Notez des films
Mon AlloCiné
    Ceux qui travaillent
    Bande-annonce Ceux qui travaillent
    25 septembre 2019 / 1h 42min / Drame
    De Antoine Russbach
    Avec Olivier Gourmet, Adèle Bochatay, Louka Minnella
    Nationalités suisse, belge
    Bande-annonce Séances (3)
    Presse
    3,8 25 critiques
    Spectateurs
    3,8 943 notes dont 122 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Cadre supérieur dans une grande compagnie de fret maritime, Frank consacre sa vie au travail. Alors qu’il doit faire face à une situation de crise à bord d’un cargo, Frank, prend - seul et dans l’urgence - une décision qui lui coûte son poste. Profondément ébranlé, trahi par un système auquel il a tout donné, le voilà contraint de remettre toute sa vie en question.
    Distributeur Condor Distribution
    Récompenses 2 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 13 anecdotes
    Budget -
    Langues Français, Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 151543

    Séances

    Bande-annonce

    Ceux qui travaillent Bande-annonce VF 1:43
    Ceux qui travaillent Bande-annonce VF
    333 160 vues

    Acteurs et actrices

    Olivier Gourmet
    Rôle : Frank
    Adèle Bochatay
    Rôle : Mathilde
    Louka Minnella
    Rôle : Harold
    Isaline Prévost
    Rôle : Jeanne
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Bande à part
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Elle
    • Le Parisien
    • Libération
    • Positif
    • CNews
    • Culturopoing.com
    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • L'Humanité
    • Marianne
    • Ouest France
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Inrockuptibles
    • Sud Ouest
    • Voici
    • Le Monde
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    25 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2447 abonnés Lire ses 1 405 critiques

    5,0
    Publiée le 26 septembre 2019
    Avec « Ceux qui travaillent », Antoine Russbach distille un malaise à pas feutrés, doublé d’une précision chirurgicale, ce qui mine de rien, aboutit à un véritable uppercut que l’on reçoit en pleine face ! En partant de l’histoire et de l’univers de ce Franck qui s’est construit à la force du poignet et dont Olivier Gourmet en fait le portrait de manière plus que magistrale, le cinéaste met en place des rouages ingénieux ...
    Lire plus
    axelle J.
    axelle J.

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 501 critiques

    5,0
    Publiée le 25 septembre 2019
    Le personnage de Frank comprend être la victime du système capitaliste dont il se croyait seulement bénéficiaire — “profiteur“ serait plus exact. On le hait tout en le plaignant à la fois, en particulier lorsqu’il constate la fragilité de sa “réussite” reposant sur le fait qu'il est juste un pion "éjectable" pour la société qui l'emploie et qu’il est juste un tiroir-caisse pour toute sa famille (exception faite de sa plus ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 607 abonnés Lire ses 3 173 critiques

    4,0
    Publiée le 26 septembre 2019
    Les principales compagnies de fret maritime sont basées à Genève. Très loin des mers et océans où les cargos évoluent, contribuant à la bonne marche de nos sociétés de consommation mondialisées. Le héros de Ceux qui travaillent, premier long-métrage du genevois Antoine Russbach, n'est qu'un rouage de cette mécanique bien huilée, dans son bureau climatisé, mais il a son importance et une erreur de sa part représente un coût ...
    Lire plus
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 25 septembre 2019
    Un film coup de poing et percutant. Olivier Gourmet est d'une grande perfection. J'ai aimé ce que dénonce ce film.
    122 Critiques Spectateurs

    Photos

    13 Photos

    Secrets de tournage

    Une trilogie ?

    Ceux qui travaillent s’inscrit dans un projet de trilogie. Initialement, le réalisateur Antoine Russbach avait le désir de réaliser un film choral intitulé Ceux qui travaillent, Ceux qui combattent et Ceux qui prient, dans l’idée d’esquisser un état général de la société. C’était un projet ambitieux, complexe et coûteux, dont il a débuté l’écriture à l’issue de ses études cinématographiques en Belgique. "Puis cette idée s’est transformée en... Lire plus

    C'est qui Antoine Russbach ?

