Notez des films
Mon AlloCiné
    Arythmie
    note moyenne
    3,8
    75 notes dont 14 critiques
    répartition des 14 critiques par note
    2 critiques
    9 critiques
    3 critiques
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Arythmie ?

    14 critiques spectateurs

    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 511 abonnés Lire ses 452 critiques

    5,0
    Publiée le 4 août 2018
    C'est un film russe/finlandais/allemand. On en parle peu, il est peu distribué également ce qui fort dommage car il est particulièrement excellent et réussi. Très souvent, les films indépendants étrangers sont formidables. Ce n'est pas du tout une comédie, c'est un drame mais quelle merveille sur le plan humain et économique. Le rôle principal est tenu par un médecin urgentiste qui intervient à l'extérieur principalement, la trentaine et il est marié depuis quelques années avec une femme, du même âge, faisant le même métier (mais elle est affectée aux urgences de l'hôpital de la ville). Cela se passe en russie. Ils gagnent bien leurs vies mais vivent dans un tout petit appartement et ils n'ont pas d'enfant pour le moment. Leurs boulots respectifs sont très prenants et stressants. La femme souhaite divorcer car elle ne supporte plus son mari qui, par ailleurs boit de plus en plus régulièrement de l'alcool pour tenir. L'histoire principale c'est le désarroi du mari qui navigue et jongle entre son couple qui prend l'eau (lui refuse de divorcer et adore sa femme) et son travail hyper difficile et le pire c'est l'arrivée à l'hôpital d'un nouveau directeur qui applique des restrictions budgétaires ce qui stresse encore plus le travail des urgentistes. C'est une histoire très pertinente, à ne pas louper. Ce que j'ai grandement apprécié c'est le quotidien qui nous est montré (en famille et au travail) avec des détails précis et surtout l'humanité et la grande justesse qui se dégagent de tout cela.
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 359 abonnés Lire ses 371 critiques

    4,0
    Publiée le 1 août 2018
    Katia et Oleg se sont rencontrés en faculté de médecine. Mariés depuis peu, ils travaillent ensemble au service des urgences d'une ville russe moyenne. Katia accueille les malades et les oriente vers le bloc. Oleg est affecté dans une unité mobile d'intervention. Mais réforme du système de santé oblige, leurs conditions de travail changent. On leur demande d'être plus rapides, plus efficaces, fût-ce au détriment de la qualité des soins prodigués aux patients dont ils ont la charge. Ces évolutions ne sont pas sans incidence sur leur couple. Oleg boit de plus en plus et Katia le supporte de moins en moins. Le cinéma russe a le don de nous terrasser. "Leviathan" et "Faute d'amour" de Zvianguitsev, "L'Idiot!" de Bykov, "Une femme douce" de Loznitsa, "Classe à part" de Tverdovsky, "Tesnota" de Balagov, la liste est longue de ces films russes qui nous laissent hébétés, pantois. Ces œuvres ont en commun de filmer à l'os, sans concession, une société dure à l'homme, violente, égoïste et les fragiles îlots de résistance que lui opposent quelques individus esseulés et leurs moyens dérisoires : leur courage, leur intégrité, leur amour... "Arythmie" s'inscrit dans cette désormais riche généalogie. Il s'y inscrit si bien qu'il risque de passer inaperçu, éclipsé par ses prédécesseurs, desservi par la date de sa sortie en plein cœur de l'été. Il trace deux fils narratifs dont on aurait pu craindre qu'ils fussent par trop artificiellement reliés l'un à l'autre. D'un côté, une critique politique en règle d'un système de santé, obligé de se renier pour satisfaire aux règles iniques de l'efficience capitaliste. On suit Oleg et son infirmier dans leurs maraudes, qui prennent le temps d'apaiser l'insuffisance respiratoire d'une vieille dame au risque d'arriver trop tard à leur rendez-vous suivant et d'y découvrir une patiente décédée et sa famille désespérée. De l'autre côté, le drame intime d'un couple qui se délite, un homme et une femme qui ne se supportent plus mais n'arrivent pas à se séparer. Leur histoire, pour banale qu'elle soit, est bouleversante. Elle connaît de touchantes accalmies, telle cette scène d'amour filmée sans fard, à l'issue d'une soirée arrosée entre amis. Son dénouement réussit à éviter le double piège du cynisme et de l'irénisme.
    Didier de Vernon
    Didier de Vernon

    Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 26 juillet 2018
    J'ai vu ce film au festival d'Honfleur en novembre 2017. Il m'a beaucoup impressionné C'est l'histoire d'un couple confronté aux urgences médicales avec le côté professionnel et le côté privé en même temps Le rôle de l'urgentiste masculin confronté à la détresse humaine est très bien interprété et très émouvant C'est un sujet rare et une telle originalité associée à un tel scénario mérite qu'on aille le voir Je le reverrai cet été avec ma femme qui n'était pas à Honfleur
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 583 abonnés Lire ses 1 409 critiques

    4,0
    Publiée le 31 juillet 2018
    Arythmie fait à coup sûr partie des deux meilleurs films russes de l'année 2017 et a d'ailleurs failli coiffer Faute d'amour au poteau pour représenter son pays à l'Oscar du meilleur film étranger 2018. Le personnage principal du film, Oleg, est ambulancier. C'est un homme dévoué à son métier, un peu trop peut-être, et désobéissant à sa hiérarchie quand il l'estime nécessaire pour sauver des vies, ce qui nuit à son avancement et à ses relations avec son infirmière de femme. A travers son quotidien, les cadences infernales de ses tâches et l'obligation de rentabilité voulue par ses patrons, c'est évidemment le portrait d'un système de santé lacunaire qui est fait, et plus largement d'une société russe qui semble avoir perdu tous ses repères. Arythmie est très éprouvant, avec ses situations d'urgence, le film privilégiant l'instantanéité et oubliant les patients et malades dès lors qu'ils sont parvenus à l'hôpital. Ces moments de crise alternent avec des scènes de couple souvent orageuses, avec un Oleg incapable de s'investir autant que dans son travail. Le film n'a quasiment aucun temps mort, toujours sur le qui vive. Pas reposant mais passionnant deux heures durant. Un cran en-dessous de Faute d'amour, quand même, à cause de l'incroyable densité de la mise en scène de Zviaguintsev.
    Elif Melisa O.
    Elif Melisa O.

    Suivre son activité 2 abonnés

    5,0
    Publiée le 1 août 2018
    J'ai beaucoup aimé ce film, qui raconte l'histoire d'un couple médecin. Vraie, touchante, nous fait sourire, on s'y identifie rapidement..
    CinemaParadiso79
    CinemaParadiso79

    Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 1 août 2018
    Un film à voir qui fait réfléchir... Face à la notion de rentabilité imposée au sein de l'hôpital, les médecins cherchent à sauver des vies coûte que coûte (même en risquant leur poste) et à vivre leur métier en portant les valeurs d'humanité. Ce film nous plonge au coeur du quotidien du jeune urgentiste, Oleg, qui fait son métier avec humanité et qui est un bon médecin (ses diagnostics sont bons, il prend le temps de soigner, il prend des risques...) mais un piètre mari. Marié à la belle Katja rencontrée en fac de médecine, Oleg est empêtré dans sa dépendance à l'alcool. On sent sa fragilité et son amour pour Katja qui s'éloigne petit à petit de lui et lui pose un ultimatum. Les acteurs principaux sont très bons, leurs regards justes. Ils savent incarner leurs personnages avec leurs grandeurs et leurs faiblesses et on s'attache à eux en partageant leur quotidien de médecins et leur vie privée. Les acteurs secondaires sont attachants aussi, comme l'assistant d'Oleg, pétri d'humanité. Un film qui montre la réalité de la Russie d'aujourd'hui, le quotidien des médecins et la difficulté d'un couple.
    Jean-Philippe B.
    Jean-Philippe B.

    Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 10 août 2018
    Si les cinématographies Asiatiques ; Iraniennes ou Israéliennes réussissent de plus en plus à se faire une place au soleil la Russie fait partie de celles ( cependant encore nombreuses ) ne réussissant toujours pas à décoller Et pourtant l on a ici une fois de plus la preuve qu il y a plein d œuvres de qualités à coté desquels il est dommage de passer Donc Oh toi qui a eu la curiosité d ouvrir cette page je ne peux que te conseiller d aller au bout de ta démarche et t y rendre des que possible
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 2 087 critiques

    3,5
    Publiée le 8 mars 2018
    Pour une fois, le synopsis est utile, car pendant tout le film, je me suis demandé quelle pouvait être la raison de ce froid dans ce couple. Je n'avais pas lu le synopsis et honnêtement, c'était difficile de comprendre ce qui cloche. On nous dit qu'Oleg travaille trop ce qui est vrai, mais pas plus que sa femme par contre le problème de boisson est évident. Le fait que Katia se sente délaissée l'est beaucoup moins par contre puisqu'on dirait que c'est elle qui repousse son mari qui souffre de cette situation. Bref, c'était juste pour être plus clair sur l'histoire au cas où quelqu'un se retrouve dans la même situation. Le titre du film fait référence à cette anomalie du rythme cardiaque qui est soit trop lent, soit trop élevé. Un choix plutôt juste puisque cela correspond bien à ce couple qui va connaître des hauts et des bas sur le plan privé, mais aussi professionnel. Les deux aspects sont importants, car ce n'est pas simplement l'histoire d'un couple puisque le réalisateur nous fait vivre de l'intérieur les conditions de travail très difficiles surtout pour les ambulanciers qui doivent faire avec des règles un peu stupides imposées par l’administration. C'est presque cette partie qui est la plus importante et à côté les instants de vie de couple qui viennent ponctuer le récit. Ce qui ressort de ce film, c'est cette authenticité apportée par l'histoire qui peut parler à tous, mais surtout celle apportée par ces deux acteurs vraiment excellents. Aleksandr Yatsenko est Oleg. Ses expressions sont marquantes surtout cette évolution au niveau des traits de son visage, c'est quelque chose qui ne trompe pas. Si l'histoire reste classique dans les grandes lignes, elle prend de plus en plus d'ampleur pour exploser dans une superbe dernière partie. "Aritmiya" n'est pas le film le plus explicite, mais c'est un bon film qui est authentique, parfois éprouvant et profondément humain auquel il manque peut-être un peu d'émotion.
    momo M.
    momo M.

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 22 critiques

    3,5
    Publiée le 6 août 2018
    Il faut voir ce film avant qu'il ne disparaisse des salles car il est très mal distribué. Ça nous parle de la Russie d'aujourd'hui,un jeune urgentiste ne supporte plus son boulot et désobéit aux ordres absurdes de sa hiérarchie. Il boit, sa femme, elle même médecin, veut le quitter. Les problèmes de couple, la désorganisation des urgences, un peu comme chez nous quoi ....
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 206 abonnés Lire ses 108 critiques

    4,0
    Publiée le 13 janvier 2019
    Le cinéaste russe Boris Khlebnikov dresse le portrait d’un jeune couple d’urgentistes. Oleg est brillant mais l’alcool l’aide à décompresser face à des cas toujours plus difficiles. Katia ne s’y retrouve plus dans cette relation et souhaite y mettre un terme. Le nouveau directeur de l’hôpital n’arrange pas les choses en souhaitant réformer le service au profit de la rentabilité. « Arythmie » est un drame noir mais très humain sur le sujet pointilleux de nos médecins. Avec subtilité au travers de ce couple, le film met en lumière les méfaits du système de santé russe tout en faisant écho au nôtre. « Arythmie » est un film réaliste qui ne lésine pas sur l’humour pour mieux bousculer. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    btravis1
    btravis1

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 77 critiques

    4,0
    Publiée le 16 septembre 2018
    Sous couvert d'un état des lieux du système de santé russe, le réalisateur filme un couple, avec ses incertitudes, et leur quotidien, rythmé par les interventions au sein d'un service d'urgence et d'une hiérarchie qui demande toujours plus, souvent au détriment du patient et du soignant. Le couple est attachant et essaye de surmonter tant bien que mal aux exigences de leur métier respectif. Et en plus les deux acteurs sont parfaits.
    Nicolas F
    Nicolas F

    Suivre son activité 8 abonnés

    4,0
    Publiée le 17 octobre 2018
    Quelle bonne surprise que ce film dit réaliste mais non moralisateur ni «misérabiliste. Les acteurs sont formidables. On a envie de rester avec ces personnages attachants dans leur minuscule appartement d’une typique banlieue de l’ex URSS.
    Koalahama
    Koalahama

    Suivre son activité 3 abonnés

    3,5
    Publiée le 19 août 2018
    Entre un couple qui tente de se retrouver et un système de santé à l'agonie ce film livre une belle critique sociale de la société russe. On est pris par les déboires du quotidien de ce couple, à voir.
    zew
    zew

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 137 critiques

    4,0
    Publiée le 11 décembre 2018
    Un film injustement méconnu. On rentre complètement dans cette histoire d'un urgentiste qui se perd dans sa vie et son couple. On se met à sa place, on le plaint, on plaint sa compagne, on rit, on a envie de le secouer, le reconforter, lui mettre une bonne claque. Bref on réagit, on se questionne et c'est bien ça le but du cinéma!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top