Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Epoque
    note moyenne
    3,7
    104 notes dont 21 critiques
    répartition des 21 critiques par note
    9 critiques
    5 critiques
    3 critiques
    1 critique
    1 critique
    2 critiques
    Votre avis sur L'Epoque ?

    21 critiques spectateurs

    Bénédicte B
    Bénédicte B

    Suivre son activité 270 abonnés Lire ses 16 critiques

    5,0
    Publiée le 5 mai 2019
    Quel film ! Je ne suis pourtant pas une passionnée de poésie, mais ce film est un poème. Un pur petit bijou cinématographique. On en sort, on a l’impression d’être encore dedans… Courez y vite !
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 476 abonnés Lire ses 1 808 critiques

    3,5
    Publiée le 18 avril 2019
    Pendant deux ans, de novembre 2015 à mai 2017, Mathieu Bareyre et Thibaut Dufait, son ingénieur du son, ont arpenté les rues de Paris pour y capter l'esprit de "l'époque". Chaque nuit, inlassablement, ils ont interrogé des jeunes de dix-huit à vingt-cinq ans. Mathieu Bareyre n'invente rien. Avant lui, Edgard Morin et Jean Rouch s'étaient livrés à un exercice de sociologie urbaine ("Chroniques d'un été", 1961). Chris Marker et Pierre Lhomme avaient tendu leur micro aux Parisiens au lendemain de la guerre d'Algérie ("Le Joli Mai", 1963). Plus récemment, David André avait filmé en 2013 un bijou "Chante ton bac d’abord" qui suivait des lycéens durant l’année précédant leur bac. En 2018, Claire Simon s'est quant à elle essayée à brosser le portrait d'une génération au sortir de l'adolescence ("Premières solitudes"). "L’Époque" ne raconte pas une histoire. Il ne raconte pas non plus l'Histoire. On n'y parle ni du Bataclan, ni de la campagne présidentielle, ni même de la loi El Khomry quand bien même de nombreuses séquences sont filmées sur cette place de la République où ses opposants se sont rassemblés. "L’Époque" ne fait pas non plus œuvre de sociologie même si on y filme un enfant de la bourgeoisie - qui se désespère d'avoir cédé à la pression parentale et de faire du commerce plutôt que de la philo - une étudiante de Sciences Po - franchement crétine sous l'effet de l'alcool - une khâgneuse en rupture de ban qui a rejoint les Black Blocks et confesse hors écran son addiction à la castagne, des petits dealers de banlieue, des Renois en demande d'intégration qui prônent l'éducation plutôt que la violence... "L’Époque" filme des fragments poétiques de nuit. C'est ce qui fait sa beauté. C'est ce qui fait aussi sa limite. Au son de Nekfeu et de Vivaldi, "L’Époque" est une accumulation kaléidoscopique de courtes saynètes, de rencontres improbables, sans autre fil conducteur que celui de cette nuit et des substances euphorisantes qu'on y consomme. Parmi toutes ces silhouettes s'en distingue une, inoubliable. Sous ses couches de vêtements, on hésite sur son sexe. Rose a la langue bien pendue, un humour à toute épreuve. Française d'origine africaine, elle vomit les contrôles d'identité à répétition qui foulent au pied sa citoyenneté. Place de la République, face aux CRS impassibles, ce Gavroche du vingt-et-unième siècle a les traits d'une Marianne en colère.
    Dandure
    Dandure

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 163 critiques

    3,0
    Publiée le 24 avril 2019
    Attention, cet avis contient ce genre de spoiler: Policier.e.s, passez au jaune ! Le gilet...pas l'alcool. . L'époque se voudrait une collection de rencontres d'où surgirait l'esprit d'une génération. Mais l'époque, le docu, succombe à l'époque, mode médiatique. L'oeuvre verse donc dans le jeunisme, le spectaculaire (de la belle image, scènes de fête, de casse, de confrontation avec la police...), la volonté de faire de l'authentique, du brut, le refus de toute explication ou contextualisation. Le réal y filme des "jeunes" (des 18-25), parisien.ne.s, la nuit. Et pas n'importe qui, 2 classes stéréotypées: des bourgeois.es blanc.he.s sans idéaux (science po, école de commerce, black bloc) et des habitant.e.s de "cités HLM" (en novlangue, on dit "banlieue") non caucasien.ne.s. Viennent s'ajouter Rose et Soall, 2 personnalités passionnées qui tranchent dans le "casting" (Rose a beaucoup de temps de parole, Soall ne parle pas strictement de politique). L'Etat, lui n'a pas droit à la parole. On n'en voit que le cirque médiatique, la surveillance invisible (en novlangue, on dit "vidéo-protection") et des CRS perçus en tant que machine répressive (faudrait pas qu'on aille s'imaginer qu'ils sont humains). Côtés "té-ci" et nuit debout, on crache beaucoup sur l'Etat auquel on demande tout. Bref, en bon nihilistes, on veut bien s'opposer voire caillasser le léviathan mais pas s'engager dans un projet constructif, ni faire de proposition. Les aspirations sont fortes, l'espoir est maigre. La diversité des points de vue est finalement homogène. Certaines paroles restent édifiantes et témoignent d'une jeunesse aussi inquiète qu'inquiétante. Les gauchistes seront brossés dans le sens du poil et les droitistes se scandaliseront. Si les républicains (ceux de la République, pas du parti politique) se désoleront de certains propos, le docu reste très bien emballé, la scène d'ouverture, le montage et les personnalités attachantes véhiculent des torrents d'une énergie pas toujours positive. Produit frais malgré les lourdes vapeurs d'alcool.
    Léo M.
    Léo M.

