Mon Allociné
Les Marins perdus
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 3,0 14 titres de presse
  • Le Figaroscope
  • MCinéma.com
  • Les Inrockuptibles
  • Le Figaro
  • L'Express
  • Studio Magazine
  • TéléCinéObs
  • Aden
  • Ciné Live
  • Libération
  • Télérama
  • Première
  • Positif
  • aVoir-aLire.com

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

14 critiques presse

Le Figaroscope

par Brigitte Baudin

L'atmosphère est oppressante, presque insupportable. Les personnages sont authentiques et magnifiquement campés (...)

MCinéma.com

par Olivier Pélisson

Claire Devers a réussi à créer un film fort à partir d'un roman admiré. Et si certains puristes d'Izzo se plaignent, ce n'est pas grave. Les Marins perdus est un film à part entière, inspiré et émouvant.

Les Inrockuptibles

par La rédaction

Un film très bien construit autour de deux espaces antagonistes, la mer et la terre, dont la fusion, via l'interaction de ses protagonistes, exacerbe les passions mais aussi les perversions.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Le Figaro

par Marie-Noëlle Tranchant

Voir la critique sur www.lefigaro.fr

L'Express

par Stéphane Brisset

Voir la critique sur www.lexpress.fr

Studio Magazine

par Sophie Benamon

Voir la critique sur www.studiomag.com

La critique complète est disponible sur le site Studio Magazine

TéléCinéObs

par Elodie Lepage

(...) le nouveau film de Claire Devers s'apprécie sur la longueur, après qu'on s'est acclimaté à l'atmosphère moite de cette chronique désespérée.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Aden

par Philippe Piazzo

(...) Bernard Giraudeau, dans un rôle un peu caricatural de héros abîmé et généreux à la Izzo, pas si loin du Fabio Montale de sa Trilogie marseillaise. Nedim (...) est, avec Lalla, entraînante entraîneuse (Audrey Tautou), et Mariette, femme terrienne et vivante (Marie Trintignant), le personnage le plus crédible, sauvé des lourdeurs de l'adaptation littéraire par sa sensualité, sa spontanéité.

La critique complète est disponible sur le site Aden

Ciné Live

par Sandra Benedetti

Voir la critique sur www.cinelive.fr

La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

Libération

par Philippe Azoury

Le film de Claire Devers n'est pas antipathique, seulement son parfum de cinéma d'avant-guerre (qui ne réussit à réanimer ni le fantôme de Viviane Romance ni celui de Gabin) ressemble à s'y méprendre à une bonne fiction télé. Le désir reste à quai, en gros.

Télérama

par Pierre Murat

C'est avec une jolie discrétion qu'elle filme, ici, Marseille (...) Dans ce film inégal, le plus réussi reste la lutte sourde à laquelle se livrent le Grec et son capitaine libanais (...)

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Première

par Nicolas Schaller

Méditerranée contre obscurité nocturne des coupe-gorge, attirance du large contre amour terrestre, violence refoulée contre mal-être persistant, autant d'ambivalences que le film de Claire Devers (Max et Jérémie) se révèle impuissant à exploiter.

La critique complète est disponible sur le site Première

Positif

par Dominique Martinez

Tout est calculé, sans faille. Et rien n'étant livre au hasard du naturel, les intentions remontent à la surface alors que le film se raidit. Dommage que Claire Devers ne le laisse pas prendre le large et se frotter à la vie. Résultat : il ne subsiste aucun espace pour l'imprévu, aucune possibilité d'émotion. Le travail est minutieux, soigné, mais le film est raté. Ni la beauté des images, ni l'imposant casting n'y feront rien.

La critique complète est disponible sur le site Positif

aVoir-aLire.com

par Jennifer Homère

A trop vouloir restituer une atmosphère gluante, Claire Devers fige ses personnages au bord de la caricature. Les cadrages exigus associés à une mise en scène du quotidien triviale et sinistre, annihilent l'intensité dramatique (...)

Les meilleurs films de tous les temps