Notez des films
Mon AlloCiné
    Waves
    Note moyenne
    2,8
    16 titres de presse
    • Ecran Large
    • Elle
    • Ouest France
    • Première
    • Voici
    • aVoir-aLire.com
    • CinemaTeaser
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Figaro
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Les Inrockuptibles
    • Libération

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 critiques presse

    Ecran Large

    par Geoffrey Crété

    "Waves" emporte par sa virtuosité, hypnotise par sa puissance visuelle, et émeut par son histoire d'amour et de violence, incarnée par d'excellents acteurs. La confirmation définitive que Trey Edward Shults est un réalisateur qui va compter.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    Elle

    par Françoise Delbecq

    Film courageux, marqué par des effets de styles comme la réduction de l'image de l'écran lorsque la tension sur Tyler se fait oppressante, Waves n'a rien à envier aux réalisations d'un Barry Jenkins. Une réussite.

    Ouest France

    par Gilles Kerdreux

    Une introspection captivante d'une famille qui vacille.

    Première

    par Frédéric Foubert

    Un objet à la fois très tranchant et très doux. Loin d’être parfait, mais franchement impressionnant.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Voici

    par Daniel Blois

    Le film tire avec talent le portrait d'une Amérique ambivalente et d'une jeunesse rongée par son mal-être.

    aVoir-aLire.com

    par Virginie Morisson

    Un diptyque dont la première partie passionnante concentre tout l’effort d’un réalisateur américain, qui dépeint la lente descente aux enfers d’une famille à qui tout souriait, jusqu’à un drame irréparable.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    CinemaTeaser

    par Emmanuelle Spadacenta

    De la tragédie au bonheur absolu, « Waves » dévore la vie comme si son réalisateur la découvrait.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Une mise en scène audacieuse pour un scénario plutôt convenu, sauvé par ses interprètes.

    Le Nouvel Observateur

    par Xavier Leherpeur

    Après avoir usé d’une mise en scène ostentatoire comme pour marquer son territoire, Trey Edward Shults calme le jeu, et on découvre un vrai talent de directeur d’acteurs, à même de cristalliser une tragédie contemporaine dans toute son ampleur. Enfin, il laisse affleurer l’émotion.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    Avec ce scénario qui oppose dislocation et respect des liens du sang, le réalisateur construit une parabole d’inspiration chrétienne sur le rachat et le pardon. Ses bonnes intentions font parfois naître l’émotion mais frôlent la leçon de morale. Le fond swingue moins que la forme.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Cahiers du Cinéma

    par Paola Raiman

    Waves est un bon exemple de l’infiltration des codes de la série dans le long métrage, tant on a l’impression de voir défiler trois épisodes ramassés en 2h15. Le tout nappé de bons sentiments et d’une playlist acidulée (pourquoi avoir dérangé Trent Reznor si Spotify existe).

    Le Figaro

    par La Rédaction

    Mais ce récit d’une famille afro-américaine bourgeoise endeuillée s’enlise dans les clichés du genre (lycée, violence, drogues). Avant de trouver une heure et demie trop tard un semblant de grâce.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Les Fiches du Cinéma

    par Clément Deleschaud

    Derrière ses virevoltants mouvements de caméra et ses anamorphoses un peu grossières," Waves" déploie un schéma mélodramatique qui, dans toute sa munificence, entraîne tout sur son passage - et tombe donc, in fine, dans l’outrance puritaine, malgré toutes ses qualités.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Positif

    par Fabien Baumann

    […] une débauche de couleurs criardes, de musiques tonitruantes et de travellings tournoyants pour nous informer qu’un lycéen de la bourgeoisie noire va mal […].

    Les Inrockuptibles

    par Jacky Goldberg

    Shults s’abîme dans les pires clichés indés [en] auscultant avec maniérisme et complaisance les tourments d’une famille CSP+ afro-américaine. [Le réalisateur] se plante dans les grandes largeurs avec "Waves", navet misérabiliste essayant très fort d’égaler "Moonlight", mais dont la complaisance n’a d’égale que la prétention.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Camille Nevers

    Sommet de bouffissure indé, d’images posters surex le jour, néons la nuit, qui se donne un mal de chien à mimer une spontanéité bidon, de jeunesse ambiancée, roulis cool des jours indifférents - en attendant que ça cesse d’être «terriblement cool» pour devenir simplement terrible.

    La critique complète est disponible sur le site Libération
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top