Notez des films
Mon AlloCiné
    Meurs un autre jour
    Note moyenne
    3,7
    23 titres de presse
    • Le Figaro
    • Le Figaroscope
    • Le Parisien
    • MCinéma.com
    • Aden
    • Brazil
    • Ciné Live
    • Le Point
    • Les Echos
    • L'Express
    • L'Humanité
    • Ouirock.com
    • Positif
    • Première
    • Studio Magazine
    • Télérama
    • Chronic'art.com
    • Libération
    • Mad Movies
    • Zurban
    • Cinopsis.com
    • Fluctuat.net
    • Le Monde

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    23 critiques presse

    Le Figaro

    par Dominique Borde

    Voir la critique sur www.lefigaro.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

    Le Figaroscope

    par Emmanuèle Frois

    Meurs un autre jour, plus sombre, plus dramatique, fait référence aux premiers opus, époque Connery, avec toute la quincaillerie high-tech d'aujourd'hui en plus. Une belle réussite.

    Le Parisien

    par Alain Grasset

    Tout au long du film, alternent desséquences d'action plus étonnantes les unes que les autres, bénéficiant d'extraordinaires effets spéciaux et des scènes plus traditionelles, où de sculpturales jeunes femmes sont toujours dangereuses.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    MCinéma.com

    par Xavier Pichard

    Le James Bond arrivé. Dents blanches, oeil de velours, le smoking impeccablement repassé, on pourrait penser qu'il ressemble à tous les autres... et pourtant ! Plus rapide, plus drôle, plus rythmé, le meilleur agent de sa Majesté a pris un coup de jeune grâce notamment à une réalisation et un montage parfaits.

    Aden

    par Philippe Piazzo

    Quant aux fans de Pierce, sachez-le, mesdemoiselles, il est plus jeune, plus beau et plus musclé que jamais. Indestructible.

    La critique complète est disponible sur le site Aden

    Brazil

    par Benoit Cousin

    Bref, le cahier des charges -recyclage des figures imposées, avec (légers) changements dans la continuité- est parfaitement respecté. Un Bond cru, donc.

    Ciné Live

    par Olivier Petit

    Voir la critique sur www.cinelive.fr

    La critique complète est disponible sur le site Ciné Live

    Le Point

    par François-Guillaume Lorrain

    Voir la critique sur www.lepoint.fr

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Les Echos

    par Annie Coppermann

    Tout ceci, bien sûr, avec l'aide de la très, très séduisante nouvelle "Bond girl", Halle Berry (...) que l'on voit, comme jadis Ursula Andress, surgir de l'onde à Cuba et qui, inattaquable par les balles, la torture et même la noyade, ne peut bien sûr pas résister... au charme irrésistible de Bond-Brosnan. Nous non plus, finalement, d'autant que son humour est de retour.

    La critique complète est disponible sur le site Les Echos

    L'Express

    par Jean-Pierre Dufreigne

    Voir la critique sur www.lexpress.fr

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    (...) en fait, seul le début, traité en couleurs désaturées, dans une Corée du Nord sinistre, ambiance carcérale et totalitaire, diverge légèrement de la norme habituelle des James Bond. Le reste est à l'aune des sempiternelles aventures de ce dinosaure du machisme : tueries, coucheries soft, gadgets, et bien sûr un festival de scènes périlleuses et spectaculaires qui nourrissent le suspense.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Ouirock.com

    par Pablo Chimienti

    Evidemment le scénario est invraisemblable, mais lorsque l'on va voir un James Bond, on sait à quoi s'attendre. Ce qui reste incroyable c'est que les scénaristes arrivent encore malgré tout à nous éblouir et nous surprendre avec, à chaque fois, de nouvelles idées et de nouvelles trouvailles.

    Positif

    par Yannick Dahan

    Mais attention, si le dernier James Bond en date s'avère rafraîchissant, il reste encore soumis aux aléas du marketing (...). Encore une fois, 007 est dans la norme (à l'heure actuelle, rassurante), et c'est pour cela qu'il ne meurt jamais...

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Première

    par Nicolas Schaller

    Osons les trois étoiles pour le vingtième 007, de loin le meilleur Pierce Brosnan et celui qui mixe le mieux le traditionnel flegme britiqh et la désormais indispensable surenchère de spectaculaire.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Magazine

    par Juliette Michaud

    Voir la critique sur www.studiomag.com

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    Le résultat est un film qui a de l'esprit et de la tenue, et qui reprend avec mesure le chemin des fantaisies d'antan : une clinique de La Havane spécialisée dans le changement d'ADN, un roi du diamant qui a fait construire en Islande un hôtel de glace, une brune torride et une blonde réfrigérante... Peu à peu, tout l'univers de 007 est à nouveau en place.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Chronic'art.com

    par Vincent Malausa

    Le résultat, s'il ne déçoit pas totalement, ne viendra pas changer la donne : Bond est à bout de souffle (...).

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Libération

    par Bruno Bayon

    Die Another Day, cybermerdouille pyrotechnique vaguement distrayante, pousse au comble l'option videogame des derniers avatars, jusqu'au blanc polaire ­ décor du film.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Mad Movies

    par Stéphane Moïssakis

    La routine en somme, mais on attend encore LE film qui confirmera que Pierce Brosnan est bel et bien le digne successeur de Sean Connery.

    La critique complète est disponible sur le site Mad Movies

    Zurban

    par Véronique Le Bris

    Si l'on s'amuse encore des clins d'oeil aux scènes phares de la série (Berry en bikini, poignard à la ceinture, sortant de l'eau), la musique et surtout le tube de Madonna, en guest-star, les nouveaux sports de Bond (surf, escrime) ravivent trop rarement un scénario abscons, des méchants insignifiants et une réalisation à la hache, signé du pape pro-aborigène de la violence gratuite, Lee Tamahori. Mitigé donc.

    Cinopsis.com

    par Olivier Guéret

    DIE ANOTHER DAY est le vingtième James Bond et il témoigne de la fatigue cinématographique qu'accuse le mythe. En voulant plaire aux spectateurs de 7 à 77 ans, Bond perd de sa superbe et se fane.

    La critique complète est disponible sur le site Cinopsis.com

    Fluctuat.net

    par Manuel Merlet

    En fait, Meurs un autre jour est un cocktail au shaker trop frappé, appréciable pour les estomacs bien accrochés mais imbuvables pour les puristes dont nous sommes.

    La critique complète est disponible sur le site Fluctuat.net

    Le Monde

    par Samuel Blumenfeld

    Les références récurrentes aux précédents épisodes de la série – quarantième anniversaire de l'agent secret oblige – fonctionnent comme un jeu de l'oie qui retire progressivement 007 du cadre géopolitique pour en faire le centre d'une absurde mise en abyme.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top