Mon AlloCiné
La Rivière rouge
note moyenne
4,0
307 notes dont 63 critiques
24% (15 critiques)
37% (23 critiques)
21% (13 critiques)
11% (7 critiques)
6% (4 critiques)
2% (1 critique)
Votre avis sur La Rivière rouge ?

63 critiques spectateurs

landofshit0

Suivre son activité 130 abonnés Lire ses 1 740 critiques

3,5Bien
Publiée le 21/11/2013

Il est une chose sure c'est que la rivière rouge reste l'un des classiques du genre. Les personnages sont les précurseur des usa avec rien ils peuvent bâtir un empire, dommage qu'ils soient parfois un poil caricaturaux dans certaines scènes. Le rapport père fils adoptif est bien exploité,mais les comportements de chacun ne sont pas toujours en adéquation avec leur personnage,le final en est le plus bel exemple. Il en reste un film avec un fond et un belle touche d'humour franchement agréable à regarder.

Frédéric Le Mouël

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 264 critiques

4,5Excellent
Publiée le 21/01/2014

Merveilleux western. Tant sa dimension épique (réalisme de la représentation du convoyage de bétail à travers les USA) que dans sa dimension humaine (dureté des relations entre les différents protagonistes qui mettent chacun leur vie et leurs rêves en jeu). John Wayne est étonnant en cow-boy rude et impitoyable, mais aimant. Son duo avec Montgomery Clift est particulièrement émouvant. Seul bémol : la scène finale, en termes d'intensité, n'est pas au niveau du reste du film.

siorac47

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

4,0Très bien
Publiée le 21/01/2014

Très bon western de facture classique. Confrontation entre 2 hommes + 1 femme. Moins manichéen que ceux plus anciens

Caine78

Suivre son activité 682 abonnés Lire ses 6 724 critiques

4,0Très bien
Publiée le 26/06/2006

Un très beau western. L'ensemble est très classique mais la mise en scène d'Howard Hawks belle et profonde. De plus, il arrive à donner beucoup d'intensité à ses personnages, notamment dans les différentes relations. Mais ce film est également l'occasion de voir un formidable duo d'acteurs, John Wayne et Montgomery Clift, pour leur unique film ensemble. Un grand classique!

gimliamideselfes

Suivre son activité 833 abonnés Lire ses 3 578 critiques

3,5Bien
Publiée le 23/08/2011

Ford, n'est pas le seul à avoir fait des bons films avec Wayne, il y a aussi Hawks, Rio Bravo bien sûr, El Dorado, mais aussi Red River. Alors je préfère les deux premiers que j'ai cité à celui ci, qui bien qu'il ne soit pas mauvais, possède une fin assez pathétique, tombant dans la facilité (là où par exemple dans la prisonnière du désert c'était magnifique)… Alors le reste du film ? j'ai pas été très convaincu non plus, certes c'est bon, mais juste bon je dirai, j'en attendais beaucoup plus, alors certes à l'époque ça devait être quelque chose de voir toutes ces vaches conduites par monts et vallées, mais je reprocherai au scénario peut-être un peu trop de facilités, la rivalité de Matt avec Cherry est trop vite passée sous silence, Cherry ne servant pas à grand chose, et la relation entre Wayne et son protégé n'est pas aussi profonde qu'on aurait pu le souhaiter. Alors la seconde partie du film aurait pu être plus oppressante je pense avec cette ombre et cette menace qui plane sur eux, mais finalement c'est pas super bien exploité je dirai. Après je suis peut-être un peu méchant, sans doute parce que j'en attendais beaucoup, mais ça reste un bon film, qui se suis sans déplaisir aucun pendant plus de deux heures, mais ça aurait pu être bien mieux je pense.

Freaks101

Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 629 critiques

4,0Très bien
Publiée le 26/04/2014

Je n'avais pas revu « La rivière rouge » depuis les années 80. A l'époque j'étais encore un gosse et en dehors des bagarres et des gunfight, pas mal de choses m'avait échappé. Comme cette scène crypto gay au dialogue pleins de sous entendu ou Montgomery Clift et John Ireland se défient au pistolet, ou encore le conflit de génération qui sous tend toute l'intrigue. John Wayne en patriarche tyrannique, brutal et conservateur, auquel la jeune génération de comédien libéraux et progressistes incarné par Clift vient botter le cul. Le personnage de Wayne fait d'ailleurs penser pendant un temps à celui du cruel capitaine Bligh dans « les révoltés du Bounty », à cette différence prêt que la fin du film prône ici la réconciliation entre les générations, et c'est une femme bien évidemment qui ouvre les yeux aux hommes forcément bornés et immatures. En tout cas le charme grandiose de cette aventure opère toujours sur moi comme quand j'étais enfant.

Maitre Kurosawa

Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 1 106 critiques

4,0Très bien
Publiée le 25/01/2014

H. Hawks à la réalisation, un duo/duel Clift-Wayne, et la menace constante des indiens: avec tant de bons ingrédients, "La Rivière rouge" ne pouvait être qu'une réussite. Le scénario est original et bien tenu, les scènes d'action sont impressionnantes et la tension monte sans cesse. Deux heures de plaisir menées à un rythme endiablé, avec d'excellents acteurs (dont certains sont habitués au genre), et quelques surprises convaincantes. On apprécie tout particulièrement la façon dont Hawks amène le seul rôle féminin du film, intéressant par le contraste qu'il apporte et par son caractère décisif. Un très bon western qui tient ses promesses.

QuelquesFilms.com

Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 104 critiques

3,5Bien
Publiée le 22/01/2014

De grands espaces, un voyage épique sur fond de migration de bétail, quelques rivalités viriles sous forme de défis phalliques... C'est la formule de ce western qui, sans transcender le genre, affiche une parfaite maîtrise classique. La scène de panique du troupeau est particulièrement spectaculaire ; le noir et blanc est joliment contrasté ; mais c'est surtout la direction d'acteurs qui prime ici. Fidèle à lui-même, Howard Hawks filme des hommes "à hauteur d'hommes" (à défaut de s'intéresser beaucoup à la psychologie des femmes, les deux seuls personnages féminins n'étant que des amoureuses transies...). Le réalisateur canalise ainsi John Wayne, lui faisant endosser un rôle peu habituel de chef tyrannique, et révèle la sensibilité particulière de Montgomery Clift (qui fait ses débuts au cinéma), en développant une belle relation père/fils tout au long du film. Admiration, contestation, rébellion d'un fils envers son père (adoptif). Un fils qui avance sur la voie initiatique de l'affirmation de soi, tout en rachetant les erreurs de son père et mentor (en termes de commandement, de stratégie et même de relation amoureuse), pour mieux conquérir sa reconnaissance. Voilà qui donne un western très "bon enfant".

Cegipede

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 81 critiques

3,5Bien
Publiée le 21/01/2014

La Rivière rouge (Red River) est l'histoire d'un éleveur qui a construit un empire du bétail et décide de quitter le Texas pour aller vendre son bétail au Missouri (Chisholm Trail). La transhumance est un élément classique du western et le réalisateur Howard Hawks nous faît vivre les rudes conditions inhérentes à un tel périple. Le film a tout de même un peu vieilli (1948) et les défauts de montage et de découpage sont très visibles. Mais on reste impressionné par les moyens de l'époque avec certainement le plus grand troupeau de vaches jamais constitué au cinéma. Howard Hawks signe ici son premier western et dirige pour la première fois Wayne et Clift. John Wayne nous livre une belle performance dans un rôle délicat de héros imparfait. Le résultat est globalement bon mais la relation père/fils adoptif aurait méritée d'être davantage approfondie. On regrettera quelques longueurs et une fin trop précipitée.

cylon86

Suivre son activité 421 abonnés Lire ses 4 288 critiques

4,0Très bien
Publiée le 09/12/2013

Premier western réalisé par Howard Hawks, "La rivière rouge" amène le genre vers d'autres dimensions en humanisant la figure du cow-boy, jusqu'ici souvent monolithique. En effet, le voyage effectué par Tom Dunson et Matthew Garth, son fils adoptif va pousser les deux hommes à s'affronter et à se révéler, avec leurs forces et leurs faiblesses. Répondant aux critères du genre avec en plus une certaine dimension documentaire, Howard Hawks nous montre toutes les difficultés à surmonter pour convoyer du bétail sur des centaines de kilomètres, laissant la part belle à l'action (attaques d'indiens, mutinerie, duel de revolver, traversée de rivière) tout en laissant ses personnages s'exprimer dans ce milieu hostile. Dans le rôle de Tom Dunson, l'implacable et têtu éleveur de bétail qui veut laisser un héritage derrière lui, John Wayne est impeccable face à Montgomery Clift, excellent dans son premier rôle au cinéma, celui du jeune homme qui tient tête à celui qui l'a élevé durant quatorze années. La distribution, complétée par l'irrésistible Walter Brennan et la séduisante Joanne Dru, et le savoir-faire de Hawks font de cette "Rivière rouge" un chef-d’œuvre du genre.

