Parle avec elle
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,8 pour 4 710 notes dont 294 critiques  | 
  • 77 critiques     41%
  • 59 critiques     31%
  • 18 critiques     10%
  • 15 critiques     8%
  • 12 critiques     6%
  • 8 critiques     4%

294 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
PandorineBox

0 abonné | Lire ses 300 critiques |

   3 - Pas mal

Il est fort touchant de voir qu'un personnage ressent les mêmes émotions face aux beautés des corps. Le film nous pose la question délicate de la vie dans le coma. L'histoire d'amour qui y est dépeint renonce à tout jugement et dessine l'amour fou. Les personnages sont touchants et nous guident dans cette histoire où les corps et les mots se mêlent avec délicatesse.

Giildo

13 abonnés | Lire ses 78 critiques |

   2 - Pas terrible

Déjà vu une fois où je m'étais endormi, mais obligé de le revoir dans le cadre d'une formation d'infirmier... des longueurs, le thème du viol récurrent chez le réalisateur, et comme la plupart de ses films il est glauque, des acteurs aussi expressifs que des pierres tombales, heureusement le fond lui donne quelques points, grâce auxquels ils arrivent difficilement à décroché la deuxième étoile.


Nick La Main Chaude !

17 abonnés | Lire ses 281 critiques |

   3.5 - Bien

" Parle avec Elle " se situe dans lignée de " La Fleur de mon secret " et de " Tout sur ma mère ": il y est question de deuil et de perte, de naissances qui réparent les blessures, de création et de sacrifices. La forme du récit est beaucoup plus audacieuse, la chronologie n'est pas linéaire, et l'on trouve au milieu du film un court-métrage muet ( "L'Amant Qui rétrécissait "). Dans les destins de ce film, parfois organisés par l'arbitraire de la vie (si Lydia courait sciemment un risque, l'accident survenu à Alicia était imprévisible), l'art offre un refuge aux deux protagonistes masculins, Benigno et Marco: la danse de Pina Bausch, la musique de Cateano Veloso, que l'on entend et voit chanter " Curucucu Paloma ", et enfin " L'Amant qui rétrécissait ", artefact d'un ciéma muet espagnol qui n'a jamais existé. Ce petit film montre un homme explorant un gigantesque corps féminin, se glissant entre les cuisses de la femme dont on ne voit jamais la tête, pénétrant tout entier le sexe ouvert. Ce n'est pas la première fois qu'un homme se retrouve entre les jambes d'une femme dans un film d'Almodóvar (Miguel Bosé et Victoria Abril dans " Talons Aiguilles ", Javier Bardem et Francesca Neri dans " En Chair et en os "). Cette fois, le metteur en scène conduit la pulsion jusqu'à sa conclusion logique. Et dans l'autre sens, le petit être humain qui va finalement sortir du corps d'Alicia la rendra au monde des vivants. La suavité des images de Javier Aguirresarobe, l'élégance mélancolique de la partition d'Alberto Iglesias achèvent de faire de " Parle avec Elle " un film dont l'audace se cache sous une grande douceur. Une fois de plus, Almodóvar s'est emparé des mécanismes du mélodrame, l'excès des situations et des sentiments, en les polissant et en les lustrant par des arrangements élégants avec la chronologie, en leur offrant comme caisse de résonance la présence créatrice d'artistes majeurs (Bausch et Veloso). C'est encore du collage comme au temps du " Labyrinthe des passions ", mais on ne devine même plus les sutures, tout est en harmonie.

Xavi_de_Paris

12 abonnés | Lire ses 1518 critiques |

   4 - Très bien

Du bon boulot de la part d'Almodovar, qui se contente ici néanmoins du strict minimum par rapport à ce qu'il est capable de faire en matière de réalisation. Certaines scènes forcent toutefois le respect, nous rappelant qu'il reste un maître incontesté d'un cinéma emprunt d'un certain d'esthétisme. L'histoire, quant à elle, est très belle, sombre au possible, voire glaçante sur la fin. Des acteurs au top achèvent de pouvoir parler d'un très bon film à propos de "Parle avec elle".

