Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Chute de l’Empire américain
note moyenne
4,0
630 notes dont 88 critiques
17% (15 critiques)
44% (39 critiques)
27% (24 critiques)
5% (4 critiques)
2% (2 critiques)
5% (4 critiques)
Afficher toutes les critiques
Votre avis sur La Chute de l’Empire américain ?

39 critiques de 4 et 4,5 étoiles

traversay1
traversay1

Suivre son activité 471 abonnés Lire ses 3 001 critiques

4,5
Publiée le 20/02/2019
Le plaisir d'un récit rondement mené et riche en ruptures de ton. C'est cela avant tout La chute de l'empire américain qui, malgré son titre, n'a rien d'une suite du mythique Le déclin de l'empire américain et des Invasions barbares. Denys Arcand aurait d'ailleurs pu reprendre le titre d'un de ses (savoureux) premiers films ; La maudite galette. L'argent et la quête obsessionnelle des hommes pour en avoir toujours plus, tel est le thème limpide de cette chronique sociale qui se déguise parfois en polar nerveux voire en comédie romantique, soit un cocktail de genres comme l'ont souvent été les longs-métrages du cinéaste québécois comme les méconnus et brillants Jésus de Montréal et De l'amour et des restes humains. Ne pas oublier également que Arcand a réalisé quelques documentaires marquants en ces jeunes années et qu'il reste le dernier des metteurs en scène de sa province de la "vieille" école, reconnue pour son ironie et don humour décapant (les noms de Gilles Carle et de Claude Jutra, par exemple, ne disent sans doute rien à beaucoup de spectateurs de La chute de l'empire américain). Le film d'Arcand utilise à son profit le cynisme de ses personnages et de son époque avec un effet boomerang, d'une exquise causticité, en égouttant des stéréotypes et des archétypes (les flics, l'homme d'affaires, l'escort, l'employée de banque, les délinquants ...) comme des serpillères pour en tirer les vers d'une comédie ô combien humaine. Mais fondamentalement, au-delà de son aspect moraliste et goguenard, constantes du cinéma d'Arcand, c'est l'architecture narrative qui séduit ainsi que sa manière satirique, volontairement candide. In fine, la seule valeur qui trouve grâce aux yeux du réalisateur dans le monde d'aujourd'hui, c'est l'amour. Il est vrai que la plastique affolante de la sublime Maripier Morin aurait de quoi faire oublier à beaucoup la couleur de l'argent.
dominique P.
dominique P.

Suivre son activité 379 abonnés Lire ses 1 875 critiques

4,5
Publiée le 24/02/2019
Ce film est particulièrement excellent à tous les niveaux. C'est passionnant, c'est bien réalisé et bien joué, aucun moment d'ennui pendant deux heures. Cette histoire est audacieuse, réaliste, dénonciatrice du pouvoir de l'argent. Ce film réussit parfaitement ses deux missions : divertissement et réflexion.
circusstar
circusstar

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 534 critiques

4,0
Publiée le 08/04/2019
C’est une excellente comédie, c’est drôle, l’histoire est franchement bien écrite. Les acteurs et actrices sont excellents. Les situations sont cocasses. J’ai vraiment été emballée par ce film.
poet75
poet75

