Notez des films
Mon AlloCiné
    La Chute de l’Empire américain
    note moyenne
    3,9
    1030 notes dont 115 critiques
    répartition des 115 critiques par note
    19 critiques
    50 critiques
    34 critiques
    5 critiques
    2 critiques
    5 critiques
    Afficher toutes les critiques
    Votre avis sur La Chute de l’Empire américain ?

    34 critiques de 3 et 3,5 étoiles

    Aulanius
    Aulanius

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 1 423 critiques

    3,0
    Publiée le 27 février 2019
    Sympa et plutôt original. Je parle pas spécialement de l'histoire en elle-même mais surtout dans la façon dont s'est amené. Avec un sujet sérieux et parfois de la violence, le réalisateur apporte cette touche d'humour qui provoque un mélange subtil. Les acteurs sont bons et le côté québécois a du charme. Pas besoin de sous-titres, on arrive à tout comprendre. Il se passe toujours quelque chose mais j'avoue que 2h10, c'est un peu trop long. Je pense que l'on aurait dû réduire le tout pour que ce soit plus direct. Bande originale au top, rien à redire de ce côté là. Mais, parce qu'il y a un mais, je déplore ce côté Robin des Bois des temps modernes, c'est insupportable. En 2018, on mérite mieux que cette morale que l'on nous resserre sans cesse. Je trouve aussi un peu lourd les relations entre chaque protagonistes, on ne voit ça que dans les films et justement, ça casse un peu le côté réaliste. A part ça, c'est une jolie découverte et celà m'a donne envie de regarder les deux autres longs métrages de la trilogie. Bon film à toutes et à tous ! 12/20.
    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 398 abonnés Lire ses 1 196 critiques

    3,0
    Publiée le 6 mars 2019
    Pas grand-chose à critiquer, ni à louer, dans le dernier film de Denys Arcand qui vient clôturer une trilogie très informelle débutée avec Le déclin de l'Empire Américain (1986), et poursuivie avec Les invasions barbares (2003). Le film est une pochade sensible, baignée d'un mauvais esprit assez réjouissant. L'anti-héros de service (très bon Alexandre Landry) va à son corps défendant devenir propriétaire d'une énorme somme d'argent, qu'il va utiliser pour le bien commun en utilisant les possibilités de magouilles offertes par la finance internationale. Il sera épaulé dans son entreprise par un vieux briscard roué (Rémy Girard) et une call-girl aussi futée que sa plastique est attractive (l'étonnante animatrice télé Maripier Morin). On passe un bon moment à regarder ce conte totalement irréaliste, qui trouve son intérêt dans la véracité des réactions psychologiques des différents personnages. Certaines scènes (la discussion introductive dans le bar, le défilé des prétendants au blanchiment) sont franchement jouissives. Un divertissement sans prétention, à voir comme tel.
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 300 abonnés Lire ses 1 848 critiques

    3,5
    Publiée le 20 février 2019
    Symboliquement, le film commence avec une télé parlant De Price, l'actuel gardien des Canadiens (hockey sur glace)...Le décor est planté , on est à Montréal….je trouve qu'il y a une certaine habileté du film, à démonter les injustices sociales, en, nous parlant des lobbies financiers, d'évasion fiscale….d'un côté les très riches, de l'autre les sdf...Le contraste à certains moments est saisissant…..L'histoire de ce jeune couple (l'étudiant philosophe, Alexandre Landry, la call girl Maripier Morin) est orchestrée avec beaucoup d'humour ( écoutez les blagues sur les citations de philosophes Aristote, Platon, Socrate en début) et avec pas mal de dynamisme. Les dialogues sont un des points forts du film, mais le scénario aussi…..Il y a un passage où j'ai fermé les yeux (scène de torture , mais pour le reste cette dénonciation du monopole de l'argent, (source de la chute de l'Amérique suivant l'auteur) est assez subtile et brillante (sans lourdeur à signaler (rien de lancinant))...Mon seul petit reproche sera la technique très académique et sans aucune surprise (en photographie, travelling ou musique)...mais était ce le but du réalisateur ? Sans être un chef d'œuvre à La Scorsese, ou à la Oliver Stone, ce film a quand même le mérite d'exister et d'être intéressant….Je conseille, sans insister…..
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 2 873 critiques

