La Chute de l'empire romain
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,4 pour 134 notes dont 35 critiques  | 
  • 6 critiques     17%
  • 14 critiques     40%
  • 6 critiques     17%
  • 4 critiques     11%
  • 4 critiques     11%
  • 1 critique     3%

35 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Françoise P.

0 abonné | Lire ses 70 critiques |

   4.5 - Excellent

Un Péplum à ne pas manquer.Superbe réalisation.Film historique à grand spectacle.

Libellool

4 abonnés | Lire ses 270 critiques |

   4.5 - Excellent

Anthony Mann nous livre une fresque monumentale et grandiose sur le déclin d'une civilisation à son apogée, donnant aussi bien la part belle aux scènes intimistes et à la tragédie, qu'aux séquences à grand spectacle (l'ensemble sur un rythme parfaitement soutenu tout du long). Dans sa première partie, La Chute de l'empire romain ressemble à un péplum baroque avec ses décors enneigés, venteux et souvent sombre ; pour prendre ensuite une forme bien plus classique dans sa deuxième partie, se déroulant principalement à Rome dans des décors lumineux. La mise en scène d'Anthony Mann est de toute beauté et ne néglige rien, comme les bruits de fond (vent, oiseaux, etc) qui rendent le récit d'autant plus vivant. Les acteurs sont tous excellents et impliqués dans leur rôle, notamment Christopher Plummer qui campe un Commode à la fois fougueux et terrifiant, mais aussi Sophia Loren en fille de César, qui sort la petite larme avec un naturel et une facilité déconcertante, ainsi qu'Alec Guinness en Empereur romain fatigué, qui choisit de rendre son personnage sympathique et sensible plutôt que froid et calculateur, comme c'est souvent le cas dans de nombreux films traitant du règne de César. Avec ce film ambitieux, Anthony Mann signe un péplum inoubliable, tout aussi riche en émotions qu'en combats et grands spectacles. Un incontournable pour les amateurs du genre.


Docteur Jivago

124 abonnés | Lire ses 1171 critiques |

   3.5 - Bien

Longue fresque autour de la passation de pouvoir entre Marc-Aurèle et ses descendant, "La Chute de L'empire Romain" s'avère l'un des derniers représentants de la grande époque de ce genre aussi vieux qu'Hollywood qu'est le péplum. Tout d'abord on constatera le titre un peu mensonger, sachant que l'histoire se déroule lors du règne de Marc-Aurèle puis de Commode, on est assez loin de la fin de l'empire Romain. Le récit se veut être précis historiquement (ce qui est toujours dur à vérifier par rapport à cette époque mais le label "histoire vraie" est de toute façon sans importance) et va nous faire vivre la passionnante histoire qui entoure la fin du règne de Marc-Aurèle, de son hésitation à léguer sa place à son propre fils, pensant le donner à un fidèle général (ce qui n'est non sans rappeler "Gladiator" de Ridley Scott"). Mais c'est sans compter l'ambition, la soif de pouvoir du sanguinaire Commode, qui malgré tout prendra le trône et mènera l'Empire Romain au bord du gouffre. Entre débauche, pouvoirs, amour, trahison ou encore puissance, Anthony Mann aborde plusieurs thèmes et il le fait plutôt bien, il nous livre plus un film "politique" (le réalisateur dire que l'on peut faire plusieurs liens avec la civilisation moderne) et "bavard" (dans le bon sens du terme) qu'un péplum "d'action" et ce malgré quelques scènes épiques et très bien faite à l'image de cette bataille dans la forêt enneigé. Les personnages sont bien écrit et surtout intéréssant, leurs complexités et les relations entre les différents protagonistes sont bien étudié. Tous les moyens ont été mis en œuvre pour rendre cette épopée grandioses, la reconstitution et les décors sont extraordinaires. Côté interprétation c'est plutôt mitigé, si les Britanniques s'en sortent très bien, à l'image de James Mason et Alec Guinness, tout comme un épatant Christopher Plummer dans le rôle de Commode, on peut regretter les interprétations plutôt fade de Sofia Loren et Stephen Boyd. C'est dans l'ensemble un très bon péplum que nous livre Anthony Man, qui met peut être un tout petit peu trop de temps à démarrer et il ne fait pas partie des meilleurs films du genres, mais il s'avère intelligent, très bien fait et reconstitué et passionnant.

Thibault F.