Suivre son activité 169 abonnés Lire ses 621 critiques

4,0
Publiée le 22/02/2019
Mais pourquoi le québécois Denys Arcand éprouve-t-il le besoin de donner à ses films des titres grandiloquents ? C’est d’autant moins pertinent que les intrigues ne s’accordent généralement pas à autant d’emphase. Quoi qu’il en soit, après « Le Déclin de l’Empire américain » (1986) et « Les Invasions barbares » (2003), voici « La Chute de l’Empire américain » ! Oublions ces titres peu adéquats. Les contenus des films restent, eux, plutôt alléchants et le film qui sort aujourd’hui est peut-être le plus captivant des trois. Nul doute, Denys Arcand est en pleine forme du point de vue des trouvailles de scénario et de mise en scène. Ou, plus exactement, il brille par la qualité des personnages qu’il a imaginés et, en particulier, de deux d’entre eux. Ce sont eux qui donnent du caractère au film en engendrant de multiples surprises. L’histoire que met en scène le réalisateur n’est pas d’une folle originalité mais les personnages, eux, le sont et c’est grâce à leur présence que le film fascine. L’intrigue se base sur une histoire de braquage qui tourne mal, ce qui n’a rien d’inédit au cinéma. Mais, et c’est à cause de cela que le film suscite l’intérêt, par un concours de circonstances, les millions de dollars canadiens dérobés se retrouvent en possession d’un livreur qui passait par là, à ce moment précis. Ce livreur, prénommé Pierre-Paul (Alexandre Landry), c’est lui le personnage central et c’est lui qui, par excellence, échappe aux conventions du genre et à tous les clichés. C’est un personnage étonnant, en effet, créant toujours la surprise. Il donne au film un ton et une originalité qui font mouche. Citant volontiers les grands philosophes, livreur de profession, bénévole dans une association d’aide aux sans-abris, ne refusant jamais de donner la pièce à ces derniers quand il les croise, il n’imagine pas moins tout un stratagème pour mettre en sécurité le magot dont il s’est emparé à la faveur des événements. Pour ce faire, il trouve un soutien de poids en la personne de Sylvain Bigras (Rémy Girard, vétéran des films de Denys Arcand), un ex détenu qui en a profité pour étudier le droit fiscal et imaginer des combines pour mettre à l’abri de grosses sommes d’argent. Le personnage est plus conventionnel. Mais quelqu’un d’autre se joint à ce duo, en la personne d’une call girl (Maripier Morin) qui se fait nommer Aspasie, du nom d’une courtisane de l’antiquité grecque. Or cette prostituée de luxe, d’un charme redoutable, que Pierre-Paul a pu faire venir à son domicile grâce à l’argent dont il s’est emparé, révèle, elle aussi, des facettes inattendues, surprenantes chez quelqu’un de cette sorte. Non seulement ce n’est pas seulement le profit qui l’intéresse, mais elle se montre même capable d’une générosité qui interpelle.spoiler: Le film trouve ainsi son point d’orgue, lorsqu’un sdf, muet de stupeur du fait de la prodigalité dont il est le bénéficiaire, est longuement étreint par la belle Aspasie. Rien que pour cette scène, ce film mérite d’être applaudi !
yeepee
yeepee

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 25 critiques

4,5
Publiée le 19/02/2019
Vu en avant-première, j'ai passé un très bon moment. Denys Arcand sait se faire attendre, pas mal d'années se sont écoulées au final entre ses 3 petits chef-d’œuvres, mais je ne lui en veux pas, le résultat est jubilatoire!
ATHMOS.ONER
ATHMOS.ONER

Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 223 critiques

4,0
Publiée le 26/02/2019
A 77 ans, Denys Arcand pourrait logiquement lever le pied et pourtant, il conclut sa trilogie avec une ironie féroce et jubilatoire. « La Chute de l’Empire Américain » est une fable un brin angélique mêlée à un polar rocambolesque qui tire sur les méfaits du capitalisme et les dérives financières. Ce menu roboratif peut sembler indigeste, voir maladroit, il n’en est rien ! Comme par magie, tout fonctionne, parfois un peu trop gentiment mais ça passe toujours comme une transaction financière en Suisse. Le film fourmille de détails pertinents sur nos vies, sur notre acceptation de règles absurdes qui ne privilégient que les plus aisés, sur les moyens limités de la police et les conséquences que cela peut avoir… Les faits de sociétés sont démontés un à un, sur un ton à l’humour corrosif et réjouissant, qui finit tout de même par faire grincer des dents. La mécanique des montages financiers en prend plein les dents en or et c’est un véritable plaisir de retrouver Pierre Curzi en financier respectable et protégé par le système, alors que son métier consiste à favoriser l’évasion fiscale. Les autres acteurs ne sont pas en reste : Rémy Girard en motard magouilleur est parfait de cynisme et d’expériences de vie de malfrat. Alexandre Landry porte parfaitement le paradoxe de l’argent sur son visage. Enfin, Maripier Morin apporte son lot de surprises et fait office d’une très jolie cerise sur le gâteau dont les parts financières sont copieuse ! Mélange de genre réussi, ce film divertissant n’oublie pas de dénoncer notre rapport à l’argent jusqu’à éclabousser et corrompre des personnes pourtant altruistes et intelligentes. La chute est belle et bien là.
Jonathan J.
Jonathan J.

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 169 critiques

4,0
Publiée le 09/04/2019
Un bon divertissement, mais qui fait réfléchir, et qui fait aussi rire (jaune) par moments. Un homme "ordinaire", surdiplômé, qui occupe un job alimentaire de livreur, va tomber sur un braquage qui tourne mal lors d'une de ses tournées. S'en suit tout une histoire mêlant personnages de milieux de la finance, voyous, bénévolat, salariés. Si la surface et même l'essentiel du film est traité comme un bon policier/thriller, tout l'intérêt réside ici dans la critique en règle des gouvernements et de laisser aller vis à vis des plus grosses puissances financières, notamment vis à vis des personnes morales, des sociétés. Un film au croisement de "Very Bad Cops (The other guys)" et "The Big Short" en quelque sorte. Avec un côté moins scolaire et plus accessible pour le grand public que dans The Big Short, mais beaucoup plus approfondi, et transversal que dans Very Bad Cops. Etant spectateur français, on a un peu peur au tout début lors de la conversation dans un "dinner" entre le héros du film et son ex, tant l'accent canadien est marqué, mais celui-ci s'estompe très vite et/ou on s'y fait rapidement.
Revo67
Revo67