    3,5
    Publiée le 31 mars 2019
    Après « Le Déclin de l’empire américain » en 1986 et « Les Invasions barbares » en 2003, Denys Arcand conclue sa trilogie avec un thriller politique sur l’agent et le pouvoir. A Montréal, Pierre-Paul es chauffeur pour une compagnie de livraison malgré son doctorat en philosophie. Un jour, il est témoin d’un hold-up qui tourne mal et se retrouve en possession de deux énormes sacs de billets. Cet événement va le conduire peu à peu à la corruption en commençant par la location d’une escrot-girl de luxe. Denys Arcand va ainsi opposer deux mondes qui se croisent, les riches et les sans-abris de Montréal. Un film satirique sur l’illusion et les faux-semblants. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 1 460 critiques

    3,5
    Publiée le 26 février 2019
    Film astucieux, amusé, qui ne se prend pas vraiment au sérieux. Une satire autour de l'utilisation de l'argent et la cupidité des hommes. Quelques baisses de rythme plombent un peu l'ensemble mais c'est une comédie intelligente avec des personnages attachants. Final très réussi avec ces visages de gens déshérités du système.
    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 2 360 critiques

    3,0
    Publiée le 11 novembre 2019
    Pas fan des films Québécois, celui ci se laisse regarder.... La 2eme partie est jouissive..... 3 étoiles.....!!!!!
    mat niro
    mat niro

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 780 critiques

    3,5
    Publiée le 13 septembre 2019
    Troisième volet du cycle," La chute de l'empire américain" est une comédie policière canadienne très agréable à suivre. Notre jeune héros, chauffeur livreur, désabusé par le capitalisme, va hériter d'une somme colossale après un braquage raté...et c'est là que les ennuis commencent. Il y a des situations rocambolesques pour blanchir cet argent et des moments de franche rigolade. Les dialogues entre un philosophe raté, une escort et un repris de justice donnent lieu à des moments savoureux. Le film aurait quand même gagné à être amputé d'une demi-heure.
    antony Z.
    antony Z.

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 827 critiques

    3,0
    Publiée le 25 février 2019
    3,2 - Bien qu improbable du début à la fin... On se laisse prendre au jeu et surtout on se laisse emporter avec ces personnages aussi tendres qu'atypiques... C est plutôt loufoque mais quelque chose de bienveillant plane sur ce récit. L accent Québéquois renforçant encore ce sentiment. On passe ainsi un bon moment. M. Maurin illumine chaque plan tant elle dégage un charme époustouflant et envoutant
    Seemleo
    Seemleo

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 887 critiques

    3,5
    Publiée le 29 avril 2019
    L’Amérique du Nord n'est pas la région du monde où l'état social est le plus développé, c'est bien connu. Le Canada n'est pas le pire des états sur ce continent, loin s'en faut. Et pourtant, dans ce pays riche, les sans-abris sont aussi très nombreux dans les centres-villes. Et ce ne sont pas des nouveaux migrants. En général quand un film québécois débarque dans les salles de nos contrées, ce qui est relativement rare, le déplacement en vaut souvent la peine. Lorsque le réalisateur s'appelle Denys Arcand du déclin du même empire et autre "Jésus de Montréal" la curiosité titille. Un bel esprit dans cette oeuvre venue de la belle Province. Réflexion sur le capitalisme et ses dérives farcie d'un braquage, d'une romance et de la rencontre de personnages qui n'auraient eu aucune raison de se croiser en situation normale. Les dialogues sont enlevés, bien écrits et enrobés d'un ton sarcastique sur notre société et la nature humaine en général. Le dénouement est festif et délectable. L'accent final nous rappelle qu'outre atlantique, le filet social est bien léger et que la solidarité et le système D sont souvent les seules solutions. L'auteur ne fait pas nécessairement de la politique. Il nous remet l'être humain et la vie au centre des préoccupations. Naturellement.
    momo M.
    momo M.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 255 critiques

