Notez des films
Mon AlloCiné
    Martin Eden
    Note moyenne
    4,1
    21 titres de presse
    • aVoir-aLire.com
    • Culturopoing.com
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Sud Ouest
    • Télérama
    • Transfuge
    • Critikat.com
    • Culturebox - France Télévisions
    • Elle
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • L'Humanité
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Positif
    • Première
    • Cahiers du Cinéma
    • La Croix

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    21 critiques presse

    aVoir-aLire.com

    par Laurent Cambon

    Mettre en scène l’ouvrage de Jack London relève de la gageure. Pietro Marcello brouille les pistes et les temporalités, et réécrit le récit autobiographique dans un film qui fait figure de chef d’œuvre d’une particulière importance.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Culturopoing.com

    par Laura Tuffery et Emmanuel Le Gagne

    "Martin Eden" est un vibrant réquisitoire contre le narcissisme de la création littéraire – et cinématographique- un réel conte philosophique et politique tout autant qu’une aventure humaine, sombre, qui aurait néanmoins les intonations d’une chanson populaire.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    Le charme ne se rompt jamais, entraînant le spectateur dans une danse poétique qui ne trahit rien du message politique de London. Enfin, Luca Marinelli, belle présence virile, déjà vu dans "Mauvaise Graine" de Claudio Caligari (2015), est absolument parfait dans le rôle de Martin.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Libération

    par Elisabeth Franck-Dumas

    [...] ce qu’il y a de plus beau dans le "Martin Eden" de Pietro Marcello, [...] ce sont toutes les idées de cinéma qui accouchent d’une danse magnifique et ratée, d’une rencontre qui n’a pas eu lieu, celle de son héros avec le monde.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Luca Marinelli incarne un Martin Eden aux yeux clairs dont l’ascension, insidieusement, se retourne en remords d’avoir trahi ses origines. Inspiré par ce héros lumineux et déchirant, Pietro Marcello réalise un film libre. Superbe.

    La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

    Télérama

    par Jacques Morice

    Une adaptation exaltante du roman de Jack London.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Transfuge

    par Jean-Christophe Ferrari

    Avec "Martin Eden", Pietro Marcello propose une lecture très libre du célèbre roman de Jack London. Et réussit une adaptation lyrique qui dialogue avec notre époque.

    Critikat.com

    par Olivia Cooper-Hadjian

    Les images tournées en 16 mm donnent vie avec sensualité et simplicité à un récit qui se laisse pleinement habiter par le corps des comédiens, notamment celui de Luca Marinelli.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Culturebox - France Télévisions

    par Laurence Houot

    De cette liberté dans la réalisation se dégage une poésie qui soutient sans l'alourdir un propos engagé.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    Elle

    par Françoise Delbecq

    Une oeuvre originale d'une beauté unique.

    Le Figaro

    par Eric Neuhoff

    En s’attaquant au roman de Jack London, Pietro Marcello réalise un film original et inventif.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Journal du Dimanche

    par Alexis Campion

    Avec des musiques et des images d’archives surprenantes, Pietro Marcello construit un film d’époque à la fois original et moderne qui gagne en majesté et en intensité au fil des étonnements.

    Le Nouvel Observateur

    par Nicolas Schaller

    Arrimé aux yeux bleu azur de Luca Marinelli, prix d’interprétation à la Mostra, « Martin Eden » vibre de nos désillusions éperdues.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Clément Deleschaud

    Cette adaptation frondeuse bien que fidèle du roman de Jack London trouve son éclat le plus pur dans sa volonté de faire feu de toute étincelle lyrique, et permet de rendre tout l’envoûtement individuel d’une passion corsetée par les résurgences de la communauté.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    L'Humanité

    par Genica Baczynski

    L’universel de l’œuvre ne se démontre que dans cette structure ­démantelée où Martin Eden vagabonde sur une autre terre, dans une autre langue pourtant dans la même radicalité devant l’absurde insuffisance d’une bourgeoisie qui n’éclaire que ce qu’elle comprend et achète.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Ouest France

    par Gilles Kerdreux

    Une belle adaptation dominée par Luca Marinelli.

    Paris Match

    par Yannick Vely

    La beauté du geste cinématographique de Pietro Marcello est d'avoir transposé l'intrigue en Italie, d'avoir transformé le récit initiatique américain en conte napolitain, tout en conservant la rage du roman et en démontrant une ambition formelle et narrative assez démente.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Positif

    par Eithne O'Neill

    Tragédie de l’hypocrisie d’ici-bas, portée par une nostalgie universelle, "Martin Eden" s’inscrit dans la lignée du cinéma italien qui marie satire sociale et passions individuelles.

    Première

    par Thierry Chèze

    On retrouve ce talent à perdre le spectateur sans se jouer de lui dans la forme de son récit où diverses images d’archives documentaires viennent ponctuer sa fiction avec un sens indéniable de l’épique.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Cahiers du Cinéma

    par Cyril Béghin

    Un finale grandiloquent brusquement mis sous le signe de Visconti et de la commedia dell’arte, avant un épilogue sur une plage fellinienne, confirme l’égarement de l’ensemble, que l’on aurait préféré, comme le vrai Martin Eden, grand film malade plutôt que petite tentative manquée.

    La Croix

    par Jean-Claude Raspiengea

    Autodidacte lui-même, venu du documentaire, le réalisateur sombre étrangement dans ce surlignage permanent, des images à la musique, que ne réclame en rien le transperçant roman de Jack London.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top