and flowers

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 68 critiques

    2,5
    Publiée le 1 février 2019
    Une histoire vraie terrible dépeinte dans cette mise en scène moyenne, difficile d’en rire, trop cadrée larmoyante à mon goût, ça casse l’émotion ciblée. De l’abus sexuel chez ce personnage depuis la petite fille jusqu’à la femme devenue canalisant sa colère dans la danse, des mouvements d’excitation excédée. L’idée de départ était intéressante dans ses rapports révoltants, créant fantaisie de rêve illusion où se présente l’immense talent masculin de la danse classique russe. Le penchant pour l’excès de pathétisme le gâche encore plus que le soutien maternel qui accable sa propre chair victime d’acte honteux. La réalisation finie laisse de marbre ce que l’on oublie pas le drame des statistiques, les enfants en ligne de mire des premières victimes de violence sexuelle en France, le crime pédophile au sein même d’une famille.
    Edouard64
    Edouard64

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 4 critiques

    3,5
    Publiée le 2 décembre 2018
    A thème difficile, film pudique et sensible. La victime est une petite fille, convoitée avec constance par le meilleur ami des parents, nouvel Arnolphe, bien pire qu’Arnolphe. Le personnage est excellemment composé par un inquiétant Pierre Deladonchamps. Cette fille, on la voit surtout quinze ans après, instable, imprévisible, « marquée à vie », tâchant de se soigner, d’aimer, sans jamais y parvenir. L’enchaînement des faits, du viol de l’enfance à la vie déjantée d’une jeune adulte plus si jeune, est-il trop mécanique ? Peut-il en être autrement ? Chacun appréciera, en se remémorant aussi « Un amour impossible », qui évite soigneusement le thème, en se centrant sur l’enfance et, dans la vie adulte, sur la relation entre la mère et sa fille. Quoiqu’il en soit, un jour, elle revient chez ses parents, dit tout. C’est presque la fin du film, et c’est elle qui réserve les plus belles scènes, qu’on voudrait pouvoir raconter ! On se contera de dire que Karin Viard est admirable d’incompréhension et d’involontaire cruauté.
    Léa B
    Léa B

    Suivre son activité 7 abonnés

    2,0
    Publiée le 21 novembre 2018
    Je n'ai pas aimé. C'est surtout la forme qui m'a dérangée. Première raison: Andréa Bescond que je trouve tout simplement insupportable (j'en soufflais!). La caricature de la fille qui se veut cool et cash genre "ouais je suis vulgaire et alors?" bref pathétique... Et la seconde raison c'est le procédé de retour en arrière/ souvenirs parfois arrangés à sa sauce, ça se voulait original mais je n'ai pas accroché. Et tous ces moments de danse qui auraient pu être sympa mais pareil, vraiment pas adhéré. Bon en gros je pense que j'ai surtout un problème avec le personnage/l'actrice. C'est dommage car j'en oublie le sujet pourtant pas anodin.
    Daniel T.
    Daniel T.

    Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 21 novembre 2018
    Un film un peu trop déjanté pour donner le poids mérité à un sujet aussi important. Le bon jeu des acteurs mérite largement d’être souligné.
    Didier M
    Didier M

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 25 septembre 2018
    J'ai eu la chance de voir en avant première ce magnifique film que je ne peux que conseiller. Le sujet est tellement lourd qu'il me semblait presque impossible à traiter. Ce genre de film ne peut pas s'oublier, il nous marque et il nous faut même de longues minutes pour retrouver ses esprits après l'avoir visionné. Je ne peux que féliciter toute l'équipe du film car chaque rôle était vraiment compliqué (jouer le rôle d'un pédophile ou jouer le rôle de la petite fille n'étant vraiment pas évident). Après le film, nous avons eu la chance de pouvoir échanger avec Andréa BESCOND qui jouait le rôle de la petite Odette, victime de Gilbert (Pierre DELADONCHAMPS) ainsi que le réalisateur, Eric METAYER. J'ignorais qu'Andréa BESCOND avait été une victime mais j'avoue ne pas avoir été surpris lorsqu'elle a parlé de sa propre histoire car elle jouait ce rôle avec tellement d'authenticité ! Je me suis ensuite posé la question de savoir à quel public pouvait s'adresser ce film. Etant professeur des écoles, je pense qu'une information à propos de la pédophilie est indispensable en élémentaire mais je trouve que ce film est trop dur pour être montré à des enfants d'à peine 10 ans.
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 364 critiques

    3,5
    Publiée le 17 novembre 2018
    Odette est une ravissante petite fille chérie par ses parents. Elle aime dessiner et rêve de devenir ballerine. Mais tout n'est pas rose dans l'enfance d'Odette aux prises avec un ami proche de ses parents, Gilbert, un pédophile. Odette est devenue adulte. Elle entreprend une psychanalyse. Par la parole, elle met des mots sur ses maux. Par la danse, elle tente d'exorciser son traumatisme. Andréa Bescond a été violée enfant par un ami de la famille. Danseuse professionnelle, elle a monté à Avignon un seule-en-scène (traduction désormais autorisée de one woman show) cathartique inspirée de son expérience traumatisante. C'est ce spectacle qu'elle porte à l'écran. Pour ce faire, elle s'est entourée de vedettes : Karin Viard dans le rôle de la mère, mélange terrifiant d'aveuglement irresponsable et de conformisme petit-bourgeois, Clovis Cornillac dans celui du père, bloc de rage impuissante, Pierre Deladonchamps dans celui du prédateur sexuel, qui présente tous les gages de la respectabilité, Carole Franck en thérapeute motivée. Le risque était grand que "Les Chatouilles" se transforme en film à thèse sur la pédophilie. La façon dont le film a été vendu aux médias le laissait craindre. Mais Andréa Bescond et son corealisateur Éric Metayer parviennent à éviter cet écueil. Ils y réussissent grâce au dispositif scénaristique sur lequel était construit le seul-en-scène : des chassés croisés  souvent comiques parfois surréalistes entre l'Odette adulte en cure psychanalytique et l'Odette enfant sidérée par son tourmenteur. Le resultat parvient miraculeusement à trouver le juste équilibre entre exhibitionnisme autobiographique, tirelarmisme racoleur et plaidoyer vengeur. Une réussite.
    Julie G
    Julie G

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 30 octobre 2018
    Un cadeau pour le cinéma, pour les victimes, pour les consciences et pour l’humanité. Un film choc qui raconte son histoire mais aussi celle de tant d’autres. Une prouesse artistique qui marque par sa beauté, sa sincérité et sa qualité. Un film qui doit être vu par tous pour faire changer les choses. Victime ou non, le film frappe et révolte. Merci Andréa et merci Eric.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top