    3,0
    Publiée le 2 mars 2019
    Pas mal mais un peu long. Un jeune homme naïf va se retrouver avec beaucoup d'argent pour une histoire invraisemblable. .Le film explique le blanchiment d'argent et les mécanismes obscures de la finance. C'est assez drôle et un peu immoral, la call girl a un grand cœur, on peut aider les pauvres avec de l'argent sale. Les policiers sont un peu benêts et arrivent toujours trop tard. Ils sont tout a fait impuissants face à la fraude financière, c'est notre monde quoi !
    Min S
    Min S

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 278 critiques

    3,5
    Publiée le 7 mars 2019
    J’ai bien aimé ce film québécois, on retrouve beaucoup d’humour et une vrai critique social ! Je conseil 🎞��💠
    cineccita
    cineccita

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 1 384 critiques

    3,5
    Publiée le 4 septembre 2019
    Un film intéressant sur les dérives du capitalisme sur fond de braquage et de péripéties. C'est plein d'humour.
    Boby53
    Boby53

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 129 critiques

    3,5
    Publiée le 25 février 2019
    Gentillement amoral, anti capitaliste (evidemment), un peu demago, cette satyre de notre monde ne resout aucun probleme, (si certains ont les solutions, à part le socialisme façon " Maduro"....), mais donne les pistes pour s'en mettre plein les poches " façon optimisation fiscale". C'est drôle, bien interprete et efficacement mais en scene. What'else?
    Desman
    Desman

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 276 critiques

    3,5
    Publiée le 25 octobre 2019
    Denys Arcand oscille entre la satire acerbe, le film de gangster/hold-up et la pure comédie. A l'arrivée il nous livre son regard sur notre société post-crise de 2008 sans tomber dans le piège du film moralisateur ou larmoyant. De plus le casting est véritablement excellent. Chaque acteur colle parfaitement à son personnage. Et si vous êtes sensible au charme féminin Maripier Morin va sans nul doute vous vamper comme le héros ! Devant une telle maîtrise et de tels talents on ne peut que regretter le peu de films québécois distribués dans les salles en France.
    Timothée W
    Timothée W

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 15 critiques

    3,0
    Publiée le 8 octobre 2019
    Petite production, grand film. Petit fait, grande cause. Ce sont ces sentiments qui ressortent en premier après avoir vu ce film. Ce n'est pas un chef-d'oeuvre photographique, ni des très grandes qualités d'acteur, avec une langue (le Québécois) pas toujours facilement compréhensible pour un français lambda. Mais ce film mérite d'être regardé jusqu'au bout, questionnant le fait de comment un honnête citoyen trop gentil voir complètement naïf arrive à transformer un acte malhonnête en une oeuvre de charité au travers d''un système complètement pourrie. Combien de fois durant le film je me suis posé la main sur le front en me disant, mais qu'il est nul ce gars, aussi bien dans sa relation complètement éphémère avec cette escort et son rapport à l'argent. Sans doute une réaction primitive comme beaucoup de gens qui aurait préféré gardé cet argent, en profiter pleinement et continuer de vivre de façon encore plus éphémère. Pourtant celui-ci arrive à faire comprendre durant le film qu'il est possible de vivre dignement, financièrement parlant, tout en faisant profiter les populations les plus vulnérables de tout ce cash. Un film qui par la même occasion démontre que sans égoïsme financier, la pauvreté pourrait être réduite fortement. Bref une bonne leçon du monde capitaliste qui nous entoure.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top