Mon AlloCiné
    Alice et le maire
    Note moyenne
    3,8
    34 titres de presse
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Les Inrockuptibles
    • Positif
    • Transfuge
    • 20 Minutes
    • Bande à part
    • BIBA
    • Cahiers du Cinéma
    • CNews
    • Culturebox - France Télévisions
    • Ecran Large
    • Femme Actuelle
    • La Croix
    • La Septième Obsession
    • Le Monde
    • Le Point
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Marie Claire
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Télé Loisirs
    • Télérama
    • La Voix du Nord
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Première
    • Sud Ouest
    • Télé 7 Jours
    • Voici
    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com
    • Le Parisien

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    34 critiques presse

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Nicolas Pariser traite une question fondamentale : celle du rapport de la pensée et de l’action.

    Le Figaro

    par Eric Neuhoff

    Une fête des maires qui fait des étincelles.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Les Inrockuptibles

    par Jacky Goldberg

    [C]e qui fait véritablement [la force du film] (…) c’est bien la façon dont ces idées sont mises en scène : comme un ballet, sur une scène concrète et en plein jour, un terrain où la parole, donc, rejoint l’action.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Positif

    par Baptiste Roux

    "Alice et le maire" est une brillante comédie sur la vanité du pouvoir et les incertitudes de la vocation, qui remet à l’heure quelques pendules éthiques et idéologiques. La mise en scène fluide, presque chorégraphique, a gagné en assurance, et le film se déploie avec un rythme virevoltant

    Transfuge

    par Serge Kaganski

    [...] excellent et subtil [...].

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Fabrice Luchini possède un flair inimitable pour choisir les films qui mettent son charisme en valeur. Comme dans Alice et le maire de Nicolas Pariser, où il incarne un homme politique à bout de souffle…

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Bande à part

    par Olivier Bombarda

    À quelques mois des élections municipales, Nicolas Pariser débarque avec "Alice et le Maire", film intelligent et iconoclaste sur un milieu politique français à bout de souffle. Avec la talentueuse Anaïs Demoustier et Fabrice Luchini, sobre et délicat.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    BIBA

    par Lili Yubari

    Enfin une comédie politique sur l'engagement dénuée de cynisme, filmée comme un conte rohmérien, où même Luchini arrive à la mettre sourdine.

    Cahiers du Cinéma

    par Joachim Lepastier

    Sous ses allures classiques, Alice et le Maire est un film d’une fausse sagesse. Deux adjectifs reviennent de manière récurrente dans le dialogue : « modeste » et « mordant », et leur accolement définit on ne peut mieux le film.

    CNews

    par La rédaction

    Sélectionnée à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes en mai dernier, cette fable politique de Nicolas Pariser, portée par un duo d’acteurs ultracrédibles, est d’autant plus intéressante qu’elle sort à quelques mois des élections municipales.

    Culturebox - France Télévisions

    par Jean-François Lixon

    Nicolas Pariser a l'élégance de ne pas noyer son spectateur dans des considérations psychologiques superflues, son récit reste fluide, léger, malgré la gravité de son propos : peut-on vraiment accorder la pensée et la pratique de la vie politicienne ?

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Ecran Large

    par Simon Riaux

    Fable cruelle, divertissante et acérée sur la médiocrité institutionnalisée de la politique française, "Alice et le maire" se suit avec beaucoup de plaisir, malgré une conclusion trop douce en regard de ce qui la précède.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    Femme Actuelle

    par Amélie Cordonnier

    Subtil et nuancé.

    La Croix

    par Céline Rouden

    A travers cette relation humaine autant que professionnelle, Nicolas Pariser livre une réflexion politique passionnante sur la confrontation entre la pensée et l’action.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    La Septième Obsession

    par Claire Micallef

    Un état des lieux politique d’une rare intelligence, entre dialectisme rohmerien et entomologie provinciale grinçante toute chabrolienne.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    La légèreté et la précision des dialogues, la fluidité du récit, la grâce des interprètes, rendent supportable – agréable même – le spectacle de cette impuissance. Ils ne l’empêchent pas d’être profondément troublante.

