Mon AlloCiné
    Certains l'aiment chaud
    note moyenne
    4,2
    7700 notes dont 311 critiques
    57% (176 critiques)
    31% (95 critiques)
    8% (25 critiques)
    4% (12 critiques)
    1% (2 critiques)
    0% (1 critique)
    Votre avis sur Certains l'aiment chaud ?

    311 critiques spectateurs

    haciol
    haciol

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 264 critiques

    5,0
    Publiée le 1 septembre 2008
    Ils sont rares les films comiques où l'on peut rire jusqu'à la dernière réplique: celui ci en fait partie: superbement interprété, le scénario est parfait, la musique entrainante et j'en passe... A voir si vous avez un petit coup de déprime.
    darthbebel
    darthbebel

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 636 critiques

    5,0
    Publiée le 6 mars 2010
    Drôle, frais et charmant. Le film n'a pas vieilli, les acteurs sont très bons.
    Léa L.
    Léa L.

    Suivre son activité Lire ses 17 critiques

    4,5
    Publiée le 21 juin 2010
    Ce film, malgrès son âge, n'a pas perdu de sa fraîcheur ! Que ça fait du bien de voir une Marylin Monroe pleine de vie et son fameux " Pou poupidou Ouuh ! ". L'histoire est bien fiscellé même si bon, c'est un film pas tout jeune hein ! Le comique est omniprésente même si quelque fois c'est un peu lourd et qu'on s'ennuie dans les longueurs. Hormis ça, c'est un bon film, avec en plus, une chute cultissime que beaucoup de films environt à celui là !
    julio984
    julio984

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 42 critiques

    2,5
    Publiée le 24 avril 2008
    Ce film comporte une bonne intrigue mais en dépit de cela je trouve la performance de marylin Monroe assez commune. Pour une icône du cinéma hollywoodien, je m'attendais à mieux.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 5 décembre 2012
    Deux trublions musiciens, grimés en femme, investissent, envahissent et contaminent un orchestre féminin en tournée à Miami. C'est léger, c'est juste, c'est aérien, très très drôle, avec un duo bourré de talent et une des chansons culte de lady Monroe. Un classique encore imité et jamais égalé depuis.
    Broyax
    Broyax

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 48 critiques

    0,5
    Publiée le 26 janvier 2017
    Finalement, les comédies américaines nullissimes, ça ne date pas d'hier : doit-on s'en inquiéter ? non, je ne crois pas, on devrait au contraire louer une telle constance, une telle abnégation dans l'humour niais, ça force le respect quelque part. Tony Curtis a eu une carrière inégale mais à cette époque et dans ce film précisément, c'est un bellâtre qui se roule dans le ridicule. Jack Lemon quant à lui est un habitué de ce genre de comédie neuneu, il n'a pas besoin de se forcer pour faire l'imbécile, c'est naturel. Quant à Marilyn... je ris devant cette pseudo-actrice sans aucun talent, cette blonde superficielle dont la célébrité n'est dûe qu'à ses attributs et sa fin tragique. Enfin, Billy Wilder a ce don très répandu chez bien des réalisateurs de faire dormir le spectateur comme c'est pas permis. Une vrai somnifère dont nous avons ici toutes les "qualités" : bavard; lénifiant et niais évidemment.
    clac
    clac

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 71 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    EXCELLENT!! y'a pas d'autres mots! habituellement, je n'accroche pas trop sur l'humour de cette époque, mais là, j'étais éclaté du début à la fin. les deux acteurs sont supers!!
    CEE
    CEE

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 169 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    L’heure est à la déconnade et au charme. 2 musiciens ( l’un à la contre basse, l’autre au saxophone) se retrouvent empétré dans une galère sans nom après avoir été témoin d’un assassinat de 7 membres d’un gang par un autre. Poursuivis, ils se voient obligé de quitter la ville. Pour cela ils se déguisent en femme et pénétrent dans un orchestre 100 % féminin. Dur d’être dans un corps de femme, on se fait draguer, peloter à longueur et on est extrêmement naïve. Mais c’est encore plus dur quand on est un homme dans un corps de femme : prendre une voix aigue, se maquiller, se faire belle, refuser les avances sans trop de violence. L’intrigue assez facile, il faut l’avouer donne lieu à des poursuites, des quiproquos et à un jeu d’acteur charmant et pétillant. Dans ce groupe de femme, toutes plus belles les unes que les autres, dans cet arc en ciel humanisé, le soleil apparaît pourtant et il a comme nom Marylin Monroe, tout simplement envoûtante. Les autres acteurs emballés et emballant s’ajoutent à l’adition de ce film vaudevillesque et drôle.
    Zakouski
    Zakouski

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 28 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    C'est avec ce film que j'ai vu pour la première fois Marilyn Monroe jouer, quel fut mon étonnement de me rendre compte que Marilyn Monroe est en fait une vraie actrice et non "seulement" bonne à figurer sur des affiches comme sex-symbol des années 50! Ce film est une formidable comédie au rythme soutenu, c'est vraiment drole et pétillant. Merci aux acteurs pour cet excellent moment qu'ils nous font passer.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 460 abonnés Lire ses 3 533 critiques