CH1218

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 304 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 03/08/2013

Premier western majeur signé par Howard Hawks. L'histoire de ces hommes qui convoient des milliers de têtes de bétail dans un territoire hostile est magnifiquement rendue par une photographie noir-blanc de qualité. Bien que le casting est alléchant avec John Wayne, Montgomery Cliff, Walter Brennan et Joanne Dru, ce film ne m'a pas autant captivé que je l'aurais cru, surtout si on tient compte de sa renommée.

AliceL

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 81 critiques

4,5Excellent
Publiée le 25/03/2013

Ce grand classique du western est d’une incroyable modernité : réflexion sur l’histoire (le passage d’un monde de traditions à la modernité), sur l’exercice du pouvoir (et sa dérive totalitaire) et interrogation sur la notion de transmission… « La Rivière rouge » est d’une grande complexité thématique. Ses personnages sont tout autant attachants qu’ambivalents (John Wayne campe magistralement un personnage paranoïaque et obsessionnel, Montgomery Clift est à la fois angélique et très ambigu dans son rapport à ce père de substitution, etc). Mais le film est aussi une magnifique épopée, celle de ces vachers qui amenèrent le bétail au-delà de la Frontière, permettant l’élargissement d’un pays. Histoire d’hommes comme les aime Hawks, ici teinté d’ambigüité homosexuelle à travers la douceur de Clift ; « La Rivière rouge » est une grande réussite, tant sur le fond que sur la forme.

Guillaume182

Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 1 193 critiques

4,0Très bien
Publiée le 06/01/2013

Aaaah Un bon western, cela faisait longtemps. Je reviens à mes premiers amours de cinéphiles. Et quel plaisir de regarder ce film. Quelle aventure et une réflexion intéressante sur la confrontation jeune et vieux (ancien et moderne) et sur l'amitié tout comme "Rio bravo". On peut y voir une critique de la conquête de l'ouest. Ces hommes qui n'hésitent pas à s'approprier les terres des indiens. A l'image du personnage de Wayne ils se donnent tous les droits. Et c'est peut être cela l'image du cow-boy. Des acteurs de légende. Joanne Dru splendide. Classique et magnifique. Cependant, la fin gâche un peu toute l'intensité que le début laissai percevoir. Un classique.

Sinefil44

Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 985 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/05/2012

Tous les ingrédients sont réunis dans ce western épique pour nous faire passer une fabuleuse soirée : la vie rude des cowboys, le challenge du meilleur tireur entre Montgomery Clift (Matt Garth) et John Ireland (Cherry), la rudesse impitoyable du chef de convoi (John Wayne), le caractère bourru du cuistot (Walter Brennan), le vol de vivres par des lâches employés, las d'être malmenés par le patron, le convoi de femmes attaqué par les indiens et surtout la confrontation entre le chef et son fils adoptif qui ira jusqu'à la rupture entre les deux hommes. Une histoire d'amour viendra se greffer pour épicer les évènements. La finale est assez inattendue et surtout sublime. Howard Hawks signe un chef-d'œuvre avec ce premier western, qui fera de lui l'un des maîtres du genre avec John Ford, notamment. Il atteint avec ce film la quintessence du western. D'autres chefs-d'œuvres suivront : Rio Bravo, El Dorado et Rio Lobo avec John Wayne.

oneosh89000

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 553 critiques

3,5Bien
Publiée le 18/09/2011

"Red river" est un western vieillissant sur le plan esthétique mais ce classique du genre a gardé toute sa saveur. A l'époque, le directeur, Howard Hawks était plus connu pour ses films noirs et ses comédies. Il n'est donc pas inestimable qu'Hawks réalisant son premier western marque un bon point à sa filmo. A la suite de la guerre de Sécession, le réalisateur américain suivra l'épopée de convoyeurs de taureaux et de vaches, jusqu'au Missouri emmené par le vil cow-boy Tom Dunson (très bon John Wayne). La traversée du bétail dans ce milieu désertique se transformera en guerre des nerfs entre Tom et son fils adoptif Matt Garth joué par un Montgomery Clift en forme. Guerre des nerfs génialement dirigée où le père devient danger pour le fils, qui se terminera sur une bagarre, mémorable. C'est donc un premier western pour Hawks et donc un film réussi de plus. La musique aussi m'a beaucoup plu car elle colle parfaitement au récit mais vieillit aussi très bien.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top