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 145 critiques

4,5
Publiée le 28/03/2019
C'est excellentissime, intelligent, pertinent et très bien interprété. Sur fond de film policier ,on retrouve tous les sujets bouillants sur le clivage social et le pouvoir de l'argent. Magnifique et touchant.
AZZZO
AZZZO

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 240 critiques

4,0
Publiée le 18/03/2019
Pas facile d'évaluer la valeur d'un film dont l'objet est justement de questionner nos hiérarchies et nos valeurs. Denys Arcand questionne ici la complexité de relation entre la morale et l'argent. Certes, quelques situations sont totalement improbables voire caricaturales mais cette simplification du monde sert le propos du réalisateur en donnant de la drôlerie et du détachement au film. Dans la lignée du Déclin de l'empire américain et des Invasions barbares. Un film amusant et malin.
zimmervinc
zimmervinc

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 62 critiques

4,5
Publiée le 13/03/2019
un film réjouissant, frais, émouvant, drôle Les acteurs sont bluffants, le scénario original, un fell good film on sort de la salle heureux ( enfin je parle de moi !!!)
Edwin-Luke
Edwin-Luke

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 9 critiques

4,5
Publiée le 13/03/2019
Avec une acuité remarquable, Denys Arcand livre un film doux-amère qui nous fait passer du burlesque aux scènes les plus choquantes. En traitant de la place de l'argent sous toutes ses formes (fiscalité, banditisme...) ce film est bijou de cinéma et un appel à l'eveil des consciences. Malgré quelques longueurs et un jeu d'acteur correct sans être transcendant, la Chute de l'Empire américain saura faire vibrer tous les amateurs du cinéma «conscient», qui traite de sujets de société sous un angle décalé.
SRSL
SRSL

Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 549 critiques

4,0
Publiée le 13/03/2019
Denys Arcand revient avec un film qui est un véritable état des lieux du capitalisme et comme notre monde fonctionne. Grâce à une histoire pleine de métaphores dans les personnages, on comprend comment notre société est "gérée" et comment elle évolue vers l'enrichissement des plus riches et l'appauvrissement des plus pauvres. Entre coupé de citations de philosophes et de situations loufoques, le film est un véritable régale même s'il fait froid dans le dos. La réalisation est bien menée même si elle manque de rythme par moment. Les acteurs sont très bons et se donnent le répondant. Denys Arcand signe un très bon film a ne pas oublier !
sebou36
sebou36

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 125 critiques

4,0
Publiée le 10/03/2019
Un humour corrosif, un scénario marrant, des personnages bien déjantés. Denis Arcand touche juste en dénonçant les rouages du politiquement correcte et en mettant en avant les gens simples et les marginaux.
pitch22
pitch22

Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 648 critiques

4,0
Publiée le 09/03/2019
On parle d'une trilogie mais la logique reste lointaine; seul l'acteur Rémy Girard fait le lien avec les précédents films. C'est par contre en lui-même un thriller philosophique contemporain efficace que Denys Arcand nous offre là. L'histoire entre les deux jeunes comédiens (Alexandre Lamy et Maripier Morin, excellents) tient la route, malgré un côté bleuette, un peu trop gentil. Une réflexion parcourt ce thriller autour de la question de l'argent spoiler: (qu'en faire, quand il provient d'un hold-up raté, avec tous les risques encourrus?), ce qui le nourrit de profondeur tout en opérant des pauses dans un rythme qui, du coup, semble insuffisamment soutenu. L'insistance sur l'esprit de solidarité est par contre amenée assez lourdement, avec une dimension moraliste finale qui entre quelque peu en contradiction avec les moyens employés précédemment spoiler: (surtout après qu'on nous ait infligé la vision pénible d'un acte de torture et de quelques crimes). On navigue donc entre cynisme absolu et intention de bienfaisance: un mélange douteux qui donne son caractère spécial au film, agrémenté d'une série de "dénonciations" au passage spoiler: (parmi lesquelles la corruption de la police et de l'Etat). Globalement, bien qu'il prenne son temps, cette "CHUTE" est une réussite.
Hervé L
Hervé L

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 237 critiques

4,0
Publiée le 08/03/2019
Un film excellent une belle histoire qui réussi son pari divertissement et réflexions sur le pouvoir éminemment toxique de l argent
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top