Mon AlloCiné
Matrix Revolutions
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Matrix Revolutions" et de son tournage !

La saga "Matrix"

Matrix est le premier épisode de la saga cyber-futuriste des frères Larry et Andy Wachowski. Il est suivi par la compilation de courts métrages animés The Animatrix (neuf au total, disponibles en DVD à partir du mois de juin 2003), et Matrix reloaded / Matrix revolutions, respectivement sortis en mai et novembre 2003. L'univers est également décliné en jeu vidéo, dans Enter the Matrix qui propose une heure de scène sinédites, et un jeu multijoueur dans la Matrice attendu dans les bacs en 2004.

Keanu Reeves, interprète de Néo

"Le premier film traite de la naissance, le second de la vie, et le troisième de la mort..."

Sortie mondiale... à la minute près !

Matrix revolutions est le premier film de l'histoire à bénéficier d'une sortie mondiale simultanée, à la minute près. Lancé dans une cinquantaine de contrées, le film sort le 5 novembre au même moment partout dans le monde, soit à 6 heures du matin à Los Angeles, 9 heures à New York, 14 heures à Londres, 15h00 à Paris, 17h00 à Moscou et 23h00 à Tokyo. Du jamais vu !

Hugo Weaving : de la Matrice à l'Anneau

Interprète de l'agent Smith, l'Australien Hugo Weaving a enchaîné avec une autre franchise fantastique d'envergure, Le Seigneur des anneaux où il incarne Le Seigneur elfe Elrond et où il a croisé de nouveau le producteur Barrie Osborne. Avant de retrouver les plateaux de The Matrix reloaded et The Matrix revolutions... Il a ainsi attaché son nom à deux des plus grandes sagas fantastiques de ce début de siècle.

L'évolution de l'Agent Smith

"Dans Matrix, Smith était un personnage extrêmement rigide, chargé d'une mission précise", explique son interprète Hugo Weaving . "Mais au fil de son parcours, il se met à éprouver des sentiments humains, comme la colère ou la jalousie. Il développe un odorat, il commence à comprendre vaguement la nature humaine. Et ça l'ennuie profondément, car il prend cela pour une faiblesse. Dans Matrix reloaded, il en vient à accepter ces puissants sentiments, et sans doute, à les apprécier. Son ego s'est affirmé, Smith s'est, littéralement, libéré. Dans Matrix revolutions, son ego n'a plus de limite : il ne veut plus seulement se libérer de la Matrice, mais carrément devenir le maître du monde. Je l'ai toujours trouvé drôle. L'humour propre au caractère de Larry et Andy se s'est retrouvé dans le personnage dès Matrix et je suis ravi qu'ils aient encore accentué ce côté humoristique dans Matrix reloaded et Matrix revolutions."

Un nouvel Oracle

A la suite du décès de Gloria Foster (survenu alors qu'elle venait tout juste de terminer sa scène sur Matrix reloaded), les frères Wachowski ont été contraints de recruter une autre comédienne, Mary Alice, pour Matrix revolutions, offrant une nouvelle apaprence au personnage de l'Oracle. Une métamorphose auquel ils avaient initialement songé lors de l'écriture du scénario, et qui leur a donc été finalement imposé par le destin. Pour l'anecdote les deux comédiennes s'étaient donné la réplique en 1995 à Broadway dans la pièce Having our say. Mary Alice avait également joué aux côtés de Laurence Fishburne qui, âgé de dix ans, campait son fils dans une pièce de théâtre new-yorkaise.

Un budget multiplié par 4 !

Le budget de Matrix reloaded / Matrix revolutions est estimé entre 250 et 300 millions de dollars, contre 65 millions de dollars pour Matrix. A titre de comparaison, la scène d'action finale de la trilogie, d'une durée de 17 minutes, a coûté à elle-seule deux tiers du budget de Matrix !

Tournages simultanés

Projets d'envergure, Matrix reloaded / Matrix revolutions ont été tournés simultanément entre mars 2001 et août 2002, durant 270 jours ! Le tournage s'est achevé le 21 août, soit le jour de l'anniversaire de Carrie-Anne Moss (Trinity). Parallèlement aux films, les acteurs ont également tourné de nombreuses scènes pour le jeu vidéo Enter the Matrix, qui offrira aux joueurs près d'une heure de scènes exclusives au logiciel...