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 91 critiques

    4,0
    Publiée le 29 avril 2019
    Un très beau film, utile et bouleversant. Celui d'une jeunesse en lutte dans un monde qui se perd. Entre manifs et confessions, musique techno et classiques. Entre rap et slam, entre cri de désespoir et chuchotement de joie d'être vivant. Un témoignage touchant. Nécessaire. A voir toute affaire cessante, spécialement prégnant dans ces temps où la jeunesse n'a pas souvent la parole. Il reste un constat assez triste : cette jeunesse présent à l'écran est fort peu représentée dans la salle.
    momo M.
    momo M.

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 255 critiques

    3,0
    Publiée le 24 avril 2019
    La jeunesse parisienne en fiesta ou en manif, avec ses rêves et ses révoltes. Le docu laisse la parole à une jeunesse diverse, étudiants, salariés, chômeurs, petits dealers, parisiens ou banlieusards. Des témoignages plus ou moins intéressants. Beaucoup de place donnée à Rose par rapport aux autres , elle dit des choses bien mais à la fin ça saoule !
    Hajer S
    Hajer S

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 6 critiques

    0,5
    Publiée le 1 juillet 2019
    Un film long et lent, bavard qui n'a rien à dire et qui fait l'économie du cinéma. Un documentaire amateur et inutile.
    Bertrand Barbaud
    Bertrand Barbaud

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 220 critiques

    0,5
    Publiée le 25 octobre 2019
    On s'ennuie ferme devant ce film amateur et les questions que pose le réalisateur sont bien oiseuses.
    Elisa V.
    Elisa V.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 30 avril 2019
    Juste WOW... Ce film m'a laissé sans voix,avec un coup de cœur pour le personnage de Rose bien évidement A voir absolument
    war m
    war m

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 447 critiques

    2,5
    Publiée le 13 juillet 2019
    Si certaines séquences ne sont pas toujours à la hauteur, le film de Matthieu Bareyre saisit les témoignages avec une éclatante vérité, sans effet ni surdramatisation, et enregistre l’imaginaire de la nouvelle génération. "L’Époque" est un rêve, celui d’un monde qui vient.
    Ansbert B
    Ansbert B

    Suivre son activité 3 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 31 janvier 2019
    Excellent film, très beau message Très belle façon de filmer, le films à mis 4 ans à être fait et ça se voit, il est très bon, le mixage son est parfait et le montage et magique film à voir absolument
    V.M. Varga
    V.M. Varga

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    4,0
    Publiée le 2 juillet 2020
    Un documentaire très intéressant et très bien réalisé qui donne la parole à la nouvelle génération qui dit ce qu'elle a sur le coeur, celle-ci peut aller des gens à la rue aux étudiants de sciences-po, ces personnes expriment leur rage, leurs désirs, leur réalité, de manière parfois crue mais toujours sincère, et cela provoque l'effet d'un choc chez le spectateur. Le documentaire comporte de sublimes plans et couleurs de la ville de Paris et de ses banlieues accompagnés d'un petit répertoire de musiques classiques, Haendel, Vivaldi... Un coup de poing en pleine figure !
    Marco J
    Marco J

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 8 critiques

    5,0
    Publiée le 1 juillet 2019
    Assurément un immense film, important et précieux, qui a su capter l'essence profonde d'un lieu et d'un moment, mais surtout la promesse d'un grand cinéaste en devenir : car Matthieu Bareyre a le don de l'empathie, il sait venir montrer chez les autres ce qu'ils ont de plus sensible, de plus beau, de meilleur. Nulle doute que s'aventurer vers la fiction et la direction d'acteur lui ouvrirait de nouvelles voix très enrichissantes !
    Jérémie C-35
    Jérémie C-35

    Suivre son activité Lire ses 129 critiques

    4,5
    Publiée le 5 juillet 2019
    L'Epoque de Matthieu Bareyre nous laisse une immense émotion, ce film n'a rien d'un leurre, il est utile, poétique, flippant, boulversant... Des images de qualités sur la jeunesse !
    Grégoire T.
    Grégoire T.

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 17 avril 2019
    Ce film est un très beau portrait sociologique, à la mise en scène soignée et stylisée (on en attends pas moins après 3 années de tournage) et une bande son qui ravira les amateurs de set vitaminés. Cela mérite 5 étoiles, un film à voir donc. En revanche, côté message politique, le réalisateur enfonce beaucoup de portes ouvertes sans parvenir à nous faire passer un point de vue très clair.
    BACQUE M
    BACQUE M

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 11 mai 2019
    Un film nerveux et poétique , émouvant, inquiet et drôle et très beau esthétiquement . Il nous permet de « rencontrer » des garçons et des filles qui ont des mots justes et souvent une énergie formidable . Je l’ai vu il y a deux jours et ne cesse d’y repenser .
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top