Mon AlloCiné
    Meurs un autre jour
    note moyenne
    2,9
    12396 notes dont 403 critiques
    14% (58 critiques)
    27% (107 critiques)
    16% (66 critiques)
    21% (83 critiques)
    14% (58 critiques)
    8% (31 critiques)
    Votre avis sur Meurs un autre jour ?

    403 critiques spectateurs

    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 14 juin 2015
    Bon, j'avoue que je suis en désaccord avec la majeur partie des gens sur Meurs un autre jour, pour moi on a eu bien pire James Bond : Moonraker, On ne vit que deux fois, Au service secret de sa majesté et Les diamants sont éternels pour ne citer qu'eux. Bon, je ne peux qu'être d'accord avec beaucoup de monde : le film est excessif, l'action est surenchère totale, mais je n'ai pas non plus haï ce point (même s'il y a des moments où c'est too much), car ce James Bond va bien au bout de son délire complètement mégalo d'action. L'esthétique est assez moderne, ce qui est surprenant pour une saga qui fait très vieillotte par moments, dans le bon sens du terme. Pierce Brosnan est encore excellent, quel dommage que ce soit son dernier film en tant que James Bond ! Hale Berry quand à elle est assez bonne dans sa peau de Bond girl. Enfin, les méchants sont assez excessifs, je suis d'accord (l'armure de Graves et son rayon laser, c'était trop) et la chanson Die another day m'a défoncé les tympans, pourtant d'habitude j'aime beaucoup ce que fait Madonna. Un film d'action bourrin et divertissant. Pas le meilleur James Bond, mais pas le pire non plus !
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1126 abonnés Lire ses 2 462 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juillet 2018
    Arrivée en surf furtif au milieu de mines marines nord-coréennes ; poursuite en aéroglisseurs et capture inattendue du merveilleux Bond : Ouah ! Mais quelle intro ! Franchement, mise à part l’affreux thème principal de cet épisode, son titre tout aussi ridicule, et aussi quelques effets de mise en scène à la mode à cette époque et ringardisés aujourd’hui, j’adore cet épisode ! Et tant pis si en disant cela je risque de perdre toute crédibilité auprès de nombreux cinéphiles ! Parce que oui, j'avoue que je continue de regarder cet épisode avec les yeux de celui qui est allé découvrir ce film au cinéma, c'est-à-dire juste après les pathétiques "Demain ne meurt jamais" et autre "Le monde ne suffit pas", deux films qui actaient le fait que désormais James Bond allait être une saga de blockbusters d'action très orientée série Z... Or, pour le coup, pour célébrer le vingtième épisode de la saga, j'ai trouvé que ce "Die Another Day" avait su faire une synthèse efficace de cet univers, tout en commençant à le déconstruire. Synthèse efficace d'abord parce que cet épisode ne renie rien et reprend tout ce qu'à été James Bond : de l'espion luttant contre les pays communistes au super héros croisant le fer avec des mégalomaniaques fantasques ; de l'agent flegmatique arpentant les bâtiments iconiques de la vieille Angleterre à l'homme d'action doté d'outils technologiques aussi délirants que ludiques ; du séducteur distingué au macho croqueur de femmes. Tout y est... Mais au-delà de la synthèse ul y a donc aussi de la déconstruction. Déconstruction car c'est aussi dans cet épisode que, pour la première fois, James Bond chute dans sa scène pré-générique et doit ensuite se racheter une dignité. Déconstruction aussi parce que l'antagoniste qui va s'opposer à lui se présente lui-même comme un miroir de James Bond : c'est-à-dire un personnage imbu de lui-même, égocentrique et totalement dans le faire-valoir personnel. Eh bah moi, l'air de rien, il y a longtemps que je n'avais pas trouvé autant de contenu dans un épisode de cette saga. Alors après - je l'entends aussi - il y a des scènes qui savent être également très dégueulasses dans ce film, qu'il s'agisse de certains CGI absolument moisis (Ralalah ! Mais cette vague sur laquelle surfe James Bond ! Déjà à l'époque elle piquait !) ou bien encore qu'il s'agisse de ces jumpcuts très à la mode à l'époque mais qui aujourd'hui se révèlent surtout d'une incroyable laideur. Mais bon, vous savez ce que c'est : le contexte d'une découverte, ça fait beaucoup de choses ! Et de la même manière que certains vous vanterons les mérites des vieux films qu'ils ont su découvrir dans leur jeunesse, moi, je n'échapperai pas à la règle avec ce "Die Another Day", et cela quitte à perdre toute crédibilité !
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 253 abonnés Lire ses 553 critiques