150 décors

Pour les deux films, l'équipe de décorateurs dut s'atteler à la construction de 150 décors, contre seulement 40 dans le premier Matrix. La difficulté majeure venait du fait que les décors devait être sans cesse modifiés, afin de souligner la destruction des différents lieux traversés par l'histoire (Zion notamment).

Une nouvelle révolution

Copiés ou repris depuis la sortie du premier opus, les effets spéciaux "à la Matrix" se devaient d'aller toujours plus loin et d'offrir toujours plus aux spectateurs dans ces nouveaux épisodes. Aussi, déterminés à ne plus être imités, les frères Larry et Andy Wachowski ont demandé aux équipes d'effets visuels des scènes encore jamais vues, et surtout impossible à refaire par la suite, faute de temps et d'argent. Matrix reloaded et Matrix revolutions comportent donc à eux-deux plus de 2 500 effets (contre 412 pour Matrix), dont un combat opposant Keanu Reeves à Hugo Weaving répliqué en cent exemplaires (!), ou une poursuite sur une autoroute qui devrait redéfinir, selon le producteur Joel Silver, la scène d'action au cinéma...

Pour les nombreuses scènes d'action du film (les combats ou le siège de Zion par exemple), l'équipe de John Gaeta dû soumettre les comédiens à de nombreuses séances de motion capture, durant lesquelles leurs visages, cheveux, expressions et silhouettes furent scannés dans le moindre détail grâce à cinq puissantes caméras haute définition Sony HDW 900, pour un total s'imposant comme le plus gros poids de données jamais enregistré pour un film... et pour la majorité des jeux vidéo ! "Travailler en motion capture était une expérience nouvelle pour moi" déclare responsable des combats Yuen Woo Ping. "Cette formidable technologie nous a permis d'effectuer quantité de mouvements parfaitement impossibles dans la vie, de renforcer le dynamisme des combats, la puissance et la beauté de la gestuelle".

Du Burly Brawl au Super Burly Brawl

Révolutionnant les scènes de combat dans Matrix reloaded avec le combat opposant Neo à 100 répliques de l'Agent Smith (surnommée le Burly Brawl), l'équipe a souhaité faire encore plus fort sur Matrix revolutions avec le combat final opposant Neo à Smith, sous une pluie diluvienne et devant un auditoire composé... d'agents Smith ! Pour le producteur Joel Silver, "la séquence du "Super Burly Brawl" me fait penser à un combat de bande dessinée entre deux super-héros déchaînés – sauf que c'est la première fois qu'on assiste à une telle scène en prises de vues réelles !"

Ce combat épique se déroulant dans une rue inondée, dans le ciel zébré d'éclairs, dans un building désaffecté et dans un cratère, demanda ainsi deux mois de tournage et un énorme travail de pré et de post-production. Pour simuler les nombreux agents Smith témoins de ce duel au sommet, l'équipe utilisa plusieurs techniques, multipliant les copies virtuelles du comédien Hugo Weaving ou utilisant des mannequins à son effigie, commandés par des marionnettistes eux-mêmes affublés du costume, de la perruque (182 au total) et du visage de l'acteur !

De nombreux procédés techniques révolutionnaires furent également utilisés, comme les Tuning Forks, simulant l'apesanteur tout en combattant, ou encore les Twisty Belts permettant d'effectuer des rotations avec fluidité. Sans oublier un dispositif diffusant une pluie spéciale aux gouttes plus grosses que d'ordinaire, afin d'offrir à la scène un rendu unique. Hugo Weaving se souvient : "la pluie était si battante qu'il était difficile de parler distinctement sans avoir de l'eau vous ruisselant dessus. On ne s'entendait pas parler et, du coup, c'était presque impossible de trouver le ton juste car je n'avais pas la moindre idée de ce que ça pouvait donner. Toutes mes doublures étaient là avec leurs cheveux impeccablement mis malgré la pluie. Mais moi, même avec des quantités industrielles de laque, j'avais les cheveux dans le visage. Je me suis donc résolu à porter moi aussi une perruque de mes propres cheveux ! Et je me rends compte maintenant à quel point je me suis dégarni : en règle générale, quand je me regarde dans la glace, je me dis que ça peut aller. Mais quand je regardais tous mes doubles sur les côtés, quelle angoisse !"

