La Cage aux folles
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   2,9 pour 2 500 notes dont 96 critiques  | 
  • 20 critiques     21%
  • 20 critiques     21%
  • 29 critiques     30%
  • 14 critiques     15%
  • 7 critiques     7%
  • 6 critiques     6%

96 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
GermanMax

22 abonnés | Lire ses 1011 critiques |

   3 - Pas mal

Porter à l'écran la pièce de théâtre éponyme écrite par Jean Poiret était un pari assez risqué, mais il faut que reconnaître qu'Edouard Molinaro s'en sort plutôt bien même si le résultat final n'atteint pas des sommets. Portée par un Michel Serrault gai, gay et déjanté "La Cage aux Folles" est aujourd'hui un film qui porte une grande réputation du à son immense succès commercial en 1978. Le voir aujourd'hui fait clairement apparaître deux énormes défauts: une mise en scène des plus conventionnelles, c'est normal c'est un film de Molinaro, faut pas demander la lune non plus! Et deuxième défaut: sans être vulgaire, le film véhicule d'innombrables clichés sur la communauté homosexuelle. Sans être un chef d'oeuvre de la comédie, "La Cage aux folles" reste tout de même un film à voir.

Ancien utilisateur

   1 - Très mauvais

Un magma de vulgarités plus dégradantes les unes que les autres pour la communauté homosexuelle… Navrant.


Arthur C.

19 abonnés | Lire ses 140 critiques |

   3 - Pas mal

Le film n'est pas toujours fidèle à la pièce, mais les acteurs, avec au premier plan Michel Serrault, sont hilarants.

Jean G.

16 abonnés | Lire ses 464 critiques |

   4.5 - Excellent

Michel Serrault est exceptionnel, et ceux qui n'aime pas doivent reconnaître que son jeu d'acteur est fabuleux, alors qu'il est l'inverse de ce personnage dans la vraie vie. Les dialogues et répliques sont cultes, croustillantes, les acteurs impeccables, un résultat immense ! Une vraie bonne comédie comme on en voit peut.

Sinefil44

8 abonnés | Lire ses 738 critiques |

   0.5 - Nul

Je ne comprendrai jamais l'engouement des français pour ce que j'appelle une pure merde. Ce film est nul, archi nul, plus que nul. J'ai horreur de ce genre de navet, spécialité française, encore que, dans le domaine fadasse, les américains ne sont pas mal non plus. Un gros zéro pointé pour ce super navet. Dommage qu'on ne puisse mettre une note négative, par exemple moins 20.

Ancien utilisateur

   3.5 - Bien

A en pleurer de rire: la cage aux folles c'est un enchainement de situations sacrément cocasses, Michel Serrault fait délirer dans son numéro d'homosexuel capricieux; et ce brave Jacob qui ne serait rien sans sa maîtresse comme il dit. Le film se finit en apothéose peut-on dire avec cette fameuse scène du diner où sont réunis Tognazzi, Serrault et Galabru.

Biloba63

27 abonnés | Lire ses 653 critiques |

   3 - Pas mal

Très léger, mais on rigole bien avec ces vieilles folles !

mazou31

8 abonnés | Lire ses 475 critiques |

   2.5 - Moyen

Film assez décevant comme beaucoup d’adaptations théâtrales. L’allure trépidante de la pièce, sa drôlerie permanente n’y sont pas et Ugo Tognazzi, bien que grand acteur, ne remplacera jamais Jean Poiret dans ce rôle. Seul Michel Serrault, toujours génial, drôle sans être ridicule, évaporé sans être vulgaire, parfois touchant et subtil, assure la performance. Un film-souvenir qui a bien vieilli !

HaDag_Nahash

3 abonnés | Lire ses 367 critiques |

   3.5 - Bien

Grande comédie française, fierté du patrimoine français, qui sent bon le terroir françois... bref, la bonne époque où le comédien à l'affiche était ce génie de Michel Serrault et non Kad Merad ou hasardeux Mickael Youn...

Nick La Main Chaude !

17 abonnés | Lire ses 281 critiques |

   2.5 - Moyen

" La Cage aux folles ", c'est le monde à l'envers. Chaque indice de ,ormalité est aussitôt inversé: ce qui semble anormal devient on ne peut plus normal, la règle paraît bien vite l'exception. Le film a une faiblesse: il est bourré de lieux communs sur l'homosexualité et l'efféminement. Mais, d'un autre côté, tout ce que personnifie Charrier, qui se veut le gardien de la morale, n'échappe pas non plus à la caricature, ni au grotesque - la preuve, le tête à tête entre Charrier et sa femme: chacun est assis au bout d'une longue table, à bonne distance l'un de l'autre, dans une maison aussi accueillante qu'une chambre de torture moyenâgeuse. Mais cette farce caricaturale en dit plus long qu'elle ne paraît: la souffrance qu'éprouve Albin par exemple quand on veut le chasser de sa maison, uniquement parce qu'il ne peut être celui qu'on voudrait qu'il soit. Ce n'est pas faute d'essayer pourtant. Ainsi il entre, en vêtements d'homme et sans maquillage, dans le living remeublé dans un style monocal, et essaie de s'asseoir aussi virilement que possible. Peine perdue: sa manière de prendre place dans le fauteuil, ses efforts pour tenir d'une main ferme l'ornement des accoudoirs le trahissent. C'est précisément lorsque les acteurs parviennent à rester dans la peau des personnages que le film connaît ses moments les plus réjouissants. Succès public oblige, " La Cage aux folles " fut suivi de deux épisodes (1980, 1985). Mais ils sont loin d'arriver à la cheville de cet opus, déjà pas bien fameux.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
La Cage aux folles Bande-annonce VF
1 434 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #15 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #14 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné