Mon AlloCiné
    Rollerball
    Note moyenne
    2,7
    14 titres de presse
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • Urbuz
    • Télérama
    • Aden
    • Ciné Live
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • L'Express
    • Libération
    • MCinéma.com
    • Novaplanet.com
    • Première

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    14 critiques presse

    Cahiers du Cinéma

    par Vincent Malausa

    Rollerball est une oeuvre d'une rage et d'une énergie interne inouïes.

    Chronic'art.com

    par Vincent Malausa

    McTiernan est intouchable et garde, avec ce grand carnaval barbare et fellinien (Jean Reno est époustouflant en clown berlusconien grotesque), au moins 10 ans d'avance sur tous ses concurrents hollywoodiens.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Urbuz

    par Jean-Sébastien Chauvin

    Non content d'avoir massacré le film au montage, on l'assassine dans sa distribution. Rollerball mérite-t-il un tel traitement ? Mille fois non. (...) Il va sans dire que Rollerball est le contraire du film bourrin et sans cervelle que certains ont stigmatisé. (...) c'est au contraire une oeuvre moraliste sur la violence. Un grand film en somme.

    La critique complète est disponible sur le site Urbuz

    Télérama

    par Frédéric Schuller

    John Mc Tiernan, en petite forme, réussit une superbe séquence d'ouverture et puis s'en va, laissant la mise en scène sur pilotage automatique.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Aux commandes, John McTiernan, le réalisateur de Piège de cristal : tous les espoirs étaient permis. Lui arriva ce qui lui était déjà arrivé avec Le Treizième Guerrier : des pressions, un remontage du film non conforme à sa volonté... Bref, la débâcle. Et John McTiernan n'est pas content. Nous non plus.

    Ciné Live

    par Marc Toullec

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Le Figaro

    par Dominique Borde

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Figaroscope

    par Emmanuèle Frois

    Chris Klein (...) est bien fade en comparaison du James Caan de l'époque. Et que fait donc Jean Réno, plus ridicule que crédible, dans ces jeux du cirque dont il est censé tirer les ficelles? John Mc Tiernan nous avait habitué à mieux (...).

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    Le Monde

    par Jean-François Rauger

    Le même discours hypocrite, relevé par une ironie déplaisante, est tenu sur l'immoralité du spectacle de la brutalité. Comme celle-ci a visiblement été édulcorée par le producteur, ne demeure qu'une bouillie visuelle et sonore.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    L'Express

    par Denis Rossano

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Libération

    par Bruno Bayon

    le Rollerball bis qui commence ne restera pas comme le meilleur Jean Reno. (...) Même nul, Reno est agréable à retrouver (...).

    MCinéma.com

    par Guillaume Tion

    ROLLERBALL s'apparente à un brouillon bâclé d'où n'émerge que l'essentiel, sans aucune transition entre les éléments. Sans parler de la fadeur du jeune Klein ou des extravagances pesantes de Reno. Mais... mais McTiernan nous offre à nouveau des moments d'action de haute volée, et sa griffe inimitable comblera par moments le désespoir du spectateur. Ça ne fait pas un film, même amputé.

    Novaplanet.com

    par Alex Masson

    Même si la version finale est celle des studios et non la sienne, on peut penser que Mc Tiernan s'est au fond fait piéger par son sujet en utilisant les arguments putassiers qu'il voulait dénoncer.

    La critique complète est disponible sur le site Novaplanet.com

    Première

    par Christian Jauberty

    Les actions de jeu (...) sont parfois bien photographiées mais restent globalement confuses. Ce qui se passe hors-stade est encore plus incompréhensible. Les acteurs font de leur mieux avec des personnages grossièrement ébauchés et des dialogues indigents.

    La critique complète est disponible sur le site Première
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top