    5,0
    Publiée le 5 mai 2019
    " Meurs un autre jour " 20e volet de la saga culte " 007 James Bond " . Pour sa 20e mission James Bond ( Pierce Brosnan ) va partir en Corée du Nord enquêter sur des diamants de contrebande dont se sert un certain Colonel Moon ( Will Yun Lee ) pour un projet secret mystérieux ... Ce 20e opus de la saga culte " 007 James Bond " est l'un des meilleurs épisodes de la saga . Le scénario est efficace et bien ficeler avec James Bond qui va donc enquêter sur des diamants de contrebande dont se sert un colonel Coréen pour un projet mystérieux ce qui va’ l’embarquer dans une grande aventure avec son lot d’action , de suspense , de rebondissements et d’humour . Le film allie très bien suspense , rebondissements , humour et séquences d'action spectaculaire et mémorable spoiler: ( La course poursuite en Hovercrafts , le combat d’escrime , James Bond dans le dragster qui se fait poursuivre par l’énergie du satellite , la course poursuite en voiture sur la glace et dans le palais de glace ...) . La première partie du film casse un peu les codes de la saga spoiler: avec James Bond qui va se retrouver emprisonner pendant plus d’un an en Corée du Nord avant d’être relâcher mais totalement lâcher par ses supérieures et qu’il va devoir exécuter sa mission tout seul sans l’accord de ses supérieures . J’ai bien aimer le fait que le film casse un peu les codes habituels de la saga et nous emmène vers quelque chose d’assez inhabituel . Dommage qu’il n’est pas un peu plus exploiter ça car on repart assez vite au final vers un James Bond classique avec tout les codes habituels de la saga . Bon après c’est pas pour me déplaire non plus car on a affaire à une aventure de James Bond classique mais d’une redoutable efficacité prenante et très divertissante . Pierce Brosnan incarne toujour parfaitement bien ( et malheureusement pour la dernière fois ) James Bond . Il sera accompagner dans sa mission par la charmante Halle Berry qui fait une bonne James Bond Girl . La mission de James Bond va le faire voyager pour notre plus grand plaisir entre la Corée , l'Islande et le Royaume Uni ou le dépaysement est assurer grâce aux très beaux paysages . Cette épisode contient des décors grandioses dont le magnifique palais de glace qui renoue , pour notre plus grand plaisir , avec les décors gigantesque des anciens épisodes de la série ( L’Atlantis et le quai sous-marin de " L’espion qui m’aimait " , la station spatiale de " Moonraker " , le cratère de " On ne vit que deux fois " ) . Petit bémol sur les effets spéciaux numérique qui ont pris un petit coup de vieux avec le temps . James Bond a une nouvelle fois à sa disposition des gadget high- tech étonnant et très sympathique pour l'aider dans sa mission dont une splendide Aston Martin qui devient invisible . Le générique d’ouverture est très réussit avec un beau graphisme ( les femmes de glaces qui collent bien au thème du film ) et la superbe chanson ( " Die Another Day " ) gros tube de l’année 2002 qu’on entendait en boucle à la radio signer Madonna qui d’ailleurs fait un sympathique caméo dans le film . Les fans de la saga seront content car ce 20ème volet rend hommage , pour fêter les 40 ans de la saga et la 20ème mission de James Bond , à toutes les anciennes aventures de 007 a plusieurs moment dans le film grâce a de nombreux clins d’oeils ( soyez vigilants pendant le visionnage ) . C’est sympa d’ailleurs d’essayer de repérer tout les clins d’œil qui sont disséminés tout au long du film . On peut apercevoir nottament spoiler: le même style de maillot de bain que portait Ursula Andress dans " James Bond contre docteur No " , le même style de parachute avec le drapeau de la Grande Bretagne que dans " L’espion qui m’aimait " , le même style de satellite avec des diamants que dans " Les diamants sont éternels " , le même style de laser que dans " Goldfinger " . Dans le laboratoire du nouveau Q interpréter par John Cleese ont peut aussi apercevoir tout les anciens gadget que James Bond à utiliser au cour de ses missions comme le crocodile et l’avion supersonique de " Octopussy " ou encore l’objet volant de " Opération Tonnerre " Pour résumer ce 20e opus de la saga culte " 007 James Bond " est un excellent volet très divertissant à ne surtout pas manquer qui connu d’ailleurs un très gros succès en salle ( plus de 4 millions d'entrées ) . Plus aucun James Bond n'avait dépasser les 4 millions d'entrées en France depuis le 5ème épisode ( " On ne vit que deux fois " ) soit depuis près de 35 ans c'est dire la performance de cette opus au box office .
    Alex*56*
    Alex*56*

    Suivre son activité 218 abonnés Lire ses 289 critiques

    4,0
    Publiée le 23 août 2011
    Ah la très sexy Halle Berry... J'adore quasi tout les James Bond avec Pierce Brosnan qui pour moi est le plus charismatique des James Bond du cinéma.
    Marc L
    Marc L

    Suivre son activité 225 abonnés Lire ses 419 critiques

    5,0
    Publiée le 16 février 2008
    Le meilleur film de James Bond depuis Goldeneye !!!! Pierce Brosnan est parfait tout comme se film, quant à Halle Berry, elle est l'atout sexy du film, et est aussi une bonne actrice. Le scénario est excellent, la musique toujours aussi entrainante, les gadgets sont énormes, surtout la voiture qui se rend invisible ! Ce film est une reussite !!! Dommage que Pierce Brosnan soit partie après et qu'on voit plus R, ils me manquent encore...
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 350 abonnés Lire ses 5 435 critiques

    4,0
    Publiée le 29 avril 2008
    Barbara Broccoli produit ici, ce qui reste (à l’heure d’aujourd’hui), l’un des derniers James Bond à la fois invraisemblable et très porté sur les gadgets (le dernier en date, avait en tout et pour tout, un seul gadget et était bien plus crédible et réaliste : Casino Royale - 2006). Pour son sixième long-métrage, Lee Tamahori s’atèle à un tout autre genre, un film d’espionnage (étant plus spécialisé sur les thrillers habituellement). Au programme de ce 20ème James Bond, toujours et encore plus d’actions, d’explosions, de fusillades (le film démarre sur les chapeaux de roue avec une poursuite en aéroglisseurs). De la Corée du Nord à Cuba, en passant par l’Islande, Pierce Brosnan à bord de son habituel Aston Martin dézingue et bastonne à tout va, avec son armada de gadgets toujours aussi tendances et performants ! Un James Bond comme on en a l’habitude, rien de bien nouveau, si ce n’est quelques exagérations, mais mis à part cela, il est très captivant, un film à grand spectacle réussi qui vaut aussi pour son casting qui réunit entre autres : Halle Berry, Toby Stephens, Michael Madsen, l’habituelle Judi Dench et Madonna (qui en plus de faire de la figuration, s’est occupée de la B.O !).
    NaughtyPussy
    NaughtyPussy

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 23 critiques

    0,5
    Publiée le 19 décembre 2012
    C'est pas à cause de l'acteur, mais bien de la réalisation et des effets spéciaux. Le deuxième mauvais James Bond, et toujours avec Brosnan. Ce doit être l'époque qui voulait ça. La réalisation est bof, et les scènes d'actions vont encore trop vite, du mal à suivre et ça fait mal aux yeux. Les effets spéciaux sont grotesques, du pur cartoon, en particulier la scène de surf sur la mer d'iceberg. Digne d'un gros nanar vraiment pas terrible. Le méchant avec des diamants incrustés sur le visage, c'est d'un ridicule. Les james bond girls, sont pour la première fois de la série, vraiment médiocres et sans séduction, sans piquant. Je trouve que c'est même le James Bond qui a le plus mal vieilli, oui, même face aux Sean Connery et Roger Moore! La chanson de Madonna aussi est finalement très médiocre, à ranger dans les pires chansons bondiens avec Aha! Et les intros génériques musiques des Bond-Brosnan, sont les pires de tous. C'est juste très moche. Heureusement juste après celui là arrive Casino Royal!
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 082 critiques

