Mon AlloCiné
Paranoïa
Note moyenne
3,3
28 titres de presse
  • 20 Minutes
  • CinemaTeaser
  • Femme Actuelle
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Figaro
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Libération
  • Mad Movies
  • Marianne
  • Ouest France
  • Positif
  • Télérama
  • Ecran Large
  • La Croix
  • Le Journal du Dimanche
  • Première
  • Télé 7 Jours
  • Télé Loisirs
  • Transfuge
  • Voici
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • Le Monde
  • L'Humanité
  • Le Nouvel Observateur

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

28 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Ce thriller autour d’une jeune femme internée dans un asile psychiatrique met les nerfs de spectateur à rude épreuve.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

CinemaTeaser

par Aurélien Allin

Steven Soderbergh ne cesse de bousculer son vocabulaire. Nouvelle preuve avec « Paranoïa », thriller cauchemardesque filmé à l’iPhone. À l’échelle du cinéma, un film mineur, qui n’en reste pas moins très précieux.

Femme Actuelle

par Amélie Cordonnier

Ce thriller tendu, filmé avec un iphone, joue habilement avec nos nerfs.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Steven Soderbergh s'essaie au film de genre, et y fait la preuve de son talent : construction diabolique, rythme intense qui ne faiblit pas, et effets de peur et d'angoisse garantis.

Le Figaro

par La Rédaction

Le réalisateur avait promis de renoncer au cinéma, on lui pardonne ce pieux mensonge.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Parisien

par La Rédaction

Le nouveau film de Steven Soderbergh («Logan Lucky») instille habilement le doute chez le spectateur : ce que voit son héroïne est-il la réalité ou le fruit de son esprit malade ?

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par C.L.

Entièrement tournée à l’iPhone, une charge sociétale en forme de thriller psychologique expérimental : le grand retour de Soderbergh.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Les Inrockuptibles

par Jacky Goldberg

Que Soderbergh force ou non le réel, il pointe ici le destin d’une humanité “monitorée” dans un monde chaque jour plus kafkaïen, une humanité embourbée dans des sables mouvants où chaque geste pour s’en sortir l’y enfonce un peu plus encore.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Christophe Carrière

C'est du cinoche pour le plaisir de se faire peur, d'être surpris, de frémir...

Libération

par Luc Chessel

[...] plus fin et plus terrifiant qu’il ne prétend en avoir l’air.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Mad Movies

par Gilles Esposito

[...] Soderbergh est rarement aussi bon que lorsqu’il met ses prétentions au placard pour se frotter modestement à un genre, et le compte est bon. Ici, le filmage avec un smartphone donne un thriller qui atteint des sommets dans la… paranoïa.

Marianne

par Olivier de Bruyn

La preuve qu'il est possible, aux Etats-Unis comme ailleurs, de donner naissance à des fictions stimulantes pour des budgets minimaux.

Ouest France

par Pierre Lunn

Un grand petit film qui procure un plaisir ludique et... Effrayant.

Positif

par Alain Masson

Il s'y ajoute ici une hardiesse particulière dans le projet : l'ouvrage a été réalisé au moyen d'un appareil téléphonique de la variété la plus sensible. Quand on le voit sur grand écran, on ne s'aperçoit de rien. Le metteur en scène démontre ainsi son esprit d'innovation. Mais il reste fidèle à ses préoccupations [...].

Télérama

par Frédéric Strauss

Avec habileté, le réalisateur brouille les pistes entre vrais et faux malades mentaux ou soignants. S’il s’en amuse, cette perte de repères lui permet, aussi, de parler, sérieusement, de la folie.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Ecran Large

par Geoffrey Crété

"Paranoïa" est moins intéressant pour ce qu'il est (un thriller très mou) que pour ce qu'il représente (un autre coup de pied dans la fourmilière hollywoodienne). C'est trop peu pour en faire une réussite ou une expérience satisfaisante, mais suffisant pour lui donner un sens, dans la carrière de Steven Soderbergh.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

La Croix

par Céline Rouden

Présenté hors-compétition à Berlin, ce thriller psychologique particulièrement efficace, confirme la capacité du réalisateur, qui a produit et réalisé des séries, à expérimenter de nouvelles manières de faire du cinéma, loin des studios hollywoodien.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

D’une scène à l’autre, la mise en scène expérimentale se renouvelle pour exprimer la peur omniprésente, l’isolement de Sawyer qui perd lentement pied avec la réalité tout en se battant pour prouver qu’elle n’est pas folle.

Première

par Yal Sadat

Steven Soderbergh tire de ce canevas confortable une expérience retorse dont le spectateur, doucement “encamisolé”, est en fait le principal jouet.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télé 7 Jours

par Julien Barcilon

Tout est carré, il ne manque rien, sinon une patte personnelle et du suspense.

Télé Loisirs

par Émilie Leoni

Malgré un scénario un peu mince, ce huis clos pyschotique est vraiment palpitant. Techniquement, le film est une prouesse. Et l'interprétation très inspirée de Claire Foy trouble autant qu'elle inquiète.

Transfuge

par Nathalie Dassa

À travers ses crises d'angoisse et ses réactions maniaques, Claire Foy est captivante devant cette caméra portable intimiste qui installe une ambiance hitchcockienne.

Voici

par Lola Sciamma

Cette petite série B efficace offre un nouveau couronnement à Claire Foy qui, après la série The Crown, prouve qu'elle est royale toutes catégories.

Cahiers du Cinéma

par Florence Maillard

L’esthétique elle-même un peu hybride, entre vidéosurveillance et déformations plus subjectives de la perspective, ne peut rien contre le virage psychologique lourdaud qui vient ponctuer cet encombrement de grands sujets au sein d’un petit film.

Critikat.com

par Josué Morel

Soderbergh embrasse moins un horizon expérimental qu’il ne cherche un cadre technique raccord avec la modestie de ses derniers projets.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Monde

par Jacques Mandelbaum

L’ensemble, dirigé, photographié et monté par l’auteur en un temps record, laisse sur sa faim.

L'Humanité

par Vincent Ostria

Seule idée intéressante : le doute planant autour de la paranoïa de l’héroïne (qui affirme qu’un homme la harcèle). Mais une fois le pot-au-roses dévoilé, le film avance sur les rails habituels du thriller tendance horrifique, en deçà de modèles absolus comme “Shock corridor” et “Vol au-dessus d’un nid de coucous”.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Soderbergh dépeint la société américaine du #Balancetonporc et du repli sécuritaire comme un asile de fous. Amusant ? Pour qui aime la série Z écrite sous électrochocs, peut-être.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top