Mon AlloCiné
La Bataille du Rail
note moyenne
3,0
172 notes dont 29 critiques
21% (6 critiques)
31% (9 critiques)
28% (8 critiques)
7% (2 critiques)
10% (3 critiques)
3% (1 critique)
Votre avis sur La Bataille du Rail ?

29 critiques spectateurs

Gonnard

Suivre son activité 102 abonnés Lire ses 1 925 critiques

0,5Nul
Publiée le 25/05/2009

Film dont le but est ouvertement de rendre hommage à la Résistance des cheminots dans la Seconde Guerre mondiale. C'est tellement caricatural que ça en devient suspect. Tous les cheminots étaient résistants, et aucun ne reculait devant le sacrifice ultime. Heureusement, depuis ce film, le travail de mémoire a été fait, notamment grâce à l'apport de Paxton dans les années 1970. Du coup l'intérêt de ce film est surtout de montrer l'état d'esprit des Français en 1945. On célèbre les héros de la guerre, ceux qui sont disparus. Ce n'est pas encore l'heure de poser les questions qui fâchent, comme le rôle de la France dans la déportation des juifs vers les camps de l'est de l'Europe, via Drancy par exemple. Ma note, je la mets par principe : une vision si biaisée et si partisane me révulse, même si je comprends l'intérêt de faire ce film à l'époque, ne serait-ce que pour rendre hommage à des hommes qui ont donné leur vie pour la Libération. La palme d'or à Cannes, vu le contexte, est largement méritée. Il reste à évoquer le caractère décousu du film. Une première partie documentaire et une seconde fictionnelle. Il s'agit de la conséquence d'un hiatus de deux mois dans la réalisation. Le film est, du coup, peu évident à suivre.

Gourmetdefilms

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 654 critiques

3,5Bien
Publiée le 13/09/2014

Un film mettant en scènes des actes de résistance et de résistants, à travers la vie et le combat des cheminots de l'époque. Bien sure tous le monde était résistant ou presque, le portrait est bien lisse et le ton assez élogieux; c'est donc bien différent de film sans langue de bois tels "au bon beurre" ou "papy fait de la résistance". Mais bon si on aime le thème, on se laissera quand même prendre par le contexte, l'aspect historique, la bravoure des personnages et le suspens. Côté mise en scène, il y a la scène connue du déraillement d'un train dans un ravin où l'on a visiblement pas lésiné sur les moyens. Mais d'autres scènes comme l'attaque du convoi blindé sont beaucoup moins réussies, avec l'utilisation de pétards bison 2 pour imiter les explosions, et des fusées du bar-tabac d'à côté avec un morceau de gouttière pour imiter des bazookas.

Louis Morel

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 850 critiques

3,5Bien
Publiée le 22/12/2013

Mythe resistancialiste en force, mais un beau film assez impressionnant tout de même.

Akamaru

Suivre son activité 515 abonnés Lire ses 4 334 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 16/03/2013

A dire vrai,cette oeuvre de propagande au sortir de la Seconde Guerre mondiale ne présente plus guère d'intérêt aujourd'hui. Mais si on la replace dans le contexte de l'époque,elle était probablement nécessaire en montrant des cheminots courageux sabotant les lignes de chemins de fer pour stopper le ravitaillement des Allemands en armes,munitions et vivres. René Clément présente les Résistants comme un collectif soudé,de telle sorte qu'aucune individualité ne se dégage. Il a choisi des acteurs non-professionnels. Son film se résume à une succession de faits et gestes(un déraillement de convoi,un message crypté à la radio...). En 1945,"La bataille du rail" fit donc forcément forte impression. Maintenant,son manque de dramaturgie et personnages consistants,en plus d'une vision partielle de la vérité le condamne malheureusement à l'oubli.

Attila de Blois

Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 2 804 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 12/12/2011

Le ton est donné dès l'intro, "La bataille du rail" est un éloge, une glorification de la résistance des cheminots face à l'occupation allemande. En gros, tout ce que je n'aime pas dans un film "historique". Le parti étant pris, ce film est tout ce qu'il y a de plus partial: des cheminots pourvus de toutes les qualités contre les méchants allemands. Si la première partie sous forme de documentaire présente un minimum d'intérêt, la partie purement fictionnelle assomme complètement. A la vue du contexte et de l'année de sortie du film, je comprend qu'il ait pu recevoir un grand prix au festival de Cannes mais, aujourd'hui, il ne présente plus grand intérêt mis à part un simple regard sur la mentalité de l'époque.

lilybelle91

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 911 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 26/10/2013

Un docu fiction passionnant, divertissant et instructif à la fois...

Samuel  S.

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 499 critiques

4,0Très bien
Publiée le 21/11/2012

Un formidable témoignage des cheminots résistants de la seconde guerre mondiale. Parfaite mise en scène, instructif, poignant et authentique !!! Le chef d’œuvre de René Clément aux cotés de l'indémodable "Jeux Interdits".

