Mon AlloCiné
    Consequences
    note moyenne
    3,9
    80 notes dont 22 critiques
    41% (9 critiques)
    41% (9 critiques)
    14% (3 critiques)
    5% (1 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Consequences ?

    22 critiques spectateurs

    Hugo.Mattias
    Hugo.Mattias

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 15 critiques

    3,0
    Publiée le 18 août 2019
    Petit drame gay slovène comme il nous en arrive plusieurs exemplaires chaque année des quatre coins du monde : le garçon viril mais sensible tombe amoureux du garçon viril et brutal. Il hésite, il y va, il hésite encore, etc. Avec un petit budget et filmé caméra au poing, Conséquences est un objet plus que familier, presque interchangeable. Le milieu de la délinquance pouvait laisser craindre un résultat plus cliché encore que d’habitude, mais passé le premier baiser, le film réussit assez habilement à éviter certains lieux communs et choisit une forme de sobriété qui lui réussit assez bien (sauf la fin, qui veut éviter la facilité mais paraît trop abrupte). Les acteurs sont très bons et charismatiques, mais les personnages plutôt antipathiques. Agréable sans plus.
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 335 abonnés Lire ses 364 critiques

    2,5
    Publiée le 8 août 2019
    Andrej a une gueule d’ange. Il plaît aux filles mais ne leur manifeste pas l’intérêt qu’elles lui portent. Une jeune fille dont il a repoussé les avancces l’accuse de viol. Ses parents, avec lesquels il est en conflit permanent, ne prennent pas sa défense. Il est envoyé en centre de redressement. Andrej y croise Zeljko, un jeune psychopathe, drogué et violent, et tombe sous son charme. Avec Niko, le trio multiplie les provocations. "Conséquences" nous vient de Slovénie. Ayant déjà fait une plaisanterie similaire au sujet d’un récent film nord-macédonien, je ne dirai pas que c’est le meilleur – et le seul – film slovène que j’aie jamais vu. Mais la tentation est grande…. "Conséquences" explore un sillon déjà maintes fois creusé : celui de la jeunesse délinquante, en mal d’affection et de repères. On pense évidemment aux "Quatre cents coups", au "Petit Criminel" de Doillon, à "La Tête haute", à "Fish Tank" (qui avait révélé la réalisatrice Andrea Arnold), à "Dog Pound de Kim Chapiron ou à "Clip", un film serbe qui avait donné des sueurs froides à la censure. Mais il le fait avec un angle d’attaque singulier : l’accent mis sur les inclinations homosexuelles de son héros et les difficultés à les assumer. Cette dimension est souvent sous-jacente dans les films de prison. On se souvient d’une scène de "Midnight Express". Mais elle reste toujours secondaire. Elle est ici au contraire au centre de la relation toxique entre Andrej et Zeljko. Si les jeunes acteurs sont tous épatants, le scénario n’évite malheureusement pas l’écueil du manichéisme. On pressent que l’attirance du beau Andrej pour le vicieux Zeljko finira mal. On redoute autant qu’on espère que leur pacte diabolique finisse par se rompre. Il manque ce je-ne-sais-quoi à Darko Štante – qu’avait trouvé Jean-Bernard Marlin avec "Shéhérazade" – pour faire d’un drame convenu une histoire poignante.
    Jeunmec34
    Jeunmec34

    Suivre son activité Lire ses 10 critiques

    4,5
    Publiée le 6 juillet 2019
    Vraiment un meilleur film que ce que je m'attendais à voir. Les acteurs sont criants de naturel et d'authenticité, et l'histoire connaît suffisamment de rebondissements pour qu'on ne s'ennuie pas une minute. Du fait du bon jeu des acteurs et de la subtilité du scénario, même la relation sensuelle un peu grosse qu'entretiennent finalement deux protagonistes ne paraît pas trop artificielle ou improbable (même si elle l'est sans doute). Un film que j'aurai plaisir à revoir.
    julienchavanne
    julienchavanne

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    4,5
    Publiée le 6 juillet 2019
    Film plein de justesse avec des acteurs au jeu naturel, qui relate sans fard les tourments de jeunes à la recherche de leur identité
    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 558 abonnés Lire ses 76 critiques

    3,5
    Publiée le 5 juillet 2019
    Voici un film d’une cinématographie européenne extrêmement rare voire inexistante sur nos écrans hexagonaux. Il s’agit en effet d’un film slovène, petit pays de l’Est pourtant proche de nous entre la France et l’Italie. Ce qui ne veut pas dire que le cinéma là-bas est inexistant, pauvre ou peu qualitatif, la preuve avec ce « Conséquences » de belle tenue. Ce n’est pas un chef-d’œuvre, encore moins un film qui va révolutionner quoi que ce soit mais sa vision s’avère très plaisante et les thèmes abordés plutôt intéressants. Le sujet principal des centres de détentions pour jeunes délinquants est bien abordé le réalisateur étant lui-même éducateur. Il a donc choisi pour ce premier film plus que maîtrisé un univers qu’il connaît bien et qu’il retranscrit de la meilleure des façons en pointant du doigt une certaine jeunesse désemparée et laissée à l’abandon. On est loin de « Dogpound », maître étalon de ce genre de film, mais plutôt que le thriller hard, Darko Stante a choisi une veine sociale et sociétale bienvenue. Ce pensionnat où des jeunes violents et désemparés ne répondent plus à l’autorité pourrait se voir comme le miroir d’un pays écartelé entre populisme et démocratie. Conséquemment, les rapports entre les personnages sont empreints de malaise et se devinent comme le parangon d’une population désemparée entre parents démissionnaires, velléités d’émancipation et besoin d’attention de la jeunesse ou encore tolérance limitée par un pays où la virilité est de mise. « Conséquences » interroge bien les questionnements intérieurs de son jeune héros complexe et taiseux à l’heure du passage à l’âge adulte. Celui-ci alterne violence (avec ses parents et certains détenus) et douceur (avec son rat et celui qui l’attire), besoin de reconnaissance et besoin d’indépendance, tendresse juvénile et folie emplie de rage contenue. Et pour incarner ce jeune protagoniste principal complexe, on est face à une perle au charme magnétique en la personne d’un acteur débutant : Matej Zemjic. Chapeau bas à ce jeune homme qui donne tout entre scènes sensuelles entre garçons, scènes de violence crue et intériorisation ou extériorisation d’émotions pas facile à retranscrire. Il est bluffant de bout en bout et joue beaucoup dans la réussite du film. L’immersion dans le monde carcéral pour jeunes n’apporte rien de nouveau et déploie certains clichés tel que le sous-fifre du bad guy ou des rapports de force classiques et déjà-vus entre soumission et domination. Mais c’est documenté et cet aspect documentaire ne prend jamais le pas sur la fiction pour un film sans baisse de rythme et à la tension qui monte crescendo. On sent que tout cela va mal finir. La fin n’est donc pas vraiment surprenante, elle est même logique, mais elle reste quand même crue et choc. La mise en scène caméra à l’épaule se justifie bien par le fait que le cinéaste veut coller au plus près des atermoiements psychologiques de ses personnages et des rapports malsains qu’ils entretiennent. Quant à l’homosexualité du jeune héros, elle est montrée avec tact, réalisme et pudeur mais ne se marie pas toujours bien au propos premier du film. Disons que lorsque « Conséquences » traite de l’un ou de l’autre sujet séparément ça passe mais le fait de marier les deux est un exercice ardu (mais pourtant pas antinomique tant l’homosexualité en prison peut être un sujet passionnant) qui n’est pas toujours bien négocié. Une belle découverte dans tous les cas. Plus de critiques cinéma sur ma page Facebook Ciné Ma Passion.
    pitch22
    pitch22

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 509 critiques

    5,0
    Publiée le 4 juillet 2019
    Ce film "social" slovène sur un groupe de jeunes délinquants en centre d'encadrement est un chef-d'œuvre absolu réalisé avec de tout petits moyens; attention spoiler spoiler: "prends ça dans ta tronche de pervers narcissique".
    Jacques F
    Jacques F

    Suivre son activité 4 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 2 juillet 2019
    Sublime . J'ai eu la surprise de voir ce film dans un cinéma indépendant :le cinéma des cinéastes, pour ne pas le nommer . C'est un lieu charmant ou vous êtes toujours reçu avec un grand sourire . Donc j'ai vu ce film ou tous les acteurs jouent d'une manière formidable . Je viens de voire que c'était un premier film alors bravo bravo bravo
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 986 critiques

    4,0
    Publiée le 30 juin 2019
    Si le récit des déboires d'un délinquant n'est pas original, la connotation homosexuelle de la thématique, l'efficacité du scénario traitée avec finesse et de jeunes acteurs investis débouchent sur un très bon film.
    war m
    war m

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 109 critiques

    4,0
    Publiée le 29 juin 2019
    Consequences est un très bon film : ce film est Un constat implacable, servi par de remarquables comédiens !
    Ufuk K
    Ufuk K

    Suivre son activité 186 abonnés Lire ses 36 critiques

    4,0
    Publiée le 29 juin 2019
    " conséquence " est un drame social slovène prenant. En effet nous y suivons le quotidien d'un jeune homme dans un centre pour garçon délinquant dans un récit violent, sans espoir démontrant la cruauté de la société slovène hypocrite et homophobe avec des acteurs très prometteur.
    Brady20
    Brady20

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 90 critiques

    5,0
    Publiée le 28 juin 2019
    Un film naturaliste qui nous emmène au fin fond d'un maison de redressement ... tension, violence et trahison tout cela autour d'un personnage attachant en quête d'amour ... Ame sensible s'abstenir .. bien que ! Un film que je recommande vivement pour sa forme et l'interpretation des acteurs ...
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 534 abonnés Lire ses 1 390 critiques

    3,5
    Publiée le 27 juin 2019
    Puisqu'il faut toujours donner des étiquettes, Consequences (sans le é, pour faire américain, quelle stupidité !) s'est vu décerner celle de LGBT, ce qui est pour le moins réducteur dans le cas d'un film qui traite plus largement de quête d'identité et de violence sociale pour un adolescent livré à lui-même et à d'autres délinquants dans un centre de détention. Educateur lui-même, le réalisateur, Darko Stante, connait bien le sujet avec ces endroits qui datent de l'ex-Yougoslavie et ne possèdent pas de réponse adaptée au désir de rébellion d'une jeunesse sans repères, ballotée entre des parents démissionnaires et une société répressive. Le cinéaste slovène signe un premier film âpre et délicat à la fois, qui ne révolutionne pas le genre initiatique mais trouve son équilibre dans un réalisme et une linéarité efficaces. Appartenance à un groupe, assujettissement à l'autorité d'un "chef" charismatique et séduisant, Consequences désamorce les clichés ou les contourne avec une énergie sans cesse éruptive même si toute la dernière partie du long-métrage est plus convenue jusqu'à son dénouement. Et pour en revenir à l'homosexualité, sujet encore largement tabou en Slovénie, comme dans les pays voisins des Balkans, où virilité et hétérosexualité ne sauraient être dissociées, le film l'aborde avec une certaine subtilité l'intégrant dans un processus de domination/soumission. A noter enfin que les jeunes interprètes sont tous remarquables de naturel dans des rôles très physiques.
    GrandLuLu
    GrandLuLu

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 27 juin 2019
    les personnages sont d'une beauté magnétique, renversante. Centre de détention pour adolescents en Slovénie. on attache les ceintures...
    Fleur d'Ibiscus
    Fleur d'Ibiscus

    Suivre son activité

    4,0
    Publiée le 27 juin 2019
    Une réelle surprise portée par le charisme du protagoniste principal dont on sent le déchirement intérieur qui le tiraille entre ses tendances homosexuelles et l'univers étriqué et homophobe dans lequel il vit. "Conséquences" est une histoire de désir impossible à refouler. Les autres comédiens sont convaincants de réalisme et de justesse comme on peut voir dans le cinéma de Larry Clark. Ce film n'a pas le côté glauque que l'on peut souvent reprocher à un certain cinéma venu de l'Europe de l'Est bien que la thématique principale ne soit pas joyeuse. Il nous fait voir le portrait d'une certaine jeunesse en mal de réhabilitation et qui n' a pas la chance de connaître nos institutions pour se réinsérer dans une société qui semble l'avoir définitivement exclue. L'occasion aussi de découvrir un cinéaste venu d'un pays souvent absent du paysage cinématographique.
    Neuza B
    Neuza B

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 27 juin 2019
    Un portrait puissant d'une jeunesse rebelle dans un centre de détention pour mineurs. Premier film du slovène Darko Stante, "Conséquences" est un film fort, remarquablement maitrisé. Une belle découverte ! À voir absolument !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top