    D’origines suisse et sud-africaine, Antoine Russbach nait et vit à Genève jusqu'à ses 20 ans. Il suit des études de réalisation et scénario en Belgique à l'IAD (Institut des Arts de Diffusion de Louvain-La-Neuve). En 2008, le cinéaste coréalise Michel avec Emmanuel Marre. Le film fait l'objet de nombreuses sélections et récompenses en festival, notamment à Téhéran, Angers, Bruxelles et Paris. En 2009, Antoine réalise Les bons garçons, s... Lire plus

    Le fret maritime

    Antoine Russbach a décidé de s'intéresser au secteur du fret maritime dans Ceux qui travaillent. "J’avais lu Splendeurs et misères du travail d’Alain de Botton, un philosophe et écrivain suisse qui vit à Londres. Dans une de ses histoires, il suivait la trajectoire d’un poisson pané de l’assiette d’un enfant jusqu’au pêcheur en décrivant chaque étape. J’avais trouvé ce texte magnifique et inspirant. Avec mon coscénariste Emmanuel Marre, nous... Lire plus
    13 Secrets de tournage

    Dernières news

    Sorties cinéma : Downton Abbey en fête aux premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 25 septembre 2019
    C'est le film dérivé de la série britannique "Dowtnon Abbey" qui arrive en tête des premières séances parisiennes. Il est...
    Sorties cinéma : Au nom de la terre, Le Dindon, Ceux qui travaillent... Les films de la semaine
    NEWS - Sorties Ciné
    mardi 24 septembre 2019
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.
    Films recommandés
    L'Amour est une fête
    L'Amour est une fête
    Leto
    Leto
    Celle que Vous Croyez
    Celle que Vous Croyez
    Wild Rose
    Wild Rose

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2018, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2018.

    Commentaires

    • Pascal I
      Partagé ! Aussi bien le rouleau compresseur social du travail est traité sans excès, autant le après aussi mais la décision prise qui engendre le départ pèse, pour ma part, trop pour avoir de l'empathie.Très introspectif, le personnage est intrigant (de par son enfance, ses valeurs, sa personnalité, son parcours ...) et marque ce drame ... dans une famille bien triste. Beaucoup de non dits, de scènes écourtées, laissent le spectateur dans sa propre analyse sur beaucoup de sujets (trop ?). 3/5 !!!
    • elriad
      Comment vivre lorsqu'on a prix une mauvaise décision et que celle-ci pèse comme une lourde responsabilité ? Comment se regarder dans la glace, regarder dans les yeux de ses enfants et de son épouse? Vivre dans le déni ? Mentir, tricher? en finir avec la vie ?Franck, alias Olivier Gourmet, va devoir assumer cela dans Ceux qui travaillent. Physique passe-partout, taiseux à souhait, l'acteur glisse sa carcasse avec finesse dans ce cadre supérieur, remercié à l'aune de ses cinquante ans et offre dans ce petit film social une partition honnête. Un film désenchanté.
    • defleppard
      Film social... typé frères Dardenne.... Mais en mieux.... 3 étoiles!!!!!!
    • Aspro
      Des longueurs bien placées je crois qui accentuent le mal être du personnage et sa remise en question
    • dinosaur jr
      Un personnage fort et incarne par un gourmet toujours aussi bon mais le film dans son ensemble est miné par ses longueurs
    • Baptiste D.
      En Suisse, les armes de service sont conservées à la maison par les soldats.
    • Christoblog
      Très mauvais. http://www.christoblog.net/...
    • Franck D.
      Ce film perd toute sa crédibilité lorsque le fils se présente à son domicile avec une arme de guerre et des munitions et une grenade. Allez demander à un militaire si c'est possible de rentrer chez soi avec une arme.
    • lexcalvin
      Les angoisses de la petite bourgeoisie surdiplômée ...
    • kevsly
      Olivier Gourmet est une fois de plus en état de grâce. Plutôt intéressant, c'est du cinéma social qui frappe fort. On signe!
    Voir les commentaires
    Back to Top