Mon AlloCiné
    Comédie de l'innocence
    note moyenne
    2,5
    49 notes dont 4 critiques
    0% (0 critique)
    25% (1 critique)
    0% (0 critique)
    25% (1 critique)
    0% (0 critique)
    50% (2 critiques)
    Votre avis sur Comédie de l'innocence ?

    4 critiques spectateurs

    emily_g
    emily_g

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 130 critiques

    4,0
    Publiée le 17 octobre 2011
    Loin de son baroque habituel, Raoul Ruiz signe cette étrange « comédie de l’innocence » qui surprend d’abord par la ligne claire de son récit : la chronique d’un déni de maternité. Assez hitchcockien dans sa première partie (on pense à une substitution d’enfant), le film se charge peu à peu d’une troublante ambivalence : personne ne réagit vraiment comme la logique le voudrait. La « fausse » mère et la « vraie » sympathisent, semblent signer un pacte faustien, le seul personnage « rationnel » (le frère médecin) est traité comme un psychopathe et l’enfant se fait de plus en plus inquiétant. Difficile de savoir qui manipule qui… Le film se charge ainsi d’un mystère sourd, qui ouvre un troublant questionnement sur la maternité, l’enfance et l’identité. Mine de rien, le film, qui garde une sorte de simplicité narrative (rare chez Ruiz), ouvre sur un abîme, tout en fausses pistes. A la fois ludique et trouble, ce film qui ne ressemble à aucun autre questionne notre rationalité et nous plonge dans une ambivalence revigorante. Ou comment doucement sortir le spectateur de sa passivité habituelle. Un film qui ne se donne pas facilement (il joue la carte du flottement, de l’irrésolu) mais, si on y entre, ne laisse pas de fasciner. Sans compter qu’Isabelle Huppert y trouve un de ses meilleurs rôles.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 211 critiques

    2,5
    Publiée le 3 novembre 2016
    Le film est à ranger dans la catégorie "bizarro -fantastico-familial". Un genre dans lequel on aurait pu mettre d'ailleurs "Ricky" avec ses étranges pouvoirs. Ici c'est la possession des êtres qui est au coeur de l'intrigue, et l'on va beaucoup plus loin dans l'étrange et l'énigmatique, à tel point qu'on croirait un film d'horreur. On s'attend à voir surgir des fantômes ou des revenants comme cet enfant à qui Camille parle: qui est Alexandre??? C'est comme l'intrusion dans un monde parallèle, comme si la caméra de l'enfant avait brusquement bouleversé la réalité.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 27 février 2009
    Effectivement ça part bien, tellement bien qu'on se demande comment ils vont faire pour tenir le suspense jusqu'au bout. Ben il ne tient pas, le film part en sucette tout simplement. Isabelle Huppert et Jeanne Balibar font un concours de celle qui aura l'air le plus ahuri devant la caméra, environ 50% du temps et Berling est largement sous exploité.
    Captain fantastic
    Captain fantastic

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 3 critiques

    0,5
    Publiée le 7 mars 2015
    Mon Dieu mais qu'est ce qui m'a pris de me mettre devant un film pareil !! C'était évident que ce serait un fiasco ( Podalydès peut il être à l'affiche d'un film simple et potable ?) Le prototype du film français à tuer : prétentieux, bobo, pseudo intello et loufoque.... Un massacre... Les acteurs sont mauvais et le scénario farfelu !!! A éviter à tout prix...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top