Ryce753

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 431 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 25/07/2013

Film qui retrace les actes héroïques des cheminots français durant la seconde guerre mondiale (sabotages, déraillements de train, messages cryptés, etc). Je ne remets pas en doute l'utilité de ce métrage bien au contraire, ni même son devoir d'hommage à ces "héros" de la guerre. Mais bon sang, qu'est ce que c'est vieillot, confus et tâcheron dans la manière de filmer, de mettre en scène les différentes actions de la Résistance Française. On passe d'une branche à l'autre sans véritable trame scénaristique, aucune identification ni empathie vis à vis des protagonistes de l'histoire mais apparemment c'est pas le but premier de ce "métrage" car ça reste qu'une succession de scènes montrant les "exploits" des cheminots français. Je trouve d'ailleurs par moment que c'est assez mal expliqué, imprécis, pas toujours compréhensible en ce qui concerne les techniques particulières ou mécanismes de certaines actions de sabotage. Sans doute la faute à une absence totale de scénario et des dialogues inaudibles. Le son est exécrable, on comprend rien à ce que disent ces "acteurs" non-professionnels (ils parlent à du 200 km/h et on entend un mot sur dix) de ce "film" qui ressemble plus à un documentaire qu'autre chose. Déçu de ce torchon visuelle de la part de René Clément. Ok, c'est du vieux film mais quand même il y a des limites.

Maroutika25

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 5 critiques

3,5Bien
Publiée le 14/09/2015

Étant en Terminal Es notre professeur d'histoire nous avait vivement conseillé ce film et je ne suis pas déçue. Ce film développe parfaitement le mythe résistantialiste du cours! De plus il ne faut pas oublier le rôle de la SNCF dans la collaboration malgré la résistance des cheminots. C'est un très beau film qui sert énormément pour la culture générale.

Jahro

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 623 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/05/2015

A quelques pas de l’armistice, René Clément joue de ses contacts, forme une équipe, dégotte des fonds et s’en va tourner son premier long-métrage. Dehors c’est toujours la guerre, et le projet doit prendre appui sur le Comité de libération du cinéma français. Sa voie est dès lors toute tracée : il sera voué à la cause de la Résistance et du réveil de la Nation. Précisément, La bataille du rail se concentre sur l’héroïsme, qu’on devine un peu romancé, des cheminots. Aujourd’hui on s’imagine mal vanter les mérites de la SNCF, qui a pourtant conservé tout son art du retard malgré les années ; mais à l’époque ses ancêtres sabotaient encore au nom de tous. On a donc là un goûteux florilège de tout leur savoir-faire : perçage, dynamitage, déviation de voie, coupure d’alim – auxquels s’ajoutent les distributions de tracts, les passages clandestins, les messages envoyés à Londres. Un véritable petit bréviaire des opérations courageuses menées quotidiennement par ces hommes épris de justice et de liberté, bourrés d’humilité, de renoncement, d’abnégation, alléluia. On se demande quels allemands ont pu accepter de léguer leurs traits aux pécores dépassés par un tel raz-de-marée de révolte patriotique. Pratiquement aucune mention faite aux collabos, ni aux froussards, ni aux défaites – on penserait presque à un ouvrage d’Etat. Mais le premier festival cannois ne s’est pas trompé en lui offrant ses prix du jury et de la mise en scène, car de son montage efficace à l’esthétique de ses images, du naturel crédible de ses acteurs à la puissance de certains plans, on ne peut que saluer la pertinence du travail effectué à une période aussi trouble. A voir, ne serait-ce que pour l’Histoire.

Nelly M.

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 531 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 05/10/2014

Date de sortie = 1945 ! Le chemin de fer à la toute fin de la seconde guerre mondiale. "La Libération" est en cours, l'occupant règle ses derniers comptes. C'est l'ultime sursaut du groupe d'individus sains pour neutraliser les détraqués aux commandes dans un pays longtemps coupé en deux dans tous les sens du terme. Très reconnaissable "patte" de René Clément, son art de la bricole (qui deviendra "maniaquerie" pour beaucoup). Et tant pis si les puristes de l'ère numérique trouvent que c'est de bric et de broc, au moins, il est tenu compte du spectateur. Bien présent l'étau de mécaniques compliquées d'où s'extirper par le recours au semblable avec une marge d'erreur non négligeable. Le double jeu de cette époque-là saute aux yeux, face officielle et action souterraine qui posent la question du libre arbitre lors de conflits qui usent, d'abord les petits arrangements avec le diable, ensuite l'épouvante et après, dès le premier appel d'air, un collectif requinqué, et qui ose !"... Images soignées, personnalisées, certaines spectaculaires ! C'est comme si René Clément avec ce témoignage inspiré de faits réels disait : "tenez, voici les différentes phases d'un conflit majeur, toujours un peu le même processus". Ses dérives hallucinées peuvent refléter la furie des guerres, paraître complaisantes ou combler des petites baisses de régimes, c'est au spectateur d'en décider. Récit plus palpitant qu'une succession de dates ou de batailles quoi qu'il en soit !