    Le Point

    par Jean-Luc Wachthausen

    Un film brillant.

    Les Fiches du Cinéma

    par Clément Deleschaud

    Nicolas Pariser poursuit son entreprise de vivisection du et de la politique française, avec une acuité discursive éblouissante et une foi inébranlable dans une pensée dialogale et démocratique depuis bien longtemps inopérante dans le landerneau des décideurs.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Libération

    par Marcos Uzal

    Alice et le maire n’est pas un film révolutionnaire, ni formellement ni politiquement, mais il croit en l’intelligence et en la clarté, pour ses personnages autant que pour ses spectateurs. Il ne se hisse jamais plus haut qu’eux, ne cherchant qu’à rendre partageables son savoir et sa pensée.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Marie Claire

    par Emily Barnett

    [...] un séduisant tandem, une satire politique mi-tendre mi-cruelle qui cultive l'art du paradoxe. Dommage qu'il suive parfois une pente trop didactique (beaucoup de dialogues) au détriment d'images plus subtiles.

    La critique complète est disponible sur le site Marie Claire

    Ouest France

    par Gilles Kerdreux

    Un film pétillant, drôle et intelligent.

    Paris Match

    par Yannick Vely

    Et si les seconds rôles sont un peu sacrifiés, Nicolas Pariser peut compter sur son formidable duo, Anaïs Demoustier et Fabrice Luchini, dont les jeux se complètent au fur et à mesure du récit comme deux solistes qui trouveraient peu à peu l'harmonie.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Télé Loisirs

    par Thomas Colpaert

    [...] cette jolie fable offre un regard à la fois drôle et attendrissant sur les édiles.

    Télérama

    par Jérémie Couston

    Refusant la facilité de la satire, le cinéaste fait l’audacieux pari de l’intelligence et de la lenteur dans une époque affolée par la réactivité.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    La Voix du Nord

    par Christophe Caron

    Anaïs Demoustier et Fabrice Luchini remarquables dans une fable pas suffisamment jubilatoire.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphane Joby

    [...] un conte rohmérien comme son titre, avec des scènes joliment dialoguées mais jamais trop bavardes. Tout en croquant sans condescendance un monde politique coincé entre la théorie et l’action.

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    A l’exception d’une belle parenthèse nocturne où Alice et le maire s’épanchent par téléphone sur leur sentiment d’impuissance au son de Debussy (...) « Alice et le maire » reste sagement cantonné à son programme de succédané rohmérien sur le thème de la désertion de la culture dans l’exercice de l’Etat.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Première

    par Christophe Narbonne

    Face à la vibrante Anaïs Demoustier, Fabrice Luchini tient son meilleur rôle depuis L’Hermine.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Dommage que le script tourne en rond au bout d’un moment, incapable de faire une percée plus consistante. Reste le plaisir de voir Anaïs Demoustier et Fabrice Luchini combattre sur le terrain des mots tandis que le réalisateur, Nicolas Pariser, enregistre le désenchantement du monde et l’effondrement lent de nos démocraties.

    La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

    Télé 7 Jours

    par Julien Barcilon

    Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier sont les subtils messagers de cette savoureuse variation du cogito : "Je pense, donc je suis".

    Voici

    par A.V.

    Une fable psycho-politique hyperréaliste, dénuée de cynisme, et subtilement incarnée par l'excellent duo d'acteurs.

    aVoir-aLire.com

    par Benjamin Oppert

    Un film froid qui n’explore pas le potentiel et la sensibilité de Luchini.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Critikat.com

    par Sylvain Blandy

    Il n'en demeure pas moins que le film ne satisfait pas complètement ce modeste projet, trop souvent emporté vers d’autres fronts, comme la satire un peu lourde du jargon des communicants et autres gestionnaires.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Parisien

    par Catherine Balle

    Le duo d’acteurs Anaïs Demoustier-Fabrice Luchini ne parvient pas à sauver le film de Nicolas Pariser, qui se révèle vite ennuyeux.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top