Mon AlloCiné
The Cell
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "The Cell" et de son tournage !

Jennifer Lopez évoque son personnage

« J'aime sa compassion, sa formidable capacité d'empathie, d'identification aux autres. Sa capacité professionnelle me rappelle dans une certaine mesure ce qu'une actrice doit également savoir faire : quitter sa propre personnalité pour aller au plus profond des motivations et du mental d'une autre. Au final son dilemme, pour elle qui ne voit que le bien chez les autres est de devoir fouiller l'esprit d'un monstre capable des pires horreurs. »

Tarsem, réalisateur

Son souci du détail, son sens artistique exceptionnel et ses qualités narratives ont fait de cet Indien l'un des plus éminents réalisateurs de films publicitaires et de clips vidéo des Etats-Unis. De son vrai nom Tarsem Singh, ce diplômé de l'Art Center de Passadena signe avec The Cell son premier long métrage.

Tarsem sans limite

« Il n'y avait aucune limite. Un grand canevas totalement ouvert à toutes sortes de possibilités d'adaptation. Je voyais cela démarrant comme un opéra, une odyssée dramatique et tragique avec un tueur en série pour figure centrale. J'étais convaincu que cela pouvait représenter pour le public une plongée inaccoutumée, une représentation bousculant la réalité et son imaginaire étriqué. »

Une cellule aquatique

Pour les besoins du film, le chef décorateur Tom Foden a conçu une cellule de 2,5 m de côtés entièrement recouverte de carrelage, encastrée dans une paroi de verre de 8 cm d'épaisseur. Equipée d'un système d'adustion d'eau, cette geôle s'emplit petit à petit, constituant un piège mortel pour qui est prisonnier. D'une capacité de 15.625 litres, elle pèse, une fois remplie, plus de 15 tonnes. Comme l'explique Tarsem, «l'idée était de traduire la sensation de claustrophobie».

Des costumes signés Eiko Ishioka

Récompensée en 1992 par l'Oscar des Meilleurs costumes pour son travail sur Draculade Francis Ford Coppola, elle a notamment habillé les interprètes de Mishima (Paul Schrader, 1985) et de Closet Land (Radha Bharadwaj, 1991).

Vincent D'Onofrio (Carl Stargher)

Révélé au grand public par sa prestation dans Full metal jacket (Stanley Kubrick, 1987), Vincent D'Onofrio a notamment joué sous la direction d'Oliver Stone (JFK en 1991), de Robert Altman (The player, 1992), Spike Lee (Malcolm X, id.) et Tim Burton (Ed Wood, 1994).
Il est également apparu dans Les vaisseaux du cœur (Andrew Birkin, 1992), Strange Days (Kahryn Bigelow, 1995), Men in black (Barry Sonnenfeld, 1997) et Claire Dolan (Lodge Kerrigan, 1998).

Mark Protosevich, le scénariste, définit son projet

« Je voulais utiliser mon engouement pour les cauchemars, les rêves et les fantasmes afin de créer un nouveau genre d'histoire consacrée aux tueurs en série. Franchir une étape et aller plus loin que Le silence des agneaux… Je ne voulais pas seulement fouiller les pensées d'un assassin, mais aussi inventer son imagination. Je savais combien cela pourrait s'avérer terrifiant, car nos fantasmes peuvent se révéler complexes et dangereux. »

Jake Weber (Gordon Ramsey)

Débutant sa carrière dans Né un 4 juillet (Oliver Stone, 1989), Jake Weber est notamment apparu dans L'affaire Pélican (Alan J. Pakula, 1993), Amistad (Steven Spielberg, 1997), Rencontre avec Joe Black (Martin Brest, 1998), Gangsta cop (Michael Rymer, 2000), Les aiguilleurs (Mike Newell, id.) et U-571 (Jonathan Mostow, id.).

Marianne Jean-Baptiste (Dr. Miriam Kent)

Cette comédienne est notamment apparue aux génériques de Secrets et mensonges (Mike Leigh, 1996), de 28 jours en sursis (Betty Thomas, 2000).
Musicienne, elle a composé la partition de Deux Anglaises d'aujourd'hui (Mike Leigh, 1997).

Dylan Barker (Henry West)

Dylan Barker a notamment joué sous la direction de Todd Solondz (Happiness, 1998), Woody Allen (Celibrity, id.) et Sydney Pollack (L'ombre d'un soupçon, 1999).
Il a également participé au Dernier des Mohicans (Michael Mann, 1992) et Simplement irrésistible (Mark Tarlov, 1999).
En 2000, il partage l'affiche de Requiem for a dream de Darren Aronofsky avec Jennifer Connelly et Jared Leto.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Le Sens de la fête (2017)
  • Knock (2017)
  • Les Nouvelles Aventures de Cendrillon (2017)
  • Kingsman : Le Cercle d'or (2017)
  • Blade Runner 2049 (2017)
  • L'Ecole buissonnière (2017)
  • Detroit (2017)
  • Coexister (2017)
  • The Square (2017)
  • Logan Lucky (2017)
  • Thor : Ragnarok (2017)
  • Epouse-moi mon pote (2017)
  • Ça (2017)
  • Au revoir là-haut (2017)
  • Le Monde secret des Emojis (2017)
  • Daddy Cool (2017)
  • Zombillénium (2017)
  • Seven Sisters (2017)
  • Numéro Une (2016)
  • Geostorm (2017)
Back to Top