    1,5
    Publiée le 12 avril 2018
    Le dernier Bond pour Brosnan même s’il ne le savait pas. Après le film on comprend mieux pourquoi. Pas de sa faute certes, tout ce qu’on peut lui reprocher c’est de vieillir, mais ça passe encore, et d’avoir du mal avec les fonds verts (le surf sur la vague glacée c’est flagrant), c’est là qu’on soulève les principales fautes. En effet, les FX ont mal vieillis, et à l’heure actuelle ça ne passe plus. Le problème c’est que le réalisateur a tout misé sur ça et le spectaculaire, on aurait dit un Fast and Furious daté avant l’heure. L’action est donc là mais sans raison car le scénario ne relie les scènes qu’avec des longueurs. L’histoire est banale, la trame ultra connue, et pour faire passer ça on tente : un rayon de l’espace qui dézingue tout mais de façon bizarre (le palais de glace fond par endroits, pas à d’autres, l’avion s’abime trop vite, le rayon devient plus petit et précis après), l’iceberg qui tombe pas de soucis on surfe dessus et ça ne fait pas de remous alentours, on dégomme un club d’escrime anglais sans problèmes, un casque virtuel réaliste, les voitures sont ultra armées (missiles, gadgets, flingues à visée automatique) quand elles ne sont téléguidables et invisibles. Sauf que si on mixe ça avec l’irréalisme ça finit par agacer, et je cite : la flotte crée monte vite pour un si grand espace, un hélico qui s’allume en pleine chute et qui remonte facile, une conduite souple sur la glace c’est fingers in the noze, tu ralentis ton rythme cardiaque comme tu veux pour guérir quitte à en mourir, un hôtel c’est porte ouverte aux clodos en pyjamas, 100 000 volts sur les gens c’est presque juste un frisson, un adn qui se manipule comme des alcools dans un cocktail, un méchant spoiler: bien mort et irrécupérable qu’on retape les doigts dans le nez … Bref Hollywood a pris le pas sur l’espion ici, d’ailleurs l’approche discrète et l’infiltration on oublie. Cela pourrait passer si à côté de ça les acteurs en voulaient, mais Madonna est là et celle qui joue Frost a une implication telle qu’on se demande si elle n’était pas forcée de jouer. Le générique est un des plus pourris : juste des femmes en feu sur une musique trop robotique avec la voix trafiquée de Madonna en fond qui répètent sans cesse le titre, oui les oreilles saignent. Le problème c’est que la bande son pendant le film n’est pas top non plus, ajoutons que la vf n’est pas inspirée, sans doute parce que les dialogues ne le sont pas au départ, peu de blagues et elles ne sont pas marrantes, puis le rythme est tellement absent qu’on n’a pas envie de suivre, même si c’est pas compliqué. Bref c’est très centré sur Bond et les gadgets, que du très banal mais en mode « toujours plus » donc on verse dans l’affabulation, un ensemble bancal voir même de travers pour aboutir à un esprit perdu et une franchise en perdition. Le renouveau arrivera en dynamitant les codes qui ont fait leur temps ici, tant mieux.
    Djip
    Djip

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 79 critiques

    0,5
    Publiée le 31 octobre 2012
    Sérieusement ? Non mais où est le film d'espionnage ? Où est Bond? Bronan montre à quel point il peut être médiocre, Halle Berry est transparente, le "vilain" du film est juste ridicule on se croirait dans une parodie. Le scénario est totalement irréaliste, je veux bien que James Bond incarne un genre de "rêve anglais" mais là c'est juste idiot. Un enchevêtrement de scène d'actions totalement improbables au effets spéciaux à vomir entre coupée de gags se voulant British. A oublier. Et vite.
    JokerDreizen
    JokerDreizen

    Suivre son activité 235 abonnés Lire ses 307 critiques

    2,0
    Publiée le 4 août 2010
    La fin des James Bond avec Brosnan est célébrée par ce film qui ne perdra pas de vue la recette habituelle, à savoir : De la classe, des méchants fous, de la baston, des gadgets, et de la baston. Oui, Brosnan a toujours la classe, Halle Berry est très sex, et le tout se regarde sans broncher. M'enfin bon, on est content que ça s'arrête à la fin, parce que les scènes d'action sont quand même exagérées à un point où ça devient franchement irritant. Pam, le méchant a toujours son super gadget qui tue et qui balance un rayon laser de la mort. Y'a même l'autre qui a une tête à 20 000 balles : des diamants sont restés implantés dans sa peau et le bougre a préféré ne pas les toucher. Ha oui, j'ai oublié de préciser que James Bond s'en sortira toujours, mais ça on s'en doute ! Du pur divertissement un peu crétin sur les bords.
    loutre-polaire
    loutre-polaire

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    0,5
    Publiée le 3 mars 2007
    James Bond a la base, c'est un agent secret, pas un super-hero de comics. James Bond ne peut pas arreter son coeur de battre, il n'a pas une voiture invisible, il ne fait pas du surf sur des tsunamis, et ne se bat pas contre un mechant qui envoie des eclairs bleus fluos comme l'empereur dans "le retour du Jedi". Bref, ce film n'a de James Bond que le titre. Mention speciale pour Halle Berry, qui m'a fait pleurer de rire tellement elle etait ridicule!
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 28 septembre 2012
    Trop irréaliste, à la limite de la science-fiction ! Cet opus s'approche plus d'un «Action man» que d'un bon film d'espionnage (si l'on compare Goldfinger à Meurs un autre jour, y'a pas photo). Le méchant est vraiment ridicule avec ses rêves débiles de dominer le monde, certaines scènes sont nulles et grotesques (voiture invisible, laser géant venant de l'espace) du n'importe quoi ! Le pire James Bond de la licence. Vous avez le permis de zapper !
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 556 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    4,0
    Publiée le 17 avril 2009
    "Die Another Day"(2002).Madonna passe à la musique électronique.1ère séquence:Bond est capturé par des Nord-Coréens et se fait malmener.Barbu,radié et sonné,il fait peine à voir.Une fois sorti d'affaire,il entreprend d'arrêter les agissements d'un homme cloné,obsédé à l'idée de détruire la planète avec son rayon Icare.Ce qui nous donne un très moche passage avec des effets spéciaux ratés.A Cuba,Bond rencontre la sexy girl à fort caractère(Halle Berry,parfaite)qui le met sur la piste.Le reste du film se déroule en Islande,au milieu de la banquise et d'un Palais des Glaces à l'architecture originale.Pierce Brosnan pète toujours la forme,d'autant qu'il est satisfait du script.Plusieurs séquences anthologiques font le reste,comme la poursuite en hovercraft,le duel à l'escrime,l'arrivée en surf ou le combat d'une Jaguar XKR et d'une Aston Martin DBS surarmées.Pas de limite à l'imagination.Bond continue à faire le spectacle dans les années 2000.Innover dans la même recette.Pas évident.Un pop-corn movie dans le sens positif du terme.
    Bearnais64
    Bearnais64

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 418 critiques

    3,5
    Publiée le 28 août 2011
    James Bond sympa mais loin d'être le meilleur. Par contre, la scène où Halle Berry sort de l'eau, ça c'est très bien :)
    JamesDomb
    JamesDomb

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 061 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Les images de synthèses dérangent pendant tout le film , comme tous les effets spéciaux d'ailleurs...cependant certaines séquences sont déjà anthologiques dans la saga : les hovercrafts , Bond torturé , la poursuite sur le lac gelé...et Brosnan qui s'améliore de film Bond en Bond. La première heure et demi est incroyable et très riche en rebondissements...c'est quans les fx apparaissent que ça coince , ça correspond pas à Bond , y'en a de trop. Et Halle Berry surjoue quand meme , Stephens ne dessere pas les dents une seule fois et n'est pas très attachant. Par contre on en prend plein les oreilles et les yeux et c'est un très bon divertissement , un bon Bond. Mieux que The world is not enough mais en dessous des 2 premiers de Brosnan.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top