Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Etat Sauvage
    Note moyenne
    2,7
    22 titres de presse
    • L'Express
    • 20 Minutes
    • BIBA
    • Cahiers du Cinéma
    • L'Ecran Fantastique
    • Mad Movies
    • Positif
    • Ecran Large
    • Le Monde
    • Paris Match
    • Télérama
    • Voici
    • CinemaTeaser
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Ouest France
    • Le Figaro
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    22 critiques presse

    L'Express

    par Antoine Le Fur

    Des personnages d'une complexité rare pour un film qui se vit comme une véritable expérience sensorielle. Un tour de force cinématographique.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Le réalisateur David Perrault signe un film d’aventures à la fois intimiste et spectaculaire.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    BIBA

    par Pascal Jaubert

    Du grand spectacle, à voir sur grand écran.

    Cahiers du Cinéma

    par Stéphane du Mesnildot

    Malgré quelques réserves, L’état sauvage est un exemple de beau film populaire, toujours respectueux de son spectateur.

    L'Ecran Fantastique

    par Julien Cassarino

    L’épilogue [...] achève de confirmer l’ambition revigorante de cette œuvre envoûtante.

    Mad Movies

    par François Cau

    La dramaturgie maintient le récit dans un état de tension constant, trace sa propre voie sans se soucier des barrières entre bis et approche auteuriste.

    Positif

    par Yann Tobin

    Mais c’est la mise en scène qui emporte l’adhésion, conjuguant une direction d’acteurs précise et convaincante avec un vrai panache visuel : sens épique des paysages naturels – tournés au Canada, avec notamment une scène de précipice qui nous ramène au pur plaisir physique de la série B –, climax nocturne flamboyant et quasi fantastique…

    Ecran Large

    par Christophe Foltzer

    Si "L'État sauvage" ne convainc pas sur le fond, trop schématique, trop fourni et en même temps pas suffisamment traité, il montre une belle ambition de mise en scène et une réelle envie de sortir le cinéma français de son carcan parisien et/ou réaliste.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    Le Monde

    par Mathieu Macheret

    On peut surtout remercier David Perrault de ne pas nous avoir resservi un énième western crépusculaire, tarte à la crème d’un genre épuisé, mais, pour une fois, un western véritablement « étranger », c’est-à-dire venu d’ailleurs.

    Paris Match

    par Yannick Vely

    [...] le réalisateur français David Perrault confirme son talent singulier et sa cinéphilie, avec ce film étrange, western sous références mais aussi très original qui fait le lien entre le romantisme européen et le mythe du Grand Ouest.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Télérama

    par Guillemette Odicino

    L'"Etat sauvage" est d’abord celui de la jeune et vierge Esther (Alice Isaaz, magnifique), aux prises avec toutes les violences, mais aussi avec son attirance irrésistible pour le mercenaire. Là encore, la romance avec ce viril personnage évoque un ressort de scénario quelque peu forcé.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Voici

    par Daniel Blois

    Si L'Etat sauvage a le mérite de choisir un prisme original et féminin pour revisiter le western, il se perd dans une narration un peu trop superficielle. Reste une esthétique marquante et une troupe d'excellentes actrices.

    CinemaTeaser

    par Rose Piccini

    L'ambiance est là, l'esthétique aussi, mais le scénario a sapé notre enthousiasme.

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Certains partis pris, comme les masques qui rendent abstraits les membres d’un gang à la poursuite de Victor, frisent même le ridicule, ainsi que certaines scènes, dont l’une au péril surfait où les femmes doivent longer un chariot bloqué au bord d’une falaise. Néanmoins, L’état sauvage s’impose comme un film ambitieux.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Journal du Dimanche

    par Baptiste Thion

    David Perrault soigne sa mise en scène, cédant parfois à des afféteries agaçantes, mais ces beaux atours peinent à masquer l’inconsistance du scénario.

    Les Fiches du Cinéma

    par Margherita Gera

    Un western au féminin assez boursouflé, dont le discours sur l'émancipation est excessivement rhétorique.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Libération

    par Luc Chessel

    Trop sentencieux, le film de David Perrault sur une famille française tentant de fuir la guerre civile américaine épuise par son lyrisme de façade.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Ouest France

    par La Rédaction

    David Perrault s'aventure dans un très ambitieux projet de western qui ploie hélas sous les références et se regarde trop filmer pour convaincre.

    Le Figaro

    par La Rédaction

    On ne demanderait pas mieux que de se laisser embarquer par ce western féministe qui se déroule pendant la guerre de Sécession. Mais très vite, il sent la copie laborieuse, sans imagination personnelle, sans souffle mais gorgée de poncifs.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    A force de vouloir faire « artistique », ça sent l’huile de coude, la sueur au front et la prétention tocarde.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Inrockuptibles

    par Marilou Duponchel

    Ce dont souffre le plus ce film, c’est d'un terrible esprit de sérieux qui ligote ses personnages, corps dévitalisés dont les mines sévères et les paroles emphatiques frisent souvent le ridicule. Au-dedans comme au-dehors, rien ne respire.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Première

    par Sophie Benamon

    L’intrigue pâtit de dialogues assez plats qui viennent même gâcher les scènes clés les plus prometteuses comme celle du passage de la diligence au-dessus de la falaise. Quel dommage !

    La critique complète est disponible sur le site Première
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top