Notez des films
Mon AlloCiné
    La Faute à Voltaire
    note moyenne
    3,7
    275 notes dont 41 critiques
    répartition des 41 critiques par note
    8 critiques
    17 critiques
    10 critiques
    3 critiques
    2 critiques
    1 critique
    Votre avis sur La Faute à Voltaire ?

    41 critiques spectateurs

    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1329 abonnés Lire ses 3 662 critiques

    5,0
    Publiée le 26 mai 2013
    Bon, j'ai fini par voir le dernier Kechiche qui me manquait. J'ai mis un peu de temps avant de le voir, sans doute parce que j'avais peur que ça soit moins bon que les trois films suivants qui sont d'une qualité remarquable. Ici on retrouve déjà tout ce qui fait de Kechiche un des réalisateurs contemporain les plus intéressants et qui font les meilleurs films. Voilà, on a une tranche de vie, c'est exactement ça, il n'y a pas d'intrigue, pas besoin, on raconte juste ce qui se passe, la vie de ce Jallel fraichement immigré. Il n'en faut pas plus pour faire du cinéma. La caméra virevolte, colle aux personnages, mais surtout il y a un respect pour les personnages, Kechiche filme tout un tas de gens assez différents, mais jamais ils ne sont jugés. Que l'on soit en hôpital psychiatrique, un clochard, un mec un peu violent, etc. Pas de jugement, ils sont tous mis sur un pied d'égalité, pas de bons, pas de mauvais, juste des gens. Et il faut dire que ça, c'est quand même une putain de bonne chose, ce n'est pas manichéen ni rien, ça se contente d'être vrai. On n'a pas l'impression que c'est joué, on est systématiquement dans le vrai, jamais ça ne sonne faux, jamais il n'y a une fausse note. Le film prend le pari d'être subtil, tout n'est pas dit, finalement il n'y a que peu de dialogues narratifs, beaucoup de scènes se passent en ellipses et le film se concentre sur le principal : la vie. La fin, je dois dire que je m'y attendais, je ne saurai dire si je l'aime ou non, mais ce que j'aime dans ce film c'est qu'il dure 2h et qu'il y a 2h de tendresse. Tout est prétexte à de la tendresse. Même dans les coups durs il se dégage du film une tendresse hors du commun. Ces gens qui vont s'entre aider, s'aimer. C'est juste beau. Difficile de décrire à quel point on peut se sentir bien dans ce film. Pour une fois que l'on parle de gens qui existent réellement, où le réalisateur se donne le temps de les faire exister... Ma scène préférée c'est sur la fin, la chanson de Brassens, la fête populaire, l'effervescence, la joie, le tout magnifiquement bien capté par Kechiche. D'ailleurs Kechiche semble se foutre du faux raccord, il y va, la vie immerge l'écran avec le beau et le sublime. Et il reste tous ces regards, ces sourires, ces petites phrases anodines, ce qui fait la vie. En somme dès son premier film Kechiche confirme qu'il est loin devant les autres.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 348 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    4,0
    Publiée le 24 mars 2008
    La Faute à Voltaire est le premier film d'Abdellatif Kechiche, l'un des réalisateurs français les plus importants du cinéma actuel. La façon qu'a le jeune cinéaste de filmer ses acteurs est remarquable. Aure Atika, Sami Bouajila et surtout Elodie Bouchez sont excellents, tout comme les seconds rôles ( certains sont également présents dans L'Esquive et La Graine et le Mulet ). Au plus près de la vie et de sa dure réalité, Kechiche filme la misère sociale, la folie d'une belle jeune femme, le désir d'intégration d'un jeune immigré. Sa caméra explore les différents quartiers de Paris : un café, les couloirs du métro, un square où l'on joue à la pétanque, un hôpital psychiâtrique ou encore un foyer où vivent des sans-abris...Sami Bouajila trouve là un rôle en or, sobre et mystérieux. Un très bon premier essai, auquel je me permets d'ajouter un bémol : certaines scènes sont un peu complaisantes et nous donnent presque envie de rejoindre ce monde misérable. Abdellatif Kechiche demeure tout de même l'un des plus grands metteurs en scène de sa génération. A bon entendeur...
    hpjvswzm5
    hpjvswzm5