Construire les robots APU

Les robots APU (Armored Personal Unit), qui résistent vaillament aux sentinelles lors de l'attaque de Zion, sont le fruit d'un travail intensif faisant appel à toutes les technologies. Ainsi, un premier modèle grandeur nature fut construit, puis scanné et dupliqué et animé virtuellement. Les comédiens, filmés sur fond vert, étaient ensuite ajoutés dans le harnais de commande, avant intégration des APU au décor final. "Je crois bien qu'au moins 1 000 éléments ont servi à la construction des APU" explique le chef-décorateur Owen Paterson. "Plusieurs équipes ont dû collaborer pour mettre au point cette machinerie d'une grande sophistication".

Un entraînement intensif

Afin de préparer le long tournage (270 jours !) et les incroyables scènes d'action des deux films, les principaux comédiens ont subi un entraînement intensif de cinq mois. Keanu Reeves explique : "J'ai trouvé l'entraînement trois fois plus dur que sur le premier film. Les éléments kung-fu et le travail au filin du personnage de Neo sont nettement plus sophistiqués. Et plus j'en faisais, plus on m'en demandait ! Quand je réussissais un truc, ils en exigeaient trois, quatre, six ! On s'éclatait tous, mais cela représentait quand même un boulot astreignant et douloureux. J'ai souvent fini mes journées dans une baignoire remplie de glaçons. Dans ces cas-là, la glace est votre meilleure amie..."

Six mois d'entraînement... pour un coup de pied !

Carrie-Anne Moss a reçu un entraînement spécial de six mois (!) pour un coup de pied spécial, le Scorpion Kick (avec lequel elle frappe son adversaire via un coup de pied donné par dessus le dos, tel le dard d'un scorpion), qu'elle utilise au début de Matrix reloaded et dans une scène de Matrix revolutions.

Keanu Reeves combat à l'aveugle

Pour son combat contre Bane à l'intérieur du Logos, Keanu Reeves devait quasiment se déplacer et se battre à l'aveuglette, son maquillage obstruant son champ de vision !

Un scénario secret

Forcément plus que secret, le scénario de Matrix reloaded / Matrix revolutions n'a été révélé aux comédiens qu'au tout dernier moment, soit quelques semaines avant le tournage, chaque exemplaire du script portant en filigrane le nom de son propriétaire, afin de pouvoir pister d'éventuels pirates...

On ne change pas une équipe qui gagne...

Pour Matrix reloaded / Matrix revolutions, la grande majorité de l'équipe du premier Matrix a fait son grand retour, des comédiens Keanu Reeves, Laurence Fishburne et Carrie-Anne Moss, aux réalisateurs et scénaristes Larry et Andy Wachowski, en passant par le producteur Joel Silver, le compositeur Don Davis, le responsable des effets visuels John Gaeta, le directeur de la photographie Bill Pope, ou le chorégraphe et expert en arts martiaux Yuen Woo Ping...

Les petits nouveaux

De nouveaux personnages font leur apparition dans Matrix reloaded / Matrix revolutions. Parmi ceux-ci, on retiendra Niobe (Jada Pinkett), Ghost (Anthony Wong), Zee (Nona Gaye), les agents Thompson et Johnson (Matt McColm et Daniel Bernhardt), les Virii (les jumeaux Rayment et Neil Rayment), sans oublier le couple Merovingian / Persephone, interprété par les "Français" Lambert Wilson / Monica Bellucci.

