Mon AlloCiné
Voyez comme on danse
Note moyenne
3,0
20 titres de presse
  • CNews
  • Femme Actuelle
  • aVoir-aLire.com
  • Closer
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Parisien
  • L'Express
  • Ouest France
  • Positif
  • Culturebox - France Télévisions
  • La Voix du Nord
  • Le Journal du Dimanche
  • Première
  • Télé Loisirs
  • La Croix
  • Le Nouvel Observateur
  • Dernières Nouvelles d'Alsace
  • Le Figaro
  • Les Inrockuptibles
  • Télérama

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

20 critiques presse

CNews

par La rédaction

Un casting cinq étoiles pour un film choral aux répliques acerbes et ciselées, qui se moque avec délice des us et coutumes de la petite bourgeoisie et des bobos parisiens.

Femme Actuelle

par Sabrina Nadjar

Un grand divertissement.

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

Une belle affiche de cinéma qui n’a d’autre ambition que de nous divertir et qui y parvient totalement, grâce à un tempo gentiment moqueur.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Closer

par La Rédaction

Seize ans après "Embrassez qui vous voudrez", voici la suite des pérégrinations de cette famille pas comme les autres, drôle, aux dialogues ciselés.

Le Dauphiné Libéré

par La Rédaction

Voyez comme ils dansent… Julien sent comme une présence hostile derrière lui en permanence. Alex, son fils apprend qu’Eva, lycéenne de 17 ans a oublié de le prévenir qu’il allait être père. On aime.

Le Parisien

par La Rédaction

Sur un scénario habile de Michel Blanc, qui n’oublie pas, au passage, que la société a changé, cette valse folle donne aux actrices des rôles taillés sur mesure façon haute couture.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

L'Express

par Antoine Le Fur

Loin d'être d'une renversante originalité, le film se révèle néanmoins un divertissement agréable, où les dialogues rappelant Woody Allen fusent sans temps mort.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Ouest France

par Christophe Narbonne

Moins cynique que le précédent, le film voit dans la nouvelle génération, signe des temps, des raisons d'espérer.

Positif

par Baptiste Roux

"Embrassez qui vous voudrez", "Voyez comme on danse" : sous la légèreté des comptines affleure toute la gravité d'un monde, conaincu de son apesanteur.

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

On rit souvent dans cette comédie familiale qui évite le convenu et réjouit pas ses trouvailles, avec des acteurs visiblement heureux d’être là le bon jour à "la bonheur".

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

La Voix du Nord

par Christophe Caron

Michel Blanc confirme son art du tempo.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

Les acteurs s’amusent et s’envoient quelques répliques bien senties, à défaut de vrais rebondissements.

Première

par Christophe Narbonne

Portraitiste et dialoguiste hors pair, Michel Blanc signe une nouvelle comédie chorale efficace, sans doute moins originale et corrosive que la précédente mais bien au-dessus de la moyenne.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télé Loisirs

par Claire Picard

Si les dialogues semblent parfois un peu artificiels - la recherche du bon mot a ses limites -, on se laisse porter par l'abattage comique des acteurs, Karin Viard et Jean-Paul Rouve en tête.

La Croix

par Céline Rouden

Malgré le plaisir de retrouver une pléiade de bons acteurs la suite, seize ans après, d’Embrassez qui vous voudrez ne parvient jamais vraiment à décoller.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Mécanique, poussive, voire rance dans sa gestion inepte d'un personnage transgenre, sa nouvelle comédie tire à blanc malgré des répliques assassines. Ça ne danse pas, ça patine.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Dernières Nouvelles d'Alsace

par La Rédaction

Michel Blanc a perdu de la férocité et cruauté du premier volet de son étude de mœurs bourgeoises ; c’est ennuyeux.

La critique complète est disponible sur le site Dernières Nouvelles d'Alsace

Le Figaro

par La Rédaction

Cette «fausse suite» d'Embrassez qui vous voudrez frise l'ennui et le grotesque malgré une distribution de choix (Karine Viard, Carole Bouquet, Charlotte Rampling, Jean-Paul Rouve, Jacques Dutronc...). Et pourtant qu'est-ce qu'on aurait aimé s'attacher à cette famille pas banale!

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Les Inrockuptibles

par Jean-Marc Lalanne

Ce qui gêne vraiment ici, au moins tout autant, peut-être plus encore, que dans "Embrassez qui vous voudrez", c’est la perpétuelle rétractation des velléités libertaires et libertines de Michel Blanc dans les solutions scénaristiques les plus platement conformistes.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Télérama

par Louis Guichard

La suite, seize ans après, d’Embrassez qui vous voudrez, manque de souffle et de pertinence et repose essentiellement sur l’abattage de Karin Viard.

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top