    5,0
    Publiée le 15 janvier 2009
    Superbe film avec Marylin Monroe charmante et coquine à souhait et un duo de travestis craquant. Tony Curtis et Jack Lemmon au sommet ! Le film est parsemé de scènes d'anthologie et un final cultissime. Chef d'oeuvre de la comédie américaine.
    Eldacar
    Eldacar

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 357 critiques

    5,0
    Publiée le 17 février 2009
    Billy Wilder livre ici son chef-d'oeuvre. Tour à tour comédie, romance, parodie de films de gangsters (en particulier "Scarface") ou revisite de l'univers de Tex Avery, Wilder mélange tous ses genres avec virtuosité et assurance. Double sens et sous-entendus se côtoient pour notre plus grand plaisir dans un scénario sans temps morts et particuliérement ambitieux pour l'époque, ou le code Hays régentait tout le cinéma. Mais le film ne serait rien sans l'interprétation. Wilder retrouve ici Marilyn Monroe aprés "Sept ans de réflexion" et sa célébre robe qui s'envole. Mais plus que Marilyn, on retient surtout les prestations de Jack Lemmon et Tony Curtis qui, bien avant la Tootsie de Dustin Hoffman et la Mme Doubtfire de Robin Williams, s'attaquaient déjà au sujet délicat du travestissement. Une réussite !
    Menir
    Menir

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 145 critiques

    5,0
    Publiée le 17 février 2008
    Une comedie culte! on se marre du début à la fin et le scénario est vraiment bon, quand aux acteurs ils sont tous géniaux (Marilyn est craquante)!! Il n y a rien à dire de plus à part qu'il faut le voir absolument!!! même si "nobody's perfect" ce film l'est presque :) !
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 362 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    4,5
    Publiée le 11 décembre 2011
    C’est une page dans l'histoire de la comédie américaine que nous a signé Billy Wilder avec son CERTAINS L’AIMENT CHAUD! L'humour, tant visuel que verbal, de ce film culte n'a pas pris une ride grâce à la parodie intelligente qui y est faite des films de gangsters tant à la mode à l’époque et aux nombreux gags irrésistibles sur les thèmes du travestissement et de la sexualité. L’autre grand succès du film, outre sa musique, vient bien entendu de son casting car les acteurs y sont tous parfaits, à commencer par le duo Jack Lemmon/Tony Curtis irrésistibles déguisés en femmes et Marylin Monroe jouant subtilement avec sa propre image. A voir et à revoir.
    annatar003
    annatar003

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 855 critiques

    4,5
    Publiée le 8 octobre 2012
    Souvent désigné comme étant la plus grande comédie de tous les temps, "Certains l'aiment chaud" est assurément une prouesse du genre ; prouesse que Billy Wilder a pris grand soin de réaliser avec toute la virtuosité et le talent qu'on lui connait. S'inspirant du long-métrage allemand "Fanfaren der Liebe" de Kurt Hoffmann, Wilder lève le rideau sur une histoire tout aussi insolite que charmante où le rythme ne se perd jamais. On y découvre en effet deux musiciens ciblés par les gangsters de Chicago qui ne trouvent comme seule moyen d'évasion que d'intégrer un orchestre exclusivement féminin à l'aide de perruques, maquillages et rembourrages. Merveilleusement bien écrit, avec des dialogues fins et intelligents, le scénario est un régal du début à la fin tout comme l'est également la mise scène. A la fois fluide et classe, cette-dernière permet à chacun des acteurs de trouver sa place sans difficulté sur les plateaux de tournages. Au casting on retrouve tout d'abord le duo désormais mythique composé de Tony Curtis et de l'incroyable Jack Lemmon. Complémentaires jusqu'au bout des ongles, les deux protagonistes s'alignent dans cette aventure avec deux caractères bien différents. Très posé mais quelques peu dragueurs sur les bords, Tony Curtis intègre à merveille la peau de son personnage avec un jeu propre et distingué. De son côté, Jack Lemmon s'envole. Nominé à l'Oscar du meilleur acteur, le comédien américain nous mitraille de mimiques délirantes et de cris en tout genre avec une folie que l'on ne voit que très rarement à l'écran. Caricaturant la femme avec une efficacité jamais vu depuis, Lemmon amuse et enjoue un public jusqu'à atteindre les sommets de la comédie. Se donnant adroitement la réplique autours de scènes plus loufoques les unes que les autres, les deux travesties se retrouvent légèrement désemparés lorsqu'ils en viennent à rencontrer la délicieuse Marilyn Monroe. Cerise sur le gâteau de ce classique du cinéma, la sex symbol joue de ces formes et de son sourire ravageur pour enjoliver le long-métrage de sa présence. Bonne dans son interprétation, "Certains l'aiment chaud" est aussi l'occasion pour Marilyn de chanter son air légendaire "I Wanna Be Loved By You" qui reste encore une référence aujourd'hui en la matière. Réunissant ainsi une troupe d'acteurs fabuleuse pour un résultat conséquent, Wilder se surpasse avec un montage parfait où l'enchaînement de scènes excelle en compagnie d'une écriture magistrale. Inoubliables par ses comédiens et marqués dans le temps par ses multiples rebondissements, "Certains l'aiment chaud" n'a pas volé son statut et compte même le conserver encore de nombreuses années.
    jcc2004
    jcc2004

    Suivre son activité Lire ses 50 critiques

    5,0
    Publiée le 3 novembre 2008
    Le sommet de la comédie;un must
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top