Mon AlloCiné
    Le Pigeon
    note moyenne
    4,1
    346 notes dont 43 critiques
    35% (15 critiques)
    40% (17 critiques)
    19% (8 critiques)
    7% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Le Pigeon ?

    43 critiques spectateurs

    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 121 abonnés Lire ses 1 619 critiques

    4,0
    Publiée le 23 septembre 2015
    Très bonne comédie italienne qui n'a pas pris une ride malgré les années passées. On rigole toujours autant face aux péripéties de ses cambrioleurs du dimanche. "Le Pigeon" est sans nul doute un des fleurons de la comédie italienne de cette époque.
    hamasiblan
    hamasiblan

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 449 critiques

    5,0
    Publiée le 17 avril 2011
    Chef-d'oeuvre. rien à dire de plus, à part que tout est parfait. A voir
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 446 abonnés Lire ses 3 531 critiques

    5,0
    Publiée le 23 mai 2016
    Après la période du néo-réalisme d'après-guerre suit aussitôt la période toute aussi riche de la comédie à l'italienne dont "Le Pigeon" est l'une des meilleure réussite. On suit donc un pauvre bougre qui s'impose en chef de bande d'un petit groupe de malfrat qui sont autant de pieds nickelés qui se lancent dans un cambriolage qui ne va pas s'avérer de tout repos. Quiproquos, malentendus, maladresses, disputes... etc... Tout y est servi par un scénario aux petits oignons. "Le Pigeon" reste un must précurseur dans ce qui est devenu un sous-genre, les braqueurs bras cassés !
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 361 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    4,0
    Publiée le 21 août 2013
    En faisant de la détresse sociale de ses contemporains, qu’il avait jusque-là traitée avec gravité au travers du courant néoréaliste, comme support à un humour plein d’entrain, Mario Monicelli a ouvert la voie à un style de comédies qui devint le cœur de la production italienne dans les années soixante. Le simple fait d’avoir réuni un casting aussi prestigieux, Vittorio Gassman et Marcello Mastroianni (qui devinrent tous deux des figures emblématiques du genre) mais aussi Toto déjà connu en Italie pour ses comédies, avait de quoi assurer à Le pigeon un accueil public favorable mais le fait de voir cette joyeuse de cambrioleurs maladroits se démener pour accomplir leur forfait s’avère un spectacle aussi hilarant qu’émouvant. L’autre bonne surprise du casting est cette actrice inconnue qui deviendra la star qu’on connait, la magnifique Claudia Cardinale. Le ton très burlesque des gags et du jeu des acteurs de cette pitrerie et la peinture amère de son contexte forment un cocktail vraiment particulier qui, un demi-siècle, garde tout son impact tragicomique.
    gemini-hell
    gemini-hell

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 395 critiques

    3,5
    Publiée le 7 mai 2011
    Il n’y a pas de secret : une bonne comédie doit reposer sur un scénario solide. Quand on lit la signature de cette oeuvre, on est donc plutôt rassuré. Le charme opère encore plus de cinquante ans plus tard et le plaisir de revoir quelques grands noms du cinéma italien de la grande époque est évidemment un atout considérable. Les héros maladroits qu’ils incarnent ne sont pas dénués de tendresse et c’est je crois ce qui fait la force de ce film.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 550 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    4,0
    Publiée le 2 octobre 2012
    Film qui lança la mode de la comédie à l'italienne,"Le Pigeon"(1958)demeure toujours aussi ludique et jubilatoire,avec cette bande de bras cassés pas fichus d'organiser correctement un casse.On rit avec eux et pas contre eux,tellement leur côté pathétique est racheté par une humanité et une maladresse désarmante.Mario Monicelli noublie pas non plus un arrière-fond social,car ces 5 amateurs sont des sans-grades,qui vivent dans les faubourgs pittoresques du Rome des années 50,et qui essayent de s'en sortir par des combines plus ou moins hasardeuses.Saveur ultime:on apprend à la fin que n'importe lequel d'entre eux serait capable de travailler.C'est donc volontairement qu'ils vivent en marge,comme pour adresser un pied de nez à l'évolution de la société.Le casting rassemble la crème des acteurs italiens de l'époque.Vittorio Gassman est le chef de file,boxeur du dimanche et dragueur balourd.Marcello Mastroïanni est un photographe très amteur,père poule.Renato Salvatori est un Sicilien égaré à la "Grande Ville",alors que Toto se mue en organisateur toujours poursuivi par les carabinieri!A noter aussi les premiers pas de l'éternelle Claudia Cardinale en soeur séquestrée.Les péripéties sont toujours inventives,dans un rythme enlevé,et avec un attachement pour ses personnages jamais démenti.Incontournable.
    Misoramengasuki
    Misoramengasuki