Moorhuhn

42 abonnés | Lire ses 465 critiques |

   4 - Très bien

J'apprécie Almodovar mais ses films ne m'ont jamais vraiment marqué, même La Piel que Habito dont j'ai adoré le scénario mais j'ai trouvé le film trop lisse, tout comme les deux autres que j'ai vu (Volver et Talons aiguilles). Parle avec elle m'a, au contraire, renvoyé une image très positive du cinéaste, j'ai été vraiment conquis par ce film. Techniquement c'est solide, Almodovar offre une mise en scène soignée, des cadrages tout propres, un découpage minutieux et on sent que c'est très maîtrisé. Il y a même une touche de fantaisie très admirable (et surtout moins lourde que dans Volver). Le film est bouleversant et certaines séquences sont vraiment puissantes, je pense à cette scène d'introduction dans la salle de spectacle qui est forte mais aussi au petit film muet vers le milieu du film qui en plus d'être très inventif a du sens. Almodovar est fasciné par les rapports entre hommes et femmes, ici ceux-ci sont peints sous un jour plus atypique avec des hommes bien vivants face à des femmes inanimées. Il y a cette expression de désir, très fortement liée aux interdits moraux où le jeune aide-soignant s'attachera fortement à la jeune danseuse dans le coma depuis des années. Au niveau de la narration c'est aussi très bien amené, la non-linéarité de celle-ci est très appréciable d'ailleurs, Almodovar est doué dans ce domaine-là. Ce qui est également admirable c'est que le cinéaste aborde un thème amoral tout en restant tout à fait neutre, aucun manichéisme, aucun jugement, aucune prise d'opinion. Il filme des humains, tout aussi beaux et médiocres qu'ils peuvent être, faisant face aux épreuves, à l'amour. Les sentiments prennent une forte part dans le film alors que le film emprunte une tournure dramatique, ça le rend encore plus déchirant mais ceci sans jamais tomber dans le pathos, ça reste plutôt subtil dans l'ensemble. Les personnages sont d'ailleurs un modèle d'écriture dans ce film et leurs interprètes sont tout aussi brillants, j'ai beaucoup aimé les acteurs jouant les rôles de Benigno et Marco, des performances marquantes. En tout cas ça m'encourage vraiment à poursuivre chez le cinéaste espagnol, je sens qu'il y a moyen que je prenne mon pied sur d'autres de ses oeuvres. Parle avec elle est tout aussi touchant qu'original, une oeuvre émouvante traitant ses thèmes avec justesse et finesse, un très beau film!

annastarnomberon

77 abonnés | Lire ses 240 critiques |

   4 - Très bien

Très beau film. Parle avec elle, ou l'histoire d'une amitié improbable et plus forte que tout qui naît entre deux hommes qui partagent une même douleur, celle d'être au chevet de la femme qu'ils aiment. Deux manières de vivre le coma de l'être aimé, deux situations très différentes mais qui finalement se retrouvent dans leur solitude. La naïveté candide de l'un se retrouve rapprochée à l'incommunication presque froide de l'autre, et finalement les deux s'apportent énormément et se font vœu d'une amitié sans limite. C'est très touchant, et la fin est magnifique (bien qu'assez prévisible). Le sujet est assez "trash", comme à l'habitude chez Almodovar, mais traité avec une certaine candeur et une sorte de poésie. Un film vraiment touchant, avec d'ailleurs une scène de corrida qui fait froid dans le dos.

Ancien utilisateur

   4.5 - Excellent

Après trois années d’absence, le cinéaste acclamé de Tout sur ma mère, pour lequel il avait obtenu l’Oscar du Meilleur film étranger à Hollywood, l’Espagnol Pedro Almodovar réapparaissait en 2002 avec un film d’une sobriété et d’une gravité inattendues. Loin du clinquant et du folklore de Femmes au bord de la crise de nerfs, Parle avec elle n’est cependant pas un trait tiré sur l’Almodovarisme des années 80. Ce film beau et grave témoigne de l’évolution naturelle d’un cinéaste qui a atteint la cinquantaine, la maturité, et dont l’univers ne cesse de s’enrichir. Une fois n’est pas coutume, Pedro Almodovar fait parler les hommes. Mais le mutisme des deux femmes plongées dans le silence ne les rend que plus fascinantes encore. Magnifiquement filmé et astucieusement mis en scène, ce mélodrame aux tendances morbides, mais incroyablement émouvant, parle d’amour et de mort, de passion et de folie. Du grand Almodovar !

reymi586

48 abonnés | Lire ses 2116 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Le quatorzième long métrage du cinéaste espagnol révèle la maturité de l'ex-enfant terrible de la Movida. A la faveur de l'amitié entre deux hommes réunis au chevet des femmes qu'ils aiment, se noue un mélodrame d'une beauté renversante.

girl1

0 abonné | Lire ses 6 critiques |

   4 - Très bien

Si je devais un film du cinemas espagnole ce serai celui là. Touchant-emouvant.

xavierch

5 abonnés | Lire ses 689 critiques |

   3 - Pas mal

Un film intrigant mélangeant des thèmes graves avec un ton léger, ce qui fait que le film se regarde facilement, même si il y a parfois des longueurs. Almodovar a vraiment un style particulier, il ose faire un film muet dans son film, il parle de viol et de coma, mais jamais en étant glauque, un tour de force.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Parle avec elle Bande-annonce VO
12 562 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné