Notez des films
Mon AlloCiné
    Ceux qui travaillent
    Note moyenne
    3,8
    25 titres de presse
    • Bande à part
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Elle
    • Le Parisien
    • Libération
    • Positif
    • CNews
    • Culturopoing.com
    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • L'Humanité
    • Marianne
    • Ouest France
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Inrockuptibles
    • Sud Ouest
    • Voici
    • Le Monde
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    25 critiques presse

    Bande à part

    par Pierre Charpilloz

    Avec "Ceux qui travaillent", Antoine Russbach ne nous donne pas de grille de lecture, mais de la matière pour essayer de comprendre le monde moderne. Un film d'une grande intelligence.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Dernières Nouvelles d'Alsace

    par Nathalie Chifflet

    D'une mise en scène précise et maîtrisée, le réalisateur genevois vise extrêmement juste dans sa manière de dénoncer sans manichéisme la réalité sociale : les effets délétères du libéralisme.

    Elle

    par Françoise Delbecq

    Un constat implacable sur le monde du travail.

    Le Parisien

    par La Rédaction

    Un film appelé à laisser son empreinte au générique du cinéma français.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Libération

    par Gilles Renault

    [...] le toujours irréprochable Olivier Gourmet, véritable mur porteur d’un drame social implacable et glaçant, cependant que jamais rébarbatif en dépit de son âpre thématique.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Positif

    par Antoine Russbach

    Une plongée dans la nuit qui permet d’approcher la puissance d’un système implacable et d’interro- ger les petits arrangements de l’âme humaine.

    CNews

    par La rédaction

    Un film social poignant avec Olivier Gourmet.

    Culturopoing.com

    par Emmanuel Le Gagne

    Au-delà du portrait ambigu et émouvant d'un homme qui perd pied, se rendant progressivement compte de sa culpabilité avant de faire volte face, "Ceux qui travaillent" se révèle être un grand film politique, qui part de l'intime pour mieux converger vers un discours nuancé mais d'une terrible lucidité sur l'absurdité de nos modes de vie contemporains.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    La Croix

    par Jean-Claude Raspiengeas

    Pour son premier long métrage, Antoine Russbach signe un film saisissant de maîtrise sur la dérive d’un cadre, coupable d’un acte qui arrange tout le monde.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    La Voix du Nord

    par Catherine Painset

    Le comédien belge incarne magnifiquement Frank, cadre supérieur pris en faute, dans un premier film très maîtrisé. Et qui nous ouvre les yeux sur un monde professionnel cynique et cupide.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    C’est puissant, implacable, terrible.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Simon Hoarau

    Maîtrisé dans la forme, implacable sur le fond, ce premier film soigne tour à tour l’actualité de son sujet et la complexité de son antihéros, admirablement interprété par Olivier Gourmet.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    L'Humanité

    par Magali Jauffret

    Ce premier film, qui soulève ces questions sans être intellectuel ou ennuyeux, réussit à être social et psychologique car il tient sa ligne dramatique grâce à un sacré suspense et ses multiples rebondissements.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Marianne

    par Olivier de Bruyn

    Le spectacle, pas de tout repos, est passionnant.

    Ouest France

    par Gilles Kerdreux

    Un premier film réussi.

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    Porté par un Olivier Gourmet minéral, ce premier film renouvelle le cinéma social.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Virginie Morisson

    Ceux qui travaillent laisse malgré tout un goût amer : loin de dresser le portrait d’un individu isolé dont l’histoire serait une exception dans un monde professionnel obscur, le film permettra à bien trop de spectateurs de se reconnaître. Ce qui n’est pas une bonne nouvelle.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Culturebox - France Télévisions

    par Manon Botticelli

    Un nouveau regard intéressant sur le monde du travail et sur le déclassement qu'induit la perte d'un emploi.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Le Figaro

    par Nathalie Simon

    Avec ce nouveau film, Antoine Russbach dresse un constat glaçant du monde du travail.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphane Joby

    Premier volet d'une trilogie à suivre avec intérêt.

    Les Inrockuptibles

    par Ludovic Béot

    Russbach refuse de soulager son spectateur de toute morale militantiste, et le laisse au contraire totalement démuni et sans repères, comme pour mieux lui asséner que la matière filmée pendant près de deux heures n'est pas celle d'un cauchemar (...) mais bien celle d'une réalité qui se déroule tous les jours devant ses yeux.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    La baisse de régime de la se conde partie entame la belle rigueur de ce premier long-métrage qui n’en conserve pas moins sa profondeur de champ. Mais il lui manque un souffle, une force, une résolution tranchée, un moyen de transcendance.

    Voici

    par A.V.

    Olivier Gourmet est magistral.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    La suite du film, chronique de l’apprentissage du désoeuvrement, a été maintes fois filmée, et ramène Ceux qui travaillent dans les rangs de la cohorte du cinéma social.

    Première

    par Thierry Chèze

    e premier long métrage séduit par son amoralité et son refus de diviser le monde entre bourreaux et victimes, fidèle à une réalité des faits bien plus complexe. Dommage que le scénario connaisse un méchant coup de mou au milieu de l’histoire avant de terminer fort.

    La critique complète est disponible sur le site Première
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top