Mon AlloCiné
La Pianiste
Note moyenne
3,7
22 titres de presse
  • Studio Magazine
  • Aden
  • Chronic'art.com
  • Ciné Live
  • Cinopsis.com
  • Fluctuat.net
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • Le Point
  • L'Express
  • Libération
  • MCinéma.com
  • Première
  • Synopsis
  • Télérama
  • Urbuz
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Figaro
  • Les Echos
  • Les Inrockuptibles
  • Studio Magazine
  • Première

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

22 critiques presse

Studio Magazine

par Michel Rebichon

Voir la critique sur www.studiomag.com

Aden

par Philippe Piazzo

La Pianiste fait le même effet qu'à peu près tous les films de Haneke : celui d'une grande claque. Ceux qui en auront, sinon les joues, du moins les yeux rouges, admettront qu'ils y ont vu quelque chose d'extraordinaire : Isabelle Huppert, déjà au sommet, qui arrive à se surpasser. Inoubliable.

La critique complète est disponible sur le site Aden

Chronic'art.com

par Nathalie Piernaz

La fable politique manque peut-être un peu de rigueur mais la radiographie de cette passion hors normes restera toutefois longtemps gravée dans nos esprits.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Ciné Live

par Philippe Paumier

Voir la critique sur www.cinelive.fr

Cinopsis.com

par Eric Van Cutsen

(...) Michael Haneke ne fera jamais l'unanimité: voir des personnages s'entredéchirer n'est pas forcément un spectacle souhaitable pour tous. Cependant, la leçon de cinéma que vous recevrez à la vision du film vaut largement l'effort de rentrer dans ce type de film...

La critique complète est disponible sur le site Cinopsis.com

Fluctuat.net

par Anne-Laure Bell

A travers sa pianiste il (Haneke) détruit les convenances et les barrières sociales de l'indécence pour interroger au cœur du corps la validité de l'obscénité et du désir. Avec ce film, il ajoute un opus à son exploration du regard, recherche qu'il mène sans complaisances depuis ses débuts.

La critique complète est disponible sur le site Fluctuat.net

Le Monde

par Thomas Sotinel

(...) il (Haneke) laisse s'accomplir ces opérations d'alchimie entre les acteurs, le texte et la mise en scène qui permet de laisser à ce film terrible la part de mystère nécessaire à sa vision.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Parisien

par Pierre Vavasseur et Alain Grasset

(...) sincère, brut, dérangeant, profond, inoubliable, vrai.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Le Point

par François-Guillaume Llorain

Voir la critique sur www.lepoint.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Point

L'Express

par Marie Marvier

Voir la critique sur www.lexpress.fr

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Libération

par Gérard Lefort

Si ce tour de cinéma (exposer/escamoter) (...) inquiète avec profit (on ne va pas au cinéma pour être rassuré), c'est qu'il enfonce délicatement sa lame dans la pénombre de nos intrigues domestiques.

La critique complète est disponible sur le site Libération

MCinéma.com

par Olivier Pélisson

Le sujet, qui frôle les extrêmes de la complaisance, provoque inéluctablement de vives réactions chez le spectateur (...). La mise en scène est frontale et incisive, à l'image du personnage de la pianiste. Le film bénéficie du jeu hallucinant d'Isabelle Huppert (...)

Première

par Virginie Apiou

Oui, La Pianiste est remplie de trucs masos chers à Haneke. Mais ce n'est là qu'un aspect spectaculaire, une couche de vernis pervers qui cache le récit d'une histoire d'amour manquée et le portraitd'une fille névrosée.

Synopsis

par Marie Marvier

C'est en glissant, comme pieds nus sur un carrelage froid, que l'on entre dans La Pianiste. (...) L'intelligence scénaristique indissociable de la mise en scène, est époustouflante.

Télérama

par Louis Guichard

Cette fois, bon gré mal gré, il (Haneke) parle tout simplement d'une passion triste et d'une souffrance abyssale. Voilà pourquoi, au lieu de choquer, sa Pianiste émeut.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Urbuz

par Jean Philippe Tessé

La pianiste, oeuvre résolument marginale dans la filmographie du cinéaste autrichien, si elle n'est pas une mise en crise du cinéma est, au moins, une mise en scène de la crise.

La critique complète est disponible sur le site Urbuz

Cahiers du Cinéma

par Patrice Blouin

Haneke adapte ici un roman de sa compatriote Elfriede Jelinek [...] qui loin de grever sa mise en scène, la dynamise étrangement. (...) Haneke lâche, hélas !, rapidement la bride à ses mauvaises habitudes (...)

La critique complète est disponible sur le site Cahiers du Cinéma

Le Figaro

par Damien Bertrand

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Les Echos

par Anne Coppermann

(...) on ne peut s'empêcher d'y voir davantage un exercice de style, froid, inutilement provocateur, gratuit, qu'un portrait de femme « représentative de notre société », comme le prétend le réalisateur...

La critique complète est disponible sur le site Les Echos

Les Inrockuptibles

par Sophie Bonnet

Si la singularité d'écriture et le questionnement d'Haneke sont indéniables, La Pianiste n'en reste pas moins une démonstration clinique et désincarnée.

Studio Magazine

par Christophe D'Yvoire

Voir la critique sur www.studiomag.com

Première

par Olivier de Bruyn

Haneke réussit le fâcheux exploit de réaliser un film sur le mystère jamais mystérieux, jamais surprenant. Et donc jamais dérangeant.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top