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 380 critiques

    3,0
    Publiée le 1 août 2013
    "Le Pigeon" est un film fondateur, dont l'impact a certes décliné avec le temps mais qui garde bien des atouts dans sa manche. Première comédie italienne a rencontrer un véritable succès critique et public, à l'étranger comme en Italie; premier grand rôle comique de Vittorio Gassman, qui allait les enchaîner par la suite; quasiment première apparition à l'écran de Claudia Cardinale, qui à l'époque avait encore besoin d'être doublée en italien; et surtout, chaînon indispensable entre les grandes comédies des années 60-70 et le néo-réalisme de l'immédiat après-guerre, dont Monicelli se réclame ouvertement. Décors choisis dans les banlieues en construction du Rome des années 50, personnages mi-prolos mi-demis-sel luttant pour s'en sortir et accumulant les plans foireux, bien au-dessus de leurs faibles moyens. Il y a une forme de candeur et d'optimisme bien rafraîchissante. La dureté des rapports entre les individus alterne avec des éclairs d'humanité, l'ironie et le burlesque non sont jamais pollués par le cynisme - tant il est vrai que les Italiens sentent, plus facilement que les Français, que la bonne humeur est la meilleure arme face aux saloperies de la vie. Une parodie sympa, enfin, des films de casse américains. La limite, c'est que l'arrière-plan social qui fait la richesse du "Pigeon" a beaucoup changé, et que le film fait peu écho aux sensibilités et aux enjeux d'aujourd'hui. C'est l'inconvénient du réalisme: il perd vite de son actualité. Mais quand on aligne au générique Gassman, Mastroianni, Salvatori, Cardinale et Toto (pour ne citer que les plus fameux), on a quand même quelques arguments pour passer la rampe des années...
    vinetodelveccio
    vinetodelveccio

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 596 critiques

    3,5
    Publiée le 23 juin 2014
    Un film savoureux et burlesque qui met en scène des personnages attachants. Mario Monicelli réalise un film plein d'énergie emblématique de la comédie à l'italienne. Une brochette d'acteurs extraordinaires, des situations surréalistes et des gaffes à la pelle, le tout enrobé d'un soupçon d'amour et de romance ; voilà la recette de ce film réussi. La narration est vraiment bien sentie et tout s'enchaîne avec une grande fluidité, et surtout sans temps mort. La réalisation est efficace et fonctionne très bien, avec souvent du hors-champ et quelques effets bien sentis. Un bon moment de cinéma qui inspirera sans doute ses successeurs (tontons flingueurs et autres succès français).
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 566 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    5,0
    Publiée le 2 janvier 2013
    Très magistrale entrée cinématographique pour l'année 2013 avec ce film qui est le prototype même de la comédie à l'italienne, la première a avoir eu une véritable audience internationale et qui résume à elle seule le genre. Contexte social réaliste qu'un tournage en extérieurs ne fait que mieux souligner, scénario aussi brillant que le casse raconté est minable et le casse raconté est totalement minable, dialogues aux petits oignons, numéros d'acteurs tous grandioses par un casting qui fait vraiment trop rêver (la crème de la crème du cinéma italien, Gassman, Mastroianni, etc...), la bande de bras cassés qui forment une grande partie des personnages du film est filmée avec autant de tendresse que de drôlerie ce qui provoque un attachement instantané avec le spectateur (en fait tous les personnages sont attachants !!!) qui ne les quitte vraiment qu'à regret, et une fin qui est un régal au sens propre comme au sens figuré. Un véritable joyau de perfection qu'on a plaisir à regarder si on emploie un gros euphémisme, et qu'on aura certainement encore plus de plaisir à revoir. Pas de doute, Mario Monicelli était un très grand. Un chef d’œuvre.
    Danny Wilde
    Danny Wilde

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 125 critiques

    4,0
    Publiée le 28 mars 2016
    Le cinéma italien ne m'a pas apporté toujours de satisfaction, mais là, j'en redemande. C'est l'une des grandes réussites de la comédie italienne, un genre qui unit l'étude de moeurs à un humour très particulier, souvent basé sur la farce. Monicelli emploie un style réaliste pour mieux faire ressortir les intentions satiriques de la condition sociale en filigrane. Ses personnages sont tous socialement bien définis et bien observés : de savoureux minables mais très vivants et très attachants, irrésistibles dans leur médiocrité, qui bricolent un grand projet avec de petits moyens. La préparation et l'exécution du cambriolage sont rythmées par des incidents très comiques, et le tout est servi par de grands comédiens au sommet de leur verve dans un savant mélange de tendresse et de loufoquerie. Un vrai régal !
    pietro bucca
    pietro bucca

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 570 critiques

    3,5
    Publiée le 31 mai 2013
    Un must de la comedie italienne......Quelques scenes vraiment extra,malgré quelques longueurs a mon gout.
    VodkaMartini
    VodkaMartini

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 410 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Modéle de comédie italienne néo-réaliste, doté d'un casting éblouissant (Claudia Cardinale, Renato Salvatori, Gassman, Toto, Mastroianni, n'en jetez plus!). A consommer sans modération.
    ElAurens
    ElAurens

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 585 critiques

    2,5
    Publiée le 24 mars 2011
    Je ressors de ce film assez déçu, j'ai bien aimé, mais je n'ai pas ri tant que et c'est ce que je reproche le plus, et aussi j'espérai voir la superbe Claudia Cardinale beaucoup plus, Allociné met son nom en premier alors qu'elle n'a qu'un petit rôle. J'ai aussi trouvé que les acteurs surjoué par moment, peut être qu'en version originale cela m'aurait plus plu, mais j'en doute. Reste quand même un bon scénario, des personnages attachants, comme le vieillard qui n'arrête pas de manger et un final intéressant pour une comédie sympathique, mais selon moi surestimé.
    vuvuzela
    vuvuzela

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 324 critiques

    5,0
    Publiée le 17 avril 2011
    L'eau a suffisamment coulé sous les ponts depuis la sortie de ce film pour le sortir du placard des comédies, afin de le labelliser chef-d'oeuvre du cinéma, un point c'est tout. Du début à la fin on a le sourire aux lèvres. C'est une leçon de bonheur, grâce à l'ironie sans un brin de cynisme malveillant, et surtout grâce à l'intelligence fine derrière, avec une acuité de diamant. Chez les miséreux, à l'image des dirigeants et des puissants, chacun essaye de b... l'autre. C'est la course au magot, au bon plan, à la main noire, au bonheur de s'élever au-dessus des énergies gaspillées à simplement survivre. Le pigeon c'est celui qui se retrouve piétiner par la mêlée, sauf qu'au final c'est tout le monde, quand on ne cherche qu'à b... son prochain. Oh la magnifique humanité entre ces gens de peu, les beaux sentiments scintillants parmi les coups bas et les problèmes de subsistance, dans ce film! Cette solidarité existe aussi chez les classes riches. Ce qui n'existe nulle part c'est une solidarité citoyenne promouvant des institutions sociales et saines, c'est une dynamique de groupe, populaire, efficace à lutter contre les inégalités et la corruption dont la culture vicieuse s'étend jusqu' à ces pathétiques petits sous des pauvres. Voilà le pigeon du film ! Et dans nos démocraties qui ne semblent plus n'avoir été qu'un rêve, c'est nous! Acuité et actualité. Lutte du plus grand nombre pour subsister. Nous. Salauds de pauvres dira Gabin quelques années après ce film, dans "la traversée de paris". On est en plein dedans. Courez-voir cette merveille intemporelle comme un Chaplin.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 14 mai 2012
    Une équipe de bras cassés italiens comme on les aime :-) Le scénario pouvait encore etre étoffé un peu.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top