Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Sentiers de la perdition
    Note moyenne
    3,7
    23 titres de presse
    • Aden
    • Le Parisien
    • Le Point
    • MCinéma.com
    • Positif
    • Cine Libre
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Les Echos
    • L'Express
    • Première
    • TéléCinéObs
    • Zurban
    • Ciné Live
    • Cinopsis.com
    • Libération
    • Mad Movies
    • Studio Magazine
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • Les Inrockuptibles

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    23 critiques presse

    Aden

    par Philippe Piazzo

    La promesse d'un grand film façon Hollywood. Promesse tenue.

    Le Parisien

    par Alain Grasset

    Inédit à l'écran, le duo Tom Hanks-Paul Newman est extraordinaire. "Les Sentiers de la perdition" est un chef-d'oeuvre !

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Le Point

    par Olivier De Bruyn

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    MCinéma.com

    par Grégory Caulier

    Choisissez la bonne route, prenez la direction de la salle la plus proche et laissez-vous donc mener sur le sentier de la perdition.

    Positif

    par Franck Garbarz

    Dans cet univers funeste, Tom Hanks, qu'on n'attendait pas dans ce registre, est saisissant en gangster au visage hiératique, ne laissant presque jamais prise à l'émotion.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Cine Libre

    par François Doisnel

    Le talent toujours présent du réalisateur et de son équipe font des Sentiers de la perdition un film plus qu'intéressant. Cependant l'impact émotionnel du film est inférieur à ce que l'on pourrait en attendre, en tout cas inférieur à celui d'American Beauty.

    La critique complète est disponible sur le site Cine Libre

    Le Figaro

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Figaroscope

    par Marie-Noëlle Tranchant

    Le film coule comme un fleuve opaque et tumultueux, avec un beau sens du romanesque.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Refusant avec la même énergie le sentimentalisme et le second degré, Mendes et ses acteurs parviennent, comme presque toujours au long de cette route, à redonner vie et innocence à des histoires usées par le cinéma.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Les Echos

    par Annie Coppermann

    Un mélange de Scorsese (auquel on pense lors de la cérémonie funèbre d'ouverture, suivie de... danses irlandaises, elle) et de James Gray ("The Yards"), une photographie extrêmement soignée, stylisée, entre sépia et clair-obscur, une mise en scène recherchée où l'on peut se perdre dans le reflet d'une porte vitrée, quelques beaux morceaux d'anthologie : on ne s'ennuie pas, même si l'on n'est pas surpris.

    La critique complète est disponible sur le site Les Echos

    L'Express

    par Eric Libiot

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Première

    par Olivier De Bruyn

    American Beauty n'était pas un accident : Sam Mendes est fort.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    TéléCinéObs

    par Olivier Bonnard

    Après "American Beauty", le wonderboy Sam Mendes transforme l'essai.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Zurban

    par N. T. Binh

    Réalisateur doué, Sam Mendes (...) ménage un suspense constant et des moments d'émotion inattendus, servi par un casting grandiose où, en contrepoint du face-à-face Hanks-Newman, Jude Law prend plaisir à composer - magistralement : mimiques, voix, silhouette... un tueur photographe agité et disgracieux.

    La critique complète est disponible sur le site Zurban

    Ciné Live

    par Sandra Benedetti

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    Cinopsis.com

    par Olivier Guéret

    Et bien que le bouffi et usé Tom Hanks, que le dichotomique Paul Newman soient absolument superbes; bien que Sam Mendes n'ait définitivement plus à prouver son sens de l'image, on ne peut que regretter l'absence de mise à nu intégrale de cette très belle histoire entre un garçon et son père. Comme si le retour en arrière s'était fondu dans un classicisme étouffant.

    La critique complète est disponible sur le site Cinopsis.com

    Libération

    par Gilles Renault

    (...) les Sentiers de la perdition apparaissent comme un demi-succès (donc, un demi-échec). Le réalisateur ne parvient pas à esquiver l'écueil du chromo. Pas plus qu'il ne maîtrise son sujet jusqu'au bout le dernier tiers du film, centré sur la relation père/fils, sacrifie à de redoutables poncifs sur fond de cavale initiatique flirtant avec le mélo. En revanche, le regard porté sur la mafia irlandaise des années 1930 recèle plusieurs scènes d'une belle incandescence.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Mad Movies

    par Arnaud Bordas

    (...) à justement trop hésiter entre démesure et retenue, Sam Mendes finit par ne pas développer tout le potentiel de l'intrigue.

    Studio Magazine

    par Christophe D'Yvoire

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    Télérama

    par Aurélien Ferenczi

    L'émotion affleure, ici et là, sous l'impeccable glacis de l'image, et la perfection lisse d'un cinéma un peu trop millimétré.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Cahiers du Cinéma

    par Patrice Blouin

    La morale est sauve et l'exercice n'aura profité à personne.

    Chronic'art.com

    par Jean-Philippe Tessé

    On ne saura jamais vraiment où ils mènent, ces "sentiers de la perdition", sans doute nulle part puisqu'une âme, chez cet affreux pudibond de Mendes, n'est jamais vraiment perdue. Ou plutôt vers un ennui aussi mou que les joues de Tom Hanks.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Les Inrockuptibles

    par Amélie Dubois

    Se réfugiant dans la thématique lourdement surlignée de la filiation, Les Sentiers de la perdition, contrairement à ce qu'indique son titre, prend un chemin ultra-emprunté et peu risqué, s'embourbe dans les convenances lisses et vides d'un cinéma hollywoodien sans âme.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top