Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Parfums
    Note moyenne
    3,3
    27 titres de presse
    • aVoir-aLire.com
    • Bande à part
    • BIBA
    • Closer
    • Culturebox - France Télévisions
    • Dernières Nouvelles d'Alsace
    • Elle
    • La Croix
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Marianne
    • Ouest France
    • CNews
    • La Voix du Nord
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Première
    • Télé 7 Jours
    • Télé Loisirs
    • Télérama
    • Voici
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    27 critiques presse

    aVoir-aLire.com

    par Laurent Cambon

    Une comédie attendrissante en ce début d’été, portée deux comédiens formidables : Emmanuelle Devos et Grégory Montel.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Bande à part

    par Anne-Claire Cieutat

    "Les Parfums" invite avec délicatesse à la reconnexion à soi et aux autres. Un film d’utilité publique !

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    BIBA

    par Mélanie Klein

    Grégory Magne signe un film bucolique, profond et tendre.

    Closer

    par La Rédaction

    Le film, qui aurait mérité des dialogues moins plan-plan, embarque un tandem drôle et subtil, et des seconds rôles irrésistibles.

    Culturebox - France Télévisions

    par Jacky Bornet

    Un beau duo d’acteurs, dirigé avec élégance par un Grégory Magne ("L’Air de rien") inspiré.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Dernières Nouvelles d'Alsace

    par Nathalie Chifflet

    Emmanuelle Devos est un nez, tandis que Grégory Montel est doué d’un flair hors pair. Leur duo doux, composé par une agréable mélancolie, rehausse la comédie de Grégory Magne d’un immédiat et simple attrait.

    La critique complète est disponible sur le site Dernières Nouvelles d'Alsace

    Elle

    par Thomas Jean

    Emmanuelle Devos incarne un nez de profession qui ne peut pas sentir les gens. Une chipie exacerbée que l'actrice réussit à rendre attachante.

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Un film pudique et lumineux.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Dauphiné Libéré

    par Nathalie Chifflet

    Emmanuelle Devos est un nez, tandis que Grégory Montel est doué d’un flair hors pair. Leur duo doux, composé par une agréable mélancolie, rehausse la comédie de Grégory Magne d’un immédiat et simple attrait. A la recherche des parfums perdus: un film proustien.

    La critique complète est disponible sur le site Le Dauphiné Libéré

    Le Figaro

    par Eric Neuhoff

    Un long-métrage doux et léché.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    Cette chronique dans l'air du temps joue habilement la carte de la solidarité malgré les différences sociales et trouve sa jolie musique grâce à un couple d'acteurs aussi bien assortis qu'inspirés [...].

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Marianne

    par Olivier De Bruyn

    Du premier au dernier plan, Emmanuelle Devos, dans la peau d’une héroïne de prime abord revêche et antipathique, excelle dans le rôle de ce « nez » en souffrance et prouve que la comédie convient tout autant que le drame à son talent.

    La critique complète est disponible sur le site Marianne

    Ouest France

    par Thierry Chèze

    Un délicieux jeu du chat et de la souris.

    CNews

    par Charlotte Marsal

    C’est un film où tous les sens sont mis en éveil, réalisé par l’auteur de "L’air de rien" sorti en 2012.

    La critique complète est disponible sur le site CNews

    La Voix du Nord

    par Christophe Caron

    (...) le duo formé par Emmanuelle Devos et Grégory Montel (l’agent lunaire de Dix pour cent) dégage un arôme singulier, subtil, séduisant, à défaut d’être absolument renversant.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Parisien

    par La Rédaction

    Il y a un petit côté « Miss Daisy et son chauffeur » dans « les Parfums ». L'idée du tandem dépareillé dont les membres vont finalement se rapprocher n'est pas très originale, mais ce duo-là est charmant et subtilement interprété.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Les Fiches du Cinéma

    par Simon Hoarau

    Fort de son joli duo d’acteurs, ce second long métrage ne cède jamais à la tentation des éclats dramatiques et des fioritures comiques. Le résultat se révèle étonnamment sensible.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Positif

    par Vincent Thabourey

    Conçue dans les vieux pots de la fiction traditionnelle, cette comédie chaste atteint pourtant gentiment son objectif : elle distrait sans vulgarité. Mais sans panache non plus.

    Première

    par Christophe Narbonne

    Tout est affaire de dosage des frictions et des réconciliations que Grégory Magne ne conditionne à aucun moment à une romance qui serait pour le coup parfaitement convenue.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Télé 7 Jours

    par Laurent Djian

    Malgré un rythme un rien indolent, cette comédie distille une tendresse empreinte de mélancolie.

    Télé Loisirs

    par Marc Arlin

    Non dénuée de tendresse mais aussi de quelques clichés, ce film égratigne avec humour certains travers contemporains, comme l'égoïsme et la course à la rentabilité.

    Télérama

    par Louis Guichard

    Emmanuelle Devos domine cette plaisante comédie de caractère.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Voici

    par A. V.

    Un film doux et délicat.

    Cahiers du Cinéma

    par Charlotte Garson

    La comédie romantique dévie du programme de friction/excitation entre classes pour livrer une version non capiteuse du perfectionnisme propre aux comédies de remariage: sans comédie, sans remariage, sans éducation mutuelle, tout au plus une empreinte morale réciproque.

    Le Monde

    par Véronique Cauhapé

    Ni drôle ni émouvant, Les Parfums laisse dans son sillage un vague effluve.

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    Reconnaissons une originalité à cette comédie inodore qu’on oublie instantanément : son titre !

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Inrockuptibles

    par Ludovic Béot

    Malgré un regard pétri d'amour et d'humanité pour ses personnages, le film ne fait qu'agencer des situations stéréotypées, qui ne prennent jamais vie. Rejouant un schéma narratif déjà fatigué, Grégory Magne n'en tire qu'une addition de scènes désincarnées.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top