Notez des films
Mon AlloCiné
    Un divan à Tunis
    Note moyenne
    3,7
    24 titres de presse
    • Charlie Hebdo
    • 20 Minutes
    • Bande à part
    • Elle
    • Femme Actuelle
    • La Voix du Nord
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Parisien
    • Le Point
    • Les Fiches du Cinéma
    • Marianne
    • Marie Claire
    • Ouest France
    • Positif
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • Ecran Large
    • La Croix
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Première
    • Le Monde

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    24 critiques presse

    Charlie Hebdo

    par Yann Diener

    Manele Labidi signe son premier long-métrage avec cette comédie réussie : intéressante, drôle et intelligente.

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Golshifteh Farahani éblouit par son énergie en psychanalyste qui revient dans son pays natal après avoir fait ses études en France.

    Bande à part

    par Benoit Basirico

    Golshifteh Farahani irradie dans ce petit théâtre tragi-comique à Tunis.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Elle

    par Thomas Jean

    Une comédie freudienne où la folie douce fait loi.

    Femme Actuelle

    par Sabrina Nadjar

    Charmant et drôle.

    La Voix du Nord

    par Christophe Caron

    Une fantaisie drôle et légère qui n’en rajoute jamais.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Figaro

    par Eric Neuhoff

    Magnifiquement porté par Golshifteh Farahani, dans le rôle d’une psychanalyste, le premier film de Manele Labidi est plein de fraîcheur.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    Une comédie drôle et profonde.

    Le Parisien

    par La Rédaction

    Très jolie chronique d'une retour aux origines, « Un Divan à Tunis » multiplie les scènes émouvantes ou très drôles, mettant en prise cette jeune psy avec des personnages hauts en couleur ou les affres de la vie quotidienne en Tunisie.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Le Point

    par Eva Sauphie

    À travers les ressorts de la comédie, la réalisatrice franco-tunisienne de 36 ans livre une fresque sociale teintée de tendresse et d'humour pour mieux dépeindre un pays en pleine reconstruction sociale, politique, économique et administrative.

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Les Fiches du Cinéma

    par Marie Toutée

    Sous couvert d’une comédie qui met en scène une galerie de personnages hauts en couleur, ce premier film évoque avec humour son pays en pleine mutation.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Marianne

    par Olivier de Bruyn

    Un divan à Tunis, avec son humour, son insolence et sa croyance dans les bienfaits de l'analyse, mérite bien qu'on lui accorde une séance.

    Marie Claire

    par La rédaction

    Bravant les convenances sociales, ce film est une jolie radiographie de la société tunisienne à travers le profil psychique de ses habitants, scandé par de savoureuses scènes comme le trajet en voiture de l'émouvante Golshifteh Farahani avec le fantôme du docteur Freud.

    La critique complète est disponible sur le site Marie Claire

    Ouest France

    par La Rédaction

    Un humour aussi fin que piquant.

    Positif

    par Eithne O'Neill

    En somme, un feel good movie populaire, haut en couleur et attachant.

    Télérama

    par Guillemette Odicino

    Savoureuse comédie à l’italienne à Tunis, où une psychanalyste se met à l’écoute d’un peuple en souffrance.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Laurent Cambon

    Une comédie pétillante qui met en perspective la psychanalyse et la révolution culturelle à l’œuvre en Tunisie. Ce premier film décline un point de vue original et parfois provocateur sur la rencontre interculturelle entre une française d’origine tunisienne et le pays de son enfance

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Cahiers du Cinéma

    par Jean-Sébastien Chauvin

    L'écriture des situations est fine et bien sentie (…). Dommage que le film veuille à tout prix être aimable et manque un peu de cette cruauté, voire de cette folie qui font les meilleures comédies.

    Ecran Large

    par Christophe Foltzer

    Loin d'être une expérience dévastatrice pour nos sens et nos conceptions philosophiques, "Un divan à Tunis" n'en constitue pas moins un très agréable divertissement, bien plus malin que ce que l'on pourrait en penser au premier regard. Une petite thérapie qui met du baume au coeur, on serait bête de la refuser.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    La Croix

    par Marianne Meunier

    Une comédie profonde où l’humour et le sérieux se marient et occupent une place égale.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    La réalisatrice de cette comédie sympathique aurait pourtant gagné à creuser le paradoxe d’une parole libérée dans un pays qui, au lendemain des révolutions arabes, ne l’est guère (...). Mais il y a Golshifteh Farahani, dont la lumineuse détermination et la mélancolie tenace donnent du caractère à ce premier film qui, sans elle, en manquerait.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Inrockuptibles

    par Emily Barnett

    Jolie force méta de ce film qui, sous des dehors mignons-modestes, fait beaucoup, beaucoup de bien.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Première

    par Thierry Chèze

    Un divan à Tunis raconte un pays en transition par le prisme majoritaire des femmes. Et pointe par l’absurde ces traditions si difficiles à faire voler en éclats, même par un vent de liberté. Avec dans le rôle central, Golshifteh Farahani, toujours aussi subtile et rayonnante.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Le Monde

    par Véronique Cauhapé

    Une hésitation qui tiédit le propos (pourtant passionnant), caricature les situations (trop vite expédiées), mais offre quelques jolis moments.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top