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 459 critiques

    5,0
    Publiée le 5 octobre 2013
    Pour une fois j'ai décidé de commencer à voir l'oeuvre d'un réalisateur d'ans l'ordre. Ça change. Bon faut dire que c'est pas souvent de mon plein gré que je ne le fait pas. Je vais être direct : j'adore ce film, je le trouve formidable, génial, dément... Un premier film de cette qualité c'est phénoménal. Une tranche de vie absolument magnifique on rencontre des gens, on les aime, on vit avec eux, et c'est formidable, sans qu'aucun des personnages ne soient jugés, on est pas là pour dire"oh les pauvres immigrés" ou "ce sont des voleurs sans papiers"etc. Kechiche a cette intelligence-là. J'ai ri, j'ai pleuré. On rencontre des gens, tels qu'ils sont, peut-être un peu cons, ils ont des défauts, mais on les aime quand même, et puis on ne reverra pas certains, c'est comme ça, la vie continue. Quelle surprise! Un film miraculeux, ça tient du miracle de faire un film aussi vrai, où on ne dénote aucune fausse note, aucun moment où on se dit "ah, là y a un truc qui cloche". Je dirais bien que les acteurs sont géniaux (tous) mais je ne sais pas si c'est le terme d'acteur qui convient le mieux, Kechiche est un très grand directeur d'acteurs, un peu comme Pialat en son temps mais dans un style différent. Et la réalisation est très simple, que de gros plans ou presque sur les personnages, leurs visages, on capte cette vie, comme dans la très très belle scène qui suit la pétanque, ça respire la vie, le bonheur. Et le bonheur c'est beau, c'est putain de con mais c'est beau. Magique. Après, la fin m'a brisé le coeur, ce n'est pas un défaut, mais ça montre la force du film, Kechiche aime ses acteurs, aime ses personnages, autant que le spectateur. La preuve en deux heures qu'il est un grand cinéaste. Ce film fait du bien. Il faut le voir.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 803 critiques

    3,5
    Publiée le 13 mai 2013
    Un film humain et plein de bons sentiments sur la condition d'immigré arrivant en France, avec des personnages vraiment touchants.
    Fuel
    Fuel

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 34 critiques

    4,0
    Publiée le 22 septembre 2012
    « La faute a voltaire » est un film coup de poing ! Son rythme faussement nonchalant n'est que là pour mieux poser les personnages et l'histoire. Ce film n'est ni un documentaire, ni un témoignage mais il peut être pris comme une fable ou un conte moderne. On rentre dans l'histoire sans s'en rendre compte, Kechiche filme ses acteurs et personnages à hauteur d'homme, il ne triche pas, ne maquille pas, il n'enjolive, et ne caricature pas non plus. Il filme et raconte la vie d'un immigré clandestin, qui vit au rythme de ses aspirations à avoir une vie normale, au rythme de ses rencontres amoureuses, et de sa vie dans un foyer, avec sa bande de potes d'infortune. Le film est juste à tous les niveaux. Et il prend aux tripes, on s'attache à ces gens qui mènent une vie de misère, de débrouilles, de galère, mais qui néanmoins savent profiter des petite joies de la vie que ce soit en dansant dans un café, en mangeant un kébab, ou en organisant une fête de fin d'année. Le propos ne se veut jamais ni moralisateur ou misérabiliste, car Kechiche raconte son histoire avec une justesse déconcertante, et c'est ce qui fait la force du film. Et là où Kechiche est encore plus fort, c'est non seulement dans sa direction d'acteurs (que ce soit les 1ers rôle ou les 2nds), mais aussi dans le fait qu'il ne centre pas son récit uniquement sur le personnage principal de Jallel (Sami Bouajila), mais aussi sur celles les autres personnages qui sont au final comme lui des marginaux d'une manière ou d'une autre. Ce film n'est pas un chef d'œuvre, mais il vous mettra une baffe comme vous aimez, et vous marquera et c'est au final ce que l'on demande au cinéma, et c'est si rare aujourd'hui.
    Christian B.
    Christian B.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 696 critiques