Un tournage endeuillé

Deux décès tragiques ont endeuillé le tournage de Matrix reloaded / Matrix revolutions. Le 25 août 2001, la chanteuse et comédienne Aaliyah était tuée à l'âge de 22 ans dans le crash de son avion aux Bahamas. Un mois plus tard, le 29 septembre, c'était au tour de Gloria Foster de disparaître, victime du diabète. Si cette dernière avait pu tourner ses scènes en tant qu'Oracle dans Matrix reloaded (mais pas Matrix revolutions où elle est remplacée par Mary Alice), le rôle d'Aaliyah (Zee), nouvelle venue dans l'univers Matrix, a été redistribué à l'actrice Nona Gaye.

Deux "frenchies" dans la Matrice...

Matrix reloaded et Matrix revolutions ont fait appel à deux comédiens "français", ou du moins européens : Lambert Wilson et Monica Bellucci, qui interprètent le couple Merovingian / Persephone, seigneurs de la Matrice.

Qu'est-ce que la Matrice ?

"Nous avons commencé à écrire Matrix en partant de l'idée que toutes les choses que nous croyons réelles, que tous les objets qui nous entourent, sont en fait élaborés par un univers électronique : la Matrice", expliquent les frères Larry et Andy Wachowski. "Tout au long de leur histoire, les hommes ont cherché à approfondir le sens de la vie, à aller au-delà des apparences, ce qui les conduits à d'étonnantes révélations. Dans ce film, nous avons voulu raconter l'aventure d'un petit groupe de rebelles qui passe de l'autre côté du miroir et prend conscience du pouvoir de la Matrice. Cette découverte amorce le récit au lieu d'en constituer le terme, comme il est de règle dans les contes initiatiques".

Des chiffres et des noms

Les noms des principaux personnages de Matrix n'ont pas été choisis au hasard, et ont chacun une réelle signification : Neo est ainsi l'anagramme de One (L'Elu) et vit dans l'appartement 101, Morpheus renvoie au Dieu des songes Morphée, Trinity représente la Trinité Mère/Femme/Guerrière et vit au N° 303, alors que Cypher rappelle indubitablement Lucifer. Quant à l'agent Smith, qui est à la fois partout et nulle part, il est tout simplement affublé du patronyme le plus usité aux Etats-Unis...

Les références de "Matrix"

Oeuvre dense, Matrix fait bien évidemment appel à de nombreuses références et cultures diverses. On y retrouve ainsi des éléments littéraires (le conte initiatique, Alice au Pays des merveilles), philosophiques (La Caverne de Platon, l'oeuvre de Baudrillard) et mythologiques (la thématique de l'Elu, l'Oracle...), mais également tirés des comic-books, de l'animation japonaise (Akira, Ghost in the Shell) et du jeu vidéo (le film est construit sur une série de choix : se faire arrêter ou fuir, prendre la pilule bleue ou la rouge, partir sauver Morpheus ou le laisser)... Autant d'éléments qui font de Matrix une oeuvre hybride, à la frontière du cinéma, de la bande dessinée, du conte et du jeu vidéo.

Qu'est-ce que Animatrix ?

Afin d'explorer plus loin encore l'univers de la Matrice, un programme regroupant neuf courts métrages animés faisant appel à tous les styles d'animation (traditionnelle, manga, images de synthèses...) a été élaboré par les studios Warner. Réalisé par les plus grands noms de l'animation japonaise et écrit notamment par Larry et Andy Wachowski, The Animatrix est édité en DVD à partir de juin 2003, entre les sorties en salles de Matrix reloaded / Matrix revolutions.

Sortie IMAX dès le 5 novembre

Contrairement à Matrix reloaded qui avait été distribué dans les salles américaines IMAX le 6 juin (soit trois semaines après sa sortie), Matrix revolutions bénéficie d'une sortie siultanée dans les cinémas américains "normaux" et IMAX, ces derniers offrant une qualité de son et d'images incomparables.

Clin d'oeil au premier Matrix

Dans la scène du "Club Hell", Carrie-Anne Moss effectue son célèbre coup de pied dit "Double Eagle", figure inoubliable de la scène douverture de Matrix en 1999.

Apparitions clins d'oeil

Le superviseur des effets visuels John Gaeta et l'illustrateur Geoffrey Darrow font une apparition à l'écran comme opérateurs APU lors du siège de Zion.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Mortal Engines (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Pupille (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Oscar et le monde des chats (2018)
Back to Top