PassionnementRobertPattinson

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 96 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 30/08/2014

Le scénario se base sur la résistance sur les rails à la fin de la seconde guerre mondiale (à la veille et pendant le débarquement, jusqu'à la libération). Ceux sont des faits réels, il n'y a pas de fictions. On enchaîne les faits de résistances, les déraillements de train, les explosions de rail... pour que les résistants empêchements les allemands de mener à bien leur opération. Cela permet de garder la mémoire de ce qui s'est passé pendant cette guerre. La réalisation est en noir et blanc, car la couleur n'existait pas encore. Mais les décors, les personnages, les 'cascades' sont vraiment bien faite pour l'époque. On a vraiment l'impression d’être avec eux. Et le fait que la réalisation soit fait au l'an demain de la guerre donne un certain esprit au film. En général, ce film est bien fait pour voir ce qui s'est passer du coté des chemin de fer pendant la seconde guerre mondiale.

Misoramengasuki

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 507 critiques

4,0Très bien
Publiée le 29/08/2014

C'est ce film qui a lancé la carrière de René Clément. Produit immédiatement après la guerre, il ne faut pas en attendre autre chose qu'une glorification de la France résistante, vue sous l'angle des cheminots - la production du film a été étroitement supervisée par les autorités. Le scénario navigue à vue entre le ton documentaire, très présent au début (on a même une voix off) et le film à grand spectacle, prenant pour thème principal les efforts de la Résistance ferroviaire pour retarder l'arrivée des renforts allemands après le débarquement. Certaines scènes de bataille sont très impressionnantes, d'une modernité et d'une violence qui ont beaucoup frappé les esprits à l'époque - pour ne rien dire de la scène du déraillement, scotchante. Ce que filme Clément "fait vrai", on n'a pas l'impression d'une reconstitution en studio. Les hommes sont de vrais cheminots, leurs outils de vrais outils, les astuces inventées pour saboter les convois sont de vrais trucs de techniciens spécialistes, pas des inventions de scénaristes qui n'y connaissent rien. Cette dimension technique réaliste, collant au plus proche du terrain, donne à "La Bataille du rail" un poids, une étoffe que peu de films sur les trains possèdent (qu'on compare avec "La Bête humaine" de Renoir, par exemple). Cela explique aussi que le film a très bien vieilli, et qu'on le regarde encore aujourd'hui avec beaucoup de plaisir.

TTNOUGAT

Suivre son activité 149 abonnés Lire ses 2 262 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 10/10/2013

Ce film est unique pour de nombreuses raisons. De plus, il est admirable et nous ne remercierons jamais assez René Clément de l’avoir entrepris un mois après la libération de Paris puis tourné dans la foulée. Le cinéma utilisé avec cette honnêteté est irremplaçable, nul autre moyen d’expression ne peut l’égaler. Nous ne sommes pas dans le septième art mais dans la transmission de souvenirs que nul ne pouvait filmer lors des événements. Malgré ce coté documentaire, le metteur en scène a su y mettre son talent et sa sensibilité de cinéaste . Deux séquences aux antipodes l’une de l’autre m’ont frappé; Tout d’abord, l'exécution un par un des otages sous les cris déchirants provenant des sifflets des locomotive; le dernier otage jetant un œil fataliste sur le dernier être vivant qu’il verra: une petite araignée, le train s'arrêtant faute de combustible, en pleine campagne, dans un havre de paix devant un petit berger apeuré par ce phénomène insolite, conséquence de l’entrée en guerre active des résistants cheminots français. Question spectacle, l’attaque du train blindé par les maquisards rend terrifiante la riposte allemande et le déraillement en vrai du premier train n’est pas prêt de se refaire pour le cinéma. Ce film sans intrigue et sans nuances morales ne peut se juger comme les autres, il échappe au classement étoilé mais comme le zéro n’existe pas ,il ne reste que le 5 . Tout autre choix que zéro note ou cinq irait à contre sens.

douggystyle

Suivre son activité 335 abonnés Lire ses 3 454 critiques

4,0Très bien
Publiée le 10/08/2013

Non pas qu’il s’agisse d’un film d’une qualité artistique admirable, La bataille du rail a mérité de rester comme un élément clef du cinéma français dans ce sens qu’il fut le premier à rendre directement hommage aux valeureux actes de résistance sous l’occupation nazie. Tourné dès la fin de la seconde guerre mondiale, ce premier long-métrage de René Clément pâtit certes d’un scénario déstructuré mais profite en revanche d’un réalisme remarquable aussi bien dans sa scène de fusillade digne d’un grand film de guerre que dans sa reconstitution de l’organisation clandestine et du travail de sabotage fait par les résistants travaillant dans les chemins de fer pour empêcher les soldats allemands d’armer leurs troupes lors du débarquement en Normandie (un tel réalisme que le film dût même être interdit de diffusion durant la guerre d’Indochine de peur qu’il puisse inspirer les indépendantistes vietnamiens).

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top