Mon AlloCiné
Yomeddine
Note moyenne
2,9
22 titres de presse
  • L'Express
  • CNews
  • La Croix
  • Le Figaro
  • Le Parisien
  • Le Point
  • aVoir-aLire.com
  • Culturebox - France Télévisions
  • Ecran Large
  • La Voix du Nord
  • Ouest France
  • Paris Match
  • Positif
  • Première
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Fiches du Cinéma
  • Télérama
  • Critikat.com
  • Les Inrockuptibles

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

22 critiques presse

L'Express

par Christophe Carrière

[...] ce qu'il y a de formidable dans "Yomeddine", c'est cette envie de montrer une Egypte inédite, loin des clichés cairotes ou touristiques (la seule pyramide qu'on voit, authentique, est inconnue et abandonnée de tous), de transmettre des valeurs fondamentales (comme, bien sûr, le droit à la différence), avec une farouche volonté de divertir.

CNews

par La rédaction

Premier film du réalisateur Abu Bakr Shawky, ce drame teinté de poésie suit le voyage d'un lépreux et d'un orphelin, à la recherche de leurs racines.

La Croix

par Jean-Claude Raspiengeas

Plaidoyer pour la compassion et la générosité, mélodrame, critique sociale et comédie, Yomeddine comporte aussi des moments de grâce, d’entraide, de franche rigolade avec ces déshérités méprisés, des scènes oniriques où Beshay demeure hanté par sa famille qu’il n’a pas vue depuis quarante ans.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Figaro

par Etienne Sorin

Une œuvre simple et tenace comme ses personnages.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Parisien

par Pierre Vavasseur

Un film touchant, entre road-movie et fable initiatique.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Le Point

par Olivier Ubertalli

Un beau conte qui se dévoile au fil des routes égyptiennes, sans s'apitoyer sur le sort des lépreux et des Égyptiens en général.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

aVoir-aLire.com

par Julien Dugois

Un énième feel-good movie sur route qui surprend, sans tomber, a priori, dans le piège du misérabilisme moralisateur. Mais en approfondissant l’approche de l’auteur, il n’est pas impossible de trouver sa naïveté quelque peu troublante...

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Inégal, "Yomeddine" manque de corps, mais reste un joli film au message positif.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Ecran Large

par Simon Riaux

Pour surprenant et divertissant qu'il soit de prime abord, "Yomeddine" se révèle finalement bien inoffensif et satisfait des horreurs qu'il décrit.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

La Voix du Nord

par Christophe Caron

Naïf mais profondément humaniste.

Ouest France

par La Rédaction

Un road-trip sensible.

Paris Match

par Yannick Vely

"Yomeddine" doit beaucoup au charisme de son acteur principal Rady Gamal dont le regard empli de dignité ne vous lâchera pas.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Positif

par Stéphane Goudet

S'il n'évite pas tous les pièges du bon sentiment et du consentement à l'ordre établi (cinématographique et politique), son humanisme et ses interprètes principaux emportent l'adhésion.

Première

par Christophe Narbonne

Un film simple (pas simpliste) et tendre, qui fuit le misérabilisme pour s’attacher à l’humain, rien que l’humain.

La critique complète est disponible sur le site Première

Cahiers du Cinéma

par Jean-Philippe Tessé

Une proposition lacrymale incarnée certes, mais sans déviance aucune.

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Un road movie attachant malgré les clichés et un déluge de bons sentiments.

Le Monde

par Mathieu Macheret

Cette production aux héros hors norme est alourdie par un discours conformiste.

Le Nouvel Observateur

par Nicolas Schaller

Quelques jolies scènes (les retrouvailles avec le père), d'autres embarrassantes (le clin d'œil à "Elephant Man") et une morale fataliste sur le sort des éclopés sont comme lissées par une mise en scène insipide et une musique envahissante.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Fiches du Cinéma

par Aude Jouanne

Abu Bakr Shawky signe un road movie poétique mais inégal, qui ne parvient pas à soutenir son ambition de critique sociale.

Télérama

par Louis Guichard

Parfois, une belle idée de mise en scène surgit, comme lorsque l’enfant bricole, avec des déchets, un étrange chapeau à voilette, permettant à son compagnon de faire moins peur aux autres et de devenir, enfin, celui qui ­observe. Le reste du temps, le cinéaste se repose, non sans raison, sur la compassion et l’empathie suscitées par son personnage.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Critikat.com

par Josué Morel

"(...) ce rire, poussif et artificiel, fige littéralement les figures dans un folklore, celui de "l’humanité" et des marginaux qui, peu gâtés par la vie, nous donnent une leçon d’abnégation et de courage.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Les Inrockuptibles

par Bruno Deruisseau

Si l’on se met à penser à "Elephant Man" (1980) et à "Une histoire vraie" (1999) de Lynch, au "Kid" de Chaplin ou au "Freaks" de Browning, c’est plus pour tromper l’ennui devant un film vide que pour en arrimer le débordement à des berges connues.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top