Notez des films
Mon AlloCiné
    Sun
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Sun" et de son tournage !

    Répartition des tâches

    Jonathan Desoindre et Ella Kowalska forment un duo artistique depuis 2007. Sur leurs courts métrages comme sur Sun, ils ont pour habitude d'adopter une approche fluide, avec l’idée que la répartition des rôles soit à la fois complémentaire et réversible... "De manière générale, Jonathan écrit, Ella assure la direction artistique, Ella a la main sur la post production, Jonathan dirige les comédiens. Sauf quand c’est l’inverse ! Par ailleurs, nous sommes originaires de pays et de cultures différents, Jonathan étant français et Ella polonaise, et ce métissage est au cœur de notre travail. Le dialogue constant entre nous vise ainsi moins à atteindre un hypothétique équilibre qu’à travailler sans relâche l’interdisciplinarité et les hybridations...", expliquent-t-il.

    Un Paris méconnu

    Ce film montrant Paris de manière original est venu du désir qu'avaient Jonathan Desoindre et Ella Kowalska de filmer la ville autrement. Les deux réalisateurs ne se reconnaissent en effet ni dans le Paris bourgeois ni dans le Paris musée. "Nous avons donc voulu montrer le Paris populaire, celui composé d’une mosaïque de communautés sociales, ethniques et culturelles, celui qui s’enrichit des strates successives de l’immigration, celui qui résiste à l’embourgeoisement de la capitale. Le film entend ainsi porter un regard incisif sur la vie parisienne d’aujourd’hui, où différentes couches sociales se superposent sans pour autant toujours se mêler de Barbès à Château d’eau, de Chinatown à l’Olympia", confient-ils.

    Trouver Sun

    Le personnage de Sun est joué par Tewfik Jallab, qui est de tous les plans. Jonathan Desoindre et Ella Kowalska cherchaient un comédien qui ait l’énergie et la justesse nécessaires pour porter un personnage aussi trouble, capable du meilleur comme du pire. "Tewfik Jallab s’est vite imposé à nous comme une évidence, notamment dans la manière dont il s’est impliqué en répétitions. Nous accordons beaucoup d’importance aux répétitions, auxquelles nous avons dévolu un mois entier sur ce film. Elles nous permettent de décortiquer le film avec nos comédiens, de remettre tout à plat, les personnages, les situations, les intentions, ce qui paradoxalement nous libère du scénario", se rappellent les cinéastes.

    Côté BO

    La bande-originale du film a été écrite des mois à l’avance, pré-enregistrée par des musiciens professionnels et mimée par les comédiens, qui ont appris par cœur chaque mouvement... Jonathan Desoindre et Ella Kowalska précisent : "Elle est au cœur de Sun non seulement parce qu’elle en est un ressort dramatique essentiel, la promesse faite par Sun à son cousin Ash de lui organiser un concert à l’Olympia l’obligeant à devoir monter un vrai groupe de musique, mais surtout parce qu’elle témoigne de l’évolution de nos personnages. Originale et diégétique, mêlant influences indiennes et occidentales, la musique que le groupe joue au fil de la demi douzaine de morceaux qui rythme le film ne cesse ainsi de se transformer, de s’améliorer, de s’affiner à mesure qu’Ash s’ouvre au monde et à lui-même. Soutenue par le score original, aux tonalités hip-hop, elle devient véritablement le souffle de Paris..."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Tenet (2020)
    • Les Nouveaux mutants (2020)
    • Effacer l’historique (2020)
    • Police (2020)
    • Le Bonheur des uns... (2020)
    • Petit Pays (2019)
    • La Daronne (2020)
    • Antoinette dans les Cévennes (2020)
    • Enorme (2019)
    • Belle-Fille (2020)
    • Enragé (2020)
    • Mignonnes (2019)
    • Antebellum (2020)
    • Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait (2020)
    • Dans un jardin qu'on dirait éternel (2018)
    • Greenland - Le dernier refuge (2020)
    • Les Apparences (2019)
    • The Batman (2021)
    • Les Blagues de Toto (2019)
    • J’irai mourir dans les Carpates (2020)
    Back to Top