Mon AlloCiné
Les Fauves
note moyenne
2,3
144 notes dont 31 critiques
10% (3 critiques)
13% (4 critiques)
23% (7 critiques)
19% (6 critiques)
26% (8 critiques)
10% (3 critiques)
Votre avis sur Les Fauves ?

31 critiques spectateurs

dominique P.

Suivre son activité 286 abonnés Lire ses 1 814 critiques

3,0
Publiée le 25/01/2019
J'avais adoré le précédent film de ce réalisateur qui s'appelle "Tristesse Club". Là je suis partagée. D'un côté j'ai aimé le suspense et l'ambiance angoissante et inquiétante. En effet, on se pose pas mal de questions, c'est assez palpitant malgré la lenteur du film. Et d'un autre côté certaines choses m'ont dérangée : le côté bien "tordu" de certains personnages et spoiler: notamment les animaux qui sont tués par un mec écrivain absolument dingue.
nadège P.

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 412 critiques

3,5
Publiée le 29/01/2019
C'est un film très original avec une atmosphère bien inquiétante. L'ensemble est bon et malgré le rôle de l'écrivain qui est bien dérangeant et pénible, j'ai passé un bon moment.
Matthieu m.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 28/01/2019
Bon intrigue, surprenant, il faut se laisser entraîner, de l'audace et le casting est intéressant. Je le recommande
zorro50

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 124 critiques

2,0
Publiée le 23/01/2019
Une ambiance malsaine est instaurée pour susciter le suspense et la peur dans ce petit film français à petit budget. Malheureusement, comme les 2 principaux protagonistes sont glauques et les autres inconsistants, la mayonnaise ne prend pas malgré la présence d’une Camille Cottin à contre-emploi qui est bien la seule ici à tirer son épingle du jeu.
Pierreliott B

Suivre son activité Lire ses 8 critiques

1,0
Publiée le 29/01/2019
Scénario sans fond, dialogues mal écrits, jeu d'acteurs inégaux. Difficile à regarder jusqu'au bout.
Carlos Stins

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 656 critiques

2,0
Publiée le 29/01/2019
Si de plus en plus de films genre français de qualité investissent les salles de cinéma, on a parfois encore le droit à quelques ratés et c'est malheureusement à cette catégorie qu'appartient selon moi "Les fauves". Pourtant, le film avait beaucoup de potentiel sur le papier mais on se rend rapidement compte que, derrière ses jolies intentions, "Les fauves" n'a pas grand chose à offrir au spectateur. Le scénario sonne en effet comme très creux et peu inspiré, l'intrigue est très prévisible et manque surtout cruellement de crédibilité. Que ce soit dans la manière dont est présentée la jeunesse, dans les dialogues beaucoup trop littéraires, les relations que nouent entre eux les personnages et même les personnages en eux-même, tout sonnent faux et empêchent par conséquent le spectateur de s'immerger au sein du film. On aurait pu espérer que le film se rattrape par sa mise en scène mais quelques jolis plans ne suffisent pas à créer une atmosphère enivrante qui aurait pu faire oublier les égarements du scénario. Pire, le film nous parle sans cesse de mythe mais le réalisateur ne parvient justement jamais à insuffler une aura mythique ou même simplement surnaturelle à une oeuvre qui m'a paru bien trop plate et terre à terre. Le moindre mystère est tué dans l’œuf par des dialogues trop explicatifs à l'image d'une dernière séquence qui neutralise toute approche subjective de l'intrigue. Si le long-métrage n'est pas honteux, il n'en n'est pas moins à mon avis raté à l'image des acteurs, pourtant tous très talentueux, qui se révèlent la plupart du temps à côté de la plaque.
Johanna S

Suivre son activité Lire ses 8 critiques

1,0
Publiée le 24/01/2019
Rien n'est crédible dans cette histoire, la mayonnaise ne prends pas, le jeu des acteurs n'arrange rien, à part celui de Camille Cottin qui amène une touche d'étrangeté dans son personnage.
V. L.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 3 critiques

1,5
Publiée le 24/01/2019
Un nouveau film qui s'ajoute à l'univers electro-pop déjà très bien représenté par des films comme The Neon Demon de Nicolas Winding Refn, Grave de Julia Ducournau ou encore Revenge de Coralie Fargeat. Je ne veux pas oublier Carnivores des Frères Renier qui diffère un peu mais qui est aussi succulent dans le genre ! Les Fauves n'arrivent malheureusement pas à bout du processus. Une idée avec beaucoup de potentiel mais un mauvais casting, vraiment, et un scénario parfois un peu facile à certains endroits... Les moment de malaises n'atteignent pas l'effet attendu : trop d'incohérences qui nous font sortir du film et un côté gore qui n'est pas assez assumé. Dommage mais je ne suis pas sorti de la salle satisfait, j'étais même pressé que le film se termine pour mettre fin aux nombreux clichés présents dans la mise en scène. Des clichés qui m'ont fait rire moi et les autres spectateurs alors que la scène devrait être lourde et atroce (cf. les deux protagonistes qui pleurent dans la tente après avoir tué un gars d'un coup de buche). Mais c'est important de continuer à produire des films dans ce genre, qui je le rappel est absolument magnifique lorsqu'il promet et donne tous les éléments au spectateur ! J'aime la tentative de ce film, et je l'espère qui promet un prochain cette fois sans aucun défaut !
Jean-François V

