Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Dogville
note moyenne
3,6
3798 notes dont 465 critiques
49% (227 critiques)
23% (108 critiques)
4% (19 critiques)
7% (31 critiques)
10% (46 critiques)
7% (34 critiques)
Votre avis sur Dogville ?

465 critiques spectateurs

Julie B.
Julie B.

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 59 critiques

3,0
Publiée le 26/10/2015
Je ne peux pas mettre 5 étoiles car l'absence du décor m'a sincèrement perturbée. Je l'avais loué en DVD à l'époque et quand j'ai compris qu'il n'y aurait que des traces de craies sur le sol dans un studio, j'ai été désappointée. L'histoire est bien par contre. Et Nicole Kidman joue vraiment bien. Je ne sais pas si ce film aurait eu le même impact psychologiquement s'il avait eu un décor réel. Mais malgré tout je me suis laissé prendre au jeu et j'ai passé un (long) bon moment.
Sionsono2
Sionsono2

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 754 critiques

3,5
Publiée le 07/08/2014
Apparemment, le meilleur film de sa filmographie, il me devait de le regarder. N'ayant vu que ses films les plus récent (Melancholia, Anti-Christ et Nymphomaniac) je ne jugerai que par rapport à ceux-ci. Et je peux admettre qu'il est vraiment dans les bons. Le problème majeur, que tout le monde semble avoir remarqué, est qu'on est frustré (SPOIL) d'apprendre que tout le film se passe dans une salle avec des bandes blanches qui délimitent les murs des maisons avec quelques meubles. Et quelques faux buissons, montagnes, etc font vivre la petite ville de Dogville. Mais ce stratagème se révèle astucieux, utile et surtout très intelligent. Car finalement le réalisateur mise tout sur le jeu de ses acteurs pour faire vivre ce film et à l'air des écrans verts, et tout ce qui nous permet de déformer un visage humain, ici on joue sur l'aspect brut, théâtrale et le bon jeu. Et c'est un pari réussi! On s'y croirait presque! Les personnages imitant le geste d'ouvrir une porte, de ne pas voir au delà des murs. Il y a la bande sonore qui est d'une grande aide. On entend le vent, le bruit des graviers et la solitude qui émane de Dogville. Cette ville fait penser à celle de "Silent Hill" car perdue, avec des protagonistes très singuliers qui peuvent nous paraître sympathique mais qui ont en fait un lourd dessein dans leur tête. Le film est réussi sur le message à passer, qui est l'acceptation d'une étrangère et venant de Grace de laisser une chance à autrui. Mais le fait d'avoir trop donner sans donner de limites la perdra. Un inconvénient est certaines scènes qui tirent en longueur, et sans doute la déception quand j'ai vu comment on allait voir ce film durant les trois prochaines heures.
Tupois Blagueur
Tupois Blagueur

Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 1 165 critiques

3,5
Publiée le 01/03/2014
Lars Von Trier est un de ces réalisateurs qui marque, en bien ou en mal selon les personnes, et laisse son empreinte dans le cinéma. Comme d'habitude il ne déroge pas à cette règle, même si à l'époque où il a tourné ce film il est encore dans le mouvement du Dogme (qu'il a lui-même créé avec un compatriote). Ici le manque singulier de décors (en accord avec le Dogme) pourra en dérouter plus d'un, mais on se fait rapidement happé par cette austérité. Austérité qui ne nous quitte jamais vraiment car ce sentiment est ensuite relayé par les habitants de Dogville. Ce sont vraiment de parfaits salauds : déjà peu accueillants au départ, ils vont petit à petit se révéler être des geôliers pervers et rusés, la réduisant au travail puis à l'esclavage sexuel et physique. Il est étonnant de voir Grace se laisse faire sans rien dire et d'ailleurs, au bout d'un moment, elle est tellement passive qu'elle en devient agaçante (on dirait qu'elle cherche la merde en restant jusqu'au bout dans ce trou paumé). Et puis son secret est dévoilé, et alors là tout s'explique : son apparente faiblesse, le fait qu'elle se lasse faire, pourquoi elle s'est réfugiée dans ce trou du cul des Etats-Unis. Le summum de la violence dont ont fait preuve les habitants de Dogville se retourne contre eux, telle la vengeance juste qui s'abattrait sur des pêcheurs. Comme quoi des gens ordinaires peuvent devenir les pires monstres...
laylahajji
laylahajji