0 abonné | Lire ses 197 critiques |

   4 - Très bien

Une belle et grande épopée pour un film réalisé par le talentueux Anthony Mann. Il est nécessaire pour visionner ce film d'avoir quelques rudiments dans sa poche de l'histoire romaine pour comprendre tous l'enjeux mais aussi les notions évoqués à maintes reprises. Le spectateur est ainsi lâché sans la moindre explication (proconsul , titre de César etc...) dans ce péplum faramineux et spectaculaire pour l'époque. En effet, nous sommes face à des décors somptueux que ce soit l'enceinte extérieur (Rome et le forum reconstruit) qu'intérieur. Beaucoup de soin (et d'argent par la même occasion) a été apporté à ce film ce qui rend le tout vraiment passionnant malgré sa durée. On ne s'ennuie guère dans ce film qui mêle phase de combat réaliste de Rome contre les barbares et phase de discussion notamment sur l'héritage et la survie de Rome. Si, la première partie aurait pu récolter un jolie 5 étoiles, l'ensemble se tasse malheureusement un peu lors de la dernière partie. Je n'ai pas fait allusion aux acteurs qui sont tous exceptionnels dans leurs rôles (Guinness, Boyd ou encore Plummer). Un classique !

Ludovic B. Shaka

41 abonnés | Lire ses 496 critiques |

   4 - Très bien

Ce film est un peu l'archétype du bon vieux péplum : il dure super longtemps (plus de trois heures), il contient des moments de bravoure mais aussi de bonnes grosses longueurs, il s'affranchit de la réalité historique, et le tout est grandiloquent. A noter que Ridley Scott s'en est pas mal inspiré pour son "Gladiator" (surtout pour le début et la fin). En effet, l'action se passe pendant la fin du règne de Marc Aurèle et pendant celui de son fils Commode. En cela le titre est trompeur, puisque la fin de l'Empire romain (d'Occident) n'interviendra que 300 ans plus tard. Au final, ce péplum est à voir pour les fans du genre, même si en son temps (il y a plus de 50 ans maintenant), il a fait un gros bide et le genre péplum a sombré... pour renaître un peu des décennies plus tard avec... "Gladiator"..

Bub ... Haut les flingues,

15 abonnés | Lire ses 382 critiques |

   4.5 - Excellent

Ce grand péplum hollywoodien est une merveille tant au niveau réalisation qu'au niveau de la technique. Le 70mm technirama est parfaitement maîtrisé et le gigantisme des décors rend les images sublimes sur grand écran. Autant le dire, il n'a pas été cadré pour la télévision cathodique. Au-dessous d'un 80 cm de diagonale, ne pensez même pas à le regarder. C'est en dvd minimum qu'il retrouve la splendeur de sa diffusion au REX ou bien au Gaumont-Rama. Les batailles et la fin de ce film ont servi à Riddley Scott pour réaliser un semi-remake : "Gladiator". Dans la "Chute de l'Empire Romain" la vérité historique et géographique sont beaucoup plus respectées, ce qui confère à ce monument une légitimité pédagogique supplémentaire. Une scène me fait toujours plaisir dans ce film : Spoiler : quand le Général Livius a soigneusement étripé l'Empereur Comode, en combat singulier, le sénat, inefficace et vindicatif lui propose d'abord 10 000 000, 20 000 000 puis 40 000 000 de sesterces par an pour reprendre les rennes de Rome. Seulement voilà, il refuse, parce qu'il est intègre et intelligent. Je le comprends parfaitement. Aujourd'hui, même si vous m'offriez 120 000 000 d'Euros par an pour reprendre en main le désastre économique et politique que les libéraux ont amené en Europe, je refuserais ... Déjà, en acceptant de faire cela pour de l'argent, je serais aussi mesquin et avide que tous les gouvernements en place dans la Communauté. En plus, il faudrait cogner si fort sur les pouvoirs financiers, les profiteurs de l'économie parallèle, les patrons voyous, les boursiers, les traders, qu'une guerre civile ignoble s'en suivrait. Donc l'Occident finira comme Rome, balayé par des Barbares qui eux croyaient en autre chose que l'argent ...

Zordorf

37 abonnés | Lire ses 23 critiques |

   4.5 - Excellent

Le film qui a inspiré Ridley Scott pour le scénario de Gladiator. Pour moi il s'agît incontestablement du meilleur péplum qu'il m'ait été donné de voir après ''Quo Vadis'' de Meryn LeRoy. ''La chute de l'empire romain'' nous transporte dans l'immensité de la Rome antique, et nous fait vivre le quotidien de Commode, qui à l'image de ses prédécesseurs comme le très renommé Galigula, va plonger l'empire dans la déchéance et la haine. Film cependant très moralisateur qui nous inculque des thèses fallacieuses visant à nous donner une fausse image de l'empire (la seule chose qu'il faut retenir des Romains est qu'ils ont fait progresser l'humanité à une vitesse folle). Malgré ce léger défaut, le film propose des décors à couper le souffle et retranscrit le plus fidèlement possible la Rome telle qu'elle était auparavant. Bien plus qu'un simple film à gros budget, ''La chute de l'empire romain'' nous donne un très grand cours d'histoire sur celui qui fut l'un des dernier tyrans à commander Rome, à savoir Commode, tout en rendant hommage à ceux qui ont osés braver son autorité.