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Publiée le 17/02/2019
Nul nul et nul.... 3 histoires toutes aussi nulles les unes que les autres: un écrivain qui veut réenchanter le monde en créant le mythe d'une panthère....qui finalement existe réellement ! Une adolescente paumée qui tombe amoureuse de ce génie ! Et une autre adolescente qui tue un adolescent parce qu'il insulte sa mère et qui met le meurtre sur le dos....de la panthère (la vraie ou la fausse?!)
dkihli@mac.com

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 103 critiques

2,0
Publiée le 09/02/2019
Pendant une bonne moitié du film on se demande quel ovni on est en train de regarder et à quel degré d ironie il faut l aborder. Entre fantastique thriller et chronique adolescente. Après on est définitivement fixés : c est du grand n importe quoi sans queue ni tête. Dommage.
btravis1

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 541 critiques

2,0
Publiée le 04/02/2019
On connaissait "qui a tué Laura ?", "les fauves" se résume à "qui a piqué les culottes de Laura ?" autant l'intrique principale est dénuée du moindre scénario. Les personnages sont creux, nullement approfondis et même l'ambiance, sensée être pesante ne fonctionne pas. Du coup pas grand chose à sauver et ce film ne confirme pas les bonnes impressions laissées par tristesse club qui avait des qualités.
Laurent C.

Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 984 critiques

1,5
Publiée le 03/02/2019
L'été est chaud sur les bords de la Dordogne en dépit de ce drôle de fauve, une panthère apparemment, qui sévit dans la forêt proche. Laura et Anne, les deux cousines, partagent ce moment estival, en dévalisant les caravanes voisines et en s'adonnant aux amourette de vigueur à pareille période. Mais elles se laissent entraîner dans un drôle de récit dès lors que Laura découvre qu'elle campe à côté de Paul, un étrange romancier à succès, qui entretient le mystère du fauve. Voilà à peu près le scénario de ce récit totalement invraisemblable. Heureusement, le format est très court car au fur et à mesure de l'intrigue le grotesque prend le pas sur ce qui aurait pu être un petit thriller du dimanche soir. On s'ennuie assurément dans cet univers où la jeune Laura, effrontée et autoritaire, s'adonne à reconstruire le mythe du félin dévoreur d'hommes. Les acteurs, pourtant brillants, incarnent sans passion ces personnages fades et insipides. Laurent Lafitte qui demeure l'un des plus grands comédiens du moment est particulièrement décevant dans ce scénario mal écrit et aux ficelles aussi prévisibles que grotesques. "Tristesse Club" ouvrait 1000 espoirs chez ce jeune réalisateur dont on espère qu'il se rattrapera au prochain coup.
L'AlsacienMarseillais

Suivre son activité 336 abonnés Lire ses 1 122 critiques

2,5
Publiée le 30/01/2019
Très franchement, je trouve les critiques plutôt dures avec ce film de genre français. Certes, il y a quelques défauts qui auraient pu être évités et certains personnages auraient pu gagner en complexité, mais "Les fauves" créé et maintient une atmosphère où une belle tension règne. Le postulat de départ, déjà, est original et assure un mystère atypique faisant jongler le spectateur entre le polar, le thriller et le suspense. Ce qui est sûr, c'est que le genre teen-movie, sous-catégorie "thriller", est un genre très peu exploité en France et on ne peut que prêter un regard attentif au long-métrage de Vincent Mariette. Le début se révèle assez convaincant, avec une ligne narrative centrée sur des disparitions dans un camping. Par le prisme d'une ado (Lily-Rose Depp), on hésite entre réalité pragmatique et fiction fantastique. La présence de cette panthère mangeuse d'enfants est presque mythologique, et face à elle, celle d'un écrivain taiseux (Laurent Lafitte) et bourré de secrets met notre doute à rude épreuve. Mais ce n'est pas tout car l'inspectrice de police (Camille Cottin), chargée de l'affaire, ne fait qu'amplifier le mystère, surtout lorsqu'on se questionne sur sa cicatrice au visage. Ce trio, voire ce quatuor, est porteur de tout un suspense, d'un lot de non-dits étranges, lourds de sens et souvent très ambiguës. C'est comme si le spectateur était lui même en charge de résoudre sa propre enquête, sans vraiment avoir le fin mot de l'histoire. La mise en scène participe à la tension, notamment par sa narration effilochée, saccadée dans le temps et par ses plans serrés qui nous plongent dans le regard de ses protagonistes. Mais on a l'impression que tout se joue sur la notion de mystère. Tous les acteurs, déjà, ne jouent jamais ce qu'ils sont vraiment. Ils cachent tous quelque chose, ce qui peut donner à la fois une harmonie dans le suspense mais aussi une certaine redondance dans ces émotions impassibles. Et suite au final, on est bien déçu après toute cette montée d'angoisse et de questions irrésolues. On réalise en fin de compte que tout repose sur des enjeux trop peu fouillés, assez faciles, pour vraiment convaincre. En fait, on a affaire à l'étrange labyrinthe émotionnel d'une ado en vacances d'été, et à la même enseigne que son personnage principal, le film part dans tous les sens. Les personnages, même si ils sont bien interprétés, manquent de perversité et d'ambiguïté. Car là, "Les fauves" nous donnent des faux espoirs, créé des attentes inassouvies, sans même retomber sur ses pattes. En assumant le genre horrifique jusqu'au bout, "Les fauves" aurait gagner en intensité et au moins, on aurait su à quoi s'attendre ! Là, le résultat est flottant, bancal, flou, décevant.
J L.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 15 critiques

2,0
Publiée le 27/01/2019
Pourquoi ai je été voir ce film ? Autant j'apprécie beaucoup Laurent Laffite autant là c'est plat comme histoire. Dommage ça partait d'une bonne idée. Le titre est prometteur et puis où sont les fauves ?? Nul part ... il n'y a que des dialogues inutiles sans contenu du coup pas de suspense. Et c'était ambitieux de donner ce rôle à la fille Deep ... trop jeune pour ce rôle. Bon tant pis j ai perdu du temps.
Scénario Catastrophe

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 119 critiques

1,5
Publiée le 26/01/2019
C’est un film que je voulais vraiment aimer... mais je me retrouve à énumérer la liste de ses défauts dans ma tête. Commençons par le positif : c’est un scénario original (non adapté, et c’est assez rare en ce moment pour le souligner). En plus, l’idée est plutôt inventive, intrigante, le parallèle entre les fauves et les relations amoureuses était futé bref, elle avait tout pour donner un bon film, mais finalement, celui-ci ne nous livre rien. Les images s’enchaînent mais leur ordre semble aléatoire. Je n’ai pas l’impression d’avoir vu un semblant de cohérence, de personnage crédible ou de montage qui tienne la route ! Absolument aucun des personnages n’est attachant parce qu’on ne sait rien d’eux. La direction d’acteur est catastrophique, le personnage de Laura transmet tellement peu d’émotions que tout est décrit « Je suis amoureuse », « tu es chelou » : tout est dit, mais rien n’est vraiment montré au spectateur ! Idem pour Paul, on n’a toujours pas compris ses intentions, d’où il sort, même physiquement, il est presque absent (sous une cape, dans le noir, les cheveux lui couvrant le visage). J’avais trouvé Laurent Lafitte assez remarquable dans « à l’heure de la sortie », ici, on ne se sert que de 20% de son potentiel. Quant à Camille Cottin, j’étais curieuse de la voir dans un autre registre, elle fait le job mais son personnage est si peu écrit qu’on ne la comprend pas. Elle est seule, elle vient de nulle part. D’ailleurs elle le dit « Je suis la police », comme si son seul personnage incarné l’ensemble de la police. Du coup, c’est étrange, on ne voit pas l’enquête existait. De même, la disparition ne nous fait ni chaud ni froid...ni même le dénouement, que le réalisateur a voulu rationaliser en inventant une histoire à dormir debout. Il donne une explication à cette disparition qui devait être un phénomène d’arrière fond pour faire progresser l’histoire de la fascination de Laura pour Paul. C’est comme si le film lui même n’a pas compris où il allait et ne cessait de dévier de trajectoire. Le spectateur n’entre aucunement dans l’étrangeté ou les mystères car les enjeux sont incompréhensibles. Le montage est ultra saccadé : des plans semblent inutiles, d’autres paraissent absent ; on a vraiment le sentiment d’un film qui a souffert en post-production ! En voyant l'affiche, on se demande même si la décision n'a pas été de tout miser sur Lily-Rose Depp tant le film ne s'assume pas... C’est vraiment très regrettable, ce n’est pas un grand film, et on avait l’espoir qu’il séduise, qu’il change un peu de ton par rapport au paysage cinématographique. Ce n'est pas agréable d'être aussi critique, mais, très malheureusement, la promesse n’es pas tenue, c’est trop bancale, pas du tout assumé, pas suffisamment généreux, avare en émotions pour atteindre le public !
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top