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 8 critiques

2,0
Publiée le 24/01/2014
Si j'avais dû noter ce film juste après l'avoir vu, je lui aurais donné un zéro. J'étais curieuse de découvrir un film de Lars Von Trier plus ancien puisque j'ai beaucoup apprécié Melancholia... Pourtant, autant j'ai trouvé Melancholia subtil, avec une morale intéressante, autant Dogville est pour moi un film qui prône l'absurde et la violence et qui va totalement à l'encontre de la quête de sens propre au septième art. Je lui donne finalement deux étoiles pour l'originalité de la mise en scène, le jeu impeccable de Nicole Kidman, de Paul Bettany et de tous les acteurs secondaires. Une très bonne direction d'acteur par Lars Von Trier, une mise en scène relativement originale (pas de décors, seulement un tracé de lignes blanches qui délimite un espace qui représente le village de Dogville) et un découpage plutôt agréable (le film est divisé en neuf parties et chaque partie débute par une narration en voix off rappelant la présentation d'une pièce de théâtre). Cependant, sur le fond, le film livre une morale plus que douteuse, véritablement absurde. J'ai d'abord été extrêmement déçue par ce film dont les critiques sont plutôt bonnes. En effet, la chute du filmspoiler: où Nicole Kidman, la jeune femme qui s'est transformée en bonne à tout faire et en souffre douleur pour les gens du village décide de faire tuer tout le village à la fin du film par les hommes de son père. en fait un navet de noirceur et de pessimisme. Mais en y réfléchissant (car ce film a eu le mérite de me faire réfléchir), je suis parvenue à faire ressortir deux niveaux d'intérprétation: j'ai d'abord trouvé dans un premier temps, après avoir vu le film, qu'il s'agissait en fait d'une apologie de la violence, un film qui glorifie la vengeance de ceux qui ont été faibles et qui par la suite acquièrent le pouvoir. En effet, le personnage de Grace est d'abord démunie, elle accepte toutes les tâches vîles que lui donnent les gens du village, se fait exploiter, violer à plusieurs reprises et trahir par l'homme dont elle tombe amoureuse. Elle essuie toutes ces humiliations sans jamais se rebeller, s'indigner, telle une sainte, patiente et douce jusqu'au bout, attendant le moment de sa libération. Mais quand son père vient la chercher et lui propose de lui donner le pouvoir qu'elle désire, elle réfléchit et choisit de se venger en tuant toute cette vermine. Certes, le film peut dresser un portrait lucide sur ce que peut être la nature humaine dans sa bassesse, mais est-ce nécessaire de transformer le seul personnage "bon" et censé en monstre ? C'est en cela que dans un premier temps, Dogville apparait comme un film malsain, sombre et terriblement pessimiste, qui ne laisse aucune voie de salut à l'être humain, les êtres brimés devenant à leur tour des criminels. En bref, c'est une humanité pourrie jusqu'à la moelle que présente Lars Von Trier. Mais dans un deuxième temps, et après plus longue réflexion, j'ai réussi à dégager une autre interprétation, un peu plus explicative: en effet, Grace, personnage vertueux au départ, qui semble dotée d'une humanité supérieure à tous les habitants du village, prête à venir en aide à quiconque lui demande n'est en réalité qu'un être humain qui a surestimé sa capacité à encaisser les humiliations et à endurer le malheur. Ainsi, passive devant ce qui lui arrive et devant le mal qu'on lui fait, incapable de se défendre au moment opportun, elle refoule toute son agressivité qui ressort d'une façon cruelle à la fin du film. Lars Von Trier montre à travers son film, consciemment ou inconsciemment, que l'être humain le plus ppacifiste et le plus innocent en apparence ne peut s'élever au rang de saint, que la passivité devant l'humiliation peut au final devenir dangereuse quand cette personne obtient finalement les moyens de se défendre et de riposter. Même le personnage de Grace qui semble incapable de faire le moindre mal, va être celle qui ordonnera un génocide. Deux étoiles donc pour la capacité de Lars Von Trier à dépeindre la noirceur et le mal qu'il peut y avoir dans l'âme humaine. Un film trop sombre cependant, d'un réalisateur certainement très torturé.
fsf
fsf