selenie

165 abonnés | Lire ses 3591 critiques |

   4 - Très bien

Une fresque historique qu'on peut considérer comme le dernier peplum de l'âge d'or d'Hollywood. Réalisé par Anthony Mann plus connu pour ses westerns, ce dernier avait pourtant eu un passé douloureux avec le peplum ; remplçant éphémère pour "Quo Vadis" (1951) et éjecté de "Spartacus" (1960) par Kirk Douglas qui lui préféra Stanley Kubrick. La durée du film (3h), son casting impressionnant et son budget (19 millions de dollars, énorme pour l'époque) place ce long métrage sur le même ordre de grandeur désiré que les chefs d'oeuvre "Ben-Hur" ou les nommés précédemment. Pour l'histoire les plus jeunes spectateurs penseront à "Gladiator" (1999) de Ridley Scott qui en reprend la trame général, ce dernier film étant un quasi remake à la différence notable que "Gladiator" s'intéresse au destin d'un seul homme tandis que Mann retrace surtout le destin d'un empire entier et surtotu sa déchéance. Le seul vrai soucis de "La chute..." c'est qu'il manque singulièrement de souffle épique, que les 3 heures se font ressetnir car les scènes sont souvent tirés en longueur. Ce film aurait irrémédiablement gagné avec 30mn en moins, avec le même scénario mais en écourtant des plans qui sont ici parfois interminables. Malgré tout ça reste une histoire passionnante, des acteurs superbes (comme Christopher Plummer moins outrancier que Joaquin Phoenix en Commode) et des décors grandioses digne du genre.

this is my movies

84 abonnés | Lire ses 1911 critiques |

   4.5 - Excellent

Après avoir cartonné avec l'épopée du Cid, A. Mann retournait dans l'univers du péplum après quelques courtes expériences plus ou moins douloureuses (remplaçant de M. Le Roy malade sur "Quo vadis" et viré de "Spartacus"). Ce fût donc un retour au final douloureux car le film, nanti d'un budget colossal, se planta au box-office, enterrant la carrière de son auteur. En relatant la chute d'un empire romain tout puissant, Mann raconte donc bien sûr la chute de son pays, qui, à la même époque, venait de perdre son leader charismatique et qui sera remplacé par un pantin qui les entraînera dans la guerre du Viêt-Nam. Prophétique ou pas, le film est avant tout une épopée d'envergure, remplie de scènes magistrales à la beauté formelle époustouflante. Devant la caméra, des acteurs haut de gamme interprètent des rôles forts et, si le réalité historique est malmenée, c'est parce que, comme je l'ai dit plus haut, c'est une allégorie de notre temps, preuve que l'histoire est un éternel recommencement. Peu des scènes d'action mais elles mettent en scène la plupart du temps un nombre impressionnant de figurants pour un résultat conforme à ce style daté mais qui rempli l'écran et parfois avec fureur. Un final qui traîne un peu mais rempli d'émotions, cruel et sombre. Le couple principal manque toutefois de passion et on a du mal à s'y accrocher, ce qui est un peu rédhibitoire dans ce genre de film.

AMCHI

144 abonnés | Lire ses 5096 critiques |

   2 - Pas terrible

La Chute de l'empire romain fait partie des ses grosses productions hollywoodiennes du passé qui ont pu donner de très grand films (pour rester dans le même genre le péplum souvenez-vous du magnifique Spartacus de Kubrick) mais je le dis de suite c'est un film plutôt faible. D'une certain façon La Chute de l'empire romain en impose par ses décors, ses costumes et son casting 4 étoiles mais les scènes de combats sont à la limite du ridicule (les figurants jouant les soldats donnent l'impression de gamins qui jouent à la bataille) sauf la charge des cavaliers mais le gros problème de La Chute de l'empire romain c'est que durant les 3 heures que font ce film on doit se taper d'incessants bavardages peu passionnants. C'est peut être méchant ce que je vais dire mais je crois que comme pour Spartacus Anthony Mann auait du céder sa place à Stanley Kubrick.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Retrouvez-nous sur Facebook
Vidéos liées à ce film
La Chute de l'empire romain Bande-annonce VF
2 167 vues
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
LA SHORT PAUSE #18 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #17 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné