Notez des films
Mon AlloCiné
    Peur sur la ville
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Peur sur la ville" et de son tournage !

    "BELMONDO"

    Entièrement conçue par René Chateau, le publiciste personnel de Jean-Paul Belmondo, l'affiche du film n'est pas sans rappeler celle de Bullitt avec Steve McQueen. C'est sur ce poster de Peur sur la ville qu'apparaît pour la première fois le nom de Belmondo en grosses lettres capitales, typographie qui sera reprise pour le matériel promotionnel de bon nombre de ses films.

    Quelques blessures

    Durant le tournage, Jean-Paul Belmondo se sera blessé à deux reprises : il aura la main déchirée, accident occasionné par sa suspension à une gouttière, et sera sujet à quelques coupures, résultat de sa chute à travers une verrière.

    Au-dessus des Galeries Lafayette

    La poursuite sur les toits aura nécessité la reconstruction de 400 m² de toiture en zinc au-dessus des Galeries Lafayette.

    Suspendu à un hélicoptère

    Pour la scène finale de l'hélicoptère, l'équipe du film dut composer avec le vent et la préfecture de police de Paris qui exigeait que la tour dans laquelle devait pénétrer par les airs Jean-Paul Belmondo soit vide au moment du tournage. Certains plans de cette séquence ont été filmés façon caméra subjective par Bébel lui-même.

    Sur le métro

    Il aura fallu trois semaines de tournage, entre minuit et 5 heures du matin, lorsque les souterrains sont fermés au public, pour mettre en boîte la scène du métro. Durant la cascade effectuée par Jean-Paul Belmondo, la rame roule à 60 km à l'heure, mais pour donner l'impression d'une plus grande vitesse Henri Verneuil a quelque peu trafiqué la bande-son.

    Belmondo, le roi de la cascade

    Ce long métrage est à la gloire des exploits physiques et cascades réalisés par Jean-Paul Belmondo. Pour souvenir, celui-ci s'était brillamment illustré dans l'impressionnante course poursuite en voiture qui figure au début du Casse (1971), sa précédente collaboration avec Henri Verneuil. Ici, dans Peur sur la ville, il joue de nouveau avec le danger, mettant sa vie en péril lors des scènes de poursuite sur les toits et sur le métro parisien ainsi que dans la séquence finale où il est suspendu à un hélicoptère.

    Début du cycle polars

    Avec ce film, Jean-Paul Belmondo compose son premier rôle de flic risque-tout et entame une nouvelle période de sa carrière essentiellement consacrée à des polars musclés à succès (L'Alpagueur, Le Professionnel, Flic ou voyou, Le Marginal...).
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Tout Simplement Noir (2020)
    • La Bonne épouse (2019)
    • L'Ombre de Staline (2019)
    • Les Parfums (2019)
    • De Gaulle (2019)
    • Scooby ! (2020)
    • En avant (2020)
    • Lucky Strike (2020)
    • La Voix du succès (2020)
    • Invisible Man (2020)
    • Eté 85 (2020)
    • Artemis Fowl (2020)
    • Filles de joie (2019)
    • T’as pécho ? (2019)
    • The Demon Inside (2018)
    • Radioactive (2019)
    • Divorce Club (2019)
    • Nous, les chiens (2019)
    • Jumbo (2020)
    • Chained (2019)
    Back to Top