Suivre son activité Lire ses 19 critiques

5,0
Publiée le 02/06/2013
extra .....ordinaire mise en scène et jeu de Nicole Kindman
M@vrick
M@vrick

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 30 critiques

4,5
Publiée le 13/05/2013
Quel film ! Sa mise en scène est unique, il n'y a pas deux films comme "Dogville" et rien que pour ça : il vaut la peine d'être vu ! Les personnages s'infusent littéralement dans les veines de leurs interprètes qui nous offrent du début jusqu'à la fin de "Dogville" un spectacle époustouflant ! Lars Von Trier explore le genre humain sans faire de concessions (il ne nous ménage pas), avec une vision crue, peut-être exagérée - surtout à la fin - mais terriblement vraie. Ce film est brutal quelques fois mais c'est une violence nécessaire qui est faite au spectateur pour l'encourager à descendre dans les bas-fonds de l'esprit humain pour voir ce qui s'y passe. Fascinant !
Jérôme E.
Jérôme E.

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 99 critiques

4,0
Publiée le 17/04/2013
Dogville est un film surprenant, d'une part par sa mise en scène qu'on pourrait qualifier " amateur " du fait d'un mouvement constant de caméra sans plan véritablement fixe, et également théatral par la représentation de la ville. Cela gène un petit peu au début, mais finalement ce fut une excellente idée qui colle bien au film, pour nous montrer la petitesse de la ville, comment se répend les paroles et surtout le sentiment d'être constamment épié et jamais tranquille. Le choix est donc réellement bien amené, surtout qu'on se concentre alors sur les protagonistes vu que le lieu reste froid et le même tout le long du film. Le film en lui même est très malsain et dénonce le caractère animal d'une citoyenneté pas comme les autres : celle de Dogville. On a une réelle proximité avec les personnages, la narration est excellente puisqu'on n'a pas à se concentrer pour découvrir les personnages, tout est bien clair et expliqué. Le film retranscrit bien comment les gens en général se comportent devant quelqu'un d'étranger, et montre comment ils se comportent lorsque cette personne devient familière, en dévoilant leur véritable personnalité. Dur dans son ensemble, Dogville n'en ai pas moins réaliste devant le comportement des personnages qui n'ont pas une vie passionnante et qui sont surtout réclus dans cette ville, même si certains passages sont un peu exagérés et disposent d'une moralité douteuse. On veut crier devant les nombreuses injustices et horreurs commises... Le personnage de Grace, encaisse les coups des habitants sans se morfondre sur son sort, du coup on a encore plus une situation mystérieuse quant à son passé : comment supporte t'elle Dogville ? La scène finale devient alors véritablement anthologie et mesurée à la situation... Le casting est vraiment extraordinaire, chaque personnage dispose d'une personnalité différente et très bien joué, mention spéciale à Nicole Kidman. Malgré tout, le film dispose de quelques passages plutot inutiles et quelques fois de morale un peu douteuse ce qui m'a fait baisser la note... En bref, Dogville est un film très original et très bien réalisé, le récit est très riche et la critique humaine est très importante. Quelques longueurs alimentent le film mais c'est vite pardonné, une experience malsaine et qui fait reflechir sur le coté de l'humanité, une vie misérable ne justifie pas pour autant des actes humiliants envers une personne. Très bien.
brucelit
brucelit

Suivre son activité Lire ses 24 critiques

5,0
Publiée le 15/03/2013
Purement jubilatoire. Malgré l'ascèse du décor on rentre sans soucis dans cette pièce de théâtre cinématographique. La dernière partie est savoureuse.
Rm951
Rm951

Suivre son activité Lire ses 15 critiques

5,0
Publiée le 20/12/2012
On se dit, au début du film, en voyant le minimal des décors, que les trois heures de Dogville vont être trèès longues. Et en fait, que nenni ! ça passe comme une lettre à la poste, et cette expérimentation est vraiment une idée brillante donnant beaucoup de caractère au village de Dogville. Ceci dit, si vous avez trouvé comme moi que Dancer in the Dark était un chef d'oeuvre, vous ne pouvez que penser la même chose de ce film, qui suit le même schéma sadique mais génial de Von Trier. Je ne sais que penser de ce réalisateur ... un génie contesté, à ne pas en douter.
__Kitsune__
__Kitsune__

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

5,0
Publiée le 10/12/2012
Dogville, un film hybride qui emprunte avec singularité au cinéma, au théâtre et à la littérature > Le décor ou plutôt l’absence de décor nous plonge au cœur d’un univers presque entièrement façonné par notre imagination. Les traces de craies sur le sol et les gestes des acteurs sont les seuls indices qui nous sont donnés du village. Face à ce Dogville tout de marelle, et aux mimes de ses habitants, on retomberait presque en enfance pour peu que le sombre scénario ne vienne noircir cette belle non-mise en scène. La suite sur mon blog :)
B-zoroastre
B-zoroastre

Suivre son activité Lire ses 36 critiques

5,0
Publiée le 06/12/2012
Audacieux , ingénieux,déconcertant,grandiose ! expérimental ,passionnant,et stylisé ! Nicole Kidman au sommet ! peut être le meilleur de Lars Von Trier...
Deathisfunny
Deathisfunny

Suivre son activité Lire ses 23 critiques

5,0
Publiée le 07/10/2012
Je pense que ceux qui trouvent ce film "nul" ne comprennent rien à l'art. Le réalisateur nous incite à utiliser notre propre imagination en utilisant un décor théâtral, ce qui laisse au spectateur la liberté de chaque détail esthétique. L'histoire est géniale, avec une grande question en ce qui concerne l'humanité et la conscience. J'aime beaucoup le découpage du film et les changements soudains de comportement des habitants. spoiler: La scène du viol montre la froideur et la cruauté presque instinctive de l'homme, jusqu'où il est prêt à aller.. Une des premières choses que l'on voit, c'est que ces gens sont pauvres et se contentent de ce qu'ils ont, mais on voit également qu'ils ne sont pas heureux. Ils vivent, c'est tout. Puis une jeune fille arrive, on ne s'est pas trop comment ni pourquoi, mais elle a besoin de se cacher. Et à partir de ce moment jusqu'à la fin du film, on va découvrir chaque personnage au fur et à mesure du film, certaines choses en eux un peu effrayantes mais commune à chaque être humain vont se révéler sans qu'on s'y attende. Le film dure trois heures, mais on ne s'ennuie pas, on reste scotché devant. Cependant, je le déconseille pour les enfants car c'est un film assez dur, non pas à cause des deux ou trois scènes de violence mais moralement. Une petite phrase quand même pour la fin que j'ai trouvée extraordinaire, une manière de conclure en beauté l'idée principale du film.
Yohann Sed
Yohann Sed

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 98 critiques

5,0
Publiée le 03/09/2012
Vu en cours de philo, j'ai simplement envie de dire : chef d'oeuvre.
ygor parizel
ygor parizel

Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 2 500 critiques

4,5
Publiée le 30/06/2012
Film choc et le mot est faible. Une audace formelle inimaginable, comment Von trier a osé mettre en marche un tel projet ? Des décors et paysages imaginaires, des discussions sur l'être humain, une cruauté son nom, ... et j'en passe et des pires. Un casting énorme, une mise en scène qui colle au personnages. La fin est dantesque et subversive.
samuel-fuller
samuel-fuller

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 129 critiques

4,0
Publiée le 18/05/2012
Les messages de Lars von Trier sont pas toujours clair... fait il une critique des états unis ou de l'humain ? Je suis pas un grand fan de ces bizarerie cinématographique, pas de décors je trouve cela débile, c'est bien au théatre mais pas au cinéma... Sinon l'histoire est bonne et bien raconté. Je met 4 étoiles, mais pas sur le message que je trouve un peu douteux...
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top