Mon AlloCiné
    Le Pianiste
    Note moyenne
    4,1
    23 titres de presse
    • Aden
    • Cinopsis.com
    • Le Parisien
    • Le Point
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • Obejctif-Cinema.com
    • Ouirock.com
    • Positif
    • Première
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • Cine Libre
    • Libération
    • MCinéma.com
    • Studio Magazine
    • Télérama
    • Ciné Live
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Les Echos
    • Le Monde
    • L'Humanité

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    23 critiques presse

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Le Pianiste, justement couronné par la palme d'or cannoise, est aujourd'hui un aboutissement. C'est le film de toute une vie et de toute une carrière.

    Cinopsis.com

    par Benjamin d'Aoust

    Comment détacher son regard d'un écran à la fois si lourd de sens et si mélodieux ? Impossible. Merci Monsieur Polanski.

    La critique complète est disponible sur le site Cinopsis.com

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    Tié d'une histoire vraie, ce film à grand spectacle de Roman Polanski est tout simplement bouleversant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Le Point

    par Olivier De Bruyn

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Les Inrockuptibles

    par Frédéric Bonnaud

    (...) le concert final résonne comme une prière, l'hommage presque apaisé d'un grand cinéaste qui continue de vivre avec ses mondes engloutis.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Express

    par Jean-Pierre Dufreigne

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Obejctif-Cinema.com

    par Florence Pommery

    Un Szpilman solidement interprété par Adrien Brody qui réussit, avec son regard triste et abattu, à faire passer toute l'émotion et la sensibilité du personnage.

    La critique complète est disponible sur le site Obejctif-Cinema.com

    Ouirock.com

    par Sarah Beaufol

    Un film troublant et bouleversant... à ne pas rater.

    Positif

    par Olivier De Bruyn

    Taxé d'académisme par quelques critiques experts dans l'exercice de la mauvaise foi, Le Pianiste est un film d'une richesse rare dont la consécration, au sein d'une compétition (Festival de Cannes) de très haut niveau, n'est nullement usurpée.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Première

    par Gérard Delorme

    Avec les arguments que Roman Polanski utilise, son Pianiste est irréfutable.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Cahiers du Cinéma

    par Hélène Frappat

    (...) la Palme d'Or du dernier Festival de Cannes n'est ni une fresque unanimiste cherchant à faire pleurer les spectateurs américains sur la souffrance des juifs polonais exterminés par le régime nazi ; ni un pensum pompier et académique sur la Solitude de l'Artiste en Temps de Guerre. Dieu merci, Le Pianiste ets un film bien plus retors et bizarre que ça.

    Chronic'art.com

    par Grégoire Bénabent

    Le Pianiste puise ainsi sa force dans cette manière obstinée de cerner la solitude toute métaphysique du héros, son abandon et sa régénérescence. Il se défait enfin d'une mise en scène amidonnée pour atteindre une émotion plus intime, un humanisme plaintif et blessé, mais encore capable d'espoir.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Cine Libre

    par Matthieu Perrin

    Deux questions se posent : soit Polanski n'a pas osé filmer de front son sujet, soit au contraire il a trouvé le regard juste pour filmer l'horreur. Une émotion retenue pendant une heure et demie qui finit par exploser lors de la rencontre entre le pianiste et le soldat allemand.

    La critique complète est disponible sur le site Cine Libre

    Libération

    par Philippe Azoury

    Polanski signe un film d'une grande sincérité, évocation kafkaïenne du nazisme.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    MCinéma.com

    par Olivier Pélisson

    Un plan du film est saisissant, lorsque Wladyslaw déambule dans le ghetto anéanti, au milieu des squelettes d'immeubles varsoviens. L'horreur s'engouffre dans cet espace dévasté. Un plan qui en dit beaucoup, peut-être même plus que le film entier qui pêche par sa longueur. Adrien Brody apporte cependant sa présence incandescente et son regard triste au film et à son personnage.

    Studio Magazine

    par Sophie Benamon

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    L'histoire vraie d'un survivant du ghetto de Varsovie, sobrement magnifiée par Roman Polanski.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Ciné Live

    par Grégory Alexandre

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Le Figaro

    par Dominique Borde

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Figaroscope

    par Françoise Maupin

    Hélas : (...) le film (...), incontestablement superbe sur le plan visuel, reste d'un grand clacissisme, pour ne pas dire académisme.

    Les Echos

    par Annie Coppermann

    Alors, bien sûr, on pourra dire, avec raison, que l'on ne trouve pas dans ce film le Polanski bien plus audacieux de " Rosemary's Baby " ou du " Locataire ". Mais si c'était parce que, bien qu'à partir du texte d'un autre, celui-ci était, justement, son film le plus personnel ? A Cannes en tout cas, on l'a jugé digne de recevoir la palme d'or...

    La critique complète est disponible sur le site Les Echos

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Au bout de deux heures et demie d'un film digne dans son refus presque systématique de la manipulation des émotions, mais aussi rebutant par sa réticence obstinée à tomber les masques, l'énigme reste entière. Qui saura jamais pourquoi, de l'histoire qui lui est sans doute la plus proche, Polanski a tiré l'un de ses films les moins personnels ?

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Polanski revient en Pologne et il nous fait rire en disant : "J'ai voulu rester aussi proche de la réalité que possible et ne pas filmer à la manière de Hollywood." Il a un sacré culot, le bougre, qui ne se gêne pas pour faire parler ses Polonais en anglais, reconstitue son pays d'origine en Allemagne, et tourne en studio avec des lumières très artificielles. S'il ne filme pas "à la manière de Hollywood", que fait-il donc ? Où est la différence avec une reconstitution historique signée par un quelconque tâcheron américain ?

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top