    3,0
    Publiée le 11 septembre 2012
    Faut reconnaitre au début le film surprend et apres on se laisse prendre par le jeu et la gentillesse et naïveté que les acteurs dégage , dommage que la fin soit aussi baclée et impersonnelle , mais le reste le film reste sympatique
    posbern343
    posbern343

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 123 critiques

    3,5
    Publiée le 4 avril 2011
    Kechiche n'a pas son pareil pour enserrer ses personnages au plus près de sa caméra. Cela décrit un sentiment d'étouffement, celui de ses paumés à la recherche de la liberté : liberté d'aimer, de vivre, de gagner sa vie. Ce jeune Tunisien au coeur pur est loin des caricatures que certaine droite fait de l'immigré. Autour de lui, cette première oeuvre de ce réalisateur qui ne cesse de progresser décrit l'Humanité vue du bas. Mais trop de liberté, celle des acteurs notamment, nuit au propos : E. Bouchez en fait trop et trop longtemps... Les derniers plans sont attendus à partir du moment où la caméra reste statique après la dernière plongée dans le métro de notre infortuné vendeur de roses... On devine que la remontée sera terriblement encerclée. Le tout dernier plan nous montre un rapatriement au Maghreb à bord d'un avion de ...France Inter ! Ces péchés de jeunesse, ce manque de rigueur en somme, c'est aussi le défaut des qualités de ce cinéaste choral en plein devenir... BB Posso
    nougayork
    nougayork

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 32 critiques

    0,5
    Publiée le 30 juin 2008
    Bon, le film est nul, c'est un fait, mais pas que ! En plus d'être une pub vivante pour le FN (il montre comment les maghrébins usent et abusent du système d'accueil des étrangers en France), c'est aussi un scénario qui accumule les fautes graves : on rentre (trop) directement dans le sujet, sans que les personnages soient un minimum posés : la venue d'un clandestin en France, ses combines, ses galères, etc... et brusquement, au milieu, tournant à 360° : on a droit à une improbable histoire d'amour entre toujours cet immigré et une Française totalement déjantée. Le maigre intérêt du début du film (tableau social de l'immigration en France, mariage blanc, employeurs de sans papier etc ..) retombe aussi sec et on a droit à un pensum gaucho-bobo : est-ce que je l'aime, ai-je raison de l'aimer, devrais-je l'aimer autrement ? Enfin, vous voyez le genre. Si vous ajoutez à cela que certains acteurs jouent mal; en particulier Elodie Bouchez (Miss cheveux sales, dixit Laurent Gerra) surjouent comme une mauvaise élève du cours Florent 1ère année. Bruno Lochet (oui, celui des Deschiens, vous vous souvenez? Cette troupe gauchistes qui n'aiment pas les gens du peuple, ce qui est gênant pour des gauchistes) tient là un des rôles de sa vie : le bon gars qui rend service, même si ça lui coûte. Il est d'ailleurs devenu un des acteurs fétiche de Kéchiche; un peu comme De Niro et Scorcese (enfin toute proportion gardée). Bref c'est nul. Demain je regarderai "L'esquive" et vous dirai ce qu'il en est !
    champignac
    champignac

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 82 critiques

    5,0
    Publiée le 29 août 2011
    Quelque 10 ans aprés , le film n a rien perdu de sa belle énergie, de son humour et de son humanité. Un récit parfaitement maitrisé, des personnages marquants, des scénes de groupe enthousiasmantes, c est pour moi le meilleur film français de ces années là.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 417 abonnés Lire ses 2 137 critiques

    3,0
    Publiée le 26 décembre 2011
    Ce premier film d'Abdellatif Kechiche montre déjà le gros défaut de ce réalisateur : il ne sait pas couper une scène. Cela étant, il s'agit là de ce qui est probablement son meilleur film, grâce, surtout, à la prestation lumineuse de Sami Bouajila.
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    2,5
    Publiée le 6 novembre 2013
    Ce film est ma première déception d'Abdelatif Kechiche. En fait, je pense que je préfère le cinéma de Kechiche lorsqu'il film des jeunes, tout simplement. Là, Kechiche s'intéresse plutôt au sort d'un immigré en France. Mais à travers le personnage principal, c'est plutôt un tour d'horizon des marginaux qu'il veut nous montrer : ceux qui sont exclus du système et qui cherchent à y entrer. Je trouve que le film se perd un peu dans un scénario qui ne tient pas toujours la route. J'ai du mal à m'intéresser pour son histoire, je trouve le film pas toujours intéressant, et même la mise en scène de Kechiche me plait moins que dans ses autres films. Après, c'était son premier long-métrage, mais bon, je reste quand même déçu. Je trouve que ça fonctionne moins bien que dans ses autres films. Une petite déception.
    BeatJunky
    BeatJunky

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    3,0
    Publiée le 9 juillet 2016
    Premier film de Kechiche et premier grand film ! Celui-ci est exactement comme tous les autres: il prend aux tripes ! Un film d'une justesse incroyable, ses personnages sentent l'authentique, le vrai et on le ressent de suite, dès les premières minutes alors qu'on découvre Sami Bouajila au milieu d'autres immigrés prêts à passer "l'examen d'entrée" en France... Kechiche nous montre sans pudeur, sans tabous la vérité de notre système avec des personnages crédibles, avec leurs défauts, leurs faiblesses et ça fait toute la différence avec ce qu'on a l'habitude de voir dans le genre. Ici, pas de clichés il va droit au but le Kechiche quitte à montrer comment certains peuvent profiter du système. Profiter mais pour survivre ! Parce qu'il n'est pas évident de s'en sortir aujourd'hui quand on n'a pas la chance de suivre un chemin "normal" et Kechiche le met parfaitement en évidence en captant des instants de vie, , des rencontres mais surtout des regards, des regards qui vous "parlent" et vous touchent. Grâce à sa mise en scène et ses nombreux gros plans, mais aussi grâce à la superbe interprétation de TOUS les acteurs (Elodie Bouchez est bluffante! Son meilleur rôle ??? ) on arrive à capter, à comprendre les personnages comme nulle part ailleurs. Rien que pour cette impression, vous devez le voir ce premier film de Kechiche ! Un devoir pour tous ceux qui aiment le cinéma, le vrai !
    Laurent B.
    Laurent B.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 70 critiques

    4,5
    Publiée le 4 mars 2018
    J'ai un très bon souvenir de ce film... Et quel casting. Un film qui traite de l'exclusion et des jolies choses qui peuvent malgré tout naître. La petite lumière dans les ténèbres.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,5
    Publiée le 3 juillet 2012
    Décidément Kechiche est un cinéaste majeur du cinéma français actuel. Entre drame social et fable contemporaine, ce film montre la vie d'une poignée de paumés, dingues ou braves types. Une histoire rempli d'humanité et parfois également d'humour. Les interprètes sont tous impeccables (même Aure Atika), et surtout Elodie Bouchez et Bruno Lochet. Un film qui ne fait pas dans le misérabilisme, ni le pathos pourtant le sujet s'y prêtait.
    I'm A Rocket Man
    I'm A Rocket Man

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 810 critiques

    5,0
    Publiée le 10 août 2018
    Décidément Kechiche est un réalisateur à part et une nouvelle fois il signe un coup de maître avec cette faute à Voltaire !! Extrêmement réaliste, émouvant et éprouvant, ce film m'a séduit et j'ai passé une soirée très agréable en compagnie de Jalel et ses amis. J'ai pris un plaisir fou à retrouver Bruno Lochet dans un de ses plus grand rôle !! La petite cerise sur le gâteau !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top